Société

Le retour du surf sécurisé suspendu à l'aval de la Préfecture


Les nouvelles vigies requin ont été formées, le matériel nécessaire à la plongée est arrivé, mais le dispositif de sécurisation du surf libre promis tout d'abord pour le début des vacances, puis pour ce mercredi 26 décembre, devra encore patienter. Une question d'heures selon la mairie de Saint-Paul. Elle s'en remet toujours à la validation de son arrêté par la sous-préfecture de Saint-Paul.

"Notre arrêté est prêt", lance Emmanuel Séraphin, adjoint saint-paulois en charge du dossier "risque requin" depuis plus d'un an. Cet arrêté, que l'équipe municipale brandit lors de sa conférence de presse, prévoit la pratique du surf libre encadré sur un créneau horaire restreint : de 10h jusqu'à 15h, les mercredis et samedis sur les spots de Roches noires, voire de Boucan canot.

Pourquoi cet arrêté municipal n'a toujours pas été entériné par les services de l'Etat ? Le 13e adjoint se dit lui-même "surpris" par ce retard à l'allumage, alors que la date du 26 avait été envisagée il y a quelques jours.

Des pistes sont évoquées autour de la table. Sans nul doute, le fait que la zone sécurisée fasse partie intégrante de la Réserve marine a complexifié la lecture de la Préfecture, vigilante sur l'autorisation qu'elle est amenée à valider.

Il s'agit en effet pour l'Etat de se prémunir contre d'éventuels recours devant le tribunal administratif comme cela a été le cas pour son arrêté sur les prélèvements de requins.

Emmanuel Séraphin se dit optimiste pour une validation proche. Rappelons que les vigies requin seront amenées à surveiller les eaux avec des arbalètes à flèches mouchetées qui ne tueront pas les requins -si charge il y a- mais les effaroucheront.
Mercredi 26 Décembre 2012 - 15:29
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1449 fois




1.Posté par noe le 26/12/2012 15:01
Notre préfet est-il là en ce moment de fêtes pour signer cette autorisation ? Il doit être en Métropole se la couler douce dans la fraîcheur de l'hiver au coin du feu !
En ce moment avec la chaleur on aimerait bien surfer dans l'océan que sur le web (comme moi) !


"Le comble de l'optimisme, c'est de rentrer dans un grand restaurant et compter sur la perle qu'on trouvera dans une huître pour payer la note. " (Tristan Bernard)

2.Posté par mère de famille inquiète le 26/12/2012 15:13
Un copain qui fais la traversé reunion /maurice en voilier (le ZEPHIRON ) ,hier ,vers 17 H 30 ,aprés 7 h de navigation ,est formel et dis avoir aperçu un REQUIN ! A peu prés entre la Réunion et Maurice !

3.Posté par fan de Didier Derand le 26/12/2012 17:22
"Il s'agit en effet pour l'Etat de se prémunir contre d'éventuels recours devant le tribunal administratif comme cela a été le cas pour son arrêté sur les prélèvements de requins. "

ah ah ah!!! zot l'a gainlle la honte en fin de compte

4.Posté par lol le 26/12/2012 18:46
p'tit Maire bis dentel que même ses cousins déteste sur bellemène, et ça veut être maire en 2014, il rêve. Huguette le met toujours en avant et c'est pour celà que les Adjoints à st paul se déchirent en se moment (à la soirée du personnel, il n'y avait que 5 adjoints)

5.Posté par mazenbron le 26/12/2012 18:50
L'empecheur de tourner en rond cravaté de la préfecture attend sans doute un nouveau drame pour se décoincer le kiki .

6.Posté par risque zero le 26/12/2012 19:41
pour mazembron, il y a la piscine a vague de l'etang salé.

7.Posté par DANS LE FRONNNNNNNNNXXXXXXXXXX le 26/12/2012 19:47
Le surf ne pollue pas ! épanouie les corps et les esprits ! c'est gratuit ou très peu chère !
Les champions Réunionnais brillent sur les championnats de France et ont un formidable ambassadeur en la personne d'un enfant du pays !


Bref !
Merci de faire en sorte de nous rendre notre sport favoris ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !
PS: ma nouvelle ponctuation vous plait elle ?

8.Posté par Pelito le 27/12/2012 07:19
Le retour de l'idiot qui se croyait malin. Mettre des personnes à l'eau entre le requin et sa proie, c' est vrai que ca parait "intelligent" au premier abord. m Seraphin, allez y, donnez l exemple une seule fois, mettez vous à l'eau, faites la vigie et prouvez à tous que grace à cette superbe idée on est tous en sécurité. Et quand incident il y aura, devant le tribunal, vous expliquerez que cette vigie etait là grâce à votre subtil sens de gestion du danger, et vous serez condamné pour avoir creer des emplois mortels sans aucune garantie de sécurité ( interdit par la loi) . Et la Hugette vous lachera, vous serez seul.....

9.Posté par mazenbron le 27/12/2012 07:42
à post 6 :je ne suis pas surfeur.Je voulais simplement constater l'ouverture du parapluie(ce serait plutot un parasol coca) par un spécialiste ayant déjà manifesté une certaine propension à enculer les mouches.
La solution que vous me suggérez ,et qui m'est donc complètement inutile,ne m'amènera pas(par politesse...)à suggérer ,pour vous,une certaine cuvette dans laquelle il ne vous est pas recommandé de boire la tasse.

10.Posté par SURFEUR du dimanche le 27/12/2012 08:50
y'a une crise requin ? Ah bon ; je l'ai pas vu passer , faut dire que dans le sud on se préoccupe pas trop de savoir si un surfeur se fera manger , ah non c'est pas une zone touristique! mais je me plains pas , on n'a pu surfer toute l'année et sa sans arrêté ou quoique ce soit !! et que sa dure !!

11.Posté par ouaix le 27/12/2012 09:05
@post8 : et c'est vous qui viendrai porter plainte ? Non !
1 conseil : le silence est d'or !

12.Posté par Pelito le 27/12/2012 11:10
@11

Le silence est d'or, alors taisez vous, votre comentaire est inutile, ce n'est pas la plainte qui est importante, mais bien la mise en danger d'autrui par incompetence, ignorance, lacheté,.......

13.Posté par Pelito le 27/12/2012 11:53
@@post 11:

"viendrai porter plainte" ? Zetes à la gendarmerie? Ou plutot a la mairie? Gardez vos conseils inutiles et concentrez vous à vraiement améliorer la sécurité de tous plutot que d appuyer des mesures RIDICULES.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales