Société

Le recteur présente la réforme des collèges aux 83 principaux de l'île


Le recteur a réuni les 83 principaux des collèges de l'île ce mercredi afin de leur présenter la réforme nationale qui entrera en vigueur en 2016.

Le gouvernement l'a fait pour l'école primaire en 2013 et l'année prochaine, cette "refondation de l'école" s'étendra au second degré. "Mieux apprendre pour mieux réussir", c'est le slogan de cette réforme de la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem qui veut renforcer l'acquisition des savoirs fondamentaux en combinant des apprentissages théoriques et pratiques et tenir compte des spécificités de chaque élève.

"Selon le sondage TNS SOFRES, les collèges seraient aujourd'hui trop uniformes, ne prendraient pas en compte l'hétérogénéité des élèves et ne permettraient pas d'identifier les décrocheurs, affirme Thierry Terret, recteur de l'Académie de La Réunion. Le collège, bien qu'il soit unique, ne réduirait donc pas les fractures sociales".

Si la France se trouve aujourd'hui à la 69e place en Anglais, 25% des collégiens ne maîtrisent pas non plus les bases de la langue française, rappelle le recteur.

EPI, accompagnement personnel et LV2 dès la 5e

Afin de permettre l'acquisition de connaissances plus pratiques, entre autres, des EPI (enseignements pratiques interdisciplinaire) seront mis en place. En classe de 5e, 4e et 3e, les matières seront parfois croisées et les élèves devront réaliser des projets collectifs concrets en combinant les sciences et l'Anglais ou les maths et l'art plastique, autour de huit thèmes différents (deux thèmes minimum par an). "Les collèges auront la liberté de choisir les projets et les combinaisons de matières", précise Thierry Terret.

Un accompagnement personnel hebdomadaire sera également obligatoire pour chaque élève: 3 heures en 6e et 1 heure minimum en 5e, 4e et 3e.

"Il sera question d'une adaptation des horaires et non d'heures supplémentaires", assure le recteur qui précise également que des équipes d'inspecteurs et de coordinateurs accompagneront les collèges dans leur transition.

Un confusion générale chez les principaux des collèges

Concernant les langues vivantes, certaines modifications sont aussi à prévoir, comme l'introduction de la LV1 dès le CP et une LV2 obligatoire en 5e. Parmi les nombreuses questions des principaux ce mercredi, celle de l'option de la LV2 en 6e, actuellement en place. "Faudrait-il expliquer aux parents qu'il est mieux de ne pas inscrire son enfant en LV2 en 6e pour la rentrée 2015, à cause du retard que d'autres auront à rattraper en 5e? Les écarts entre les élèves ne seront-ils pas plus importants?" , font partie des interrogations. Et concernant l'élimination des classe européennes, "quel est donc le but de continuer à l'enseigner cette année?" , demande notamment une principale.

Calendriers, coût des nouveaux manuels scolaires, coordination des matières pour les EPI... Bon nombre de questions ont été posées et seulement certaines ont reçu des réponses satisfaisantes.

Les détails du projet seront public le 9 avril après les négociations entre le ministère de l'Education Nationale et les syndicats concernés. Le coût du projet: 4.000 postes supplémentaires à répartir entre 7.000 collèges, pris sur les 60.000 postes promis par François Hollande pendant son mandat. Si certains principaux croient aux bénéfices de la réforme, ils attendent néanmoins que le gouvernement tienne ses promesses.


Mercredi 25 Mars 2015 - 17:52
SH
Lu 1346 fois




1.Posté par Titi or not Titi le 25/03/2015 18:48

Encore Une Utopie !!

"Faire Travailler les enseignants ! "
Ségolène Royale a essayée !
Elle y a perdue sa présidentielle !

2.Posté par Ti yab dé o le 25/03/2015 21:08
Sur la première photo, cette dame en short serait-elle chef d'établissement?
Si c'est oui, c'est lamentable.

3.Posté par noe le 25/03/2015 21:12
Très bonne réforme !
Il suffit de se donner à fond pour nos enfants qui demandent plus de considérations et plus d'écoute de la part des profs !
J'adhère !
Vive l'école !
Vive le Recteur !

4.Posté par KLD le 25/03/2015 22:11
yab un jour , yab toujours.........

5.Posté par L'Ardéchoise le 26/03/2015 01:35
L'habit ne fait pas le moine, dit-on.
Réforme à la c.n, comme toutes les réformes voulues par notre chère ministre, qui a beaucoup de temps à perdre.
Mais bon, ils ont tous fait ça ou presque.
Les ministres, je veux dire.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales