Blog de Pierrot

Le quorum, une denrée rare au conseil général ?

Vendredi 17 Décembre 2010 - 12:11

Deux conseils d'administrations d'organismes dépendant du conseil général n'ont pu se tenir mercredi et hier, par manque de quorum.

Hier matin, c'est le conseil d'administration de l'ADI qui n'a pu se réunir. Difficile à comprendre de la part d'élus qui n'ont que le mot "social" à la bouche. D'autant que c'est le budget qui devait être voté.

Seul Ibrahim Dindar était présent. Les autres élus de la majorité, eux, avaient peut-être préféré aller à la plage. A moins qu'ils n'étaient en voyage, sous des prétextes bidons, histoire de passer les fêtes de fin d'année en famille à Paris ou ailleurs. A moins que ce ne soit pour faire les achats de Noël pour pas cher...

Les élus de l'opposition pour leur part, qui jusqu'à maintenant faisaient systématiquement le quorum, ont décidé de pratiquer eux aussi la politique de la chaise vide, histoire de mettre les élus de la majorité de Nassimah Dindar devant leurs responsabilités.

D'autant qu'ils en avaient marre de voir toutes leurs demandes d'emplois aidés rejetées, au profit d'autres élus qui ne siègent jamais en conseil d'administration, mais qui ont l'avantage de faire partie de la majorité.

Pour information, le conseil d'administration de l'ADI est composé de Nassimah Dindar (Droite sociale, St-Denis), Ibrahim Dindar (Droite sociale, St-Denis), Axel Vienne (Parti socialiste, St-Joseph), Robert Nativel (PCR, St-André), Jean-Jacques Vlody (Parti socialiste, Tampon), Cyrille Hamilcaro (Nouveau centre, St-Louis), Daniel Gonthier (UMP, Bras Panon), Monica Govindin (sans étiquette, Le Port) et Stéphane Fouassin (Nouveau centre, Salazie).

Au SDIS aussi

L'absence de quorum au CASDIS, le conseil d'administration du SDIS, est encore plus surprenante dans la mesure où les élus étaient présents à Saint-Denis le matin, pour l'assemblée plénière.

Faut-il y voir la preuve de tensions au sein de la majorité de Nassimah Dindar, comme la rumeur en a circulé. Il se dit depuis plusieurs jours que le PCR aurait pu ne pas voter le budget du Département, si Claude Hoarau ne se voyait pas attribuer la délégation lui permettant d'embaucher au SDIS qui il veut et autant qu'il veut. Le budget du Département a certes été voté, mais l'arrêté de nomination de Claude Hoarau n'ayant pas encore été signé, les élus du PCR ont apparemment décidé de boycotter la séance du CASDIS...
Pierrot Dupuy
Lu 1267 fois



1.Posté par bwarouz le 17/12/2010 12:41

vive le vent
vive le vent

vive le vendredi avant Noel
vive le vendredi avant Noel
surtout si on est en métropole
et que si l'imposé
obligé de se priver
a payé le vol

vive le vent

........

merci a zot ....rdv en mars


2.Posté par mwa la pa di le 17/12/2010 16:46

Si ce qui est dit sur le Claude Hoarau est exact, alors nous sommes devant un coco qui pratique la pire politique du temps de Pereau pradier.... Pour un coco et apôtre de Paul : bravo ils font mieux que la droite des droites

3.Posté par Alain le 17/12/2010 20:41

A nos chers élus,

En effet, comment peut on faire encore confiance aux élus de la majorité du CG quand on observe un certain nombre de choses. La Présidente dit qu'il faut recruter des attachés contractuelles quand on sait que la liste d'aptitude du CDG n'est pas épuisée? 110000 chomeurs à la Reunion et on trouve rien d'autre que d'embaucher la femme d'un colonel directeur des pompiers à la place d'un réunionnais inscrit sur une liste d'aptitude au grade d' adjoint administratif, rédacteur ou attaché chercher l'erreur. Est ce que ce directeur ne peut pas subvenir a l'entretien de sa femme ou sinon le mepris qu'il peut éprouver pour les créoles que nous sommes? Créoles levent la tête! arrête fais bouffe à nous par ces zoiseaux rares qui se prend pour le centre du monde. Claude HOARAU veut absolument prendre les rênes du SDIS pour recruter son électorat Saint louisiens, le budget du sdis n'a pas encore de trou, je fais le pari après les élections on en reparle. Comment Monsieur le Préfet garant de notre institution peut il laisser passer une telle mafia à quelques mois des élections? Le controle de légalité garant du bon fonctionnement des collectivités. Dans les faits LOUBRY Directeur, et nouveau patron inquièt de la situation de sa femme si elle ne travaille pas, car 8500€/ mois trop peu pour ce couple . Pas de loyer, pas de voiture pas de charges à payer quand on pense que les chomeurs vivent avec 4 à 500€ par mois avec des charges inconsidérables et dès fois avec 2 ou 3 enfants . Pompiers la réunion lèvent la tête arréte fais bouffe à zote et dis ben boug conseil général nous retrouve à zote dans l'urne. Chaque chose n'a une fin.

4.Posté par Antoine FRANCO le 18/12/2010 17:38

FRANCO
Il semble bien qu'à tous les niveaux politiques de la société française, du plus haut, présidence, gouvernement, assemblée nationale, sénat,, au plus bas, mairies, communautés de communes, conseil général, conseil régional, détenir un mandat électif aujourd'hui, ce n'est plus pour servir l'intérêt général des citoyens, c'est d'abord "se servir" car charité bien ordonnée commence par soi-même, puis servir sa famille, le népotisme étant devenue une vertu, servir son clan et enfin servir, avec les miettes, son camp.

Ces pratiques sont un système et, à ce titre, valent pour tous les bords politiques. C'est même sur le respect partagé de ces pratiques qu'existe une réelle solidarité entre élus de tous bords pour assurer la pérennité du système et des privilèges qu'il permet de se partager.

Médiapart et de nombreux médias indépendants ont largement fait état des comptes truqués de la campagne présidentielle de Balladur qui, en 1995, n'avait pas pu réellement justifier une recette de 10 millions de FF en billets de 500 FF ( résultats des collectes soi-disant, mais n'était-ce pas plutôt les rétro-commissions des sous-marins du Pakistan ?) et qui avait aussi dépassé de 7 millions FF le montant de son compte de campagne plafonné à 90 millions FF par la Loi, ce qui aurait donc dû entraîner :
1°) voir son compte de campagne rejeté pour dépassement par le Conseil d'Etat
2°) être sanctionné par une inéligibilité
3°) verser au Trésor les 7 millions du dépassement
4°) rembourser les 30 millions qui lui ont été versés au titre de ses frais de campagne pris en charge par l' Etat sur la base du nombre de voix recueilles.

Le Conseil d'Etat, présidé alors par Dumas, ce ministre socialiste de la Justice de Mitterrand qui a "trempé" dans l'affaire des vedettes de Taïwan avec sa maîtresse, la "Putain de la République", a exigé des contrôleurs du compte de campagne de Balladur qu'il "soit revu et ramené" à .....89 millions FF ......pour pouvoir être approuvés !!!

Aujourd'hui, suite aux enquêtes liées au Karachigate, les juges veulent connaître "les dessous de ces comptes si opportunément corrigés" et plusieurs petits candidats de l'époque portent plainte pour que cette affaire soit mise au grand jour.

Comme par hasard le candidat socialiste Lionel Jospin refuse de se joindre à cette plainte pour connaître la vérité sur les comptes de campagne de Balladur !!! N'est-ce pas là une preuve de la connivence au plus haut niveau des politiques dans le cadre du système de partage du pouvoir ?

5.Posté par jacky le 18/12/2010 22:33

sa tombe bien
pas de quorum , pas de promotion pour celui qui l'attendais
il fait dire que de de nos jours se baisser pour se faire aimer ,sa peut être mal venu et mal revu car les nouveaux , heu !!! anciens sont toujours la
Les élus changent , la politique aussi , la politique change , les élus reviennent ( les mêmes )
casdis = SDIS
Bientot on peut le dire Mr LOUBRY a bien travailler ,ces un coriace et un tenace ( il en faut et il a des c...... ) mais les petits aussi arrivent et il en a fait des enfants depuis
au fait , il oublie Aout 2000 et son livre blanc et je pari mon entreprise qu'il sera directeur bientôt parce que quoi que l'on dise , on ne roule pas sur un homme comme sa

ses comme les carapates : sa collent sur les tétés bœufs
Trembler élus et petits sous commandeurs : nous entrons dans l'ère américaines
et en Amérique tout est procès
allez POUNY ses encor du bleuf Lieutenant
Ok les chefs té mais lo sdis oublie pas mon lardoise

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter