Social

Le quartier de l'Eperon change de siècle

100 hectares à aménager. Le chiffre à lui seul donne la mesure du défi qui attendait l'aménageur SEDRE à l'Eperon, quartier niché à mi-hauteur de Saint-Paul. A l'heure actuelle, le programme de livraison de logements et de services de proximité n'en est qu'à la moitié de son avancement. Il sera complètement bouclé en 2018.


Le quartier de l'Eperon change de siècle
Quand l'Eperon prend des airs de Dubaï, cela donne des ouvriers et des camions de chantier à foison. Voilà deux ans que le modeste quartier  voit sa terre remuée pour laisser place à des résidences R+2.

"2.600 personnes vivant dans des habitations insalubres avaient été recensées au début du programme", rappelle Philippe Lapierre, directeur général de la SEDRE, l'aménageur de la Zac.

Sur zone, pas moins de huit opérations de RHI ont déjà commencé à balayer les bidonvilles."Trois RHI sont déjà réalisées, il s'agit de la RHI Champdemerle, Fond Génèrese et chemin Summer", explique-t-il. Aujourd'hui, la moitié du programme de construction de logements, c'est-à-dire un peu plus de 600, a été livrée. La RHI Ruelle des Fleurs (300 logements), dont les travaux de viabilisation sont quasiment achevés, la RHI Terrain L'Avion (idem) et la RHI Bassin Bleu verront leurs travaux débuter en 2014.

"7.000 saint-paulois attendent un logement social", fait savoir la députée-maire Huguette Bello, dont les souvenirs l'amènent à partager cette vision de "la ruelle des fleurs de l'époque, un véritable bidonville où des familles avec deux ou trois générations étaient amenées à vivre sous le même toit". Le bailleur social parle aujourd'hui de "décohabitation".

70% de logements sociaux

Le DG de la SEDRE voit dans ce vaste champignon qui pousse chaque jour un peu plus, la possibilité d'"éradiquer l'habitat insalubre en même temps que permettre à de nombreux foyers de régulariser leur situation au titre de la propriété."

La visite de chantier s'est également attardée entre les murs de l'école Mathilde Frappier de Montbenoît, où les ouvriers s'activent encore pour la livrer à la rentrée scolaire. Un équipement indispensable qui en appelle d'autres puisqu'un parc paysager, des micro-crèches, un institut médico-social et un pôle tertiaire sortiront de terre.

Vue sur les bas
Vue sur les bas
Imposée par la loi, la mixité sociale a guidé les choix de l'aménageur. "Nous sommes sur du 70% de logements sociaux, explique Philippe Lapierre, et le reste est réparti dans du logement intermédiaire et du logement libre, que ce soit du logement construit par la SEDRE directement et vendu aux accédants ou des parcelles viabilisées par la SEDRE et vendues à des familles qui mettent en place leur projet de construction".

Huguette Bello emballée par le standing des logements sociaux

Côté tarif, là encore la déclinaison des offres est disparate. Le programme intermédiaire de type PLS offre des niveaux de loyers (selon la taille des logements) entre 600 et 900 euros. Pour les logements de gamme inférieure de type LLS, le loyer moyen sera de 6,50 euros le m2, à multiplier par la surface moyenne du logement qui est d'environ 80 m2. Enfin, pour les logements locatifs très sociaux (LTS), "on est sur des loyers inférieurs à 5 euros du mètre carré", précise Philippe Lapierre. Avec le standing de ces appartements, qu'a pu visiter Huguette Bello, et cette vue (pour les plus chanceux) sur la baie de Saint-Paul, la SEDRE se démarque de l'image habituelle des logements sociaux. Ce qui fait dire à la députée-maire que "vous (la SEDRE) ne vous êtes pas moqués des futurs locataires".

Rien que sur la partie aménagement (hors construction), la nouvelle Zac coûtera 71 millions d'euros. La commune en apporte 20 et l'Etat 16. La différence vient des la cession des charges foncières (30 millions) et enfin de 5 millions d'euros de diverses subventions.

Le quartier de l'Eperon change de siècle

Le quartier de l'Eperon change de siècle

Mercredi 31 Juillet 2013 - 17:56
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2973 fois




1.Posté par USURPATEUR le 31/07/2013 18:13
Bello sans vergogne ose se vanter de cette operation qui n'est pas la sienne,ce sont des projets enterinés par Sinimalé et Benard

2.Posté par changement brutal le 31/07/2013 20:25
Après 22 ans ce projet de l'éperon a pu sortir de terre
Maintenant je comprends pourquoi les habitants de l'éperon ne voulait pas d'un deuxiéme Plateau caillou bis après des maintes manifestations ( trop de béton)
"l'urbain a eu raison sur le côté rural" .

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 31/07/2013 20:26
elle les a mené à terme.
tout au plus, certains sommes ne sont pas allées dans les poches de ceux initialement prévus..

4.Posté par michel le 01/08/2013 06:26
la politique y arrive ça se voie, mais kréol lé pu kouyou pendant 5 ans lé dan trou y voie pas zote zordi y zorte dan trou. vivement 2014

5.Posté par ZembroKaf le 01/08/2013 11:03
sur la photo "casques bleus": on a l'impression que les trottoirs sont étroits ,les bordures hautes et le poteau d'éclairage qui prend de la place (peut être que les PMR en fauteuils ne sont pas les bienvenus !!!) même les poussettes des mamans auront des difficultés à se croiser. Trop fort les aménageur !!!

6.Posté par R I P O S T E le 01/08/2013 11:34
Ben la retrouve Huguette Bello " disparue "

7.Posté par django le 01/08/2013 13:29
voila le développement que notre reine maire i souhaite pou nou. Béton partout. Ici c saint paul, c pas le Port.
Nou saint paulois nou na une culture, une façon de vivre. nou aspire à devenir propriétaire, avoir un ti case a ter. Mais l'équipe actuelle i préfère entretenir la précarité et la pauvreté.

8.Posté par Espérance le 01/08/2013 20:31
Ne soyons pas mauvaise langue, Huguette est absente de l'assemblée car elle doit s'occuper et montrer à la population st pauloise qu'elle s'intéresse au bien être de ces derniers bien sur et vous constaterez qu'elle s'y intéresse 8 mois avant les municipales de 2014...

Fais pitié...y fait le ver avec projet que c'est pa li la mette en place....

espérons seulement que nos enfants "saint paulois" qui attendent un logement depuis très longtemps puissent bénéficier....et qu'elle loge son électorat

Ouvre le zié marmaille

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales