Faits-divers

Le proviseur du lycée de Plateau-Caillou revient sur le drame

Suite au drame qui s’est déroulé ce matin au lycée professionnel hôtelier La Renaissance à Plateau Caillou, le proviseur s’est prononcé sur les circonstances de la mort accidentelle d’un élève.


Le proviseur du lycée de Plateau-Caillou revient sur le drame
Alors qu’il tentait de couper un anneau en plastique de deux centimètres de diamètre pour y récupérer un couteau neuf, le lycéen Johann Clain, s’est tué en tirant un peu fort sur l’anneau. Le couteau a continué sa course dans son ventre.

"Il s’est tourné et a dit à ses camarades qu’il venait de se blesser. Deux heures de réanimation n’ont pas permis de le ramener à la vie", explique le proviseur du lycée, Michel Mongellaz.
La plaie ne fait que quelques centimètres, suffisante toutefois pour que la pointe du couteau sectionne une artère. Le jeune homme s’est vidé de son sang, en quelques minutes.

Toute cette journée, les médias sont allés très vite, sûrement trop, pour évoquer les circonstances de ce drame, évoquant parfois une boite de conserve ou encore une bagarre. Au point que la maman "qui dans un premier temps avait bien intégré les faits, a suivi les rumeurs qui ont évoqué la présence d’une bagarre", explique le proviseur. "Elle est perdue et de façon très compréhensible n’accepte pas et cherche un fautif", ajoute-t-il désolé. La maman du jeune Johann Clain envisagerait de porter plainte.

Le professeur était dans l’enceinte de la cuisine et les douze élèves ont été reçus par le Recteur qui est venu sur place, ainsi que des gendarmes et des psychologues. "Il y avait douze élèves, des élèves qui viennent de faire leur rentrée et ne se connaissent pas forcément. Beaucoup ont été touchés, ont pleuré. Vous n’allez pas me faire croire qu’aucun n’aura pensé à parler d’une éventuelle bagarre si tel était le cas", estime Michel Mongellaz.

Afin de respecter les modalités de l’enquête, chaque élève sera à nouveau interrogé dans quelques jours.
Mercredi 26 Août 2009 - 21:11
Melanie Roddier
Lu 2941 fois




1.Posté par denis le 27/08/2009 07:20
mes condoléances à la famille de ce jeune homme .
mais à quand la fermeture de cette radio ladi lafé qui laisse les gens raconter n'importe quoi
et les animateurs histériques qui envenniment les choses a poser des questions.
IL faudrait que le CSA regarde de plus prés ctee radio de l'homme en blanc.

2.Posté par adrien le 27/08/2009 11:42
nou lé tous pareil,camarade surtout le créol (ou la créole) ladi lafé ou lafé ladi
zot y préfére laquel ou lequelle?

3.Posté par Lucinda le 28/08/2009 09:42
johan s'était mon pote, mon confident, mon alis de tt les jours, on c connu, on c aprécié et ojourdhui on en gard un tres bon souvenir de lui, car c tous ce kon peu faire.... arêté les polémique et respecté la mémoire de mon pote. Johan t un bon marmaille, do moune t aime a li...

4.Posté par lagourde kevin le 28/08/2009 21:15
toute mes condoleance sa famille
johan etait mon amis depuis le college
on est partit en france ensemble.jhe me rapellerai toujour de lui

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales