Société

Le projet d'immersion de la Jeanne d'Arc repris par la Fédération nationale de plongée

Le projet d'immersion volontaire de ce qu'il reste du navire école militaire la Jeanne d'Arc a connu ses dernières semaines un tournant peut-être décisif. Même si le projet est encore loin d'aboutir, le fait qu'il soit aujourd'hui pris en main par la Fédération française de plongée et des sports sous-marins conforte l'initiateur dans son idée.


 
Faire couler le navire la Jeanne d'Arc dans la baie de Saint-Paul. Un rêve imaginé par les membres de l'association Nautilus. Parmi ses membres, Guy Marcoz sait vendre un projet qu'il avait tout d'abord porté sur le navire le Clémenceau. Si l'occasion avait été ratée pour ce dernier, c'est le navire bien connu des Réunionnais, la Jeanne d'Arc, qui est depuis deux ans la cible des amateurs de la mer et de son histoire.

De passage à la Réunion la semaine dernière, le président de la Fédération française de plongée, Jean-Louis Blanchard, confiait à Zinfos que le sujet a été évoqué au plus haut, pas plus tard que le mois dernier. "Lors du dernier conseil fédéral de la mi-octobre, le projet a été soumis à discussion à nos membres", explique-t-il. Après en avoir informé toutes les composantes de la fédération, profitant de son passage dans l'île, Jean-Louis Blanchard y a rencontré Marie-André Lacroix Faveur, conseillère régionale en charge des sports.

De cette réunion en compagnie du représentant local Georges Masanelli, président du comité régional de la Fédération française d'études et de sports sous-marins, ressort la promesse de l'étude d'un projet qui doit être formalisé par écrit. "Pour que le projet suive son cours et puisse être étudié par les services de la Région, j'ai demandé au comité régional de me faire parvenir un dossier y comportant le planning et le budget prévisionnel d'une telle opération. Il s'agit pour nous de savoir quel est l'intérêt pour la Réunion de soutenir ce projet ou pas", conclut la conseillère régionale.  

Un navire emblème de la France

L'intérêt de l'immersion de la Jeanne en baie de Saint-Paul ? Il ne fait pas de doute pour Guy Marcoz: "La Jeanne d'Arc c'est une mise en lumière incroyable. Le navire a fait escale dans 200 ports de 78 états différents. La Jeanne d'Arc était l'ambassadrice de la France. Des personnalités comme le Prince Albert de Monaco ont servi sur ce navire. Il s'agit de faire d'un événement triste, le démantèlement du navire, un élément positif". Guy Marcoz pense en effet aux retombées touristiques d'une telle immersion.

Le prince Albert y a fait ses armes
Le prince Albert y a fait ses armes
Même si en tant que plongeur averti, un tel projet ne peut le laisser insensible, Jean-Louis Blanchard parle d'un projet "extrêmement ambitieux et complexe. Qu'on se le dise, à un tel niveau, ça se joue, en dernier ressort, sur le bureau du ministre".

Son expérience à la tête de la fédération française de plongée lui donne une vision internationale des sites ayant accueilli de tels bâtiments. "A Malte, pourtant c'est l'Europe, les choses semblent déjà moins compliqués. Là-bas, on n'hésite pas à couler les anciens navires, les petits cargos. Les exemples sont nombreux. Il y a une grande facilité administrative", précise-t-il. Ce qui revient à dire que ce n'est pas le cas en France. Le principe de précaution arrive en effet souvent à désarmer les plus téméraires porteurs de projets.

Guy Marcoz revient à la charge. Même au sommet du navire immergé, il resterait largement la place pour qu'un navire ne vienne pas le percuter malgré les 181 mètres de long et 24 mètres de large du navire. Après immersion, c'est encore 40 mètres de tirant d'eau qui seront disponibles.

Une dépollution qui ne fait pas l'unanimité

Ce premier risque écarté, un autre revient dans le discours de tous ses contradicteurs : la pollution. "Les techniques de dépollution, de l'amiante et de tout autre composé sont connues", se défend-il. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que la mise en pièce du Clémenceau, il y a quelques années en Inde dans des conditions que l'on connait, avait donné lieu à un certain émoi. Cet épisode avait dû contraindre le ministère de a Défense à réviser ses plans. Désormais, tout bâtiment de guerre français doit être dépollué en France, voire en Europe. Aux dernières nouvelles, la Jeanne d'Arc attendrait son sort sur les cales de Brest après avoir été désarmé à Toulon.

"Ce projet ne concerne pas que les plongeurs, tous les Réunionnais sont concernés", insiste Guy Marcoz, qui fait allusion à une autre idée qui germe lentement : celle de la création d'un musée de l'histoire maritime de la Réunion. A charge pour ce futur musée de proposer un contenu inédit dans l'île. Retracer sur des cartes murales géantes les trajets des flux migratoires successifs en provenance de tous les horizons depuis le XVIème siècle, ainsi que le lieu des très nombreux naufrages consécutifs aux tempêtes ou aux batailles navales dans tout l'espace Sud-Ouest de l'océan Indien jusqu'à Madagascar. "Une importante quantité de maquettes de navires, prêtées, entre autres, par les différents musées de France... d'Europe... et d'ailleurs... ayant permis le transport des populations, des marchandises et leur protection jusqu'à ce jour, y serait exposée", s'enthousiasme-t-il.

"Ils sont générateurs de vie"

"Une telle épave, d'un bateau connu de tout le monde, c'est la garantie d'une fréquentation démultipliée", admet le président de la fédération française de plongée. Si un seul exemple connu dans les DOM est celui du Gustavia en Guadeloupe (1992), la Réunion ne manque pas d'exemples. Certes ils ne sont pas du prestige de la Jeanne D'Arc. Notons les cas les plus emblématiques et aussi les plus visités des plongeurs. Celui du Hai-Tsian, coulé il y a 15 ans par 50 mètres de profondeur au large de Cap Homard. "Le mât a fini par tomber", raconte Georges Masanelli. Le Navarra, au large de Saint-Gilles, toujours par 50 mètres de fonds. Le cas aussi du Sea Venture qui a coulé tout seul, chargé de bois qu'il était. Il dort désormais pas très loin de la ferme aquacole en baie de Saint-Paul. Enfin, le Antonio Lorenzo, coulé il y a 7 ans à la Pointe des Châteaux à Saint-Leu.  

Préfigurant de ce qui pourrait se passer pour la Jeanne d'Arc, Georges Masanelli confirme qu'à peine deux ou trois ans après leur immersion, ces bateaux ont très vite été peuplés: "Ils sont incroyablement poissonneux. Ils sont générateurs de vie. Ainsi, on crée des îlots de vie extraordinaire". Avant de regagner la métropole, Jean-Louis Blanchard envisageait déjà ce qui pourrait se passer dans quelques mois. "Une étude d'impact doit être réalisée. La réglementation française est complexe, dit-il comme pour mettre toutes les armes du projet de son côté. Le propriétaire légal reste la marine nationale. Il faudra donc agir directement avec le ministre". Puis viennent l'évocation des frais de transports du bateau "fantôme" à la Réunion ou encore son pétardage pour le couler en différentes portions. "On en vient au nerf de la guerre : le coût", reconnaît Jean-Louis Blanchard. "Une fédération seule n'a pas les moyens de porter un tel projet. C'est vrai qu'on a un gros réseau qui est celui d'une fédération mais il y aura, si le projet se poursuit, la nécessaire implication d'investisseurs privés", conclut-il. 

La plongée, en France, c'est 230.000 fichiers de personnes appartenant à près de 2.500 clubs. A la Réunion, 2.380 passionnés sortent en mer avec 22 structures associatives ou 26 autres clubs professionnels.

Le projet d'immersion de la Jeanne d'Arc repris par la Fédération nationale de plongée
Mercredi 30 Novembre 2011 - 18:14
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2479 fois




1.Posté par noe le 30/11/2011 17:29
Le FN qui adore Jeanne d'Arc risque d'être en colère si on coule son symbole en mer !!!!

2.Posté par ALLEZ POLLUER VOTRE SALON le 30/11/2011 17:57
Décidément les plongeurs sont des irresponsables petits égoïstes....et je ne dit pas toutes les insultes qui me passent par la tête.

ILS veulent voir du requin.....peu importe que les plages soient fermées et que l'on se fasse bouffer en surfant maintenant....

ILS veulent polluer la baie de Saint Paul en permettant à l'état Français de faire des économies de démentelage de ce symbol de guerre....

Comme ça, on sera bon à jamais pour un superbe DCP et sa cohorte de requins en tous genre....

MAIS ALLEZ POLLUEZ VOTRE SALON MERDE!!!!!!

MAIS A QUOI PENSEZ VOUS SI CE N'EST A VOTRE BIZENESS.......?????

3.Posté par NEMO le 30/11/2011 19:09
Après avoir pris connaissance dans le détail sur le site web de ce projet qui allie:

1 ) L' ECOLOGIE, par la création d'un magnifique récif artificiel avec la coque rendue propre de ce navire connu très favorablement dans le monde entier,...

2 ) L'HISTOIRE maritime commune des îles vanille, comprenant: La Réunion - Maurice - Les Seychelles - Les Comores - Madagascar ainsi que l'Inde et les Pays de l'Océan Indien d'où sont originaires les ancêtres d'une grande partie des habitants de ces îles,...

il apparaît INCONTESTABLE qu'outre son intérêt PEDAGOGIQUE et CULTUREL auprès de tous les publics tant Locaux que Métropolitains ou Autres, ce projet ne pourra que générer d'importantes recettes touristiques, créatrices de nombreux emplois.

Une étude sérieuse et rapide de ce dossier par les Autorités compétentes démontrera, s'il en est besoin, de son INTERÊT ECONOMIQUE pour les Réunionnais !!!

4.Posté par Thierry le 30/11/2011 19:30
Il n'y a pas assez de requins, que l'on en appelle d'autres. Après tout, plus on est de fous, plus on rit...

5.Posté par ALLEZ POLLUER VOTRE SALON le 30/11/2011 19:59
3.Posté par NEMO le 30/11/2011 19:09

Il est évident vu ton commentaire que tu as tu as des actions dans la société qui s'occupe de ce projet de merde ou que tu fais ton beurre dans le bizeness de la plongée

Je te cite;
(...) il apparaît INCONTESTABLE qu'outre son intérêt PEDAGOGIQUE et CULTUREL auprès de tous les publics tant Locaux que Métropolitains ou Autres, ce projet ne pourra que générer d'importantes recettes touristiques, créatrices de nombreux emplois.(..)

DEMAGOGIE ; .d'importantes recettes touristiques pour QUI grosse moule à gaufre ???? (Cap Hadock)

Culturel MON CUL !!!!!!!!!!! cultivez votre bêtises dans votre baignoire...


votre projet est de créer un énorme DCP !!

COMMENT? en manipulant l'état Français en lui permettant d'éviter des million d'euros de démantèlement en coulant un rafiot pourri dans une baie magnifique....Tous ça pour qui????? pour des plongeurs à 95% METRO qui ont monté leur bizeness de plongée ici.

LES PLONGEURS A L'ORIGINE DE CE PROJET VEULENT S'ACCAPARER LE LITTORAL REUNIONNAIS EN Y FOUTANT LA MERDE ET EN Y COULANT DES MERDES VENUES D4AILLEURS


NE POLLUEZ PAS NOTRE ENVIRONNEMENT avec vos projets mercantiles et dangereux pour nos plages et nos rivages.


6.Posté par laluno le 30/11/2011 20:18
Bonne idée dernier pompon ..Pourquoi pas la Jeanne ( je connais bien, ) en sous-marin pour l'éternité qui repose en récif artificiel ..Mais .le cout du remorquage ...?

7.Posté par fiuman le 30/11/2011 21:04
Nous connait nout pays, alors nous baigne pas, nous plonge pas, nous regarde pas la mer, car il y a grosse bébête pourrait dire la furie de saint Paul!

8.Posté par ChoufPonPon le 30/11/2011 22:13
Pour voire cette vielle dame attendre en rade abris tomber en pièce, tous les jours. J’espère que l'on trouvera un projet digne de son histoire publique comme intime.

Pour la pollution ? rappelons que la France oblige nos navires (commerce comme nationale) d'être dépollués, a comprendre, les eaux noires, le plomb ... Donc tout éléments classés comme polluant par l'Europe, ce qui à été fait au moment de son désarmement.
Maintenant reste l'amiante. Malgré sa taille, cela fait des années que la marine désamiante ces navires actifs, a chaqu'un des passages dans sons port d'attache. Il n'y à donc plus ces tonnes d'amiante d'origine, et le reste et tout a fait connu, et le retour d'expérience permet son élimination sans souci.

Pour certaines entreprises, l'amiante pourrais même rester à bord, en effet l’amiante étant un organisme fossile d'origine, il ne ferait que revenir à son origine, c'est à dire la pierre.

Rappelons aussi, que d'autres pays, les États-Unis en tête, coule tous leurs navires pour en faire des récifs pour plongeurs, sans chercher plus loin.

9.Posté par ALLEZ POLLUER VOTRE SALON le 01/12/2011 00:47
8.Posté par ChoufPonPon le 30/11/2011 22:13

Désolé mais l'amiante aurait du rester à son état naturel...au lien de venir polluer la santé de milliers, voir millions de personnes. La radioactivité est aussi une "particularité naturelle ". Allez voir a FUKUSHIMA.

ET celons vous, sous prétexte que des pays comme les états unis font n'importe quoi pour se débarrasser de leur objets encombrants on devrait faire de même "SANS CHERCHER PLUS LOIN" pour faire plaisir a des vendeurs d'air comprimés?


ALLEZ POLLUEZ VOTRE SALON et laissez la baie de SAint Paul TRANQUILE

VOUS VOULEZ RELANCEZ L'ACTIVITE PLONGEE????ALLEZ DANS LA MER D'ARALE FAIRE DES CHATEAUX DE SABLE.

10.Posté par Charly le 01/12/2011 04:33
Et pourquoi on ne demanderai pas aux anglais de la brûler La Jeanne d'Arc ?

11.Posté par le veilleur le 01/12/2011 05:49
Attention à ne pas le couler dans la réserve marine ! Sea Shepherd y veillera ...

12.Posté par HJHLKML le 01/12/2011 07:36
Encore une fois des ignorants critiquent!!! Ce serait super pour le réunion! ET oui, vous avez raison, y'a que des Zoreils qui vivent de la mer!!! Pfff bande de débiles, les pecheurs, les pilotes de bateau, etc, etc...sont tous zoreils...... c'est pénible ces réactions racistes à) chaque fois... on est en France que je sache et la FRance c'e'st des blancs, des noirs, des jaunes, des métisses, quand est ce que vous le comprendrez!!!!

13.Posté par Céline le 01/12/2011 09:11
Tout d'abord, à la personne qui a écrit l'article : FFESSM = Fédération Française d'Etudes des Sports Sous-Marins (et non Fédération nationale de Plongée). Ce n'est pas très grave, mais commençons par appeler un chat, un chat !

A HJHLKML : Ne te fais pas de soucis fasse au "racisme", La réunion est tellement métissée que celui-ci n'a plus lieu d'être, sauf pour quelques personnes qui n'ont toujours pas compris que la force de notre île c'est justement sa diversité.

A Charlie : Ah non, pas encore les Anglais !!!

A ChoufPonPon : tout est dit, dans le calme et la sérénité, Bravo !

A Allez Polluer votre salon : je suis désolée que tu pense tout cela. Ce que je te propose c'est de t'emmener plonger (et oui une Zoreil qui parle), de te faire découvrir (comme je l'ai fait avec mes amis Réunionnais) notre patrimoine, TON patrimoine, sous-marin.
Car non, il n'y a pas que des requins dans l'Océan Indien, il y a aussi de très beaux poissons, des tortues, des coraux….
Il y aussi toute ton histoire (qui est devenue la mienne) au fond de ces eaux, nombre de bateaux ont sombrés et que nous étudions avec mes amis "Zoreil égoïstes" de la commission archéologique. Des heures passées aux archives départementales à lire, étudier, regrouper les écrits avec les mots qui sont encore lâchés par les gramounes pécheurs sur des histoires qu'ils entendaient enfants. Et tout cela sur notre temps libre bien sur, car nous ne faisons pas de "business" avec l'histoire, même si elle nous rend plus riche de connaissance.
Tu nous dis "pollueurs", mais à chaque fois que nous plongeons nous ramassons les saletés que les pluies ont déversées dans l'Océan…
Concernant la Jeanne d'Arc, je ne suis pas assez au fait pour répondre à tes insultes. Ce que je sais c'est que les épaves déjà présentes (L'Antonio Lorenzo, La Barge, l'Hisiang, le Sea Venture et même la Créole qui a naufragé en 1806….) ne polluent pas les eaux mais les enrichissent de culture, d'histoire, de tradition…
Viens découvrir cela avec moi, je t'invite avec grand plaisir, puis nous boirons un punch fait avec du Rhum Charrette et nous en rediscuterons.

14.Posté par allée tyrun-feuille le 01/12/2011 11:26
13
le parfait bisounours colonialiste insupportable ,si paternaliste et méprisant pour les locaux considérés comme de braves simples d'esprit ignorants et que tu penses venir " éduquer " ?
alors retournes d'où tu viens avec ton punch , ici on boit du sec , pov' tache !

15.Posté par laluno le 01/12/2011 14:49 (depuis mobile)
9.,,,Demandez le neuf...Il n"a pas remarqué quand il s"énerve ,il dégage beaucoup plus du gaz carbonique ,et peut être même du méthane .
Pour rappel .,.l"amiante moins mortelle que le charbon,et le gaz...quand au nucléaire c"est le plus propre ..La radiologie (scanners etc.) sont plus polluant pour les individus ...

16.Posté par DURANDAL le 02/12/2011 06:46
j'ai lu avec attention tous ces commentaires, personnellement pour avoir laissé deux ans de ma vie dans les entrailles de c e bâtiment je suis pour le projet, mais pourquoi le couler en baie de ST PAUL.

Économiquement le projet semble être viable, mais pourquoi ne pas en profiter pour créer une structure complète de démantèlement de navires vers Dunkerque, il y a un port , une main d’œuvre abondante et qualifiée, un savoir faire pour l'acier, et une fois dépollué le bâtiment pourrait être convoyé sur l'ile et ensuite immergé sans problèmes pour devenir un casier à langoustes, et un coffre fort pour la région , les hôteliers, les clubs de plongée, combien d'emplois pourraient être créés, navire visio bulle, navette plongeurs, pêcheurs etc etc non ce n'est pas de l'utopie chacun sait qu'une épave est un vivier

17.Posté par DURANDAL le 02/12/2011 06:57
pour certains racistes locaux , n'oubliez jamais que cette ile a été peuplée grâce aux marins, et que certes il y a eu ce triste passage de l'histoire sur l'esclavage, ou certaines grosses gueules, ont bâti des fortunes sur l'exploitation des humains , mais croyez vous que cela a vraiment changé, en Chine en Inde les grosses gueules reproduisent les mêmes schéma.
Alors oui la Réunion c'est la France, alors non les métro n'ont rien à apprendre aux créoles mais tout à apprendre en étant à leur écoute , mais on en peut pas décemment vivre de l'économie d'un pays et se revendiquer indépendants. et surtout être raciste.
Pour les zoreilles , faites en sorte d'être adaptés si vous voulez être adoptés.

18.Posté par CALYPSO le 02/12/2011 18:47
Je suis Réunionnaise retraitée de la fonction publique, ayant ma fille et mon gendre également enseignants et c'est avec beaucoup de tristesse que je lis les commentaires et réponses à relents racistes, émanant d'abrutis incultes, donneurs de leçons incapables de tenir propre le territoire sur lequel ils vivent et qui donnent une image indigne de notre hospitalité en tenant des propos orduriers sur ce site pouvant être lu instantanément dans le monde.
L'apport par une équipe,dont nul ne peut douter des compétences,de ce projet de grande ampleur qui évoque l' histoire maritime commune des pays baignés par l'Océan indien dont la Réunion que j'ai pris la peine de parcourir dans le détail avec beaucoup de plaisir tant il est innovant dans son contenu muséal et donc pédagogique, ce que n'ont pas surement pas fait les auteurs 2 et surtout 14 qui devrait arrêter le sec pour boire de l'eau !!! mérite sans aucun doute de la part de nos décideurs locaux une prise de conscience collective pour le mener à son terme.
N'étant pas compétente en environnement marin, j'ai questionné des anciens collègues Universitaires Biologistes qui connaissaient le projet de création du récif artificiel qu'ils soutiennent sans réserve étant eux mêmes plongeurs !!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales