Faits-divers

Le procès Bègue Vs Entrevue sans la miss

Le procès Valérie Bègue contre Entrevue a eu lieu aujourd'hui. Le délibéré sera donné le 16 novembre.



Tous les objectifs de la presse people sont tournés vers le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Depuis 15 heures, le procès entre Valérie Bègue et le magazine Entrevue au sujet des photos volées a démarré. La Miss France 2008 n'est pas présente.

Son avocat, Me Iqbal Akhoun, est lui bien là. Avant le début de l'audience, il a tenu à expliquer aux journalistes les raisons de sa cliente. Pour lui, Valérie Bègue a été "très traumatisée" par cet évènement et il est donc logique qu'elle demande des dommages et intérêts. Le fait que ce procès se tienne au tribunal correctionnel prouve, toujours selon l'avocat, qu'il ne s'agit pas d'une "banale" histoire de photos volées par la presse people.

Dans le box des accusés, on retrouve Frédérick Banor, ancien webmaster de Pardon! et soupçonné d’avoir dérobé les clichés, Franck Rousseau, journaliste pour Entrevue et venu à la Réunion pour récupérer les photos est accusé de recel de vol et atteinte à l’intimité de la vie privée, et enfin Gérard Ponson, directeur de la publication du magazine et poursuivi pour contrefaçon de droits d’auteur. L'avocat d'Entrevue a lui cherché à banaliser l'affaire devant les journalistes, expliquant que le tapage médiatique a rendu une affaire classique exceptionnelle.

Rappel des faits

Les faits ont été rappelés par la juge. Valérie Bègue était embauchée comme vendeuse chez Pardon!, puis responsable du magasin situé dans la zone commerciale de Carrefour jusqu'en mai 2007. Parallèlement elle est mannequin dans une agence locale. C'est à cette époque qu'elle pose pour le photographe Stéphane Dugandas pour une collection Pardon!. Douze clichés seront pris dont 4 sortiront dans la presse, "les 4 pires", dira Valérie Bègue dans son dépôt de plainte. Les photos ne seront finalement pas utilisées et resteront sur des CD ROM (un pour la société Pardon, un pour le photographe, un pour Valérie Bègue).

Le 18 août 2007, Valérie Bègue est élue miss Réunion. Deux jours plus tard, Aziz Patel le responsable de l'élection, lui fait part d'une lettre qu'il reçoit et qui évoque la présence de photos litigieuses. Valérie Bègue laisse son CD ROM à Aziz Patel. On lui conseillera de ne pas se rendre à l'élection de Miss France mais elle choisit d'aller représenter la Réunion. A la fin du mois de novembre 2007, Valérie Bègue est élue miss France.

Délibéré le 16 novembre

Des rumeurs de photos sulfureuses commencent à courir et à la fin du mois de décembre 2007, Entrevue publie des "photos trash de Miss France". Une plainte est déposée pour "vol, recel, et atteinte à la vie privée".

Au début de l'enquête, on révèle que les photos sont déjà diffusées auprès de jeunes, plus ou moins proches de la miss. Mais l'enquête va révéler qu'un salarié de Pardon!, Frédérick Banor, est à l'origine de la vente de clichés récupérés dans la base de données de la société. Il les vendra pour 8.000 euros au journaliste d'Entrevue venu sur l'île pour enquêter sur d'éventuelles fraudes à l'élection de Miss Réunion et trouver des photos litigieuses.

L'après-midi a été consacrée aux plaidoiries. Le délibéré a été fixé pour le 16 novembre.Valérie Bègue réclame 200.000 euros à Entrevue.
Mardi 19 Octobre 2010 - 16:14
Mélanie Roddier
Lu 3145 fois




1.Posté par Cambronne le 19/10/2010 17:22
RAF Pourquoi donner de l'importance à un fait divers d'une banalité ...

Pierrot il y a d'autres affaires judiciaire plus importante d'une diaspora que l'on aborde pas ?

2.Posté par etjosedire le 19/10/2010 18:29
Pauvre miss ! Avec une telle défense !

3.Posté par duo le 19/10/2010 19:09
té banor, inkièt pa, toute les gars lé avek ou !!

Allez un ti bakflip one grab pou lé gest ;)

4.Posté par Jolaracaille le 19/10/2010 19:51
Valérie Qui ?!....La cruche que je trouve très belle un point c'est tout..?! Si on tournait la page.?

5.Posté par Roche écrite le 19/10/2010 21:49
ALLER VALERIE PWAK A ZOT bande de voleur là

6.Posté par Chouchoute ton nénène le 20/10/2010 01:39
responsable du magazin pardon Carrefour? n'importe kwé
en plus les photos ont été prise bien avant qu'elle bosse pour Pardon et son agence de Manequin.
Cesont ces photos non retenues qui ont fait connaître la nana ...
Té la presse arrête déconner balade aou un peu sur le web pour rale out news.


(Réponse de Pierrot Dupuy : Nous nous contentons de rendre compte des arguments développés à l'audience du tribunal)

7.Posté par blandine le 20/10/2010 02:44
d'accord avec "etjosedire", hum!! son avocat de défense.Tous les arguments de l'autre avocat sont nuls et sont à la hauteur du contenu des journaux. Valérie Begue est jolie et surtout naïve.

8.Posté par duo le 20/10/2010 11:41
Bon je pense qu'on à compris... ce sujet ne mérite pas le haut de l'affiche...


9.Posté par Eric le 20/10/2010 12:02
Pourquoi ne sera t'elle pas là ? Elle qui vient à La Réunion pour un oui pour un non et qui est toujours entrain de faire de l'ombre à toutes les Miss Réunion qui lui succèdent, elle sera absente au procès qu'elle a fait contre le magazine Entrevue ? Elle a peut-être des choses à se reprocher et elle n'a peut-être pas dit toute la vérité.
Elle a voulu devenir célèbre et dés qu'elle a été élue Miss France elle n'a fait que s'engager dans des procès pour se faire une notoriété, faire comme les VIP quoi ! Elle est devenue célèbre oui ! Mais grâce à ses procès.
Qu'elle gagne ou non son procès, elle n'est qu'une arriviste, une opportuniste. En Métropole elle ne parle jamais de la Réunion soit disant qu'elle voulait être Miss pour promouvoir notre île.

10.Posté par Roche écrite le 20/10/2010 12:16
ya encore des gros cre..... qui critique la belle valerie foutez lui la paix

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales