Politique

Le principe de l’Assemblée unique sera examiné lors des Etats généraux sur l'Outre-mer

La fusion Conseil régional – Conseil général fait partie des pistes de travail inscrit dans le rapport de 162 pages du Comité de réflexion et de proposition sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions de la Ve République.


Le principe de l’Assemblée unique sera examiné lors des Etats généraux sur l'Outre-mer
Le principe de l’Assemblée unique pour les Dom sera à l’ordre du jour des Etats généraux de l’Outre-mer, selon le Nouvel observateur. La transformation du Conseil régional et du Conseil général en une seule et unique assemblée en métropole et en Outre-mer, fait débat depuis l’année dernière.
Toutefois, cette réforme institutionnelle est critiquée à gauche, mais aussi à droite. Cette fronde a fait reculer ce projet. Le mouvement social qui secoue les départements d’Outre-mer depuis au moins deux mois, a remis ce sujet au goût du jour.
“Le principe d’une Assemblée unique dans les départements et régions d’Outre-mer, sera examiné dans le cadre des Etats généraux sur l'Outre-mer”. Ces Etats généraux devraient débuter en avril en Guadeloupe.
Cette déclaration a été faite par le président de la République devant le Comité de réflexion et de proposition sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions de la Ve République, le jour même où Edouard Balladur, son responsable, remettait son rapport à Nicolas Sarkozy.
Les propos du chef de l’Etat confirment la volonté de l’exécutif “de proposer une nouvelle gouvernance pour les Dom”. L’Assemblée unique proposée par le gouvernement socialiste du Premier ministre Pierre Mauroy, avait été déclarée anticonstitutionnelle en 1982, suite à un recours introduit par feu le sénateur Louis Virapoullé.
Vendredi 6 Mars 2009 - 18:16
Jismy Ramoudou
Lu 1797 fois




1.Posté par looping974 le 06/03/2009 20:09
quelqu'un a les chiffres ? nombre de fonctionnaires et budget de fonctionnement de ces 2 "mammouths" ... je ne parle même pas de rendement ou d'efficience !!

2.Posté par Fred le 06/03/2009 20:41
NON au changement de statut et à l'évolution du cadre institutionnel mais OUI à une clarification et à une meilleure répartition des compétences entre la Région, dont les missions premières sont l'aménagement du territoire et le développement économique d'une part et le Département pour le volet social, d'autre part.

Je considère également nécessaire de réfléchir dès maintenant quant à la détermination d'un chef de file entre le Département et la Région dans des domaines tels que la culture, le sport, la coopération régionale, ...

3.Posté par SOUTON le 07/03/2009 18:38
Je considére effectivement les échelles et les différentes states d'institutions trop importantes mais à quand une grande région OCEAN INDIEN (MAYOTTE, REUNION et les TERRES AUSTRALES) : Région forte économiquement et dépassant enfin nos clivages.

Mais n'oublions pas la représentation communale : c'est à dire nos communes trop grandes et sans gouvernance.

Faisons donc un exemple avec le referendum de Saint-Louis : Le 29 mars disons OUI pour LA RIVIERE : 25 éme commune de la REUNION.

Faites vos commentaires sur les institutions et les communes sur : http://la-riviere-saint-louis-25eme-commune.ile-de-la-reunion.fr/

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales