Politique

Le président des Jeunes Centristes à la Réunion

Le président des Jeunes Centristes est à la Réunion depuis plusieurs jours. Hier, Jérémy Coste a rencontré Stéphane Fouassin, président du Nouveau Centre 974, et a échangé avec le président des Jeunes Centristes 974, Laurent Grosset.


 
Jérémy Coste est à la Réunion depuis une semaine. Pour ceux qui ne situent pas le personnage, il s'agit d'un jeune homme de 24 ans devenu le président des jeunes centristes de notre pays. A l'occasion de son tour de France à la veille d'échéances électorales importantes (lui-même candidat en métropole pour les législatives), Jérémy Coste a profité d'un séjour en vacances à la Réunion pour travailler un peu… car pour lui, "les 35 heures ne riment à rien. Quand on aime son travail, on ne compte pas ses heures!"

La Réunion, sa culture créole, ses traditions… il la connait mais de loin. Sa mère est d'origine réunionnaise, "j'ai donc grandi dans cette ambiance". Mais il la découvre enfin, c'est la première fois que Jérémy met les pieds sur la terre de ses ancêtres.

En plus d'un retour aux sources, ce voyage constitue le premier déplacement d'un représentant national de l'Alliance républicaine, écologiste et sociale (ARES) depuis sa création. A cette occasion, Jérémy Coste a rencontré, hier, Stéphane Fouassin, conseiller général, maire de Salazie et président du Nouveau Centre 974 ainsi que Cyrille Hamilcaro, conseiller général. "Nous leur apportons notre soutien dans le cadre des élections législatives", précise le président des jeunes centristes.

Les jeunes ne sont pas que des colleurs d'affiches...

La journée d'hier a également permis à Jérémy Coste et au président des Jeunes Centristes 974, Laurent Grosset, d'échanger sur le travail des élus ultra-marins du Nouveau centre, d'aborder la création de l'ARES, d'évoquer la campagne présidentielle à venir, et d'exposer les problématiques rencontrées par les jeunes de la Réunion.

Ce dernier point est important car le président local a la lourde tâche de préparer, pour le début du mois de septembre, une série de propositions dont certaines seront retenues dans un projet spécifique à la jeunesse ultramarine, annexe au "projet jeunesse" de l'ARES pour les élections présidentielles. "Le Nouveau Centre, mouvement le plus dynamique de l'ARES, est à notre écoute. Cela signifie que les jeunes ne sont pas de simples colleurs d'affiches, toutes les idées portant sur la jeunesse seront issues de notre réflexion, de nos propositions", souligne Jérémy Coste, appuyé par Laurent Grosset qui a déjà formulé à son président national quelques thématiques incontournables comme le chômage, la formation ou encore le tourisme.

Quant aux questions qui concernent d'avantage leurs "aînés", à savoir par exemple le débat sur un éventuel rapprochement entre les forces centristes et les prétendants socialistes… "Nous, on est sur une reconstitution du pôle centriste, répond Jérémy Coste, se rapprocher avec les socialistes? Nous travaillons plutôt avec la Gauche moderne. Pour nous, le PS actuel, c'est un peu archaïque…", analyse-t-il avant d'appuyer son argumentation sur la dernière lubie de Martine Aubry de ressortir les emplois jeunes du placard… "Les emplois aidés, ca peut être un début. Mais franchement, ce n'est pas comme ca qu'il faut lutter contre le chômage des jeunes. Nous ne voulons pas de contrats "bisounours", nous voulons des emplois pérennes. Au final, nous sommes d'accord pour travailler avec des socialistes, mais des socialistes progressistes", affirme-t-il fermement. Jérémy Coste repart vendredi, le temps de profiter de sa famille et des beaux paysages...

En bref :
Jérémy Coste est né le 17 octobre 1986 à Lyon (Rhône). Il est issu d’une famille d’ouvriers dont le père est d’origine italienne et la mère réunionnaise. Après des études de sciences politiques (mention relation internationale à Lyon) puis d’une première année de maitrise en aménagement du territoire, il est devenu le collaborateur parlementaire d’André Santini. Toujours en exercice au service du député-maire, président de la société du Grand Paris, Jérémy Coste est président des Jeunes Centristes depuis Juin 2010. Jérémy Coste est également membre du Comité olympique où il participe à la formation des jeunes sportifs aux fonctions de cadre associatif.
Jeudi 28 Juillet 2011 - 07:51
Lu 1859 fois




1.Posté par ANIN le 28/07/2011 09:18
C'est bien! mais apparemment il ne connait pas bien les problématiques de La Réunion, quand il nous dit que les contrats aidés sont inutiles et qu'il faut des emplois pérennes! c'est une vraie lapalissade, mais encore faut -il connaître la structure de l'emploi ici pour en parler, les entreprises n'ont pas la même taille que sur l'hexagone ou en Europe et du coup sans aide des pouvoirs publics, beaucoup de nos jeunes resteraient sur le carreau! alors des vacances c'est bien mais un stage un peu plus long serait très utile à notre politicien en herbe. Félicitations tout de même pour la carrière prometteur de ce geste réunionnais!

2.Posté par En avant la jeunesse!! le 28/07/2011 11:36
Des jeunes qui veulent faire bouger le système pour leur avenir. Trés bien. On voit que sur le plan national on fait confiance aux jeunes. Ce jeune qui sera candidat aux legislatives de 2012.
Ce ne 'est pas le cas des jeunes à la Réunion. Les partis traditionnels les utilisent ensuite les bordent.
Bon courage à vous.

3.Posté par AVATAR le 28/07/2011 12:34
BONNE chance si tu te sens bien ailleurs reste sinon ici tu sera plus centriste mais sang triste succé par cé vampires qui te jetterons apres ques leurs appetits soit satifaits

4.Posté par Zorro du 974 le 29/07/2011 02:59
Ce n'est pas un "jeune centriste" mais un "jeune nouveau centriste", le vrais centre c'est le MoDem, le nouveau centre c'est l'UMP. Merci de rectifier votre article !

5.Posté par Coste le 30/07/2011 12:43
Bonjour à vous amis lecteurs...
Rentrant tout juste de la Réunion, j'en profite pour vous répondre amicalement.

Tout d'abord je tiens à vous remercier pour vos encouragements.

Ensuite, je voulais dire à ANIN qu'effectivement je ne connais pas très bien la situation économique de la Réunion, d'où ma venue sur l'Ile et mon souhait d'échanger avec des élus qui connaissant la réalité locale et des jeunes qui travaillent, vivent et militent sur l'Ile. Ces échanges ainsi que mes visites, mes discussions avec des réunionnais, avec ma famille qui travaille dans le social, des amis créoles qui sont agriculteurs m'ont permit de comprendre un peu plus votre réalité et m'ont renforcé dans l'idée que j'avais, à savoir qu'il y a selon moi un vrai potentiel à la Réunion mais que l'Etat bloque énormément de choses quant à son développement.

Lors de nos échanges, de mes visites dans des entreprises (Notamment l'entreprise Savana) j'ai pris conscience des difficultés mais également de la richesse de L'Ile. Au premier plan, la formidable chaleur humaine grace à la conservation d'un système très influencé par les valeurs familiales et la solidarité. Ensuite, cette proximité avec la nature et cet objectif d'autonomie énergétique... je crois que le tourisme vert sera pourvoyeur d'emplois à l'avenir... à condition que l'Etat fasse davantage confiance à la société réunionnaise et sa jeunesse très motivée qui ne demande qu'à rester sur l'Ile et qu'on encourage trop souvent à la quitter pour la métropole. Il faut donc confier aux jeunes réunionnais l'objectif d'innovation dans ces domaines...

Si les échanges sont importants, il n'en reste pas moins que votre modèle est un exemple pour nous en métropole où le capitalisme et la folie financière ont eu raison de beaucoup d'entre nous... Heureusement, je suis resté attaché à vos valeurs grace à ma mère qui est née et a vécu jusqu'à 20 ans à Sainte Clothilde et nous a transmit la culture créole à mes frères et soeurs.

Bref, je pense qu'il y a des solutions pour débloquer l'emploi et faire de notre belle Ile intense une porte de l'Europe et de la France dans l'Océan indien. Pour cela, nous allons proposer dans notre projet que l'Etat débloque le quasi monopole concédé à Air France pour permettre à l'Ile d'accueillir de nouvelles compagnies internationales qui créeront des opportunités d'emploi pour vous tous... nous allons aussi insister pour que l'Administration concède à ses DOM la possibilité de traiter semi-directement avec ses partenaires des terres australes afin de créer plus d'échanges...

Au niveau commercial, nous allons proposer que la France prenne en charge (malgré le cout important qui en découlera) une centaine de produit de première nécessité réunionnais afin qu'ils ne soient pas plus chers qu'en métropole... il est intolérable de voir certains prix dans vos centres commerciaux pour des produits que nous achetons à bas prix en métropole. Nos territoires ultra marins sont français et méritent d'être traités de manière égale aux territoires de l'hexagone.

Enfin, il faut absolument en finir avec le numerus closus qui ne permet pas à de nombreux étudiants réunionnais talentueux d'accéder aux formations qu'ils souhaitent... nous devons l'élargir pour la Réunion car la population augmente et ses besoins également...

Bref, tout est lié et il est temps que nos politiques nationaux prennent réellement en compte les problématiques locales en venant sur le terrain prendre la température et rencontrer ceux qui la connaissent. C'est ce que j'ai essayé de faire et je me battrai pour que la Réunion et L'Outre Mer soient entendus dans cette campagne, vous pouvez me faire confiance... N'hésitez donc pas à m'interpeler sur ma page facebook et mieux encore, me proposer des idées à défendre sur les plateaux TV et radio pour sensibiliser un maximum de nos compatriotes...

Enfin, concernant le "Vrai centre", cela fait longtemps que nous ne nous battons plus sur ce sujet entre les jeunes du centre. François Xavier Penicaud, le président des JDem et moi sommes amis et travaillons énormément ensemble pour reconstruire une force jeune au centre... il est lyonnais comme moi et nos militants MODEM et NC travaillent ensemble dans de nombreux territoires... il nous arrive même de passer des moments amicaux en dehors des scènes politiques où nous défendons l'idée du rassemblement de tous les centristes... lol seule la stratégie varie... un centre de coalition pour peser pour le Nouveau centre et un centre d'opposition pour le MODEM... en tout cas, au Centre, la valeur première est le respect... Jeunes démocrates et Jeunes centristes travaillons ensemble dans ce sens...

J'espère pouvoir compter sur vous pour sensibiliser les jeunes réunionnais à aller voter car la démocratie n'a pas de prix...

Amitiés créoles... Jeremy Coste

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales