Politique

Le président Sarkozy lache du lest face à la violence en Guadeloupe


Didier Robert en train de saluer le président de la République. La photo a fait la Une du journal Le Monde
Didier Robert en train de saluer le président de la République. La photo a fait la Une du journal Le Monde
Nicolas Sarkozy aura mis le temps -cela fait un mois que les grèves ont commencé en Guadeloupe, mais on peut dire, en étant un brin trivial, qu'il "a mis le paquet" ce soir pour convaincre les élus des DOM qu'il recevait à l'Elysée, et à travers eux les populations des différents départements d'outre-mer.

A tel point qu'on est légitimement en droit de se demander s'il n'a pas cédé à l'ensemble des revendications du LKP. Elie Domota faisait encore la fine bouche dans le journal de TF1 de 20 heures (23h à la Réunion), mais force est de constater qu'il a obtenu satisfaction sur tout.

Le président de la République a annoncé un train de mesures pour l'Outre-mer et jeté les bases d'un "compromis" susceptible à ses yeux de dénouer la crise en Guadeloupe, où il se rendra une fois le calme revenu.

Le chef de l'Etat a souligné que l'effort supplémentaire de l'Etat serait au total de 580 millions d'euros pour les quatre DOM.

Il a confirmé que l'Etat était prêt à exonérer de cotisations sociale les augmentations sous forme de primes qu'accorderaient le patronat de Guadeloupe, île paralysée depuis un mois par une grève générale.

Les médiateurs proposent le versement pendant deux ans, par le patronat, d'une prime mensuelle exceptionnelle.

Cette mesure, qui éviterait à l'Etat de financer directement des augmentations salariales, rejoint en partie les demandes des grévistes, qui réclament 200 euros pour les bas salaires et passe par des exonérations de charges pour les employeurs, ce que le gouvernement refusait jusqu'à présent.

Nicolas Sarkozy a confirmé que les négociations entre les partenaires sociaux devaient reprendre dans la soirée même à Pointe-à-Pitre.

Cette "proposition de compromis me semble acceptable par tous", a-t-il dit. "L'idée est de se rapprocher des 200 euros pour les plus bas salaires".

Cette prime pourrait bénéficier en Guadeloupe à 45.000 personnes. En outre, la réglementation du futur Revenu de solidarité active (RSA) sera adaptée à l'Outre-mer, pour que les bénéficiaires puissent le cumuler avec le versement de la prime.

"Aujourd'hui, nous avons le devoir d'entendre nos compatriotes, et nous avons dans le même temps le devoir de ramener la paix civile au plus vite", a également expliqué Nicolas Sarkozy aux élus d'Outre-mer.

Il a indiqué qu'une fois le calme revenu, il se rendrait lui-même en Guadeloupe pour ouvrir une consultation dans les départements d'outre-mer (Dom) afin de réfléchir à une "autonomie économique" de ces territoires.

Ce processus étalé sur trois mois pourrait commencer dès vendredi par une réunion interministérielle sous la présidence du Premier ministre François Fillon.

Seront organisées, dès le calme revenu en Guadeloupe et en Martinique, des "états généraux" dans chaque collectivité d'Outre-mer, a-t-il ajouté. "J'ouvrirai moi-même ce cycle de consultations locales en me rendant en Guadeloupe".

Sur le plan institutionnel, Nicolas Sarkozy s'est dit favorable à la création d'une collectivité unique par département d'outre-mer, si c'est le choix des populations.

En ce qui concerne plus particulièrement les "situations oligopolistiques", Nicolas Sarkozy a indiqué qu'il fallait travailler avec la grande distribution "pour obtenir rapidement une baisse des prix" dans les DOM, l'exhortant à "entendre les difficultés budgétaires des familles et la détresse de toute une population".

Le chef de l'Etat a déclaré: "Il me semble que la grande distribution doit aujourd'hui accepter un accord, dans tous les départements d'outre-mer, sur une liste de 100 produits de référence repérables par les consommateurs et qui seront commercialisés à un prix proche de celui de la métropole".

Pour lui, "on ne peut plus fermer les yeux sur ces situations oligopolistiques qui aboutissent à ce que les consommateurs se voient imposer des tarifs qui ne sont pas justifiés seulement par l'éloignement et qui sont donc ressentis comme de plus en plus injustes par toute une population".

Alors que certains ont dénoncé un monopole économique exercé par la minorité blanche dans les îles, M. Sarkozy a tenu à préciser que "cette remise à plat des conditions de la concurrence doit se faire sans animosité vis-à-vis de telle ou telle communauté" et menée "sur la base d'analyses objectives".

Pour y parvenir, "l'Etat va procéder à une généralisation des démarches de "chariot type" qui avaient été initiés à la Réunion dans tous les DOM, permettant de comparer les prix entre grandes enseignes d'un même territoire. "Ce devoir d'information, nous le devons aux consommateurs", a-t-il dit.

"L'Etat jouera son rôle pour renforcer et développer la concurrence chaque fois que cela sera possible", a-t-il dit en soulignant avoir demandé que l'Autorité de la concurrence "rende, sous trois mois, un avis sur l'exercice de la concurrence" dans les DOM "et plus particulièrement sur deux sujets importants: la question des carburants et les mécanismes d'importation et de distribution des produits de grande consommation".

Dans l'allocution télévisée qui a suivi, Nicolas Sarkozy a dénoncé ce qu'il a appelé "des formes d'exploitation qui ne peuvent plus avoir cours au 21ème siècle"...

Le président Sarkozy lache du lest face à la violence en Guadeloupe
Vendredi 20 Février 2009 - 00:10
Pierrot Dupuy
Lu 2172 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

57.Posté par Cambronne le 21/02/2009 08:08
56. Posté par incorruptible le 20/02/2009 21:48
DECRYTAGE
Moi J'ai aimé comment Nassimah à reçu sa dose de trancsene. . un traitement de faveur de la psychiatre psychanalyste Jeanne Wiltord j'ai aimé l'intervention de cette Jeanne Wiltord en deux minutes Nassimah c'est contredit 4 fois la première en voulant défendre Sarkozy sur sa prise de position tardive , et quand elle a vu que Victorin LUREL était soutenu par Jeanne Wiltord dans sa vision des choses elle se renie avec tant d'indécence qu’on ne retiendra que les paroles insensées et hypocrites véritable langue de bois

56.Posté par incorruptible le 20/02/2009 21:48
ce soir sur RFO, Nassimah Dindar s'est exprimée depuis Paris et sur le plateau monsieur Gilbert Annette a également commenté et répondu aux questions de la journaliste. Attentive à leur propos, je suis restée stupéfaite du désaccord total entre les deux élus! Etant complètement inculte en matière politique, je clique sur wikipédia est je découvre ce que bons nombres d'entre vous savent déjà, à savoir que monsieur Annette et je cite : "En 1996, il a été condamné à 200 000 francs d'amende, cinq ans de privation de ses droits civiques et trente mois de prison dont douze avec sursis pour corruption dans des procédures de marchés publics à la ville de Saint-Denis. 2. Il affirme ne s'être pas enrichi personnellement et avoir utilisé les sommes à des fins politiques. Cependant la loi de financement des partis politiques était antérieure aux faits avérés de corruption." Etonnant, non? combien d'élus qui ont été condamnés sévissent encore dans notre ïle?? j'aimerais bien le savoir et surtout à quelle somme s'élève les détournements depuis 10 ans, .... car peut etre si on fait le compte, on arrivera à la somme que monsieur Sarkozy devrait nous allouer prochainement?? on sait jamais!

55.Posté par Cambronne le 20/02/2009 21:28

51. Posté par boyer le 20/02/2009 18:23
49. Posté par Cambronne
explique moi comment la carotte made in kangourou puisse être moins chère que celle made in subventions outrancière

précisément ça n'est pas ce disait le technicien de la chambre d'agriculture.


Encore un con de fonctionnaire sur payé avec ses conseils bidons qui pense que ce que fabriquent les français et meilleur au monde
Tiens c'est comme ces zorros de l'agriculture pour les questions économie en eau ou comme ce qui critiquent les OGM du Riz préférant les pesticides et autres engrais à elle est belle l'agriculture française en pleine déconfiture

54.Posté par Rachida le 20/02/2009 19:44
SAMEDI 20 FEVRIER : MANIFESTATION DE SOUTIEN AUX DOM TOM

Le PS apporte son soutien à la manifestation de solidarité aux DOM-TOM qui aura lieu à Paris entre la place de République et la place de la Nation. Rendez-vous à 14h devant le magasin "Habitat" à l'angle de la rue du Fbg du Temple pour les militants socialistes.
et que font les Anettes and co ?????

53.Posté par ACCD'OM le 20/02/2009 19:33
L’Association des Communes et Collectivités d’Outre Mer (ACCD’OM), qui avait demandé à ce que les Maires ultramarins, échelon le plus proche des populations, soient représentés à la réunion à l’Elysée, a lu avec attention le discours du Chef de l’Etat.

L’ACCD’OM prend acte des propositions intéressantes pour un avenir meilleur de l’Outre Mer mais regrette toutefois la minimisation par Nicolas Sarkozy des problèmes spécifiques émergeants de la crise ultramarine, qu’il préfère inscrire dans le contexte, plus flou et actuel, de la crise mondiale.

L’ACCD’OM se félicite que le Président ait intégré dans ses propositions, notamment la motion sur les institutions (http://www.france-acdom.net/2008/institutions.pdf) votée en novembre 2008 lors de son dernier Congrès en Guyane.

Elle salue la décision du chef de l’Etat d’organiser des assises de l’Outre Mer dans les semaines à venir, assises au sein desquelles elle souhaite prendre toute sa place, tout en formulant le vœu que celles-ci ne se transforment pas en une énième réunion où tout serait décidé d’avance. Elle souhaite en outre que cette réflexion, qui sera menée à l’échelle de chaque département puisse se prolonger, conformément à ses propositions, à l’échelle de chaque commune par le biais d’un Agenda 21.

L’ACCD’OM souhaite, à la lumière du discours du Chef de l’Etat, que s’instaurent véritablement de nouveaux rapports entre la France hexagonale et la France d’Outre Mer, qui permettront le plus rapidement possible d’assurer un développement durable et solidaire et à tous les territoires de retrouver la sérénité.

M. Roland ROBERT
Président de l’ACCD’OM
Maire de La Possession
Président de l’Association des Maires de La Réunion

52.Posté par BOUCAN le 20/02/2009 19:09
Je ne peux pas m'empécher de relier ce conflit à celui qui agite actuellement l'université. et vous livrer mes interrogations lecteurs de Z'inffos;
-Il a bien une Fac d'éco à La Réunion où sont donc nos chercheurs en économie? Où sont leurs travaux? Que peuvent-ils nous dire sur la situation économique des DOM( capitaux/prix/circuits/rentes etc,etc)?
-Si j'ai bien compris Mr Domota est le Directeur adjoint de l'ANPE en Guadeloupe et responsable syndical de l'UGTG .Dit autrement il est cadre supérieur et syndicaliste où sont les cadres supérieurs réunionnais engagés syndicalement ?
En Guadeloupe c'est Mr Domota à la Réunion c'est Mr Ratenon ! Y a comme un truc non?
Mr Domota a fait des études supérieures à Limoges ,couronné de succés Mr Leperlier lui fair ses études supérieures en changeant chaque année de diplomes et de fac sous la bienveillance du président de l'université,et avant de prendre demain des responsabilités politiques ou syndicales plus importantes sans doute .Là aussi il n'y aurait pas comme un truc?
Qu'en pensez-vous?


51.Posté par boyer le 20/02/2009 18:23
49. Posté par Cambronne
explique moi comment la carotte made in kangourou puisse être moins chère que celle made in subventions outrancière


précisément ça n'est pas ce disait le technicien de la chambre d'agriculture.

50.Posté par Pierre Dupuy Junior le 20/02/2009 17:53
34.on parle de l'enseignement supérieur ? ce serait cool qu'un réunionnais accède enfin à une vraie mission nationale, pas simplement comme la Sudre, à la francophonie ^^ ou Bertrand au Tourisme arf...

Ca existe. Ou du moins ca a existe. On a eu par exemple rien moins qu'un Premier Ministre (ben oui, Raymond Barre etait reunionnais... ) . Apres faudrait faire un etat des lieux aujourd'hui.

Question que je me pose: c'est moi ou l'essentiel de nos elites est soit parisien soit breton soit les deux?

49.Posté par Cambronne le 20/02/2009 17:32
37. Posté par boyer le 20/02/2009 15:06
Ce matin sur RFO j'ai entendu une émission très intéressante sur les carottes+-pays avec un technicien de la chambre d'agriculture:

- la Réunion consomme 4000 tonne de carottes par an
- elle en importe 2000 d'australie
- elle produit 2000 tonnes contre 4000 il y a 10 ans

Sauf que tes carottes pays sont pas mieux en carotène pour les jus manque de saveur , sauf peu être pour le prix explique moi comment la carotte made in kangourou puisse être moins chère que celle made in subventions outrancière financement occulte 4X4 du dernier cyclone ?

48.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/02/2009 17:02
et pour éclairer le débat, il faut savoir que les exonérations de charges sociales ne sont pas comptabilisées.. il est donc difficile de lire dans les comptes ce que permet d'économiser les mesures d'exonérations applicables localement..

47.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/02/2009 16:51
post 41
tout à fait bertel, et quand en plus ces entreprises bénéficient d'une exonération totale d'IS je te dis pas le bonus de fin d'année que s'octroye les actionnaires....

par exemple, l'industrie du chauffe eau solaire : TVA npr et exonération totale d'IS pour les entreprises qui produisent localement ce type d'appareillage..

46.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/02/2009 16:45
à lire pour ceux que cela passionne :
http://www.priceminister.com/offer/buy/47267852/Bourquin-Alexandre-Histoire-Des-Petits-Blancs-De-La-Reunion-Livre.html


45.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/02/2009 16:42
phyllie, ces comptes retracent temporairement les subventions consenties..

44.Posté par genevrier le 20/02/2009 16:17
heu belveau
je savais pas qu'une decapotable était un produit de première necessité.....
Enfin à la reunion si!
Et puis avec les 4000 euro de dif, prend l'avion sois pas nase!

43.Posté par genevrier le 20/02/2009 16:11
c'est un grand pas en avant vers......l'indépendance......Et pas que financière.....
Au fait, j'entends ici et là des analystes de qualité (de launay, aerofrein,ect)qui cependant semblent avoir un probleme de surdité.....Ou avez-vous vu que le gnome de l'élysée parlais de la reunion?

42.Posté par genevrier le 20/02/2009 15:59
MONSIEUR EBASQUE
C'est exactement ce que j'ai voulu dire!

41.Posté par boyer le 20/02/2009 15:21
27. Posté par nicolas de launay de la perriere
j'attends de lire la contre argumentation..


c'est là qu'un vrai forum comme demande bertel aurait son utilité...

L'exemple de la TVA npr est parlant: il etait censé compenser les couts du transport . "les entreprises ne répercutent pas l’avantage vers leurs clients ou très peu : elles captent l’avantage au lieu de le transférer."

40.Posté par cambronne le 20/02/2009 15:25
"L'Etat jouera son rôle pour renforcer et développer la concurrence chaque fois que cela sera possible", a-t-il dit en soulignant avoir demandé que l'Autorité de la concurrence "rende, sous trois mois, un avis sur l'exercice de la concurrence" dans les DOM "et plus particulièrement sur deux sujets importants: la question des carburants et les mécanismes d'importation et de distribution des produits de grande consommation".


Excusez moi mais encore une fois ce n'est pas le rôle de l'état et encore moins ses prérogatives , que l'état enlève les verrous de l'octroi de mer avec des distorsions sur certains produits , place les DOM TOM en zone franche attractive

39.Posté par cambronne le 20/02/2009 15:22

23. Posté par Pierre Dupuy Junior le 20/02/2009 11:06
L'indépendance économique, on s'en fout, on a surtout besoin d'un vrai projet industriel et de société, sans quoi on va se faire bouffer par Maurice


Excusez moi Junior mais c'est déjà fait malgré la crise Maurice a deux nouveaux projets hôteliers pour 2010 et ici pendant ce temps certains palabrent pendant que d'autres pleurnichent faisant que d'autres profitent des magouilles sport collectifs de nos politiques comme vous disiez hier que la Réunion est une destination sportive effectivement pour la corruption, tiens faudra que l'on m'explique pourquoi certaines personnes peuvent implanter des hôtels bunkers sans aucune difficulté alors que d'autres cherchent l'originalité le charme l'emplacement et la qualité se trouve confronté à toutes les turpitudes administratives régaliennes de notre administration coloniale Jacobine


38.Posté par boyer le 20/02/2009 15:07
personne ne veut d'une prime de 2 ans . On a demandé 200 EUROS SUR LE SALAIRE

37.Posté par boyer le 20/02/2009 15:06
Ce matin sur RFO j'ai entendu une émission très intéressante sur les carottes+-pays avec un technicien de la chambre d'agriculture:

- la Réunion consomme 4000 tonne de carottes par an
- elle en importe 2000 d'australie
- elle produit 2000 tonnes contre 4000 il y a 10 ans
- contrairement aux zoignons (et autre chose que j'ai oublié) qui viennent d'inde ou il est impossible de rivaliser avec la main d'œuvre des esclaves, la carotte reyonese n'est pas plus chère que l'australienne.

Les importations australiennes datent de 10 ans date ou un transformateur agroalimentaire a revendu qq excédents suite à une commande faite pour répondre à ses besoin en calibrage. Ce sont ces importations ponctuelles et la grande distribution qui ont déstabilisé le marché local.

conclusion: voila un exemple ou l'octroi de mer doit être un levier pour développer l'import-substitution.
On comprend aussi que le fond d'aide proposé par sarko kayé sera inutile pour développer des emplois si rien n'est fait pour réguler les importations qui relèvent du dumping social.

36.Posté par genevrier le 20/02/2009 15:09
ETES VOUS AVEUGLES???
CA VEUT DIRE QUE L ETAT NOUS LACHE
CONTRE UNE POIGNEE DE CACAHUETTES ACCORDEE MAINTENANT......
SARKO VA SUPRIMER LES DEFISC ET AUTRES AVANTAGES QUE NOUS AVIONS
DANSEZ BONNES GENS

35.Posté par terive le 20/02/2009 15:01
J'ai honte. Merci la guadeloupe et globalement les antilles.
Regardez où se situe sur les journaux d'ajourd'hui nos élus de la Réunion par rapport aux antillais. Un seul mot : incompétent

34.Posté par Anonyme le 20/02/2009 14:40
infos ou intox ? le président a semble t-il proposer à Didier Robert une place au gouvernement, c'est l'info qui circule dans les coulisses de l'UMP et parmis les élus de l"O.R.

on parle de l'enseignement supérieur ? ce serait cool qu'un réunionnais accède enfin à une vraie mission nationale, pas simplement comme la Sudre, à la francophonie ^^ ou Bertrand au Tourisme arf...

Pierrot Dupuy, qu'en est il ?

33.Posté par Fred le 20/02/2009 14:27
A force de demander tout et n'importe quoi, la population ne sera même plus qu'est-ce qui à été demandé ou plutôt mandié !
En plus ce genre de comportement favorise la mise en place de solutions superficielles sans s'attaquer au fond des problèmes.
Je suis de ceux qui pense que beaucoup de problemes sont restés sans solutions, sans réponses depuis des années, et aujourd'hui on veut tout résoudre d'un coup !
Reglons les problemes un par un, et allons au fond des choses. On est plus à trois mois près, ça fait plus de 30 ans que ça dure !!!
Le plus urgent evidemment sont les problemes de monopoles ou de concurrences, appelée ça comme vous voulez ! Une fois que ça sera reglé, je pense qu'on se sentira déjà nettement mieux ! On pourra ensuite aborder le probleme des salaires !
Là ce qui est en train de ce faire, c'est qu'on est en train de mettre le feu là où la tension est déjà suffisement importante à cause des salaires. Combien de salariés touchent 1.4 fois le smic à la réunion et combien sont ceux qui touchent 1.6 fois le smic. Ces derniers doivent penser quoi de cette situation, les seniors et leurs retraites misérables doivent en penser quoi eux aussi ? !!!
Ces 200 euros tue ce qui reste de la "valeur du travail", comment peut-on imaginer qu'un salarié qui a mis 7 ans pour faire évoluer son salaire de 200 euros accepte ça !
Un jeune qui aujourd'hui voit cette situation se demande si c'est bien nécessaire de faire des études alors que son frère qui a un bac + 2 et qui travaille depuis plus de 2 ans touche à peine plus que 1.2 fois le smic et que son père qui travaille depuis plus de 25 ans touchent à peine un peu plus que 1.6 fois le smic. Quelque soit le petit boulot qu'il fera sont salaire restera proche pour ne pas dire équivalent à celui de son frère et de son père. Certe les 200 euros c'est pour deux ans, mais dans deux ans on y sera encore à mandier et à survoler le problemes comme toujours...
Je ne suis pas contre l'augmentation du pouvoir d'achat, mais pas de cette manière !

32.Posté par nikki le 20/02/2009 12:49
de la monarchico-oligopolistique : analyse d'un système.

Attention !!! cette analyse n'a absolument aucune intention de stigmatiser une population contre une autre.
L'objectif est de parler du shéma de la société dans lequel nous vivons depuis 1848 !
et pour lequel les hommes et les femmes politiques ont toutes leurs respponsabilités. Démonstration.

la monarchico-oligopolistique c'est 1% d'une population qui :

1) détient tous les richesses d'un territoire
2) détient des pouvoirs clés sur ce territoire

Qui fait partie de cette classe monarchico-oligopolistique ?

1) Les descendants de colons
2) quelques immigrés chinois, malabars et indiens AUSSI !
3) des métropolitains de très grosses entreprises AUSSI !

quelles sont ces richesses et comment les ont-ils acquises ?

1) les descendants de colons possédaient et possèdent les terres. La terre est vitale pour la survie de l'homme ne serait-ce que pour planter et cultiver de quoi manger.
La terre est vitale pour qui veut y construire une maison.
Celui qui possède la terre a le pouvoir. Lui ne craint pas l'expropriation à des fins utiles (utilité publique). On ne l'exproprie pas, "il cède à la vente" c'est subtil ! une partie de ses terrains contre :
- des parts de capital dans la construction d'un hypermarché, d'un parking, d'un immeuble, d'un complexe sportif etc... En fait le terrain c'est de l'argent dormant quant on en vend une partie, le fruit de cette vente rapporte tous les mois de l'argent sous la forme de dividendes. C'est une forme d'épargne.

2) les immigrés chinois, indiens, malabars ont ouverts des restaurants, des boutiques. Ont beaucoup travaillés dans les domaines boudés jusqu'àlors par les propriétaires terriens. Ils se sont enrichis parce que personnes ne leur faisaient concurrence et c'est tant mieux pour eux! Ils sont devenus importateurs. Et c'est par eux que passent tout ce dont la Réunion a besoin pour se nourrir, construire, s'habiller, se loger etc...

2) Des grosses entreprises de logistiques dirigées par des métropolitains (eh oui, il faut un bac + xxxxx, un savoir-faire technique que nous n'avons pas), sont venus prendre un marché et c'est grâce à eux que nous avons des ponts, des routes, de beaux immeubles etc....

Comment font-ils pour maintenir leurs richesses ?

LEUR POINT COMMUN À TOUS, .PAS DE PLACE À DE LA CONCURRENCE car LE PARTAGE A ÉTÉ FAIT IL Y A 25 ANS ENVIRON ET LES CHOSES DOIVENT RESTER EN L'ÉTAT.

Pour maintenir les richesses c'est simple :

On contrôle toutes les décisions et tous les pouvoirs comment :

1) En prenant les postes politiques, en devenant à la fois maire et/ou conseiller général et/ou conseiller régional, ils défendent mieux leurs intérêts.

2) En prenant des postes clés des instituions chambres de commerce, d'agriculture, de l'artisanat etc ... ils contrôlent et influencent pour mieux défendre leurs intérêts.

3) En entrant dans ou en créant des système syndicalisés corporatistes, ils filtrent les membres pour rester entre eux, et se battent pour mieux défendre leurs intérêts.

4) En étant et se partageant tous les postes de conseils d'administrations des entreprises, banques, institutions politiques, associations, pétroliers, transports routiers et aériens. Sans avoir peur du cumul de mandats parce qu'il faut défendre leurs intérêts.

EN CONCLUSION : dans les DOM, nos représentants élus sont les même majoritairement qui possèdes les richesses citées plus haut. Ils ne peuvent pas faire baisser les prix, ni lutter contre les monopoles. Car c'est comme si ils se tiraient une balle dans le pied ou sacrifiaient leurs familles et amis !
LE POUVOIR DE LA POLITIQUE, LA POLITIQUE DU POUVOIR, LE POUVOIR ÉCONOMIQUE
sont entre les mains de ce 1% de la population. Si on en finit pas avec ce système, rien ne changera !

Ils doivent comprendre qu'il est temps de céder du terrain et de partager !

Quant aux syndicalistes ! ils défendent les 200 euros de plus qui de toute façon ira automatiquement enrichir les 1% cités plus hauts !

De plus ces 200 euros ne leur coûte rien. Il s'agit des cotisations sociales prélevées sur le salaire brut du salarié qui au lieu d'aller à l'ursaff, assedics, iront dans la poche du salarié aussitôt gagné aussitôt dépensé. Le patron étant totalement exonéré à 100% des charges patronales dans les DOM grâce à la LOOM, devenue LOPOM. Leurs intérêts ont été bien défendus.
En attendant pourrait-on nous expliquer comment on va régler le déficit de l'ursaff (caisse de sécurité sociale) et des assédics (unédic). EH bien en augmentant dans pas longtemps les cotisations sécu des salariés et en diminuant les allocations chômage.

Des syndicalistes qui défendent une telle connerie, soient ils sont complices du pouvoir en place soient ils sont cons !

La seule solutions n'est pas de donner plus d'argent dans une main pour le reprendre dans l'autre mais de faire baisser les prix et pas que de 100 produits mais tous les prix !

Les commissions ne devront être composées que de citoyens ordinaires car qui mieux que lui sait ce qu'il endure chaque jour.

A ce rythme nous sommes encore dans la merde pour un bon moment.



31.Posté par phyllie le 20/02/2009 12:42
Nicolas, (ref 2 et 27)

Dans les Dom les entreprises me sembles plus aptes à monter des dossiers de subventions que créer de la valeurs à proprement parler.
Les aptitudes sont plutôt du domaine du protectionisme, de l'entente, de la création de monopoles, de l'entrave économique et financière que de l'esprit d'entreprendre.
L'Etat est complice de cette situation depuis trop longtemps. Aujourd'hui il joue aux vièrges apeurées et découvre les monopoles dans les Dom.
Démonter l'emprise des grands groupes des Dom n'est qu'un effet de manche, une astuce du moment. L'Etat ne fera rien.
Cela fait plus de 20 que l'ordonnance de 1986 est modifiée sans pour autant mettre un terme au chantage ahurissant et constant de la Grande Distribution sur les industriels et les politiques.
Les grands groupes des Dom adossés à la GD l'on bien compris, ils nous tiennent tous par les roubignoles.
Pour finir, le compte de capitaux,13 "subvention d'investissement" ne rassemble t il pas les diverses subventions ainsi que le compte de résultat 777? Faut il rajouter une section ?





30.Posté par Cambronne le 20/02/2009 12:23
Mr Verges à ce sujet......Le président de l'octroie de merde, qui taxe à n'en plus finir les produits de premières nécessités parfois à plus de 17%(cf par ailleurs)......

Peut être que certains trouvent que l'octroi de mer, étant l'une des plus ancienne taxe doit être préservé comme au titre des monument historique car pour certains faut croire que rien n'a changé depuis que Louis XV, dans ses instructions au gouverneur de la Martinique, écrit : “Un établissement destiné tout entier à la consommation des produits du royaume, qui ne peut consommer qu’en fonction de ses revenus et qui partage tous ses revenus entre la culture et la consommation ne devrait pas être imposé.”genre taxe de la gabelle

29.Posté par Cambronne le 20/02/2009 12:16
23. Posté par Pierre Dupuy Junior le 20/02/2009 11:06
Youpi! Des avis, des chariots types, le conseil de la concurrence, des Etats généraux! On va aller loin avec ça...

A enfin Junior je vais finir par vous congratuler

28.Posté par albert Ebasque le 20/02/2009 11:39
Vu que certains font ici ce qu'ils veulent avec les prix, libéralisme oblige, je ne vois pas trop comment ces messieurs vont accepter de baisser leurs marges faramineuses....à moins que les Leclercs qui s'implantent bientôt, jouent la carte de la VRAI concurrence (et pas une entente en missouk) et obligent les rats de la Grande distribution à en finir avec leur saigné organisée....

C'est marrant mais on entend pas du tout Mr Verges à ce sujet......Le président de l'octroie de merde, qui taxe à n'en plus finir les produits de premières nécessités parfois à plus de 17%(cf par ailleurs)......
Il est tellement "proche" de sa population pour "récupérer" leurs bulletins de votes qu'il en oubli l'essentiel......et oui...ça mange un électeur........

27.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/02/2009 11:38
Pierre junior, en langage simple, ça donne une "gestion active des mesures au bénéfice des acteurs privés (entreprises, artisans, commerçants) financées directement par le budget des collectivités et de l'Etat".

Les trop versés ou trop perçus déterminés en N+1 par rapport à l'année N font soit
l'objet d'un reversement à un fonds de financement dont l'utilisation reste à décliner mais qui ne peut être une utilisation à d'autres profits que ceux des salariés, soit est utilisé directement par l'entreprise envers les salariés sous forme de prime exonérée de charges et cotisations..

Ces trop versés ou trop perçus sont à apprécier en fonction du résultat net comptable, de la capacité d'auto financement, de la masse salariale, du nombre de salariés, des dividendes distribués historiquement et de leur évolution annuelle.

Par ailleurs, j'ouvre le débat sur le niveau que ces aides représentent par rapport aux capitaux propres de l'entreprise.
Si chaque année, l'Etat permet d'économiser aux acteurs privés locaux sur les exonérations, la défiscalisation et parfois d'encaisser directement via budget de l'Etat (TVA npr), il est normal qu'au cas par cas des secteurs d'activité et du niveau préalablement défini, l'Etat puisse renforcer le contrôle de la gestion de ces acteurs, surtout quand ces acteurs ont dépassé un certain nombre d'année d'existence et qu'ils sont consommateurs de finances publiques... Ce contrôle consistant notamment à s'assurer de la moralité de la gestion, et de contraindre des évolutions là où cela est nécessaire..

Certes, les administrateurs ou les dirigeants ou les gérants ont recours à des cabinets de conseil pour ceux-là qui se soucient de plus en plus de leur image et de leur communication, mais pour soutenir efficacement et donner du sens à la notion d'efficience, encore faut il connaître et participer parfois, à la stratégie de ces acteurs.

Je conclurai donc mon propos en énonçant le fait que l'Etat ou tout organisme le représentant, a la possibilité de transformer ce fameux compte, en apport de capital, rendant ainsi sa participation et cette moralisation possibles, en plus de s'intéresser activement au devenir des entreprises qui participent massivement à l'emploi..

Allez, j'attends de lire la contre argumentation..

26.Posté par nikki le 20/02/2009 11:25
je suis attentivement les évènements dans les DOM et j'avoue ne pas être surprise de ce qui s'y passe. Pas surprise non plus de voir que sur France O, il n'y ait que les antillais qui s'expriment et soient représentés pour parler des problèmes des DOM.
Quid de la Réunion ? Tout ne va pas si mail que cela alors ? De temps à autre j'ai entendu citer "la Réunion" parmi les intervenants. Mais faute de représentants il n'a pu être signaler la similarité des situations monarchico-oligopolistique. C'est nouveau je viens d'inventer ce terme. Il en fallait un pour définir le merdier dans lequel nous sommes.
Pourtant les chiffres du PIB, du chômage, de la chèreté de la vie sont exactement les même à la Réunion. C'est à se demander si il n'y aurait pas une volonté de silence pour que la cocotte minute n'explose pas !

Une jeune femme "doctorante en sciences politiques" a fait une intervention remarquable à propos de la stigmatisation d'une partie de la population contre les békés. Elle a dit qu'une volonté de démocratisation et d'accès au pouvoirs avait été organisée aux antilles, permettant ainsi à une partie de la population à des postes de pouvoir et de décisions. Qu'à côté des békés, des fils descendants d'esclaves étaient devenus eux aussi riches et agissaient comme les békés en monopolisant les marchés. Mais là personne n'a rebondi sur cette intervention pourtant clé de voute du problème des DOM.

Touts les posts précédents me fatiguent car à part s'entre-opposer les uns les autres selon que l'on de gauche, écolo, de droite, demi--droite, devant, derrière et j'en passe tout ce verbiage stérile improductif ne parle pas du problème de l'emprise des monopoles dans les DOM et donc de la Réunion.







25.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/02/2009 11:18
vu que personne ne commente , je suis obligé de radoter... c'est une bonne méthode le radotage, pour que cela rentre enfin dans les caboches..! et puis tu sais, bling bling aussi fait du radotage...sur la loi TEPA, sur le pouvoir d'achat renforcé du salarié grâce aux heures sup exonérées, sur la capacité de la France, grâce à la loi TEPA, de s'en sortir un peu moins mal que les autres, ..!

et puis vu que mes propositions n'entraînent pas de commentaires en surnombre, je conclus selon l'adage "qui ne dit mot consent"... ;-)

24.Posté par andré974 le 20/02/2009 11:12
Nassimah devra prendre sa carte au PS ou Annette prendre la sienne à l'UMP

Pourquoi pas Besson qui était socialiste est bien à l'UMP et applique la politique du FN alors au point où on en est !

23.Posté par Pierre Dupuy Junior le 20/02/2009 11:06
Youpi! Des avis, des chariots types, le conseil de la concurrence, des Etats généraux! On va aller loin avec ça...

Reste: une collectivité unique (vieux serpent de mer de la Sarkozye dont on voit mal ce qu'il apporte au schmilblick), l'autonomie économique (dont on ne sait pas très bien ce qu'elle nous réserve, qui m'a l'air de marquer un gros pas en avant vers l'indépendance de fait avec des DOm qui seraient liés à la France comme le Canada à l'Angleterre et qui surtout risque de faire plaisir à nos décideurs locaux...) , 200 euros pour la Guadeloupe uniquement et... et... et rien...

C'est pas d'une énième commission dont les DOM ont besoin mais d'action, d'un décideur courageux capable de prendre des décisions! Il me semble que Paris prend un peu les domiens pour des cons , sur ce coup, avec une belle déclaration d'intention avec des éléments concrets fort éloignés de nos besoins. L'indépendance économique, on s'en fout, on a surtout besoin d'un vrai projet industriel et de société, sans quoi on va se faire bouffer par Maurice. La Réunion ne s'est pas battue pour la départementalisation pour se voir donner un statut exceptionnel façon Nouvelle-Calédonie ou Mayotte...

22.Posté par papapio le 20/02/2009 11:04
Oui M'sieu Albert: Nous saurons dans les Jours qui viennent si TOUTES les Discriminations doivent être Bannies, SAUF comme jusqu'à maintenant, celles qui font des Pères séparés les NOUVEAUX PAUVRES du système et des Enfants OTAGES, "les Justificatifs Salariaux"...
On verra si, comme La HALDE, La Défenseur des Enfants Mme VERSINI, lo'UANAF, L'UDAF, etc... le préconisent, l'entrée des Boites de Nuit et les Primes, sont des sujets autrement plus importants que les Droits des Enfants à vivre et être éduqués par leur 2 parents, ou la Parité Votée...
On verra si Bientôt, les Magistrats n'évoqueront plus l'exception Culturelle Réunionnaise quand ils nous condamnerons au NOM du PEUPLE FRANCAIS MANDATAIRE ET PAYEUR des lois sur La PARITE dans les Départements FRANCAIS... On verra s'ils auront enfin le COURAGE de leur FONCTION TRES REMUNERATRICE, d'expliquer le Bien Fondé des Lois votée, de sanctionner les récalcitrants, ou s'ils continuerons à massacrer les VICTIMES...

21.Posté par cris974 le 20/02/2009 10:27
Je suis très perplexe à la lecture des propositions du Président en effet
A quoi vont servir les états généraux sur l'outre-mer du moment que la loi sera déjà votée ?
Quand j'entends Etats Généraux , j'entends 1789, j'entends REVOLUTION..........et toute la suite
Il est dit : mettre fin aux rentes de situation, aussi bien par le gouvernement que par Paul Vergès voir Virapoullé et Annette : Je demande à voir Si c'est le cas il y aura bientôt de nouveaux chômeurs "Petit Pierre, Françoise, Jean Marie, Annette fils, frère etc.....)
Autre question :
Que va-t-il ressortir d'etats généraux locaux quand on connaît le concubinage qui existe au CG et qui n'est pas le même qu'au CR ? On ne peut marcher avec la gauche au CG et avec la droite au CR .............................Nassimah devra prendre sa carte au PS ou Annette prendre la sienne à l'UMP

20.Posté par Aero Freins le 20/02/2009 10:22
Dans l'allocution télévisée qui a suivi, Nicolas Sarkozy a dénoncé ce qu'il a appelé "des formes d'exploitation qui ne peuvent plus avoir cours au 21ème siècle"... et ben ça, ça risque de mettre de l'eau... pas ds le vin... mais au moulin... de bcp !!

"L'Etat jouera son rôle pour renforcer et développer la concurrence chaque fois que cela sera possible", a-t-il dit en soulignant avoir demandé que l'Autorité de la concurrence "rende, sous trois mois, un avis sur l'exercice de la concurrence" dans les DOM.. Cool...en mm tps, j'ai envie de dire, c'est à l'échelle de la planète, qu'il faudrait établir ce genre...d'audit.

Et puis... Euh... sans vouloir faire flipper ceux qui ont les grosses structures... mais pas seulement !! on va dire... euh... à partir de la 3eme tranche d'imposition par exemple, soit entre 11 673 à 25 926 euros/an.... qud il dit "autonomie économique".... il ne parlerait pas de "fiscalité particulière".... dés fois ??!

19.Posté par inquiet le 20/02/2009 10:04
A force tir de fil un jour i casse. i tarde pas la france i largue toutes les doms.
Et le bande de grand gueule qui pense que manifester manipuler récupérer zot n'aura compte pou rende créole après.
Verges i doit jubilé en ce moment.
Plèr créole , oui plèr encore ...mais regrette pas après.

18.Posté par Cambronne le 20/02/2009 09:25
15. Posté par david le 20/02/2009 08:53Nicolas fait du copier coller, mais c'est en désordre. Il radote.Et David n'est qu'un être transparent genre ectoplasme il laisse sa bave ici comme laisse ces gros escargots que l'on rencontre après la pluie en Afrique du Sud ils ont même un nom (...)

17.Posté par canardo le 20/02/2009 09:22
Depuis que j'ai vu que Gironcel était dans le collectif, ma décision est prise : je me désolidarise de ce mouvement. Bon courage !

16.Posté par 974 le 20/02/2009 08:59
J'ai écouté avec beaucoup d'attention le discours bling bling du Président. Pour résoudre le mal être dans les DOM il propose des sous. je ne pense pas que cette manne va résoudre les problèmes ... Seulement une partie des populations est concernée et les autres ... les autres regardent le train passé ... Quid des retraités (cette catégorie a travaillé toute leur vie et elle a quoi), des handicapés qui survivent ... de la continuité vers l'héxagone ... A la Réunion, il vaut mieux être rmiste, la classe moyenne paie et doit fermer sa gueule ... Quand je vois que certains partis politique plaident pour la grève du 5 mars contre la vie chère .... quelle hypocrisie .... aucun de ses membres ne parle de tout le fric qui va être investi dans la maison de civilisation .. je dirais aux leaders de cette grève que la langue la point le zos.

15.Posté par david le 20/02/2009 08:53
Nicolas fait du copier coller, mais c'est en désordre. Il radote.

14.Posté par Cambronne le 20/02/2009 08:41
2. Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/02/2009 01:07

Entièrement d'accord avec toi Nicolas sauf que l'état n'est pas libéral , il est Jacobin protectionniste une méconnaissance de l'économie bien caractéristique des Dom Tom faisant que nous avons toujours une taxe datant de Louis XV l'octroi de Mer , avez vous déjà un Jacobin supprimer une taxe?
Nicolas Sarkozy voudrait incarner un changement dans la politique française avec les Dom Tom hors il n'a que du mépris et ses ministres de l'arrogance. il propose donc quelques pistes intéressantes qu’il ne pousse pas toujours assez loin, mais il reste toujours imprégné de la vision d’un Etat fort, centralisateur sur les Dom Tom la première mesure serait de supprimer le ministère des DOM TOM voilà des économies que l'on pourrait redistribuer , contrôlant une bonne partie de la vie des Français Ultramarins . Pourtant, si certaines parties de son discours sont novatrices faut il qu'il agisse vite la marmite chauffe, ce discours on le connait déjà il semble étrangement proche des vieilles recettes étatistes françaises et ne craint pas les contradictions vu qu'il y aura toujours de partisans, alors comment expliquer cette France qui est devenu le pays où l’on cumule le plus de grèves dans la fonction publique, avec toujours plus de fonctionnaires , tout en ayant un taux de syndicalisation très faible, fonctionnaires de l'outre mer payé 45% plus faisant eux aussi la grève surprenant non ?

13.Posté par MoA le 20/02/2009 08:34
La proposition de décharger les éventuelles augmentations de salaire était sur la table depuis le début de la part du gouvernement. A l'époque le LKP avait dit non, il voulait de 200€ d'augmentation net. Pourquoi dire oui aujourd'hui ? Pourquoi être aller aussi loin pour finalement accepter ce qui avait été proposé dès la première semaine ?

12.Posté par Cambronne le 20/02/2009 08:31
Qui a vu l'intervention de notre Bécassine (...) des Bécasses du palais de la Source, en attendant Bécassine voyage entre Maurice à nos frais et Paris demain aux Etats généraux en Guadeloupe Dans l'immédiat qu'elles sont les seuls enjeux, les seules règles et les seules vérités.Tout le reste est discours, ne sont que propagande, mensonge et manipulation Silence dans les rangs, le peuple parle et exprime sa volonté souveraine.! Alors pour faire des lectures d'enfants sages d'autrefois.La Réunion selon Dame Nassimah sera t'elle une fois de plus le (...) les Bécasses aux prochaine fusions entre les régionales? Nous y avons une droite Communiste Capitaliste dont le Clan Verges pourrait dire qu'elle est la plus bête du monde sans risquer un procès de la pyramide tête en bas, un PS verrouillé par des petits marquis (es) Dionisiens de rien du tout (noblesses de cour). Cependant: Mairie de Saint Denis: sévèrement écorchée Conseil général de se bon pays des Bourbons ile de Napoléon : humilié Régionales : à battre, c'est encore possible! Avec un président de la République qui est pour la création d'une collectivité unique pour les DOM si les populations l'acceptent remarquez avec l'annonce d'un effort supplémentaire de 580 millions d'euros pour les DOM, il ne devrait plus y avoir de problèmeà moins que d'ici là un émir ou autre milliardaire ne nous en débarrasse car madame dépense bien beaucoup l'argent des autres en période de crise. Il serait bon que tout le monde lise - ou relise le rapport de la cour des comptes, à propos de son rapport à l'argent des autres à partir du palais de la Source. Pour Nassimah il n'y a pas de petites économies surtout lorsqu'il s'agit de réceptions mondaines .

11.Posté par Broutille le 20/02/2009 08:14
Autonomie écomique, cela laisse perplexe.

Cela sous-entend-il plus de contrôle de l'Etat sur les dépenses. J'en vois déjà certains qui se frottent les mains. A nous les projets "pharaoniques" pour satisfaire leur ego et s'assurer des rentes de situation.

Cela sous-entend-il que l'Etat français versera de l'argent sans contrepartie.

Cela sous-entend-il que les DOM se dirigent vers une autonomie économique qui les laisseront entre les mains de personnes sans scrupules, car ce sont ceux là qui vont prendre la main.

On sent un profond désarroi de la part de nos gouvernants, leurs actions se limitent à éteindre les incendies sans solutions pour reconstruire : la Paix sociale avant tout, et cela c'est louable mais n'offre aucunes perspectives.

La seule issue d'autonomie économique serait d'avoir une VERITABLE stratégie de développement du tourisme, mais malheureusement ceux qui sont en place brillent par leur médiocrité.

A nos cerveaux, pour faire force de propositions sans oublier que nous sommes dans une économie de "vase communiquant" entre les pays dit développés et les pays dit émmergeants.

Le nivellement ne se fait pas sans douleur.

10.Posté par albert Ebasque le 20/02/2009 08:03
Papapio, espérons que cela soit vrai de vrai....parce que les mots les mots les maux les maux......

9.Posté par ZOBOK le 20/02/2009 07:57
allez! au boulot la gwada ! il est temps de bosser maintenant!!!!

8.Posté par Pierre Dupuy Junior le 20/02/2009 07:42
2. Pas très clair ton post nicolas... En langage profane, ça donne quoi?

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales