Société

Le préfet prend de l'altitude avec le Dash


Le colonel Loubry détaille le dispositif au préfet Dominique Sorain
Le colonel Loubry détaille le dispositif au préfet Dominique Sorain
Le préfet de La Réunion, Dominique Sorain, a visité pour la première fois le pélicandrome de Pierrefonds d'où décolle l'avion bombardier d'eau Dash 8.

"L'objectif était de voir comment fonctionne la base à Pierrefonds, entre les pilotes, l'équipe de la Sécurité civile et les liaisons avec le SDIS, qui interviennent le plus tôt possible avec ce moyen extraordinaire qu'est le Dash", a expliqué Dominique Sorain.

Encore sous le charme, le préfet venait tout juste de descendre de l'avion dans lequel il avait pris place pour un exercice grandeur nature. Après un survol des sommets de l'île pendant une vingtaine de minutes, le préfet a pu assister, depuis le cockpit, à l'approche du terrain vague situé dans l'enclos de l'aéroport de Pierrefonds. Le Dash a rasé le sol avant de lâcher ses 10.000 litres d'eau.

Un deuxième décollage a été effectué avec cette fois-ci à son bord la directrice de cabinet du préfet, par ailleurs en charge de la sécurité publique, Julie Bouaziz.

"Depuis le début de la saison feu de forêt mi-septembre, le Dash est positionné avec une équipe en garde-postée sur zone tous les jours", a rappelé le lieutenant colonel Henri Claude Pothin.

L'avion a toujours la cuve d'eau, voire de retardant ajouté, pleine, en attendant une éventuelle sollicitation du SDIS. Après une première sortie, il ne lui faut que 6 à 7 minutes pour se recharger en eau. "Avec la procédure de décollage comprise, il prend au maximum 15 minutes au sol", ajoute le chef du groupement de la gestion des secours. Depuis son arrivée le 24 septembre, l'avion est déjà intervenu à 52 reprises.

Le préfet prend de l'altitude avec le Dash

Lundi 10 Novembre 2014 - 13:50
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1005 fois




1.Posté par noe le 10/11/2014 14:11
Notre préfet visite le terrain par les airs ... ça lui évite les bouchons ...

2.Posté par la lutte finale le 10/11/2014 14:57
exercice bien coûteux et inutile...mais le préfet, tout juste enorgueilli d'avoir fermé la bouche aux maires, semble vouloir se comporter comme certains gouverneurs du temps jadis..

3.Posté par sans moi le 10/11/2014 15:06
Pourquoi Mme BOUAZIZ n'a-t-elle pas profité du 1er décollage? A un moment oú les restrictions budgétaires sont légion, l'exemple ne vient pas d'en haut. C'est le cas de le dire!

4.Posté par KLD le 10/11/2014 16:02
Compte tenu du temps qu'il a perdu pour rappeler la loi à certains élus , un comble ! , c'est normal qu'il souhaite prendre de la hauteur , je le comprends............C'est sur que ce genre de comportement d'élus qui font un chantage aux écoles , c'est assez rare ds un département , mais on est sur l'ile intense ....

5.Posté par La vox populi.com le 10/11/2014 19:51
Il aurait dû balancer de l'eau sur les maires résistants: ils sont habitués aux douches froides.....

6.Posté par KLD le 10/11/2014 21:47
excellent vox déi !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales