Social

Le préfet confirme l'effort de l'Etat pour soutenir le secteur du BTP

Le préfet de la Réunion, Michel Lalande, a reçu ce matin une délégation de l’intersyndicale des salariés du BTP, salariés qui manifestaient en masse ce matin dans les rues de Saint-Denis. Suite à cette rencontre, les services de la Préfecture ont publié un communiqué dans lequel ils rappellent les dispositifs mis en place depuis le début de la crise pour venir en aide au secteur du BTP. Voici ce communiqué.


Le préfet confirme l'effort de l'Etat pour soutenir le secteur du BTP
Le Préfet de La Réunion, Michel Lalande, a reçu ce jour à 10h45 une délégation de l’intersyndicale des salariés du BTP. A cette occasion le préfet a rappelé l’engagement de l’Etat en faveur du secteur du BTP à
La Réunion.

Les services de l’Etat, sous l’autorité du préfet, ont pris toute la mesure de la fragilité de la reprise dans ce secteur. Cela se traduit par un ensemble de dispositifs complémentaires visant à minimiser les effets de la moindre croissance, tout en favorisant les opportunités d’activité pour ce secteur.
 
Pour aider et accompagner les entreprises en difficulté, des moyens concrets ont été mis en œuvre :
- Une médiation du crédit a été mise en place dans le cadre du plan de relance visant à faciliter les relations entre les banques et les entreprises et ainsi l’accès aux crédits bancaires
- Une plate-forme d’aides aux entreprises "la relance à la Réunion", accessible depuis le site Internet de la préfecture (www.reunion.pref.gouv.fr) liste l’ensemble des aides et des contacts utiles à l’usage des chefs d’entreprises,
- Enfin, le plan "Former plutôt que de licencier" donnant accès à la formation professionnelle a largement contribué à limiter les pertes d’emplois et de compétences.

En parallèle de ces actions, des aides visant à dynamiser tous les leviers pour créer ou faciliter la création et le maintien d’activité ont été mises en place et ont prouvé leur efficacité :
- le Plan de relance et le Fonds Exceptionnel d’Investissement ont permis en 2009 l’octroi de 50,6 M€ de subventions permettant 148,8 M€ d’investissements.
- Le versement anticipé du FCTVA à hauteur de 91 M€ attribués aux collectivités a permis 655 M€ d’investissement (115 % de réalisation des objectifs prévisionnels).
- le suivi de la commande publique est assuré par deux outils : la cellule de planification de la construction publique, initiée conjointement par le Conseil Général et le Conseil régional, en lien avec la cellule économique du BTP et l’observatoire de la commande publique.
 
En 2010, pour amplifier la dynamique instaurée par ces actions, les services de l’Etat s’apprêtent à mobiliser d’autres vecteurs de croissance que sont les outils contenus dans la LODEOM et les mesures du CIOM dont le comité de suivi se réunira ce jeudi 20 mai sous la présidence de la Ministre chargée de l’Outre-Mer. La LODEOM donne les moyens de répondre à l’important besoin en logements,  notamment en logements sociaux, y compris avec le "Scellier DOM". En 2009, la défiscalisation a représenté 570 millions d’euros d’investissement financés à hauteur de 50 % par l’Etat ; la mise en œuvre de la LODEOM permettra une augmentation substantielle de ce montant d’investissement.
De plus, la révision à mi-parcours du contrat de projet Etat-Région (CPER) et des Fonds Européens permettra l’émergence d’investissements structurants. 
 
Fort de l’expérience acquise, le protocole "Novelli" se révèle une réponse adaptée au traitement des dettes sociales et fiscales des entreprises du BTP et des Transports. A la demande du Préfet, un bilan
sera effectué à l’occasion d’une réunion prévue le 3 juin avec les signataires.
 
A l’initiative du préfet, deux réunions ont été organisées en préfecture (hier et cet après-midi), afin d’initialiser la démarche de recensement des chantiers du BTP sous maitrise d’ouvrage public, pour soutenir le secteur. Ces réunions ont permis de flécher 270 opérations représentant 426 M€ d’investissement. Les travaux de ce groupe de travail seront rendus publics de la même façon que la consommation des crédits dans le domaine du logement social. Enfin, la possibilité d’une cellule de suivi sera étudiée entre les représentants des salariés du BTP et les services de la préfecture.
Mercredi 19 Mai 2010 - 14:49
Lu 973 fois




1.Posté par Cambronne le 19/05/2010 18:56
Alors que les Mairies l'état et tous les services cessent leur méthodes arbitraires pour obtenir des permis de construire pour des hôtels lors toutes les administrations se contredisent lorsque le PLU n'est pas respecté sous des motifs fallacieux ensuite que l'on s'étonne pas que les rares investisseurs préfèrent investir sur Maurice au Seychelles voir ailleurs plutôt que dans ce pays de Jacobins

2.Posté par citoyen le 19/05/2010 19:11
Bravo M. le préfet et la préfecture pour ces actions, qui sont utiles et probablement efficaces mais pas "démago".

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales