Economie

Le port de la Réunion passera sous le giron de l'Etat le 1er janvier 2013


Le port de la Réunion passera sous le giron de l'Etat le 1er janvier 2013
Le décret instituant le grand port maritime de la Réunion a été publié ce matin au Journal officiel, comme le révèle nos confrères d'Imazpress. Le texte entrera en vigueur le 1er janvier 2013. En clair, le port de la Réunion, actuellement sous concession de la CCIR (Chambre de commerce et d'industrie), va être transformé en grand port maritime de la Réunion. Le port sera sous le giron de l'Etat et administré par un conseil de surveillance et un directoire.

Une disposition réglementaire qui fait suite à la loi du 22 février 2012 portant sur la réforme des ports d'Outre-mer et relevant de l'Etat. Une situation qui a fait grincer des dents du côté de la CCIR, le port étant sous concession de la Chambre consulaire.

En août dernier, au cours d'une conférence de presse à la Chambre de commerce, Théophane Narayanin, actuel trésorier, avait annoncé vouloir repousser cette échéance. "Aujourd'hui, le port est sous concession de la CCIR. On ne peut pas dépouiller la Chambre de commerce de tous ses actifs en très peu de temps (ndlr : La CCIR a perdu la concession de l'aéroport). Il y a un risque de déstabiliser l'outil consulaire. Aujourd'hui, des cabinets d'expertise travaillent sur cette question et doivent faire un rendu auprès de l'Etat au cas où le port passerait en port maritime. On se bat et on ne recule devant rien. L'Etat n'a pas vocation à gérer des ports. Il y a une véritable crainte de voir le port devenir privé, ce qui serait un problème pour le consommateur", avait-il souligné. Une prise de position qui n'a malheureusement pas changé la donne puisque l'Etat vient de promulguer le décret au Journal officiel.

Mais on se souvient que cette sortie médiatique n'avait pas été du goût de la CGTR Port et Docks. Cette dernière avait vigoureusement critiqué cette prise de position rappelant la nécessité de faire passer la réforme au 1er janvier 2013. Une réforme nécessaire pour accroitre la compétitivité et les performances face à la concurrence des autres ports de la zone océan Indien.

Dans la parution au Journal officiel, le décret rappelle que le port sera placé désormais sous la tutelle du ministre chargé des ports maritimes, actuellement Frédéric Cuvillier. Son siège social sera situé sur la commune du Port. Au conseil de surveillance, siègeront un membre du conseil municipal du Port, un membre du TCO (Communauté d'agglomérations des territoires de la côte Ouest), trois représentants élus de la Chambre de commerce et d'industrie "nommés sur proposition de la Chambre consulaire par le ministre chargé des ports maritimes", rappelle le décret. Quant au directoire il sera composé de trois membres.
Mardi 2 Octobre 2012 - 17:42
Lu 2591 fois




1.Posté par Ces crapules inaptes qui mènent le pays à la dérive le 02/10/2012 18:09
Quand on voit ce qu'il y a à la CCIR, on est soulagé de voir l'aéroport et port sortir de leurs griffes ...

2.Posté par noe le 02/10/2012 18:29
ça c'est une très bonne nouvelle pour la Réunion ...
On n'entendra plus la CGTR et les dockers en grêve ...
Tout sera mécanisé et piloté par des ordinateurs ...
Merci Hollande !

Notre port sera mieux administré à partir du 1er janvier 2013 ...Patience !

3.Posté par zarboutan974 le 02/10/2012 21:30
Effectivement, le Port est tranformé en GPM à compter du 1er janvier 2013. La gestion du Port par La CCIR est sans reproche confère les différentes études mandatées par l'Etat (étude disponible sur internet).
Par contre, je pense que certains vont déchanter très rapidement et verront que certains camarades ont vendu le Port en contrepartie de certains postes. Mais la plus grande supercherie reste au niveau de l'aeroport ( demandez comment sera financé l'investissement et vous comprendrez que ces lois ne sont pas ecrites pour le bien du réunionnais).
Mais, c'est vrai que le créole aime se faire botter le c.. par ce qui vient de dehors.

4.Posté par Sansblague! le 03/10/2012 00:18
Encore des fromages de créés....

5.Posté par magnol le 03/10/2012 09:01
Quoi qu'il en soit, c'est une belle claque à la décentralisation (le sieur Deferre doit se retourner dans sa tombe...), une belle veste pour les Patel et consorts et une reconnaissance de fait de l'incurie "lapamoinlotér" de nos cumulards d'élus. Nos "amis" mauriciens se frottent les mains car le fantasme du hub portuaire indian-océanique réunionnais s'évanouit. L'Etat, surtout maintenant, ne peut que laminer l'innovation et encourager le compromis du ventre mou. Je plains par avance le directeur (surindexé pour la fermer) de ce nouveau machin.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales