Société

Le point sur les coupures d'eau à Sainte-Marie et Saint-André

La CISE fait le point ce samedi 26 septembre sur la situation des ressources en eau dans le nord-est de l'île ainsi que sur les coupures. Le point de 9H :


Les pluies de ces dernières 24h regonflent les captages du Nord et de l’Est.

Les précipitations de ces dernières 24h ont permis une amélioration du débit de l’ensemble des ressources superficielles particulièrement dans le secteur Nord et Est. Ainsi on relève à 7h ce matin, 550m3/h sur le Bras des Lianes (contre 280m3/h il y a 48h), 156m3/h sur le captage de Bassin Bleu sur Sainte Marie (contre 14m3/h il y a 24h).
 
Les plans de coupures suspendus mais les recommandations d’usages de l’eau toujours à l’esprit.


Après analyse de la situation, il a été décidé de lever les plans de coupures sur la commune de Saint André (secteur de Bras des Chevrettes) et sur la commune de Sainte Marie (secteurs de Beaumont, Espérance, Mère Canal). La remise en eau des réseaux concernés sera complètement effective en fin de cette matinée.
 
Cependant il est important de garder à l’esprit que les recommandations quant à la limitation de l’usage de l’eau restent toujours d’actualité. Par exemple, au quotidien, limiter les arrosages des cours et espaces verts, penser à fermer votre robinet si vous n’utilisez pas l’eau.
 
Les débits des ressources ont la capacité d’augmenter rapidement mais également de baisser très sensiblement si aucune pluie ne vient les alimenter. Il est important de souligner que les mois de septembre, octobre et novembre sont statistiquement les plus secs de l’année.
 
Des pluies et une dégradation de la qualité qui peut être observée
.

Les pluies ont apporté de l’eau sur les captages mais ont dégradé la qualité de celle-ci. En cas de constat de dégradation de la qualité de l’eau, il est recommandé aux abonnés de ne pas la consommer en l’état. Il est conseillé d’utiliser de l’eau embouteillée ou à défaut de filtrer l’eau et de la faire bouillir 3min avant utilisation pour la boisson et la préparation des aliments.
 
Samedi 27 Septembre 2014 - 10:25
Lu 1177 fois




1.Posté par Gloseur sensE le 27/09/2014 13:19
'En cas de constat de dégradation de la qualité de l’eau, il est recommandé aux abonnés de ne pas la consommer en l’état.'
- L'eau qu'un abonné ou qu'un client achète à un service public ou privé de l'eau, doit selon la loi obligatoirement être potable. Ou alors, le service des eaux vendrait, par exemple, de l'eau agricole non-potable pour l'agriculture.
D'ailleurs, même l'eau agricole doit respecter les normes de qualité de l'eau agricole.
Ainsi, toute l'eau d'alimentation consommée par un abonné ou un client, tout m³ d'eau doit être potable !
Dans le cas contraire, non seulement il ne faut pas consommer l'eau impropre à la consommation humaine, car elle vous rendrait malade ; mais l'eau vendue serait considérée comme étant un produit pollué, contaminé.
C'est-à-dire un produit défectueux, non conforme à la nature prétendue de la marchandise, et par conséquent, un produit sujet à un remboursement ou à un dédommagement du préjudice subi.
Sachant que légalement, le maire et à défaut le préfet sont les responsables légaux de la qualité de l'eau d'alimentation. De plus, le directeur d'un service des eaux peut aussi être poursuivi pour intoxication alimentaire de ses clients.
En ce cas, l'abonné ou le client peut ouvrir un compte bancaire distinct, sur lequel il peut y verser la somme des factures d'eau non-potable que son service des eaux aurait le culot déplacé de lui réclamer. En attentant, une conciliation amiable ou un règlement du litige au tribunal
Enfin, relisez très attentivement votre contrat d'abonnement à votre service des eaux, sachant que vous pouvez aussi joindre une association locale de défense des consommateurs.

2.Posté par yuty le 27/09/2014 15:43
merci pour ce constat qui je suis sur ne tombera pas dans l'oreille de sourd...mobilisons nous surtout au prix de la flotte

3.Posté par KLD le 28/09/2014 01:22
Non de diou , vivement la vente d'eau au Quatar !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales