Politique

Le point final des sénateurs sur la réforme des retraites a lieu aujourd'hui

Alors que la mobilisation semble commencer à faiblir dans l'hexagone contre la réforme des retraites, avec notamment la reprise votée dans plusieurs raffineries, les sénateurs s'apprêtent aujourd'hui à 10h (heure métropole), à examiner les conclusions de la commission mixte paritaire sur le projet de loi pour un vote attendu en fin d'après-midi. Ce même texte consensuel sera présenté demain mercredi à l'Assemblée nationale. Le projet de réforme est ainsi tout proche d'être entériné.


Le point final des sénateurs sur la réforme des retraites a lieu aujourd'hui
La paralysie d'une partie du pays ainsi que la mobilisation, parfois émaillée de violences, des lycéens dans les rues de France même en pleine période de vacances de la Toussaint, ne viennent pas modifier le cours des débats au Parlement. Au contraire, la réforme des retraites est à 24h de son vote définitif par les parlementaires.

Hier lundi, la commission mixte paritaire, composée de 7 députés et de 7 sénateurs, s'est réunie au Sénat pour rendre compte d'un texte commun susceptible de convenir aux deux Assemblées.

Dans la foulée, la Conférence des présidents du Sénat a décidé qu'il n'y aurait pas de discussion des articles comme prévu à l'article 42 du règlement du Sénat. Une modalité d'organisation des débats qui a été votée par l'UMP et les centristes alors qu'elle a été, sans surprise, rejetée par le PS, les communistes, le SPG (Parti de gauche) et les Radicaux de gauche, farouchement opposés à l'utilisation de la procédure de vote unique.

Une promulgation attendue autour du 15 novembre

L'examen des sénateurs sur les conclusions de la commission mixte paritaire sur le projet de loi de réforme des retraites commencera donc aujourd'hui à 10 heures (heure métropole) au Sénat et le vote définitif sous forme de vote solennel interviendra dans l'après-midi vers 16 heures.

Mercredi, le vote solennel du projet par les députés, cette fois-ci, interviendra à son tour.

Si aucune embuche ne vient s'interposer dans les prochaines 24h, la loi réformant les retraites devrait être promulguée par le Président de la République autour du 15 novembre, après un recours éventuel de l'opposition devant le Conseil constitutionnel.
Mardi 26 Octobre 2010 - 07:28
Ludovic Grondin
Lu 1911 fois




1.Posté par noe974 le 26/10/2010 09:45
Très bonne décision : il n'y avait pas d'autres solutions viables

2.Posté par Eve le 26/10/2010 09:58
On voit enfin le bout du tunnel !!!

3.Posté par MC97 le 26/10/2010 16:12
on reforme , mais on ne prend pas en contre l'essentiel ; j'ai entendu le patron de CGPME nous dire qu'il y a eu discutions en vue de cette réforme mais avec qui ! quand je l'entend nous dire qu'on a vue et c'était nécessaire d'aller jusque 65 à 67 ans ; mais moi la question que je lui poserais ainsi à certain comme l'éditorialiste de figaro . pourquoi les entreprises virent les travailleurs seniors de 45 à 55 ans , avant de faire cette réforme il faut commencé par régler les problèmes liés à l'emploi des jeunes et des seniors c'est la seule solution pour faire une bonne réforme ; ensuite parlons de la réforme des retraite parlementaire ils sont ou les journalistes et analyses économiques sur se sujet rejeter par la majorité ump suite au demande d'un député vert à l'assembler on ne traite pas sur les cumule honteux des parlementaires pour leurs retraites et on demande aux travailleurs de travailler plus longtemps et sa emmerde personne ou est l'équité la dedans . Conclusion pour certain essayé de la réalité avant de critiquer les gens qui sont dans la rue , au moins eux s'intéressent à cette réalité économique et se bat pour quelques chose, pas comme certain qui cherche même pas a savoir à quel sauce ils vont être manger, qui iront pleurer au moment de prendre leur retraite . Réfléchissez un peu car on travail pour vivre, mais pas le contraire.

4.Posté par MaisCBienSure le 26/10/2010 17:04
En attendant:"Les députés taillent la niche sauf quand ils l'élargissent" (cf. lien)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales