Blog de Pierrot

Le poids de la pub, le choc des dossiers...

Samedi 22 Novembre 2008 - 10:42

Le Département de la Réunion s'offre encore ce matin un quart de page à la gloire de Nassimah Dindar (positionnée en premier, s'il vous plait....), et Thérèse Baillif, la présidente fondatrice de l'AMAFAR et du CEVIF. Bizarrement, on ne trouve plus le nom de la députée-maire de Saint-Paul, qui apparaissait pourtant sur les précédentes versions d'une page.
Que s'est-il passé? Y aurait-il eu des problèmes entre Huguette Bello et Nassimah Dindar?
Ces pleines pages de pub payées par des collectivités dans nos deux quotidiens me rappellent cette anecdote récemment confiée par un haut cadre de la Chambre de Commerce. Selon lui, tous satellites confondus, la CCIR commaderait chaque année pour environ 1 million d'euros de publicité et de petites annonces payantes dans les deux journaux.
On comprend mieux dès lors que le JIR et le Quotidien n'aient évoqué les dossiers de Zinfos sur les frasques d'Eric Magamootoo qu'à travers des interviews du président de la Chambre, histoire de lui permettre de se défendre et de démentir nos accusations. Ils ne pouvaient imaginer que ça n'allait en fait servir qu'à mieux l'enfoncer, car là n'était vraiment pas l'objectif poursuivi.
Difficile de faire une croix sur 1 million d'euros...
Pierrot Dupuy
Lu 1138 fois



1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 22/11/2008 11:29

ces parutions publicitaires devraient être interdites...à ce que je sache, le cg ne dispose t il pas déjà d'un outil de communication..? putain, mais c'est quoi ces nazes soucieux de leur image ...? au boulot la feignasse !! s'il n'y a pas d'intérêt à ce qu'une collectivité communique de la sorte au regard des missions de la collectivité concerné, il faut systématiquement attaquer ce type de dépense au profit de l'élu et non de la collectivité... que fait le contrôle de la légalité...!!

2.Posté par MoA le 22/11/2008 13:22

A mon avis le contrôle de la légalité contrôle ce qui est légal. Pour le reste il faudrait créer un contrôle de l'illégalité !
Ben oui chacun son métier !

3.Posté par Garou le 22/11/2008 14:40

C'est pas bien écrit, nicolas, mais c'est bien dit ;o)

4.Posté par boyer le 22/11/2008 15:06

Entièrement d'accord avec la remarque de nicolas de launay de la perriere. Mais justement, si ce type de dépense est immoral, est-il illégal pour autant?

5.Posté par Cole Porter le 22/11/2008 15:43

Et pourquoi pas de problème avec Thérèse Baillif ? AMAFAR et CEVIF ont-t'ils payé cette page au prorata de la taille de la photo de cette dame ? Non mais qu'est-ce que c'est que ces commentaires !
Quant au million d'euros de pubs et annonces de la CCIR, je serai curieux d'en avoir le détail. Personnellement je n'ai encore pas vu d'encart-tract à la gloire de Magamootoo dans quelconque support depuis les dernières élections de cette chambre consulaire.

6.Posté par SarahB. le 22/11/2008 15:50

Comment le Département de la Réunion
Utilise-t-il enfin notre pognon?
Un milliion d'euros en publicité,
En annonces en tout impunité!
Ce type de dépenses est en effet plus qu'immoral
Mais aucune autorité ne trouve ce fait illégal
Les pauvres, les "vulnérables" peuvent toujours espérer
Obtenir en ces jours à manger et un toit pour se loger
Il parait que Madame Dindar est nommée secrétaire
Dans Zinfos, j'ai pas trouvé le moindre commentaire
Est-ce une intox pour éviter diverses accusations?
Il faudrait quand même qu'on sache où vont nos millions!!











7.Posté par El bourracho le 22/11/2008 15:49

Actuellement, il y a un point commun entre, le quotidien, le JIR et le département. allez cherché bien et vous allez trouver.

8.Posté par patrick floc'h le 22/11/2008 16:38

Nassimah nous va nous rééditer avec Nicolas, la chanson de Dalida & Alain Delon,
encore un coup de propagande avant sa nomination comme secrétaire d'état à jean foutre rein simplement remplir mon compte en banque...
PAROLES, PAROLES


Remake Paroles et Musique de Michaele, M.Chiosso, G.Ferrio 1973
© Polygram ~ Barclay ~ Orlando Production

Version 2008 re mixage Cambronne Atlantic Océan Production


S.Nicolas:
C'est étrange,
je n'sais pas ce qui m'arrive ce soir,
Je te regarde comme pour la première fois.
Je ne sais pas ce que je vais faire de toi?
D Nassimah:
Encore des mots toujours des mots
les mêmes mots
Je n'sais plus comment te dire,
Rien que des mots
Mais tu es cette belle histoire d'amour...
que je ne cesserai jamais de lire.
Des mots faciles des mots fragiles
C'était trop beau
Tu es d'hier et de demain
Bien trop beau
De toujours ma seule vérité.
Mais c'est fini le temps des rêves
Les souvenirs se fanent aussi
quand on les oublie
Tu es comme le vent qui fait chanter les tambours malbar lé gadiamb' Ségas
et emporte au loin le parfum des orchidées sauvages.
ca sent la banane,la vanille et le cumin,le sucre de canne,la mangue et le tamarin
Par moments, je ne te comprends pas.
Merci, pas pour moi
Mais tu peux bien les offrir à une autre Rachida voir Carla
qui aime le vent et le parfum des roses
Moi, les mots tendres enrobés de douceur
se posent sur ma bouche mais jamais sur mon cœur
Une parole encore.
Parole, parole, parole
Ecoute-moi.
Parole, parole, parole
Je t'en prie.
Parole, parole, parole
Je te jure.
Parole, parole, parole, parole, parole
encore des paroles que tu sèmes au vent
Voilà mon destin te parler....
te parler comme la première fois.
Encore des mots toujours des mots
les mêmes mots

Comme j'aimerais que tu me comprennes.
Rien que des mots
Que tu m'écoutes au moins une fois.
Des mots magiques des mots tactiques
qui sonnent faux en plein Cyclone
Tu es mon rêve défendu.
Oui, tellement faux
Mon seul tourment et mon unique espérance.
Rien ne t'arrête quand tu commences
Si tu savais comme j'ai envie
d'un peu de silence
Tu es pour moi la seule musique...
qui fit danser les étoiles sur les dunes
ca sent la banane,la vanille et le cumin,le sucre de canne,la mangue et le tamarin
Si tu n'existais pas déjà je t'inventerais.
Merci, pas pour moi
Mais tu peux bien les offrir à une autre Rachida voir Carla
qui aime les étoiles sur les dunes à dos de chamelle
Moi, les mots tendres enrobés de douceur
se posent sur ma bouche mais jamais sur mon cœur
Encore un mot juste une parole
Parole, parole, parole
Ecoute-moi.
Parole, parole, parole
Je t'en prie.
Parole, parole, parole
Je te jure.
Parole, parole, parole, parole, parole
encore des paroles que tu sèmes au vent
Que tu es belle !
Parole, parole, parole
Que tu est belle !
Parole, parole, parole
Que tu es belle !
Parole, parole, parole
Que tu es belle !
Parole, parole, parole, parole, parole
encore des paroles que tu sèmes au vent


9.Posté par nicolas de launay de la perriere le 22/11/2008 18:12

il faudrait donc séparer dans la comptabilité des EPA, EPIC et autres collectivités locales, la communication "pipo" des "institutionnel(le)s" à vocation informative du type de celle que je fustige, de celles correspondant à des obligations dans le cadre des marchés publics ou relevant explicitement des textes obligatoires en la matière et qui s'imposent aux ordonnateurs des EPA, EPIC et autres collectivités.

Je pense, cher Cole Porter, que tu ne peux pas être en désaccord avec ce principe.

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 22/11/2008 18:19

Boyer, effectivement, la pratique française veut que ce qui n'est pas expressément interdit par un texte (loi, règlement, ...), puisse en principe être autorisé... d'où la question de la morale en matière de droit que tu poses très justement.
Mais avons nous des élus moraux à la Réunion ...? Quand on lave sa culotte sur les ondes télévisuelles, quand on recrute des membres de sa propre famille, et je n'aborde pas ici ce qui a pu se passer à la Chambre d'Agriculture (dont le financement dépend en partie de fonds provenant du CG), peut on s'affranchir de la moralité ...?

Ce qui est surprenant, c'est que le fonds de commerce de certains politiques repose sur une masse de gens dont une partie est illettrée, et que l'on utilise des outils de comm' à la métropolitaine basée sur l'écrit.. A qui s'adresse dès lors cette communication, sinon à garantir du fric à certains journaux...et on peut se poser la question de savoir où va tout cet argent ...!!

11.Posté par CREOTAS le 22/11/2008 23:10

Eh oui, un journal, ça vit en premier lieu pour faire prospérer les intérêts de ses actionnaires et sponsors....

Sûr que Zinfos joue hors des règles et que ça va tiraiiler sec dans les coins des rédactions.....

Je me pose une question: du temps de JT, que tout le monde tend à décrire comme celui qui balançait le plus, le JIR ne faisait-il pas non plus de la pub institutionnelle?

12.Posté par FRANCO le 23/11/2008 08:53

Quoi il y existe vraiment un contrôle de légalité à la Préfecture de la Réunion ? Ca paraît incroyable vu toutes les carabistouilles qui y ont cours, si nombreuses qu'ici dans notre île "FRANCAISE", si, si, je vous jure, c'est la légalité qui est devenue hors la Loi et hors la norme. Ne saviez vous donc pas chers réunionnais que la Réunion est une spécificité de la République Française, version "bananière", "démocratique" et "populaire" comme dans certains coins d'Europe il y a quelques années. Pour mieux comprendre souvenez vous tout simplement du film de Steven Spielberg qui se passait aussi dans une île ....
"Jurassic Park" !

13.Posté par bertel le 23/11/2008 11:12

Amusante la réaction de Monsieur Nicolas !

Lorsque j'en ai parlé, dans un autre post, il m'avait affirmé que le code des communes, les budgets contrôles des collectivités locales ... bla-bla-bla.... ne permettaient en aucun cas les dérives et que nous étions dans le "fantasme freedomien" lol lorsque nous l'évoquions.

Pendant ce temps-là, la gabegie continue ! Près de chez vous et plus loin, à lire par exemple dans Marianne n° 604 "Révélations sur un Hold-Up d'état !"

14.Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/11/2008 11:46

bertel, ce que je t'avais reproché, c'est l'absence d'éléments tangibles dans tes affirmations.

15.Posté par Aéro Freins le 24/11/2008 10:41

Mouais… après un flic derrière chaque collégien, il nous faudra un contrôleur fiscal derrière chaque contribuable, un dénonciateur derrière chaque travailleur au noir, un journaliste derrière chaque avocat, ou l’inverse ?, et puis bien entendu, un expert comptable derrière chaque administrateur…

Ben quoi ?! Comme dirait l’autre, c’est plutôt normal non et puis en quoi ça vous gêne d’abord, vous avez quelque chose à vous reprocher… ??!

Nassimah Dindar, ou un(e ) autre, admettons qu’elle ait fait imprimé, un manifeste sur la disparition du narval, la récupération de l'eau de pluie, ou encore comme bcp l’on fait, de l’élection d’Obama, cela n’eusse été tout autant… illégal ?!? Car au-delà, de ses prérogatives…. Ou compétences… ??!

Evidemment, elle parle d’elle. A la gloire de son père, ou que sais-je ? Plus maladroite que d’autres, admettons mais peut-être pas plus malhonnête…. que le simple quidam… l’entrepreneur, le policier sous les tropiques, le sportif de haut niveau, ou les familles d’accueil…

Faut croire que nous avons les élus que nous méritons, à l’image de notre société, si vertueuse et si prompte, à fustiger, ….les resquilleurs. Les pris en fautes.

Le système, électoral pour ne parler que de ça, encourage, les manœuvres et autres manigances. Et bien évidemment, la personnalité, l’égo se retrouve, au premier plan des considérations. Rivalités et rififi, conflits et canards, on ne « se loupe pas », pugnacité, orgueil et intrigue, les appareils de parti…(!!!) on est bien loin souvent, de l’idéologie, et du débats d’idées.

Et bien loin également de nous considérer comme un étant, un ensemble, un peuple, une nation, chacun voyant midi pour sa gueule, moins intéressé par le sort des amérindiens de Guyane, des Français, qui se nourrissent grâce à leur sarbacanes, que par la négoce, au meilleur prix, de ses prochains enjoliveurs.

Honnêteté et vocation, ne sont plus à conseiller, à celui qui veut réussir ds la vie et ds ce système là. C’est un leurre et une façon de tenir les moins téméraires. L’opportunisme et la manipulation sont des atouts, bien plus recommandables. Et vraisemblablement, nous sommes quelques uns…. A l’avoir compris…

Non, il n’est pas encore venu, ce moment pour lequel soupirait Prévert, fantasque ou optimiste, nous rappelant par sa chanson du vitrier, qu’il ne tient qu’à nous, ensemble, d’œuvrer à notre bonheur…. et notre bonne humeur !!

;] !

16.Posté par FRANCO le 24/11/2008 16:35


Comme vous pouvez le constater, el PDG d'Air Austral n' a pas la possibilité de 'baisser les prix de ses billets d'avion' sous peine de disparaître, VALIDE dans cette affirmation par son Président de Conseil de surveillance, le Président de le région, Paul Vergès.
Par contre, nous pouvons tous constater par les publicités qui paraissent à pleines pages dans les journaux, sur les panneaux 4X3 de toute l île et j'imagine en métropole, noyées dans le métro pour Nouméa et Sydney (les excellentes prochaines destinations de nos dizaines de milliers de chômeurs, nos 100 000 illettrés car cela n'empêche pas de prendre les avions, des 300 000 'bénéficiaires de la CMU), l'argent manque pas à li !!!
Pierrot avec tes fins limiers peux-tu t'assurer de linformation qui m' a été donnée ( gaffe car la di la fé lé pas bon) 'la com' ' 'Air Austral relève de l'agence d'un M. Graulich et m'apprendre quel lien existerait entre ce M. Graulich et une Madame Graulich, responsable commerciale à Air Austral et accessoirement fille de M. Gérard Ethève ?
Ces détails s'ils sont avérés me font mieux comprendre pourquoi il m'est si dur de faire poser par les médias le vrai problème récurrent des 'prix invraisemblables des billets d'avion' à la Réunion.
Je viens de constater que deux députés réunionnais, René Paul Victoria et Didier Robert vont se pencher avec M. Patrick Karam sur ce dossier de la baisse des billets d'avion. Espérons qu'ils ne tomberont pas dans ce 'merdier' et qu'au contraire, conformément à l'intérêt de cette 'Réunion d'en Bas' que j'évoquais ci-dessus, ils sauront prendre de l'altitude sur ce dossier récurrent et sauront le faire enfin décoller alors que les dirigeants d'Air Austral, le PDG et le Président ne veulent apparemment pas en entendre parler. Baisser nos prix : NON, NIET, NO , NEIN, NENNI mais braves gens en quelle faut-il qu'ils vous le disent !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter