Régionales 2015

Le plan de Patrick Lebreton pour financer les TPE et PME réunionnaises

Le candidat aux régionales a présenté ce vendredi deux mesures pour accompagner le financement des TPE et PME.


Le candidat Patrick Lebreton et ses colistiers veulent miser sur le prêt populaire
Le candidat Patrick Lebreton et ses colistiers veulent miser sur le prêt populaire
"La Réunion n’est pas à vendre aux multinationales". C'est en ces termes que s'est exprimé Patrick Lebreton ce vendredi, lors de la présentation de ses projets de financement pour les entreprises réunionnaises.

Le candidat s’est tout d’abord offusqué de la collusion du président de la Région et des présidents des chambres consulaires, décriant "une politique des copains-coquins".

"Il y a un mépris de déontologie et de morale, mais aussi une grande interrogation quant à la légalité de leur présence sur la liste", déclare le député-maire, soulignant de potentiels conflits d’intérêts. Après avoir affirmé que la politique de Didier Robert avait "une forte odeur de Medef", Patrick Lebreton a présenté deux dispositifs visant à accompagner les TPE et PME. 

Premier projet évoqué, celui de la mise en place d’une "bourse de la Réunion". "Il ne s’agit pas d'une bourse classique, souligne le colistier Julien Magamootoo. Elle est réservée aux PME du terroir. Ça permet aux Réunionnais d’investir et de miser sur ces entreprises-là". Alternative à l’entrée en bourse classique et à l’emprunt bancaire, cette bourse serait gérée par un organe externe à la Région, à la suite d’une procédure d’appel d’offre. A plus long terme, l’objectif serait de développer une bourse à l’échelle de l’Océan indien, nous précisent les membres de la liste. 

"Il faut réfléchir à une alternative au monopole du RSI"

Second système de financement présenté, celui du prêt populaire. Basé sur le système du crownfounding (financement participatif en ligne), le dispositif vise à permettre aux Réunionnais de participer au financement d’une entreprise avec un montant minimum de 20 euros.

"C’est en circuit court, donc très rapide", précise Julien Magamootoo. Pour l’investisseur, la rémunération se ferait de façon classique, par le biais d’un taux d’intérêt. Là aussi, une structure extérieure serait chargée de gérer le dispositif et de contrôler le sérieux des entreprises. La Région jouerait ainsi un rôle "de propulseur, d'accompagnateur", explique le colistier. 

Pour terminer, Patrick Lebreton a tenu à évoquer le RSI, régime qui nécessite selon lui une "remise à plat" : "Il faut réfléchir à une alternative au monopole du RSI car l’entrepreneur devrait pouvoir avoir le choix", juge le candidat.

Le prochain meeting de la liste Progrès-PCR aura lieu à Saint-Joseph ce dimanche.  
Vendredi 20 Novembre 2015 - 19:52
marine.abat@zinfos974.com
Lu 1617 fois




1.Posté par Maurice974 le 21/11/2015 05:15
bravo Patrick. Ce monsieur se préoccupe des PME, et le chômage est au plus dans sa commune ou RIEN n'est fait pour attirer les entreprises. Comment le croire, c'est faites ce que je dis pas ce que je fais.
Un bon socialiste donneur de leçons, arrogant et ne connaissant rien à entrepreneuriat...
UN mauvais maire dans une commune sinistrée serait un bien piètre dirigeant de région....

2.Posté par ... le 21/11/2015 06:35
Pour favoriser la croissance et l’investissement...
Et quand est-il de la création d’entreprises ??

3.Posté par Pfff le 21/11/2015 06:35
cela ne sera ouvert qu’aux entreprises qui auraient les moyens d’investir ...
Mais ceux qui n’ont pas les moyens nécessaires, elles font quoi !!
elles ferment ...
pfff

4.Posté par tartine le 21/11/2015 06:59
Au moins là, ce sont des propositions crédibles et qui se tiennent. Pas de reves et de free propositions qui font bling bling

5.Posté par Georgepokabo le 21/11/2015 07:04
Je suis désolé, dans un aéroport comme Roland Garros, lors de mon dernier déplacement, wifi inexistant, pas de borne de recharge pour les smartphone que fait donc le père noël directeur de l'aéroport, très grassement payé
A pierrefonds même pas un distributeur de billets à mon récent déplacement,c'est vraiment prendre les touristes pour des cons et des vaches a lait
Bouge un peu zot cul bande de corniaud, pas seulement à deux semaines des élections, montrons notre mécontentement votons Aniel Boyer pour débarrasser l'île de tous ces vers:
Vergès
ver à poulet
Vergoz
Ver blanc qui recommence
La sardine de la région entrain de polluer l'île Avec des bestioles de Mada en plus avec un bilan nul
L'autre sardine de saint leu vraiment ridicule avec ses propositions pourquoi ne pas réhabiliter le grand quartier de l'hôpital psychiatrique de saint Paul pour l'interner
Huguette que j'apprécie énormément qui s'acoquine avec des malfrats Annette et consorts
L'autre connard de saint Joseph comme tout élu à l'assemblée possède une boîte mail et ne répond jamais aux messages concernant les mutations du personnel paramédical Metropolitan à saint pierre alors qu'il y a du personnel au chômage sur place, en plus il laissera des plumes avec le fils Mangamoutou sur sa liste dont le père serait prêt a tout bouffer pour assurer ses arrières
Le Victoria avec un procès au cul si jamais il devient inelligible il pourra céder sa place à l'autre voleur saint pierrois le triste sire Caderby
Non c'est vraiment inquiétant ce qui nous attend à partir de 2016 personne n'a le courage de demander la suppression de l'indemnité de vie chère , ce fléau qui ronge notre société à la Réunion.
La vie est chère si elle l'est , elle est pour tout réunionnais pas seulement pour une poignée de privilégiés
Ayez du courage messieurs les candidats aux régionales.

6.Posté par Pierre Balcon le 21/11/2015 07:11
Si même les socialistes sont favorables au démantèlement de notre système de protection sociale , il n'y a plus qu'à tirer l'échelle .
Il devrait se souvenir qu'avant le RSI c'était encore pire et pour une raison très simple , toujours la même d'ailleurs : l'équilibre des deux régimes ( maladies et vieillesse ) n'était pas assuré faute d'un niveau de cotisations suffisant . Et pour une bonne part cette situation était due à la fraude massive .
Donc M Le Breton est du côté des fraudeurs , ceci au moment même où la CGSS se félicite des actions qu'elle a menées pour en réduire l'impact .
Quant à la mise en concurrence des régimes c'est une chimère . Il faudrait comparer les systèmes à couverture égale . Et là on verrait que le système français n'a rien à envier aux systèmes étrangers dont rêvent certains.
La bourse régionale est de la même manière un leurre . Elle servira de révélateur au peu d'attractivité de nos entreprises . Il existe d'ailleurs des fonds participatifs qui sont déjà en déshérence .
Mais quand donc à la fin nos hommes politiques tireront les enseignements du passé et poseront les bons diagnostics?
A La Réunion ce qu'il faut avant tout changer ce sont les mentalités .
Il faut de l'effort , de l'intelligence , de l'engagement ,de l'honnêteté un esprit d'ouverture et non pas toujours plus de laisser aller , d'assistanat , de passivité , de filouterie et toujours plus d'enfermement .

7.Posté par Député et il n'a rien fait le 21/11/2015 07:38
Je suis surpris qu'il réagisse que maintenant sur le RSI, il est député et les problèmes de ce régime sont connus depuis longtemps

8.Posté par Hugues le 21/11/2015 07:41
Si il y a une sélection, il ne va investir que dans les entreprises qui fonctionnent et celles qui ont donc les moyens. Les plus petites i fé quoi avec ?

9.Posté par Laurent le 21/11/2015 08:02
Il se croit à Wall Street

Penser jouer de cette façon avec notre argent ...
pas sûr que je le suis, pas envie de casser la gueule de mon entreprise ... déjà qu'on se bat pour tenir la barre !!

10.Posté par Agacé le 21/11/2015 08:38 (depuis mobile)
Comment faire confiance à un député quand lorsque tu lui envois un mail sur sa boîte de contact depuis plus de 6 mois il ne répond jamais pour un sujet d''actualité aucune courtoisie. Alors les promesses toujours et encore dommage, pourtant .....!!!

11.Posté par KLD le 21/11/2015 09:18
titi , qu'est ce que t'en pense ?

12.Posté par yo lé man le 21/11/2015 09:42
y a le crowndfunding...faut te mettre à la page julien !

13.Posté par Ridicule le 21/11/2015 09:50
Surpris de part cette proposition totalement loufoque surtout en cachant comme dit l'autre que le RSI pose problème depuis lgtps et que aujourd'hui en tant que député il n'a rien fait.

14.Posté par GIRONDIN le 21/11/2015 10:27 (depuis mobile)
Le RSI est un problème,bientôt se sera la Sécurité sociale.
D''un côté ceux à la Sécu et de l''autre ceux à la mutuelle Irlandaise?

Il ne souhaite pas que toutes les conventions collectives nationales s''appliquent à la Réunion
Drôle de socialiste

15.Posté par Solidarité le 21/11/2015 12:04
LEBRETON a ruiné les espoirs des petites et moyennes entreprises sur sa commune en installant l'Entreprise Municipale a qui il confie de nombreux travaux. Résultat, nos entreprises tirent la langue et pour reprendre son expression lors de son intervention de 20 mn sur Réunion Première " lu la coupe zot colé".

Alors Monsieur le Député Maire, ne faîtes pas croire que vous nous soutenez. Dernier exemple en date les travaux de réhabilitation de l'ancien marché vont être réalisé par l'Entreprise Municipale pour 400000 euros de moins que si on nous sollicitait.

Allez tire un BON ROSE l'OISEAU

16.Posté par Magestic le 21/11/2015 15:15
A post 15. L'entreprise municipale ou régie permet aux collectivités de faire de grandes économies, plis de travaux et en même temps faire travailler le personnel communal. Dans ces temps de restriction budgétaire c'est la solution efficace. Alors arrêtez de cracher dans la soupe quand on fait comme ça c'est pas bon et quand on fait pas parce que il n'y a pas d'argent c'est pas bon.

17.Posté par PATRICK CEVENNES le 21/11/2015 19:21
fukcd473
Encore de fumeuses idées de gauche.

Alors le Lebreton péi va nous créer un OSEO "nou la fé" et va refiler la gestion à un organe externe. Bien, alors le taux pour le budget de fonctionnement est de combien pour ce bastringue ?

Nul besoin de faire de la génuflexion pour une trouver une alternative au régime du RSI. Il suffit d'appliquer la directive européen.

18.Posté par Hugh le 21/11/2015 19:38
C'est le bâton et la carotte.
Ces politiciens ( entre guillemets ), ne se prononcent que pendant les campagnes électorales. Et puis après, PLUS RIEN.
Ils veulent tous se faire élire en apportant des solutions à des problèmes qui EUX sont là toute l'année.
Voilà donc un beau déballage des solutions qu'ils pourraient apporter à nous citoyens.
S'ils sont élus, ils ne pourront tenir les promesses que sous conditions qu'ils puissent les réaliser, avec des excuses notoires que les politiques savent bien anticiper.
Amis Réunionnais, les promesses fusent.
Quelques soient leurs camps, ils vous promettront un bel avenir qu'il ne tienne déjà pas dans leur statistiques les plus simples.
Je suis Auto-entrepreneur et je rame pour travailler. TR promet aussi une mutuelle Réunionnaise au lieu du RSI qui nous pompe. Foutaise. Ce n'est pas réalisable même dans un temps à long terme.
Que de malversations dans cette île où les gens espèrent du mieux.
Bienvenu dans cette arène ou les requins vont se bouffer entre-eux, puis aller se reposer sur des promesses qu'ils pourraient DÉJÀ tenir dans leurs communes.
JE VAIS ALLER VOTER, C'EST UNE nécessité, seulement, je me sens amoindri de savoir à qui je puisse réellement faire confiance car cette "confiance" me paraît déjà être trahie.

Mesdames et Messieurs les donneurs d'espoirs. Engagez-vous à vous réunir et ce, pour le bien de la Réunion et cessez de nous promettre des inaccessibles étoiles que vous ne voyez que dans vos télescopes électoraux et qui, je le répète, ne pourraient pas aboutir sans un engagement de chaques jours.

Saint-Denis - Saint-Pierre - Saint-Leu - Saint-Paul - Saint- André - Saint-Benois - Saint-Joseph - Sainte Thérèse et j'en oubli. Saints de tous saints qui n'en n'êtes pas. Bougez-vous le Saint-luC pour faire avancer la Réunion et que ses habitants vous aiment car là vous nous sommes et vous êtes mal barrés ( sans jeu de mots ).

19.Posté par ANDRE le 21/11/2015 19:46
est-ce que si lebreton gagne, julien magamotoo aura la droit d'aller planter des olives en Grèce aux frais de la Région ?

20.Posté par Pierre le 21/11/2015 20:50
2 mandats municipaux plus de90%de ce qui a été ecrit dans ses programmes ont été fait: pas de promesses en l'air , il fait ce qu'il dit . Ça change de beaucoup d'autres. Cest quelqu'un comme lui qui faut pour la réunion de demain pour les entreprises, les agriculteurs, les lycées, le numérique , l'aménagement, la mobilité ....

21.Posté par KLD le 21/11/2015 21:24
une seule question intéressante : est ce que Lebreton fera le jeux de la droite au 2ème tour ou appellera t'il à voter Bello ........... le reste ............bla bla et ladilafé politicard local............., pareil pour Thyerry Robert !

22.Posté par KLD le 21/11/2015 21:29
asseZ DE masturbation pseudopolitique locale: est ce que que Lebreton et Vergés appelleront ( et Thyerry Robert aussi !) à voter Bello au 2ème tour ou feront ils le jeux de la très plate forme ......... le reste .....c'est du folklore .

23.Posté par La Réunion sans octroi de mer le 21/11/2015 21:31
Quand les socialo-communistes se met à jouer aux petits capitalistes ... mais avec l'argent des autres !!!

24.Posté par KLD le 21/11/2015 22:17
post 23 a bien dit ' petit , très petit capitaliste" ??????????? il faut parler d'économie libérale , de libre entreprise , de bien pensant ... vive le capitalisme . c'est ça . vive l'intéressement des salariés aux bénéfices des capitalistes , les tenants de la bourse , du fonctionnement du système comme on l(aime , des actionnaires , des gens " biens" ... bon , vive la république , les aristocrates à la lanterne et vive le "tiers états" . lol de relol .

25.Posté par Mohamed le 22/11/2015 04:12
Premièrement, je dirais aux personnes qui ne peuvent que critiquer, que la critique doit permettre l'évolution d'une action.
De plus, M. LEBRETON a eu l'intelligence de penser et de faire un projet tel que l'Entreprise Municipale, afin de permettre au moins deux choses :
- Donner a sa population les équipements nécessaires même avec une forte diminution des aides des différents financeurs
- Permettre aux Saint-Joséphois de travailler dans leur ville et pour leur ville

Pour les personnes qui pensent que trouver des solutions (malgré la diminution des financements) pour faire vivre sa ville est une erreur, que proposez-vous de mieux et surtout de différent (car COPIER = 0) ?

26.Posté par Pierre Balcon le 22/11/2015 06:17
à KLD

En France le taux des prélèvements obligatoires est d'environ 50 % de la richesse créée ( mesurée par le PIB)
Si l'on y ajoute d'autres dépenses obligatoires , fléchées vers des organismes publics telles les mutuelles , les assurances voitures , EDF les transports etc on doit dépasser les 60%.
Ma première question est simple : à partir de quel niveau considéreriez vous que nous ne serions plus en économie libéralo- capitaliste .
La réponse ne peut évidemment dépasser 100%.

Deuxième question :
Manifestement vous souhaitez un désistement fusion entre Th Robert et Huguette Bello que vous soutenez et cela serait de la vraie politique répondant aux vrais problèmes .
En effet ce serait une belle avancée démocratique ce ralliement au couple Bello Annette que vous désirez tant . Il concrétiserait le mariage définitif du socialisme avec :
-la spéculation immobilière ( 9M€ de plus values sur le dos de victimes ) ,
- de la détaxation du gaz oil pour s'aligner sur le régime des transporteurs venus de l'Est de l'Europe pour concurrencer notre marché ,
- des places off shore et du duty free , comme à Monaco et au Lichenstein et en Andorre
- de la confusion des genres ,
- du démantèlement de la protection sociale ,
-du cumul des mandats porté à sa plus extrême sophistication ( 2 cantons occupés en même temps naguère par notre candidat) ,
- de l'opportunisme ,
- du clientélisme industriel

27.Posté par Pierre Balcon le 22/11/2015 08:53
Et on ajoutera dans la corbeille de mariage :
- la suppression des deux parcs ( marins et des Hauts) , pour faire plaisir aux Verts qui ne sont plus à ça près ;
- l'arrêt de le NRL et donc de la NEO qui la prolonge
- la construction d'un grand téléphérique ;
- la poursuite du gaspillage de l'argent public dans un aéroport fantôme

Ce n'est donc pas la matière qui manque pour faire une large plate forme commune .
C'est cela la vraie politique sur laquelle fantasment KLD et beaucoup d'autres

28.Posté par Pierre Balcon le 22/11/2015 09:05
Et puisque vous insistez
On révoquera aussi les membres félons de :
- La Commission Nationale des comptes de campagne et des financements politiques ;
- La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique .

C'est F Hollande qui va être content de ce rétropédalage dans l'assainissement de nos mœurs politiques

Quel festin on va faire le jour du mariage le 13 décembre , qui ne tombe en plus pas un Vendredi !
J'espère que les facteurs qui ont tardé à transmettre au TA la demande d'annulation de l'élection
de TR comme député seront aussi de la fête .

29.Posté par Jean-Claude l'orthographe le 22/11/2015 12:10
Alors sympa l'article, juste on dit plutôt Crowdfunding comme crowd (la foule) et funding (lever des fonds). Autrement, Crownfounding ça voudrait dire "trouver la couronne" :)

30.Posté par kld le 22/11/2015 16:16
j'ai du mal à saisir les éléments avancés par P. Balcon et le programme régional de Huguette Bello , il est vrai que je suis dilettante en la matière , mais , bon.

31.Posté par La Réunion sans octroi de mer le 22/11/2015 16:41
@ poste 25 "Mohamed"

Les deux solutions économiques que propose Mr Lebreton sont "la bourse de la Réunion" et "le financement participatif en ligne", deux solutions exclusivement financières. La finance, si j'en crois les déclaration de Mr Hollande, est un ennemi qu'il faut combattre pour les socialistes et davantage encore pour les communistes, alors je m'étonne que Mr Lebreton et ses amis font recours à la finance pour trouver des solutions économiques... (je tenais juste à le rappeller)

Par ailleurs, ces solutions existent déjà cela s'appelle "établissement bancaire".
Alors pourquoi Mr Lebreton veut-il lancer les Réunionnais dans le financement d'entreprises qui peuvent être hasardeuses voire crapuleuses ? Garantit-il ses investissements lui-même de sa poche ?

Ce que Mr Lebreton veut mettre en place en évitant de le dire, c'est tout simplement une sorte de "fond de pension", tout ce que n'aime pas les socialos-communistes, mais au lieu de l'alimenter par la pension des retraités, il voudrait le faire par le bas de laine des Réunionnais. Aussi, au lieu de l'appeler "la bourse de la Réunion" je l'appellerais "le fond de couillons".

Par ailleurs, je tiens à dire que ce n'est pas l'origine des fonds qui est reprochée aux "fonds de pensions", mais son fonctionnement, qui consiste selon certains, à juste titre ou pas, à privilégier les actionnaires davantage que les salariés (on peut regretter ou pas cela, là n'est pas la question), aussi j'aimerais savoir en quoi cela serait différent avec son "fonds de couillons" ?

Je vais encore défendre mon "dada" puisque personne ne le fait.
Si Mr Lebreton et tous les autres politiciens ont réellement la volonté de défendre les intérêts des Réunionnais et de la Réunion, ce dont je ne crois pas, et non pas leur carrière, leur parti, leur "religion" ou leurs gourous, ils devraient regarder l'octroi de mer sous toutes ses coutures sans leurs oeillères et non pas seulement le volet rentabilité pour les collectivités locales, et je suis convaincu qu'ils trouveront les solutions pour la Réunion... cela ne coûte rien à personne de le faire, Bon Dieu de .... ! Zappez-moi je m'en fout, mais défendez ceux qui vous le demandent en votant pour vous, Bon dieu de .... Arrêtez de regardez votre gros nombril, Bon dieu de ....

32.Posté par La Réunion sans octroi de mer le 22/11/2015 16:54
Avant que la foudre des défendeurs de "Dieu" me tombe dessus "Bon Dieu de ....", c'est parce que tous ces minables se prennent pour le "Bon Dieu" et pensent qu'ils détiennent la vérité absolue !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales