Politique

Le plan d'action du Conseil général mise sur la famille réunionnaise

Une matinée de délibérations aura entériné le vote du projet d'orientations de la mandature du Conseil général pour les trois ans qui viennent. Malgré les oppositions attendues du groupe Objectif Réunion, Nassimah Dindar a clairement réaffirmé son virage autour du cœur de métier du Département : l'action sociale. Revue des mesures annoncées pour les trois prochaines années concernant le monde de l'enfance et de la jeunesse.


Le plan d'action du Conseil général mise sur la famille réunionnaise
Un "Plan départemental pour la famille réunionnaise, un autre pour l'insertion des Réunionnais", l'avenir immédiat du Conseil général sera assurément social. Des mesures sociales "pour répondre sans délai à l'attente et aux préoccupations des Réunionnais", a affiché sa présidente Nassimah Dindar lors de son discours d'introduction à une journée de travail dans l'hémicycle départemental.

En matière de petite enfance, de nouvelles actions seront menées promet Nassimah Dindar, désormais rodée aux discours de politique générale, son troisième en autant de mandats.

La famille, de la petite enfance au collège

"Le chèque marmaille" sera désormais directement remis aux familles et cela dès cette année. Une mesure qui coûtera 6 millions d'euros en 2012 à la collectivité. Le principe de ce chèque est d'optimiser les aides accordées aux familles les plus modestes pour le paiement d'un mode d'accueil collectif du jeune enfant.

Toujours dans ce registre, des "Maisons des assistantes maternelles" seront créées. Elles auront pour mission de permettre aux parents ayant des revenus modestes de faire garder leur(s) enfant(s) dans des lieux d'accueil collectifs.

Enfin, pour les familles dont les parents travaillent, sera expérimentée la création de crèches et garderies privées collectives dans les zones d'activités économiques et dans les lieux accueillant du public comme les centres commerciaux et les hôpitaux. Une mesure "innovante" selon la présidente.

"La jeunesse constitue une des grandes priorités de cette nouvelle mandature" lance Nassimah Dindar. Entre autres mesures de consolidation de l'existant, une "carte loisirs" sera remise aux collégiens afin de leur permettre d'accéder aux équipements culturels. Le but étant de "démocratiser l'accès à la culture".

Les vieux dossiers

Le projet "Académie des Dalons" est également un projet phare de la mandature ajoute Nassimah Dindar. Cette Académie s'adressera aux jeunes Réunionnais en perte de repères familiaux ou en rupture scolaire. Le lancement de la phase expérimentale du projet est prévu dès 2011 dans le sud et l'ouest et concernera 40 jeunes (en phase expérimentale) avant d'atteindre les 320 jeunes par an dès l'année prochaine.

Un catalogue de mesures qui n'aura pourtant pas réussi à calmer le scepticisme ambiant de l'opposition. Un air de déjà vu selon Cyrille Hamilcaro pour qui, en terme de social, le Conseil général n'a pas de leçons à donner. L'élu était à deux doigts d'évoquer à nouveau dans l'hémicycle le drame de l'Arast, dont le nom a encore fait l'actualité sur le plan judiciaire mardi dernier. Thierry Robert est venu à la parade : "Je voudrais rappeler à l'opposition que si nous sommes dans nos sièges actuellement c'est que la population a validé notre bilan".

Jeudi 9 Juin 2011 - 07:19
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1012 fois




1.Posté par hassan le 09/06/2011 09:21
et encore de l assistanat.........c est les pondeuses qui vont etre contentes.

2.Posté par ndldlp le 09/06/2011 11:54
en politique, comme au conseil général, on mise aussi sur la famille... je ne comprends pas que ti pierre n'ait pas été sifflé ..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales