Social

Le plan canicule déclenché en métropole

Après un mois de mai capricieux, les premiers jours de juin vont être marqués par un franc retour du soleil en France. La Ministre de la Santé et des Sports, Roselyne Bachelot, a déclenché le niveau de veille saisonnière du plan national canicule afin de prévenir les particuliers de la survenue d'une vague de chaleur et de les informer sur les différentes façons de se protéger.


Le plan canicule déclenché en métropole
Le système d’alerte canicule et santé (SACS) 2010, coordonné par l’Institut de veille sanitaire (InVS) et intégré au Plan national canicule, est activé à partir du 1er juin et jusqu’au 31 août 2010. Il reprend le dispositif mis en opération chaque été et régulièrement amélioré depuis 2004.  
 
Ce système repose sur l’évaluation concertée des risques météorologiques par Météo-France et des risques sanitaires par l’InVS. L’analyse de la situation météorologique réalisée par Météo-France permet notamment de prévoir les risques de dépassement des seuils de températures propres à chacun des départements métropolitains. Conjointement, l’InVS réalise une analyse de la situation sanitaire, sur la base d’indicateurs de mortalité et de morbidité qu’il suit quotidiennement. Au final, cette évaluation permet à l’InVS de recommander aux pouvoirs publics l’activation des différents niveaux du Plan national canicule.
 
Le Plan national canicule (PNC) se décline en trois niveaux. Le premier niveau, qui correspond à la veille
saisonnière, est activé du 1er juin au 31 août. Le deuxième niveau, de "mise en garde et actions" (Miga), est déclenché par les préfets de département, sur la base de l’analyse conjointe réalisée par Météo-France et l’InVS, et sur recommandation de la Direction générale de la santé. Le dernier niveau (mobilisation maximale) correspond à une situation exceptionnelle dépassant le champ sanitaire et nécessitant la mobilisation de l’ensemble des acteurs impliqués.
 
La chaleur provoque une augmentation de quasiment toutes les causes de mortalité, ainsi que l’aggravation ou l’apparition de nombreuses pathologies, entrainant notamment une recrudescence des recours aux soins. Les personnes fragiles (personnes âgées ou présentant des pathologies préexistantes notamment) sont particulièrement susceptibles d’être affectées par les conséquences de la canicule.
Jeudi 3 Juin 2010 - 06:51
Melanie Roddier
Lu 1422 fois




1.Posté par Cambronne le 03/06/2010 09:28
???????????
??????????????????
???????????????????????
il faut avouer quand même qu'il y a de quoi être un peu étonné.. car pour l'instant y a pas vraiment de canicule...En même temps, pour mettre en place un plan canicule il faudrait déjà une canicule !!

c'est pas dans l'immédiat avec un 18° à Marseille un 13° à Nantes voir un 15° à Strasbourg que le mercure va devenir hystérique comme cette propagande des réchauffistes avec un gouvernement qui doit coute que coute maintenir les français sous la peur , vu que le carnage de la grippe cochonne n'a pas eu lieu sauf pour 2 milliards de passif fallait donc trouver un autre truc pour occuper le ministère de Bachelot ...remarquez si au passage 20 000 vieux pouvez passer de vie à trépas voilà un vaccin qui simplifierait une partie de la facture des retraites


Il faut constamment se battre pour voir ce qui se trouve au bout de son nez.

2.Posté par le congo chez tintin le 03/06/2010 09:34
A quand des plans médiatiques pour la montée de sève et la chute des feuilles....ces deux grandes périodes ou s'en vont nos ainés les plus fatigués ?

3.Posté par abeille le 05/07/2010 01:23
Le conseil de porter des vêtements en coton si l'on sort est bon, mais certainement pas suffisant. Que l'on sorte ou non, il faut autant que possible éviter tout vêtement en fibres synthétiques car il accumulent la chaleur et ne laissent pas respirer la peau correctement. Allez donc savoir combien de mamies sont décédées en 2003 parcequ'elles portaient une blouse ou robe en polyester ! Donc, bannissez les vêtements fabriqués à partir de pétrole (qui tiennent chaud en été et froid en hiver), et préférez les fibres naturelles telles que le chanvre, le lin ou le coton.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales