Blog de Pierrot

Le piège du PS prêt à se refermer sur le PCR...

Mardi 15 Mai 2012 - 08:41

Le piège du PS prêt à se refermer sur le PCR...
Les temps ont décidément changé ! Fini le temps où le PCR était omnipotent et manipulait à sa guise un PS trop petit pour pouvoir lutter à armes égales.

Aujourd'hui, c'est le PS qui est en position de force, encore plus depuis la victoire de François Hollande, et qui mène le PCR par le bout du nez.

Hier, adroitement, Jean-Claude Fruteau a proposé au PCR un désistement républicain pour le second tout des élections législatives. Difficile au parti communiste de refuser, lui qui a systématiquement imposé cette pratique au PS au cours des dernières années. Sauf que, cette fois, le rapport de forces s'est inversé.

Faisons pour s'en convaincre le tour des circonscriptions.

Dans la 1ère, le duel opposera au second tour probablement Ericka Bareigts à René-Paul Victoria (je reviendrai dans un prochain article sur une analyse plus détaillée, circonscription par circonscription). En cas de désistement républicain, le PCR sera dans l'obligation d'apporter les voix de Pierre Vergès à la candidate socialiste.

Dans la 2ème circonscription, le duel devrait opposer soit Huguette Bello à Jean-Yves Langenier (PCR), soit l'actuelle députée maire à Sandra Sinimalé (UMP). Dans le premier cas, la problématique du désistement entre PS et PCR ne se pose pas. Dans le deuxième, le PCR se retrouve à nouveau piégé.

Dans la 3ème, on devrait retrouver Nathalie Bassire de l'UMP, André Thien-Ah-Koon ou encore Jean-Jacques Vlody pour le PS. Là encore, nulle trace de candidat PCR au second tour...

Dans la 4ème, Patrick Lebreton (PS) ne devrait avoir aucun mal à être le candidat de Gauche face à Béatrice Sigismeau (UMP).

Tout comme Jean-Claude Fruteau (PS), qui devrait arriver en tête dans la 5ème, devant Eric Fruteau, le maire PCR de Saint-André, et Stéphane Fouassin (UMP).

Dans la 6ème (une partie de St-André, Ste-Suzanne, Ste-Marie et la partie Est de St-Denis), là aussi on devrait retrouver Monique Orphé du PS au second tour, face à probablement Jean-Louis Lagourgue (UMP) ou Maurice Gironcel (PCR). Là encore, deux options: pas de désistement républicain en cas d'affrontement PS/PCR et un désistement automatique en faveur de la candidate du PS car on voit mal Maurice Gironcel arriver devant Monique Orphé au 1er tour, dans l'hypothèse où ce serait Jean-Louis Lagourgue qui serait au second tour.

Enfin, dans la 7ème circonscription qui va de la moitié de St-Paul jusqu'à la moitié de St-Louis, on ne sait qui sera au 2ème tour face à Thierry Robert (Modem), entre Jean-Marc Gamarus (PCR tendance Huguette Bello), Jean-Claude Lacouture (UMP) et Fabrice Hoarau (PCR canal historique) qui n'a pas l'expérience de son père Claude. Logiquement, on devrait assister à un second tour Thierry Robert/Jean-Claude Lacouture. Exit donc le PCR...

Bilan de ce tour d'horizon : Le désistement républicain auquel devrait se plier de mauvaise grâce le PCR soit ne servira à rien, soit profitera au PS. Mais surtout, on s'aperçoit que pour la première fois depuis bien longtemps, il n'est pas impossible que le PCR n'ait aucun député élu au soir du second tour...
Pierrot Dupuy
Lu 2821 fois



1.Posté par D.R. le 15/05/2012 09:23

Il était temps...

2.Posté par Pitibonome le 15/05/2012 09:48

Mon ami Pierrot, Guet la Guêpe est une communiste rouge de la première heure. Fort à parier que Vergès et consort reprendront à leur compte son élection qui par ailleurs ne fait aucun doute. Et fort à parier qu'elle ne leur en voudra pas.
Ah Politique politicienne ! quand tu nous tiens...

3.Posté par Choupette le 15/05/2012 18:35

Ouais ?

En tous cas, mon post sur Air Austral : Témoignages ... lui est bien passé à la trappe.

Pfff...

4.Posté par nimporte quoi le 15/05/2012 20:44

c'est quoi ce journaliste qui se prend pour un super jornaliste

5.Posté par E. Delest le 15/05/2012 20:45

Comme vous dites vous aurez l'occasion d'y revenir ...
mais dans la 1ère vous avez "oublié" Nassimah je la vois bien être au second tour
dans la 6ème je vois M. Gironcel être devant Mme Orphé et le député PCR pourrait bien être là.
S'il n'en avait pas il ne pourrait s'en prendre qu'à lui vu le traitement qu'il a fait subir à Mme Bello.

J'en profite pour reposer la question : quid de la promesse du candidat Hollande devenu président sur le non cumul des mandats ?

"Je ferai voter une loi prohibant le cumul des mandats. […] Le mandat parlementaire pourra être simplement cumulé avec un mandat local mais pas d’exécutif local" ...

ce qui exclut la possibilité d'être à la fois député et maire.

(déjà proposé ce matin ...)

6.Posté par proposé ce matin le 15/05/2012 23:11

vous vous trompez car dans la 7eme JM LASSON a une tres grande chance.

envoyez votre censure vous qui dites que vous ne censrez rien.

pffff....

7.Posté par Saint-Paulois le 16/05/2012 01:18

Si je comprends bien cette histoire de piège du PS, c'est que les actuels candidats socialistes qui, tous sans exception, ont dit À L’UNANIMITÉ en 2010, qu’ils refusaient le désistement républicain, condamneraient sans appel leur attitude passée ?

C'est ça le piège ? Oui, mais à mon avis, comme d'hab, le PS s'est pris les pieds dans son propre piège.

Pour comprendre, petit rappel historique.

En 2010, nous en sommes tous témoins, les dirigeants du PS, aujourd'hui TOUS candidats, ont maintenu leur liste pour faire battre celle de l'Alliance conduite par Paul Vergès,

Ils l’ont fait sans prendre en compte une seule seconde les catastrophe engendrées par cette décision : fin brutale des grands travaux, ruine des entreprises, faillites multiples, licenciements massifs. Une crise sans précédent dans tous les secteurs économiques. Une attitude politicienne d'une irresponsabilité sans précédent.

Et aujourd’hui, changement de météo : ces mêmes dirigeants du PS local, opposés au principe républicain, se sont subitement convertis à ce même principe républicain qu'ils trouvent soudain "tout naturel". Un coup OUI, un coup NON. Est-ce cela l’application du PRINCIPE du désistement républicain ? C'est pas un piège ça, c'est tout bonnement une manœuvre tellement grodwa qu'elle se retourne aussitôt contre leurs auteurs.

Tiens, je vais leur faire un petit cours d'anaphore :
Moi, si j'étais dirigeant du PCR, je regarderai ces imprévoyants irresponsables avec beaucoup de commisération. Aux primaires, ils ont choisi Martine Aubry (sauf le maire de Saint-Benoît) et ont repris à leur compte, - et avec quels délices ! -, les avanies proférées à l'encontre de F. Hollande. Au PCR, dès le 1er tour, ils ont choisi F. Hollande et l'ont placé en tête partout.

Moi, si j'étais dirigeant du PCR, je les regarderai faire leur numéro de contorsionnistes et leur demanderai d’expliquer publiquement pourquoi selon eux, en 2010, en appeler au principe du désistement républicain était une "attitude de mendiants" (MIchel Vergoz dixit) et pourquoi, en 2012, lorsqu'ils se rallient au principe du désistement républicain, ils ne seraient pas, à leur tour, ces mendiants qu'ils dénonçaient en 2012 ?

Moi, si j'étais dirigeant du PCR, je leur servirai leur argument de 2010 : "nous avons obtenu le pourcentage permettant de nous maintenir, nous nous maintenons donc, c'est le jeu normal de la démocratie".

Moi, si j'étais dirigeant du PCR, je remercierai Pierrot d'avoir si bien décrit le piège grossier concocté par de pitoyables stratèges du PS. En les démasquant publiquement, Pierrot aura permis à toute l'opinion de voir que les dirigeants du PS local n'ont aucun principe (et surtout pas de "principe républicain" et qu'ils sont prêts à se renier sans vergogne dès lors qu'ils pensent que leur reniement les arrange.

Merci à Pierrot d'avoir démonté leur piège dans lequel ils sont tombés et tendent désormais leurs petits bras vers le PCR pour qu'il les en sorte.

Moi, si j'étais dirigeant du PCR, je les y laisserai barboter.

8.Posté par J.Claude Barret du MAR le 16/05/2012 07:44

Qu'on se souvienne des législatives de 2007, où le candidat socialiste, J. Claude Fruteau était arrivé en tête dans la 5ème, Pierre Vergès éliminé de la compétition comme on devait s'attendre, n'a jamais appelé à voter pour le candidat socialiste au 2ème tour. On a presque envie de dire que le Pierre s'est sauvé, sans même remercié les quelques électeurs qui ont commis l'erreur de lui apporter quelques voix. Pendant un laps de temps, on pouvait penser qu'il avait regagner le " marronnage de Cimendef" zot i rapèle ankor. Le candidat socialiste a été élu avec les voix des citoyens honnêtes qui ont refusé qu'un repris de justice les réprésente à l' Assemblée coloniale. Nou la sapé bèl. Il est vrai qu'ils, les Vergès ne peuvent gagner à tous les coups, le déclin aurait-il commencé du coté la ville des premiers français?... qui refuse Labuse…

9.Posté par David B. le 16/05/2012 14:35

@8 Syndrome de la mémoire sélective, de la mémoire passoire, de la mauvaise foi haineuse, ou les 3 à la fois ? Va falloir envisager une tri-thérapie mon cher JC.

En passant, je ne peux que m'inquiéter en tant que voteur coco, d'un tel sondage alarmiste pour nous forces bolchévo-polpotistes. D'autant qu'il est réalisé par un institut réputé pour son efficacité propagando-haino-anxio-etc...-statistique : PDB Interactif, réalisé sur un échantillon représentatif de la couillonnitude journalistique de 1,75 personne.

P.S. : PDB Interactif = Pierrot Dupuy Bonimenteur Interactif.

10.Posté par Analys le 16/05/2012 19:26 (depuis mobile)

C'est vrai le rapport des forces dans la gauche réunionnaise s'est inversé et les anciens ténors dirigeants vont devoir laisser la place à de nouveaux élus, jeunes. La droite le vit déjà, le PCR maintenant, qui n'a pas su renouveler ses cadres.

11.Posté par Vadi le 16/05/2012 20:34

Analyse à la con de Piérrot, comme d'hab:
Piérrot, t'es journaliste, renseigne toi; Dans la 3é :pas de Bassire ni de Didier Robert!!!!!!!

12.Posté par lorema le 17/05/2012 07:59

Alors est une grande ville je suis député maire d'Alors!

13.Posté par lorema le 17/05/2012 08:08

Assez moucater les gars.Le papa de "ti garçon papa" est un grand démocrate: il connait la république démocatique allemande , la république démocratique de Corée, la république populaire de Chine et le régime cubain qui est aussi une grande république démocratique. Tout ça pour vous dire que Fabrice est à la bonne école et dans le canal historique .A la Réunion je connaissais l'opérateur historique en matière de télécommes mais pas le canal historique.Ah peut être est-ce un Canal plus et zot y connait le Gardien d' Canal ? C'est le grand chef qui veille su tout ce bann moune là, lu guette ban là, sauf in ti femme que la chavire zot l'antenne dans l'ouest là bas. Elle y veut pas l'ange niais y fait la loi dans sa case pou mange sardine robert.Elle y veut rete en possession de son mandat mi comprend à elle.

14.Posté par Zbob le 17/05/2012 08:34

C'est faire trop d'honneur au PS local que de lui prêter la capacité de concocter de si fines combinaisons électorales!

15.Posté par Thierry le 17/05/2012 09:36

A Post 7 ...la conclusion dans tout cela...certes, le piège PS-PCR étant une affaire entre politique .. le RéEL piégé sera la population .... car ce sera elle qui sera prise au piège d'un retour en arrière tant en terme économique que de mentalité politique....

Ils ne sont pas plus "social" ni pas moins "-B-zeurs" que les autres.

16.Posté par olive974 le 17/05/2012 21:57

Dans la 3eme, Bassire, qui depuis a jeté l'éponge pour rester près de la population (c'est comique mais c'est elle qui l'a dit) n'aurait pas passé le premier tour (c'est la raison vraie de son désistement)
Pourquoi le journaliste qui a écrit cet article ne parle pas de P Payet pour le second tour ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >