Economie

Le pétrole malgache pourrait intéresser les Réunionnais


Le pétrole malgache pourrait intéresser les Réunionnais
Des forages pétroliers dans la région de Morondova à Madagascar permettent actuellement une production de 1000 barils par journée d'exploitation. Mais les perspectives en production sont très intéressantes pour les deux sociétés en charge de l'exploitation de ces puits : Total et Madagascar Oil.

Les puits de pétrole malgaches pourraient produire dans les 10 ans à venir près de 150 000 barils/jour. A titre de comparaison, la raffinerie Jubail de Total en Arabie Saoudite produit à pleine capacité 400 000 barils de brut par jour, soit le quart des capacités de raffinage de la France. Une aubaine quand on sait que l'or noir est une énergie fossile appelée à disparaitre dans les prochaines décennies. "Total est sur tous les fronts. La découverte de nouvelles ressources permet de jouer sur les prix", explique Eric Le Blevec, directeur de Total Réunion.

Même si Total Réunion n'est pas impliqué dans l'exploitation du brut malgache, il peut être judicieux de suivre de près l'évolution de ces sites de production sur des terres voisines de quelques centaines de kilomètres de notre île. On sait que la Réunion est alimentée depuis Singapour et que cette alimentation coûte cher. "Il faut énormément de temps. Mais je vous rappelle que la construction d'une raffinerie est un investissement gigantesque", prévient-il. En clair, si La Réunion est un jour alimentée par les puits de pétrole malgaches, ce ne sera pas avant plusieurs années, et seulement si l'investissement pour les compagnies pétrolières s'annonce intéressant.

"On construit de plus en plus de raffinerie en Asie, car il y a actuellement en Europe une surcapacité de raffinage", ajoute-t-il. Mais d'autres pistes en dehors de Madagascar sont étudiées par Total. "L'exploration est une activité du groupe. On est présent à Madagascar en fournissant une aide logistique (…). On se focalise également sur l'Afrique de l'Est", souligne-t-il.

Si la consommation de carburant chute en Europe, il n'en est pas de même en Asie où la croissance et la demande en pétrole sont toujours importantes. Les compagnies pétrolières doivent pouvoir répondre à cette demande. Selon l’United States Geological Survey (USGS), le canal du Mozambique (situé entre le Mozambique et Madagascar) est une "prochaine mer du Nord en puissance" et les réserves en pétrole, qui s'y accumulent, sont très importantes. Plus d'une quinzaine de firmes internationales, dont Total, s'activent déjà sur ce terrain.
Mercredi 24 Octobre 2012 - 13:28
Lu 2746 fois




1.Posté par Zbob le 24/10/2012 16:40
juste une question?
Y -t-il une raffinerie de pétrole à Madagascar , car il ne suffit pas d'extraire le brut!!!

2.Posté par noe le 24/10/2012 16:43
Pourquoi pas une raffinerie à la Réunion ?
On pompe le pétrole malgache et on le raffine chez nous ...ça donnera du boulot à tous !

"Quand les riches se droguent c'est pittoresque. Quand les pauvres se droguent c'est un fléau social."
(Paul SHRADER)

3.Posté par VOX le 24/10/2012 16:57
C'est le début de la pollution à grande Echelle pour les Malgaches.

4.Posté par PAT974 le 24/10/2012 17:21
pat974
Tiens, n'y a-t-il pas quelques jour ou le marché de consommation d'essence à la Réunion intéressait les chinois......?
Ne serait-il pas les investisseurs privilégié de Madagascar Oil. ???

5.Posté par 78ROSCOS76 le 24/10/2012 18:33
@2 NOE

Pourquoi pas pomper le pétrole à Mafate et le raffiner à Salazie ??
Tu veux détruire ton île ? Tu ne trouves pas qu'elle est assez dégradée comme cela??
De toute manière ce projet à la Réunion ne pourra jamais se faire.
ALORS UNE FOIS DE PLUS TOURNES TA LANGUE AUTOUR E TA BOUCHE 7 FOIS AVANT D'ECRIRE N'IMPORTE QUOI cela nous évitera de lire tous tes commentaires et citations sur lesquelles tu ne comprends rien ET JE PLEINS LES AUTEURS QUI PREFERENT AVOIR DES
LECTEURS INTELLIGENTS ET NON DES GENS COMME TOI QUI RACONTENT QUE DES SOTTISES;

6.Posté par L''Ardéchoise le 24/10/2012 20:23
C'est marrant, quand même ! Lorsque les malgaches sont les pieds dans la m.rde pour diverses raisons (criquets, sécheresse, inondations, épidémies, incendies, cyclones etc...), tout le monde ou presque s'en fout à La Réunion.
Mais là, s'ils ont les pieds dans le pétrole, c'est une autre histoire, ils deviennent intéressants.

Belle mentalité !

7.Posté par ANDRIA le 25/10/2012 08:47 (depuis mobile)
Oh que si, les Malgaches ont une grande raffinerie à Tamatave

8.Posté par Pov monde ... le 26/10/2012 22:37
On comprend pourquoi Ravalo tient tant à revenir à Mada. Après avoir vendu du lait, il veut vendre du pétrole ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales