Faits-divers

Le petit port de la Possession obstrué par des galets


C'est la première fois que la société Nativel intervient dans ces conditions : entre terre et mer
C'est la première fois que la société Nativel intervient dans ces conditions : entre terre et mer
Dumile a laissé des traces insoupçonnées. Il aura fallu le mécontentement des pêcheurs en canot de la Possession pour que la mairie de la Possession prenne la mesure de leur impatience.

"On est bloqué depuis le cyclone. Impossible de sortir le canot", raconte Dany, pêcheur qui dit n'avoir vu un tel spectacle qu'à deux reprises en 25 ans de sortie en barque. La dernière fois c'était pour le dernier gros cyclone, "Gamède si mi souvient bien". Même son de cloche chez José, un pêcheur habitué de la Possession. "Je suis venu voir l'avancée des travaux. Je crois qu'ils finissent ce soir", assure-t-il.

Pas exactement. Il faudra un dernier coup de collier à la société de BTP Nativel pour draguer le fond de la crique qui abrite une dizaine de pêcheurs en barque, même si la majorité d'entre eux préfèrent remonter leur outil de travail en lieu sûr : sur le quai ou remorqué jusqu'à domicile.

"On aura fini demain matin", juge à l'oeil Julien qui, avec son tonton Marc Nativel, a dégagé une montagne de galets depuis jeudi matin. "On a été obligé de remblayer pour avancer le poclain dans l'océan, quelques mètres au-delà de la jetée", explique-t-il. "Il y a une profondeur de 2,50 mètres ici. La hauteur de mon bras de pelle !", sourit-il.

Sur le quai, certains pêcheurs en profitent pour entamer la grande révision de leur embarcation, machine pour polir en main. Une bonne dizaine de passionnés se rabat quant à elle sur la pêche à la ligne, histoire de ne pas perdre la main. En attendant que le port soit de nouveau praticable.

Une masse importante obstruait l'entrée du port
Une masse importante obstruait l'entrée du port
Vendredi 18 Janvier 2013 - 18:01
L.Grondin
Lu 1618 fois




1.Posté par Jo le 18/01/2013 17:38
Faudrait pas que l'inspection du travail tombe sur cette entreprise. Aucunes protections pour ceux qui travaillent sur le chantier.Honte à l'entrepreneur Nativel, la sécurité pour éviter les accidents du travail ne semble pas le concerner. Cherchez les 16 erreurs.

2.Posté par nativel le 18/01/2013 19:06
bonjour je suis le chef d entreprise nativel j invite a Mr jo a venir me contrôlé avec l inspection du travail quand t il veux meme le dimanche si il voix que dans mon travail il n'y a pa de sécurité qu'il vienne me le montré comment faire parce. si Mr jo voudrais me contacter qu'il m appel au 0692864008 j'aimerai bien le parlé pour lui demandé de m'apprendre la sécurité merci. dans tout les cas les pecheurs de la possession sont très content de notre travail

3.Posté par pecheur de la possession le 18/01/2013 19:19
salut a tous un petit message pour félicite a l'entreprise nativel pour le travail qu'ils ont fait des demain matin je part en mer sa fait depuis le mois de décembre que je né pas sorti en tout qu'a merci a cette entreprise qui nous as bien encouté pour réaliser ces travaux bonne péche a tous le monde

4.Posté par Jo le 18/01/2013 19:46
Je n'ai pas dit que le travail était mal fait ce n'est pas cela que je critique, mais on vient de faire une campagne sur la sécurité dans le BTP étant donné la recrudescence des accidents du travail. Le conducteur du tractopelle doit porté un casque et les autres employés travaillant autour également, il est recommandé d'avoir un gilet de sauvetage si le conducteur d'engin travaille à proximité de la mer, des chaussures de sécurité (embout renforcé car un galet ca tombe.

Y'en a marre des morts au travail ou des handicapés à vie par négligence. C'est vrai que les gens qui se préoccupent de la sécurité sont des emmerdeurs, c'est bien connu. IL fait trop chaud pour porter un casque, ouaf! je rigole, y'a aucun risque que le terrain glisse et que le conducteur tombe à l'eau, je connais mon métier.

Puis le lendemain on lit dans le journal : Un tractopelle glisse malencontreusement lors d'une retenue du godet coincé sous un très gros galet, et le conducteur coincé sous le tracto, se noie. Les obsèques auront lieu demain, l'horaire vous sera communiqué par Freedom.

C'est direct, mais par expèrience c'est malheureusement parfois une réalité.

5.Posté par Jo le 18/01/2013 20:47
Je donne des précisiosns.

En aucun cas je critique le travail de l'entreprise, ce que je souligne, c'est que l'on déplore de nombreux accidents du travail qui tue ou rende les gens handicapés à vie, et la Réunion en a beaucoup.

Les règles de bases comme porter un casque pour le conducteur d'engin comme pour les personnes travaillant autour n'apparait pas. Un galet peut tomber malencontreusement du godet et tomber sur des personnes même à distance

La recommendation de porter un gilet de sauvetage quand on est à proximité est le fruit d'expérience pour des travaux en bordure de mer. Un tracto peut voir son godet coincé et malgré toute sa dextérité la pelle basculer.

Cela n'arrive qu'aux autres et nous on sait mieux travailler que les autres, et c'est comme cela qu'arrive les accidents.

6.Posté par moi même le 18/01/2013 21:21
Après lecture du titre : "il y a un port à La Possession !? O.o " Bref , je ne savais pas désolé ^^


Sinon bonne réponse de Mr Nativel , je dirais ^^

7.Posté par dominico le 18/01/2013 23:17
quand ils posent pour la photo, ils ont bien le droit de poser leur casque quand même. on voit bien qu'ils ne sont pas en train de manoeuvrer.

sans doute un chef d'entreprise du btp jaloux

tchao

8.Posté par Jo le 19/01/2013 05:58
Quand j'ai lu : "On a été obligé de remblayer pour avancer le poclain dans l'océan, quelques mètres au-delà de la jetée", explique-t-il. "Il y a une profondeur de 2,50 mètres ici. La hauteur de mon bras de pelle !", sourit-il. u[C'est de l'inconscience]u

Après avoir étudier et analyser des centaines d'accidents du travail sur des chantiers, on ne peut pas s'empêcher de réagir. La majorité des accidents mortels ou handicapants sont dus à des erreurs humaines par des professionnels expérimentés qui ont sous estimé le risque.

Ma provocation est violente, je vous le concède, mais c'est malheureusement l'un de mes meilleurs outils de prévention.

9.Posté par Jo le 19/01/2013 07:22
Lisez attentivement mon post8, je ne retire rien à ce que j'ai écrit sur le sujet. Un tractopelle ca se remplace, une vie humaine, même celle d'un inconscent ne se remplace jamais.

10.Posté par nativel le 19/01/2013 10:07
je m'adresse a Mr jo le chauffeur de la pelle c moi meme je fait mon metier depuis 25ans je conné ma pelle et je coné mé limite areté de critiqué et de dire n'importe quoi faite votre boulot et laissé moi faire le mien car moi je ne critique persone et que je né jamais vu un chauffeur de pelle avec un gillet de sauvetage

11.Posté par Jo le 19/01/2013 11:52
M. Nativel, la majorité des accidents mortels ou handicapants sont dus à des erreurs humaines par des professionnels très expérimentés qui ont sous estimé le risque.

12.Posté par Jo le 19/01/2013 12:37
M. Nativel vous qui êtes un grand professionnel comme tous vos collègues de 25 ans, 30 ans de métier, avant de remblayer vous avez bien entendu envoyer un plongeur pour vérifier les fonds sur lequel vous alliez poser votre remblais pour faire manoeuvrer votre pelleteuse. Vous voyez les vieux professionnels sont souvent les plus dangereux : la certitude et l'habitude sont leurs fléaux.

Bien sur quand vous creuser au Maido, vous n'avez pas à mettre de brassière, mais quand vous travaillez le long d'un quai et en plus sur un remblais frais moi je vous l'imposerais.

Je comprends que vous ayez été vexé par mes remarques, mais cela a été mon métier d'aider à prévoir au mieux les risques, alors même à la retraite je reste vigilant et je crois que j'ai permis à beaucoup de ne pas mettre leur vie en danger.

13.Posté par Tonton le 19/01/2013 19:28
Ces traveaux ont déjà été entrepris il y a 6 mois !

Cet embarcadaire est mal construit. Les passarelles en fer "prepaint" - même pas galvanisé (ils ont tous déjà fichu "le camps" et se trouvent dans le bassin !)

Depuis 7-8 ans un tetrapode se trouve au millieu de l'entrée de son bassin. A maré basse il reste 60-70 cm de tirant d'eau !

La premiere année les pêcheurs avaient encore improvisé une boué de signalisation avec un bidon attaché.

Dupuis: plus rien le tetrapode est toujours la.

Coté DDE/Maire: rien
C'est mal conçu, mal construit et rafistolé à des nombreuses reprises....

(Synomyme pour les chantiers publiques à la Possession)

14.Posté par Samy-974 le 20/01/2013 09:07
Mr jo avant de critiquer les condition de sécurité vous devriez vous mettre a jour sur celle ci car si vous regardez bien la photo de l'engin il a une cabine pourvu d'une protection anti chute et anti écrasement sachez aussi que le port du casque et du gilet de sauvetage n'est pas obligatoire dans la cabine de l'engin et dernier point le port du casque sur les chantiers n'est obligatoire que si l'entreprise l'impose a ses ouvriers, a proximité d'une falaise ou en présence d'un engin de levage ce qui n'est pas le cas ici...

15.Posté par Jo le 20/01/2013 11:42
Samy974, la phrase du conducteur d'engin m'avait interpellé, Ce que je mettais en évidence était plus le risque pris de faire un remblai sans bien connaître l'assise. Les fonds marins se modifient et les tassements peuvent être incontrolable surtout avec un engin lourd manoeuvrant ératiquement.

Le casque était un moyen d'enclencher le sujet. Rassurez-vous je suis parfaitement à la page ayant participé à de multiples conférences et (même récemment) à la rédaction d'ouvrages sur la sécurité et les risques professionnels. Le port d'un gilet de sauvetage est très recommandé quand on travaille à proximité d'un plan d'eau. Je ne parle pas d'obligation mais de bon sens.

Samy vous êtes excessivement limitatif pour le port du casque, Figurez-vous aussi qu'une pelleteuse est considéré comme un engin de levage.

Et puis pour l'essentiel est de passer des messages qui doivent faire prendre conscience des risques et j'insiste sur un point c'est que les professionnels expèrimentés sous estiment parfois les risques, tellement certains de leur compétence mais un chantier réalisé dans l'urgence amène des impasses, c'est bien connu .

Moi j'en reste là, j'ai épuisé le sujet.

16.Posté par nativel le 20/01/2013 17:16
Mr jo sous le remblai il y avait la rampe en béton pour faire descende les canot je vous dit areté de critiqué. quand vous passé sur la route des tamarin vous été bien content mé derrière tous sa il y a des chauffeur de pelle qui été obliger de risqué leur vie pour réalisé ces travaux alor les travaux du port qu'on a réalisé ces rien du tout aupré de la route des tamarin si tout le monde pensé comme vous ben on allé jamais avancé

17.Posté par nativel le 20/01/2013 17:19
Mr samy974 sa ces quelqu'un qui coné le boulot pas vous Mr jo vous vous conesé que critiqué

18.Posté par Jo le 20/01/2013 19:18
Mr Nativel, si vous saviez combien les grandes entreprises qui ont construit la route des tamarins ont respectées les règles de sécurité et même au delà, vous seriez surpris, cela a été une de leur principale préoccupation; ne sous entendez pas des choses que vous connaissez pas bien apparament, N'essayez pas de justifier l'injustifiable. Je suis sur que vous êtes un bon professionnel mais ne soyez pas de mauvaise foi.

Vous avez vous même déclaré : On a été obligé de remblayer pour avancer le poclain dans l'océan, quelques mètres au-delà de la jetée c'est-à dire àprés la rampe. Je connais particulièrement les travaux touchant les ports.et même le petit abri côtier de la Possession.

Je suis désolé que soyez piqué dans votre orgueuil de bon professionnel, mais il faut parfois admettre que l'on peut faire des erreurs. et il est bien difficile de faire entendre la voix du risque analysé dans les petites entreprises, mais les jeunes générations sont plus sensibles à l'analyse du risque que les anciens qui ne voit qu'une contrainte et du baratin et pourtant cela sauve des vies et cela l'important.

19.Posté par Jo le 20/01/2013 19:42
Suite et fin (du moins je l'espère, car cela finit par m'ennuyer)

Mon intervention n'avait qu'un seul but, faire prendre conscience des risques et je suis désolé que mes propos, Monsieur Nativel vous aient heurté. Il y trop d'accident dus à la négligence de la sécurité. M. Samy a voulu vous brosser dans le sens du poil, mais s'il connait bien la sécurité et l'analyse de risques il serait plus prudent dans ces propos.

Bonsoir

20.Posté par nativel le 21/01/2013 17:45
au non vos propos ma vraiment pas heurté loin de la vous pouvé pas jugé alor que vous etié meme pas la ne vous basé pas que d'une photo si vous voulé vené contrôlé tous mes chantier je ces se que j'ai fais et je ces qu'il n'y avait pas de danger majeur alor areté. il y a un vieux proverbe qui dit (regarde devant out porte avant regarde celui de out camarade)


bonne soirée

21.Posté par Jeff le 22/01/2013 18:46
Alors sans rancune. Cordialement

22.Posté par Jo le 22/01/2013 20:57
Merci Monsieur Jeff de me le suggérer.

Monsieur Nativel, sans rancune, je me suis focalisé sur une phrase, je suis sur que vous êtes un bon professionnel. Et pourquoi pas cordialement. Soyez toujours attentif à la sécurité.

Bonsoir

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales