Social

Le personnel du collège les Deux Canons devant le Rectorat


Le personnel du collège les Deux Canons devant le Rectorat
 
Dès 8h30 ce vendredi matin, la communauté éducative du collège les Deux Canons, environ 65 personnes, s'est réunie devant les grilles du Rectorat pour protester contre le manque d'information lié au passage de l'établissement en dispositif ECLAIR (Ecoles Collèges et Lycées pour l'Ambition, l'Innovation et la Réussite). Le collège est l'un des établissements concerné par la décision ministérielle prévoyant que tous les établissements classés à ce jour RAR (Réseau Ambition Réussite) deviendront ECLAIR à partir de la rentrée 2011.

"Nous avons appris dans les journaux il y une dizaine de jours, le passage de notre établissement, le collège les Deux Canons, classé RAR, en ECLAIR. Nous avons été choqué par la façon dont nous avons appris la nouvelle. A quelques semaines de la sortie, nous dire que nous passerons ECLAIR sans la moindre explication, sans le moindre document !", ont expliqué les manifestants ce matin, dans l'attente d'une audience avec le Recteur de l'Académie de la Réunion.

Dans la matinée, une délégation a pu exposer ses inquiétudes auprès du secrétaire général de l'Académie. Un échange qui s'est tenu "dans une ambiance sereine, avec un discours non-agressif", précisent les portes-paroles, qui mettent en avant leur inquiétude pour l'avenir "des élèves, des enfants, de l'école".

A la Réunion, 20 établissements passent de RAR à ECLAIR

Ce n'est finalement qu'avec très peu d'éléments "trouvés sur le net", que la communauté éducative a pu se faire une idée du système ECLAIR. "Comment va réagir notre futur chef d’établissement, comment va-t-il nous missionner ? Quelles seront les conséquences pour nos élèves ? Qu’est-ce que le dispositif ECLAIR va leur apporter de plus que l’on ne peut pas, ou plus, aujourd’hui dans le RAR, leur offrir ? Nous souhaiterions avoir des réponses à nos interrogations", indiquent tant les enseignants que le personnel administratif.

Les manifestants sont repartis avec l'idée de "rester vigilants et attentifs à ce qui va nous être imposé", en prévenant tout de même déjà que "le Chef d’établissement ne pourra pas décider seul, il ne pourra pas décider des missions et contrats du personnel éducatif, il ne pourra pas 'précariser' nos postes". A la Réunion, 20 établissements sont concernés par cette réforme qui a été initiée suite aux Etats généraux de la sécurité à l'école en avril 2010.

Le personnel du collège les Deux Canons devant le Rectorat

Le personnel du collège les Deux Canons devant le Rectorat

Le personnel du collège les Deux Canons devant le Rectorat
Vendredi 24 Juin 2011 - 15:51
Lu 2118 fois




1.Posté par noe974(le vrai) le 24/06/2011 17:56
Nouveau dispositif = nouvelle crainte ...et c'est légitime ...

Tout doit être fait pour diminuer ces 160 000 élèves qui quittent chaque année le système éducatif sans diplôme ...
Le constat des écarts de réussite entre les élèves issus de milieux défavorisés et les autres nécessite qu'on enseigne autrement et qu'on favorise l'ancrage des savoirs fondamentaux ...
Il faut mettre en lumière les contrats d'objectifs ...Il faut fédérer le travail d'équipe qui permettra l’émergence de nouvelles dynamiques pour assurer une meilleure transversalité des prises en charge des élèves...
Dans le 1er degré , par exemple , "l'article 34" permet de mettre en place , de conduire des expérimentations dans le domaine des rythmes scolaires...Pour alléger la journée scolaire, mieux organiser le temps de classe, l’articuler avec l’aide personnalisée et l’accompagnement éducatif....Le Primaire est les fondations de la "Maison Ecole" , ces fondations doivent être solides , si on veut que tous les élèves réussissent vraiment ...et non un petit nombre ...

2.Posté par Noe974 le 25/06/2011 06:48
Après ÉCLAIR ... Le Tonnerre !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales