Social

Le personnel de l'aéroport de Pierrefonds craque

Le moral des troupes est au plus bas à l’aéroport de Pierrefonds. Et la courroie de transmission direction/présidence ne semble pas fonctionner.


Le personnel de l'aéroport de Pierrefonds craque
40 salariés de l’aéroport de Pierrefonds sur les 61 que compte la structure sont placés sous surveillance médicale renforcée. Un psychologue du travail opérant pour le compte des établissements publics suit le personnel en comité de pilotage des risques psychosociaux.
 
10 mètres au-dessus du tarmac, la tour de contrôle tourne à demi-effectif. La moitié des contrôleurs de la circulation aérienne (agents AFIS) sont en arrêt maladie. "L’un des deux est complètement détruit", indique même un délégué du personnel. Le syndrome de burn out touche aussi les pompiers, le service de piste comprenant les bagagistes et agents de piste en passant par le personnel d’accueil des passagers.
 
Ce climat d’épuisement psychologique au travail pèse sur la structure depuis des années. Le masque s’était partiellement fissuré en février 2014 lorsqu’un agent de contrôle aérien en était venu à s’enchaîner aux grilles de l’aéroport pour réclamer une entrevue avec le président par intérim de l’époque, Patrick Lebreton.
 
Depuis, le problème de gouvernance politique est réglé de l’aveu même de certains délégués du personnel. C’est désormais au niveau de la direction que les griefs sont portés. "On ne sait pas si nos courriers et nos remarques vont plus haut que le bureau de la direction", s’interrogent encore des délégués du personnel.
 
"Que des poules mouillées"
 
"Je regardais mes collègues se mettre en arrêt maladie en me disant que ce n’était que des poules mouillées. Et puis ça m’est aussi tombé dessus, ça été assez violent", raconte un salarié qui souhaite naturellement garder l’anonymat.

L’aéroport a connu sa plénitude jusque dans les années 2006/2007 avant de décliner lentement en nombre de passagers. Ce sentiment d’"incertitude sur les choix stratégiques, une gouvernance direction-élus qui ne correspond pas à ce qu’on serait en droit d’attendre d’une entreprise normale, le peu de considération accordée aux élus du personnel, ou plus grave pour la sécurité aérienne : le cavalier seul de certains pilotes qui s’affranchissent des conseils des AFIS et qui ne respectent pas la réglementation", constituent le socle des points noirs soulevés.
 
Autre fait qui remonte : les difficultés de trésorerie qui amènent épisodiquement des versements de salaire à des dates aléatoires. "Les salaires ont toujours fini par arriver mais on se pose des questions". La raison prêterait à sourire : le retard de contribution des collectivités actionnaires du syndicat mixte. Elles sont 13 collectivités en tout, parmi lesquelles se trouvent la Civis, la Région, le Conseil général, les communes du bassin Sud, élargi jusqu'à Saint-Leu à l’ouest.
 
Contacté pour répondre à ce malaise ambiant, le directeur Didier Prugnières invoque la procédure qui revient au premier des représentants élus de répondre à la presse. De son côté, Patrick Malet nous informe ne pas être au courant de ces derniers échos au sein de la structure aéroportuaire. "On sent quand même son intérêt pour la structure, on l’a vu plus de fois que les anciens présidents", indiquent les mêmes sources.

Encourageant mais pas suffisant. A son arrivée en septembre 2014, le maire de Saint-Louis, commune actionnaire, avait expliqué être pleinement "conscient de l’inquiétude du personnel". Un degré supplémentaire d’inquiétude a sans doute été franchi depuis ces 9 derniers mois.
Vendredi 26 Juin 2015 - 11:31
LG
Lu 5987 fois




1.Posté par les pauvres le 26/06/2015 13:00
oh les pauvres……..

non mais allo quoi , encore des feignants et des syndiqués

2.Posté par Marx le 26/06/2015 13:16
C'est en train de devenir partout pareil, de moins en moins de gens qui travaillent mais a qui on demande toujours et toujours plus...
mais chute! il ne faudrait pas toucher aux avantages aquis! pas question de remettre en cause un salaire minimum qui exclus du travail tous ceux qui ne sont pas assez "rentable" pour payer toutes les taxes, impots, contributions exceptionnelles etc...

Au fait la promesse de Hollande comme quoi il n'aurait pas que le privé qui trinque? parce que depuis 2012, du coté des fonctionnaires, des élus et de toutes la cliques des agences inutiles, on n'a pas vu grand chose...

Mais ne vous inquiétez pas, dans quelques heures, un élu va venir vous dire que l'a collectivité va trouver une solution et que tout va bien...

puisque l'on ne cesse de vous le répéter...

Les pauvres chômeurs qui essayent de s'en sortir avec Uber pop sont d' horribles délinquants et la mafia qui a pris en otage le transport de personnes sont d’extraordinaires syndicats a qui nous devons les merveilleux progres sociaux que nous vivons tous les jours...

3.Posté par noe le 26/06/2015 13:22
On voit ici un exemple du climat (changement de saison) sur l'équilibre psychologique précaire de certains travailleurs ... ils se sentent malheureux , incompris par la direction ....

4.Posté par Zotlarodé le 26/06/2015 13:31 (depuis mobile)
Nous étions fiers de cet aéroport malgré son état de délabrement.
Le déclin a commencé avec des douaniers qui voulaient jouer aux cadors et contrôler les boyageurs sans les respecter. Lé mal est fait maintenant !!! Coure derrière aster !!!!

5.Posté par pipo le 26/06/2015 13:34
Je suis à la recherche d'un emploi si certain ont mare du leur qui me face signe merci :)

6.Posté par politique amuse gueule!!!. le 26/06/2015 13:51
yaca voir la tête de ces zelus ripoux pour avoir une idée...politic de copains jusqua quand,,, ca va peter!!.

7.Posté par chavez le 26/06/2015 14:14
et bien heureusement qu ils ne travaillent pas à Orly ou Roissy , je constate que dans votre ile le travail est une maladie !!!

8.Posté par ali baba le 26/06/2015 14:22
et les douaniers ils craquent pas à force d'e........ les passagers.

9.Posté par mékisonkons ! le 26/06/2015 14:27
y'a qu'à la réyon qu'on voit des trucs pareils....que des feignasses pleureuses !

10.Posté par ZembroKaf le 26/06/2015 14:49
61 employés pour...1à 2 vols par jours ????

11.Posté par nimportkoi le 26/06/2015 15:05
Je suis sudiste, on m'a toujours déconseillé de partir pour Maurice dans le sud à cause des douaniers !

Assume zot merde aster....

12.Posté par Pti Lulu le 26/06/2015 16:31
TOUS DES POURRIS CES POLITIQUES!!!
Il sont trop inquiet pour leurs mandats à la Région.
Band de vautours.
Il paraitrait que hier matin des jeunes ont bloqués un Mairie de l'est pas son bureau!!!! et que la police nationale à du intervenir .
trop de promesse électorale.
Mr le Procureur, si vous voulez travailler ouvrer un peu vos yeux et rapidement....trop de magouilles nuisibles au bine être des réunionnais.

13.Posté par jacky974 le 26/06/2015 17:01
J ai lu un commentaire à propos du contrôle douanier ..

IL y a quelques années, j ai eu l'occasion de dire ma colère devant la frustration de mon père lors d un contrôle à l'arrivée de Maurice ..
Accompagné de son petit fils adoptif, il a vu un douanier 'saisir' en l'arrachant des mains de l enfant, un petit jeu electronqiue qui avait dû être payé 10 ou 15 €

Le geste avait plus l intention de vexer, de montrer son pouvoir, de frimer que de reguler l economie réunionnaise.

Ce jour là, mon Père, en larmes, s'est juré de ne plus passer par St Pierre, et d'autres temoignages sont venus corroborer son sentiment, et ma recommandation à mes Amis de passer par St Denis et non par la capitale de l'excès de Zèle ...
Aujourd'hui, comble de l ironie, mon Père est auprès de Saint Pierre ... mais qu il doit se marrer en voyant le peu de sympathie que ces douaniers ont contribué à faire partager entre les voyageurs vers l ile soeur et/ou ailleurs.

Rigole Papa .. rigole ..

14.Posté par Léon le 26/06/2015 17:45 (depuis mobile)
Mars 2014 certains de ces employées ont fait campagne pour fontaine, alors mettez lui la pression pour sauver l'aéroport

15.Posté par duréel le 26/06/2015 19:00
Ce sont des feignasses qui bossent seul 13 heures par jour (pas tous les jours), qui mangent en travaillant, qui vont pisser quand ils peuvent, pour 2 à 3000 euros de moins qu'un débutant à Roissy qui bosse 2 heures, se repose refait une vacation et a fini. Ce sont des pleureuses à qui on impose de plus en plus de l'excellence et des qualifications pour tenir le poste, au risque de le perdre si ce n'est pas comme dans le livre, puis en les obligeant ensuite à ne pas faire du travail de qualité mais à être médiocres, sachant qu'en cas d'accident ils sont mis en cause. Ce sont des gens à qui on demande des compétences pointues mais qu'il ne faut surtout pas utiliser. S'ils n'appliquent pas les textes, c'est menace. S'il les appliquent, on ne répond pas et on ne donne pas les suites qui s'imposent. Pourtant Pierrefonds est utile. En 2014 c'est plus de 25000 mouvements à Pierrefonds. On est bien loin des 2000 vols cités par l'aéroport qui ne donne que les vols commerciaux. Il y a en plus les vols d'Etat tel le Dash (plus de 100), les vols militaires, environ 400 (marine, armée de l'air et les parachutages, gendarmerie), les vols de surveillance feu, les évacuations sanitaires extérieures et intérieures, les vols d'aéroclub, ULM, hélicoptères et parachutage. Il y a aussi les déroutements de compagnies qui ne pouvant se poser à Gillot ou à Maurice pour des raisons diverses se posent à Pierrefonds. Sans Pierrefonds, il y a un plus d'un an, on aurait eu sans doute un moyen porteur dans l'eau. L'hélicoptère de la gendarmerie vient aussi se ravitailler en carburant parfois entre deux interventions. Sans Pierrefonds, les interventions seraient dans ce cas, plus compliquées, plus courtes et le délai serait augmenté entre deux secours. Ne critiquez donc pas, sans savoir, les salariés de Pierrefonds qui se battent pour faire vivre leur aéroport, malgré de très mauvaises conditions de travail. Ne critiquez pas non plus cet aéroport qui est utile. Quant aux douaniers, ils font leur job et "les mauvais" sont partis. Si un jour vous avez des critiques à faire, écrivez. Sinon, il n'y aura aucun élément pour justifier d'un mauvais comportement.

16.Posté par eee le 26/06/2015 19:01
Je suis passée par cet aéroport récemment. Effectivement l'ambiance est vraiment glauque, l'aéroport est désert, tout est fermé, seul un distributeur de sandwich triangle infâme est là pour vous proposer une collation en attendant l'embarquement... l'intérieur a très mal vieilli...les vitres sont sales, le mobilier suranné....On voit bien que le peu de personnel présent est aigri, mal luné et pas motivé. Les quelques sourires échangés au moment de l'embarquement sont forcés et mécaniques. Le contraste est d'autant plus saisissant lorsqu"on revient de Rodrigues ou Maurice où les gens sont bien plus accueillants...Seul point positif, je n'ai pas eu affaire aux douaniers tant décriés.

17.Posté par DENIS le 26/06/2015 19:55
Je suis un usager régulier de l'aéroport de Pierrefonds et c'est bien dommage de lire ce genre de propos car heureusement que que tout le personnel n'est pas à mettre dans le même panier. Je dois même préciser que j'apprécie la proximité et la rapidité des formalités et ceci m'encourage à voyager le plus souvent possible.
Vraiment cet aéroport mérite beaucoup plus de respect de la part des politiques d'une part et surtout et avant tout par un certain nombre de personnel soit disant représentant ce dernier d'autre part, qui se croit tout puissant au point d'oublier de se réveiller pour assurer son service 10 mètres au dessus du tarmac (ce jour là mon vol était retardé à cause de ce contrôleur aérien). Si travailler 10 mètres au dessus du tarmac vous fait tourner la tête, alors redescendez sur terre et laissez travailler les autres. Je continuerai et j'encourage les sudistes à partir de Pierrefonds car c'est très pratique et le développement du grand sud se fera avec son aéroport et j'y participe activement comme voyageur.

18.Posté par Zeb BULO le 26/06/2015 21:00
@17. Ah bon ! Comment savez-vous que c'est l'agent AFIS qui est soi-disant responsable du retard de votre vol ce jour-là? Comment savez-vous aussi que l'agent AFIS de permanence ce jour-là aurait eu une panne d'oreiller? Vous avez le nom de cet indélicat agent AFIS? Ou bien c'est le cocher du "Ticar jaune" qui a déblatéré ce motif au micro dans la cabine? J'espère pour vous que vous n'avez pas manqué votre correspondance à RUN ou PLS ! Bref, mdr !

19.Posté par Douaniers de merde le 26/06/2015 21:20
Depuis 2010 je ne passe plus par Pierrefonds. Et pourtant je vol à deux ou en famille 7 a 9 fois par sur Maurice pour aller soit en Asie soit la France
Mais depuis que ces abrutis jouent au chérif , j'ai décidé de passer depuis cinq ans par st Denis

Plus aucune perte de tels, d'abus de pouvoir, de méprise , de la part de ces guignols de Pierrefonds, je parle des douaniers.
A st denis tout va bien et quand j'ai quelques choses à devlarer , je le dis et ca se passe super bien.

A Pierrefonds c'était pour 4 paquets de Malboro, de trop, je dis bien paquets. Si si

Pour 4 paquets , on m'a fait passer avec mon épouse pour rien que rien, la saisi des 4 paquets et 50€ d'amende et 3 heures de perdues, alors que mes enfants ados nous avons préparé un repas de famille. Tout gâché par ces douaniers pour 4 paquets. On était pire considère que des voyous

Depuis bye bye st Pierre

20.Posté par GIRONDIN le 26/06/2015 23:15 (depuis mobile)
Malheureusement pour la douane ce n''est pas qu''une réputation.Des amis voyageant tous les mois pour le travail ne prennent plus l''avion à St Pierre.Après avoir passé plusieurs heures à la fouille préfèrent faire 1 heure de route, plus rapide!

21.Posté par Yabos le 27/06/2015 00:19
Je partage tout à fait les témoignages concernant le zèle des douaniers . Zèle qui va jusqu'au harcèlement . Mon épouse et moi avons décidé de faire la route et d'aller a Gillot tout simplement pour ne plus avoir à faire à ces individus qui se conduisent comme des malotrus.

22.Posté par aou le 27/06/2015 01:38
mais il faut bien que les douaniers montrent à leur supérieur qu'ils travaillent malgré le nombre restreint de vol

23.Posté par réagir le 27/06/2015 10:29
Pour les vols dits "commerciaux" ,cet aéroport est une aberration économique: tout le monde le sait bien . On est trop gâtés: on ne veut pas faire la route pour aller à Roland-Grarros : voilà la vraie raison. D'où 61 salariés pour 1 à 2 vols par jour pour faire plaisir.
A prendre, l"exemple" de LA REUNION, en métropole, on devrait avoir dans ce cas un aéroport dans un rayon de 100 km à peine , systématiquement. ( LA REUNION fait 85 km en longueur!)
La piste est nécessaire pour l'Armée, les petits avions sanitaires ou pas s'il y en a vraiment et autres ulm..et c'est tout.

24.Posté par ZembroKaf le 27/06/2015 11:11
@15 (apparemment le service com)
Vous parlez de déroutement : le CDB prépare son plan de vol en fonction des aéroports disponibles en cas de problème (météo, technique...) dans la zone (RUN,MRU,TMM,TNR...) et ZSE est une option parmi tant d'autres !!!
A Saint Denis (RUN) peut recevoir tous les types d'aéronefs et missions que vous décrivez dans votre post....et là bas ils ne sont "aussi" submergé par le traffic !!!
Comme vous le savez comme moi...ZSE est un aéroport "politique" voulu par...tiens donc TAK (avant "ses affaires" de créer une compagnie d'avion-taxi) avec la complicité de Elie Hoarau et aujourd'hui...Pierrefond se retrouve un peu comme un avion sans moteur...et vu que les compagnies aériennes de la zone se trouvent certains "sans ailes" MD, MK sous perfusion UU...l'avenir de ZSE est rempli de turbulences !!!!

25.Posté par Mwa la pa di le 27/06/2015 13:51
Cet aéroport ne sert pas à grand chose sur le plan départemental. On ferait mieux de développer celui de Gillot afin d'avoir un outil à la hauteur de nos besoins. Mais le vilain jeu de la politique politicienne gaspille et notre argent et l'image d eux même....

26.Posté par GIRONDIN le 27/06/2015 14:20 (depuis mobile)
Sans vouloir contredire JC, je pense que la MAS de SFG n'est pas significative. Il faudrait plutôt une MOS de CFG afin de le corriger
De nos jours une TYU en partance est plus risquée que le POI de ST Pierre.

Alors non non et non aux acronymes!!!

27.Posté par PATRICK CEVENNES le 28/06/2015 20:41
fukcd473
La question est de savoir à quelle stratégie commerciale avaient pensé Elie et André lors de la création de l'aéroport de Pierrefonds.
On peut aussi se demander comment les autorisations de construire cette plateforme dans le sud ont pu être délivrées.
Je pense qu'une telle structure, qui assure un service public, ne doit pas être dirigée par des politiques.
Etrangement personne n'a abordé la question de Newco !
Créer une telle compagnie est une utopie ! Surtout si les acteurs et créateurs demandent des fonds publics.
Si la fréquentation n'est plus au rendez-vous, tout n'est pas à mettre sur le dos des Douanes. Mais certains douaniers ont largement contribué à donner une mauvaise image à ZSE/FMEP. N'oublions pas la livraison de la Route des tamarins, le rôle d'Air austral (annulations répétitives de vols pour raisons techniques lol) et la DRAC qui verrouille tout pour Gillot (RUN/FMEE).
L'utilité de Pierrefonds aujourd'hui en dehors des vols commerciaux réguliers. Le PGHM, les Transaux, les Évasan, le Pélicandrome, les déroutements éventuels, la gestion du trafic ULM et aéroclubs. Gillot semble-t-il n'arrive pas à tout gérer.
L'avenir de Pierrefonds. Laissons à Gillot le trafic gros porteurs et basons à Pierrefonds le trafic régional avec les ATR et B737. Étudions la trafic fret. Parce que à chaque fin d'année on entend les planteurs se plaindre, à juste titre, qu'ils n'arrivent pas à exporter par la voie des airs leurs récoltes. Il y a probablement du potentiel, mais il faut mettre des professionnels à la manœuvre.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales