Actu Ile de La Réunion

Le père Tual mis en examen puis écroué

Le père Tual admet avoir commis des agressions sexuelles sur des mineurs mais nie la tentative de viol selon la presse écrite. Il a été placé hier soir en détention provisoire à Domenjod.


Le père Tual mis en examen puis écroué
L'ancien curé de Bras-Panon a été entendu durant deux heures hier dans le cabinet du juge d'instruction Jean-Pierre Niel. Pas moins de dix victimes, mineurs au moment des faits, ont déclaré avoir été victimes d'agressions sexuelles entre 1995 et 2005.

L'affaire a fait surface la semaine dernière suite à la plainte d'un jeune homme de 25 ans vivant actuellement en métropole. Les faits en ce qui le concerne remontent à 1990 à l'époque où Michel Tual exerçait à Sainte-Rose pour six des victimes majeures aujourd'hui. L'ex-curé est également accusé d'agressions sexuelles sur la période de 2005 à aujourd'hui par quatre enfants qui ont à ce jour à peine dix ans. Une onzième victime l'accuse de tentative de viol, ce que nie le prêtre.

Les militaires s'étaient rendus chez l'homme d'église et avaient constaté une maison consacrée aux enfants et aux adolescents. Au moment de la perquisition, les gendarmes ont également trouvé des vidéos pornographiques. Le jour où le prêtre a été interpelé le 9 décembre dernier, huit enfants jouaient aux jeux vidéos. Des enfants faciles à manipuler car étant en difficulté familiale selon des témoignages.

D'après le Quotidien un signalement avait déjà été donné il y un an mais l'affaire avait été classée sans suite. Ce qui n'avait pas empêché la hiérarchie de donner un avertissement à l'ex-curé.

L'avocat de l'ecclésiastique Me Laurent Scwartz entend contester le placement en détention "qui n'est pas nécessaire" selon l'homme de loi.

A quelques jours de Noël, c'est une triste affaire qui entache la communauté catholique.
Samedi 19 Décembre 2009 - 15:33
Karine Maillot
Lu 3630 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 19/12/2009 17:47
avec le petit lys d'amour, ça va en faire des soirées théologiques à Domenjod..!

2.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 19/12/2009 18:14
"signalement avait déjà été donné il y un an mais l'affaire avait été classée sans suite", dans le cas de ma Fille, c'est 4 Signalements, 3 Rapports faisant état des abus sexuels subis par ma Fille chez sa maman, qui CONTINUENT A ETRE NIES PAR TOUTES LES INSTANCES JUDICIAIRES, (y compris Mme ALLIOT MARIE alors que les documents sont accusés Réception par Didider ROBERT, le Président SARKOZY à travers M. Biancarelli), et malgré les délocalisations d'urgence des Magistrats en cause (Juge des Enfants, Procureur et Président de TGI / JAF)...

Tout est fait pour EFFACER LES PREUVES et faux témoignages de gens dont la Famille proche travaille au TGI... pour protéger un PEDOPHILE TRES INFLUENT...Minable et DEGUEULASSE...
Aux secours Mme LAGIERE, AIDEZ NOUS... M. Royer Pierre 0692 70 00 73

3.Posté par Mieux vaudrait au plus tot que si tard le 19/12/2009 19:07
Apparemment, ici comme ailleurs, la hiérarchie catholique ne réagit que quand elle ne peut vraiment plus faire autrement.

4.Posté par alain bled le 19/12/2009 19:41
Certains catholiques essayent de minimiser l'affaire, au début ils disaient que ce n''était pas possible, qu'on en voulait à ce bon curé, et puis, maintenant qu'il a avoué, ils disent "oui mais, il y a des pédophiles ailleurs que dans l'Eglise".
Mais pour un prêtre, c'est une circonstance aggravante (comme pour un éducateur ou toute autre activité où l'on a une situation de supériorité par rapport à l'enfant).
Je pose une seule question à Mgr Aubry : que va-t-il faire, CONCRETEMENT- pour que ce genre de drame ne se reproduise pas ? en dehors de prières au saint-esprit ?


5.Posté par Message à PAPAPIO de Carmen le 19/12/2009 20:04
Il est vrai que vous intervenez souvent sur tous les thèmes du blog de Pierrot et que je ne comprenais pas quelle était votre souffrance. Vous voilà plus explicite puisque vous venez d'écrire "votre histoire". Si comme vous le narrez ces faits ont réellement existé, c'est terrible et destructeur pour vous comme pour l'innocente victime. Bon courage Monsieur pour la lutte que vous poursuivez.

6.Posté par le tabou le 19/12/2009 20:43
Sur l'autre forum consacré à cette affaire, certains ont évoqué le mariage des prêtres ;

Il faut rappeler que le célibat des prêtres n'existe dans la seule Eglise Catholique d'Occident que depuis le XIIè siècle ; que toutes les églises d'Orient, Orthodoxes, mais aussi celles rattachées à l'Eglise Catholique Romaine,au Pape donc, admettent le mariage des prêtres ; et les Protestants ont réglé la question depuis belle lurette !
Ce sont des éléments qu'il convient d'avoir en mémoire lorsque l'on traite cette question!

Les Prêtres sont des hommes comme les autres , et l'interdit affectif et sexuel ABSOLU qu'ils doivent assumer toute une vie, au vu d'un engagement pris à 25ans, peut conduire à des dérapages psychologiques et à des dérapages tout court , et vers des enfants à leur portée !
Certes, ils peuvent rencontrer une femme et choisir de quitter leur ministère ; mais, il faut être courageux car ils perdent tout ; l'Eglise les laisse tomber......allez refaire votre vie , y compris professionnelle, à 50ans !
Cet interdit fait beaucoup de victimes, .....mais, le sujet est tabou !



7.Posté par Jeff le 19/12/2009 20:51
Je vais faire une citation à la Pedro, l'excité de la calotte qui écrit 376 lignes pour effacer les vérités qui se disent : Pedro = Tual est un saint, c'est la volonté de dieu auquel il n'a pas pu résister. Bien sur que l'Aubry était au courant, il se refugie sur son sacro saint secret de la confession. (un truc de faux cul)

Allons tous nous incliner sur le coussin "péteur" de cambuston, car il semble que ce soit un pet qui est déformé le coussin pour demander le pardon du pédophile Tual.

8.Posté par La sentence le 19/12/2009 21:22
Post -7----
Pour le coussin de Cambuston, je suis entièrement d'accord, et j'espère qu'on nous laissera en paix , désormais, avec ce genre d'histoires à dormir debout !
Par ailleurs, Tual n' est pas un saint !
En revanche, je me méfie toujours de ceux qui tranchent la tête des autres , sans connaitre le moindre iota du dossier (si ce n'est par ce que la presse en dit) ; dieu merci, la justice n'est pas rendue par les médias ! surtout que l'auteur de la sentence est beaucoup plus tendre avec une autre confession pratiquant plutôt une justice expéditive à l'encontre de certains "pécheurs "ou plutôt "pécheresses" !

9.Posté par Jeff le 19/12/2009 22:17
la sentence, je suis d'accord avec ton dernier paragraphe, mais je voulais seulement démontrer que les cathos se veulent détenteurs d'une certaine morale et que leurs serviteurs doivent être un exemple s'ils veulent défendre cette morale, et ce n'est pas ce que nous constatons, sinon un monde d'hypocrisie ou les bas instants peuvent s'exprimer dans "le secret de la confession", ce qui veut dire que toute la hiérarchie est complice des crimes de pédophilies.

10.Posté par Pédro le 19/12/2009 22:33
Grossier personnage. Et lâche en plus. Merci à Pierrot de laisser mon message concernant cet ordure.

11.Posté par Jeff le 19/12/2009 22:39
Suite. Le pèpère Tual n'a fait que respecter les écritures. Le prophète Jésus n'a-t-il pas déclaré : laissez venir à moi les petits enfants, alors comme des centaines de ses collègues, Tual les a fait venir les petits enfants .... et il a pu ainsi assouvir ses pulsions insurmontables, Il faut reconnaître quil avait rempli la première partie des écritures en toute bonne foi(e).

12.Posté par Laurie le 19/12/2009 22:54
@6
Parler d'interdit affectif absolu ne me paraît pas exact. Aucun être humain ne peut vivre sans affectif et il n'y a pas d'interdit affectif pour les prêtres. Il y a une obligation de célibat -que l'on peut contester évidemment. Quant à la chasteté, que d'autres ont évoquée ici ou là, elle ne consiste pas à s'abstenir de relations sexuelles mais à avoir des relations (sexuelles ou affectives) qui ne considèrent pas l'autre comme un objet.
Ce que vous désignez sous le nom de chasteté, c'est à dire s'abstenir d'avoir des relations sexuelles, c'est en fait la continence.
Ce n'est pas qu'une question de mots. On peut être abstinent sans être chaste pour autant. Il est intéressant aussi de savoir que le mot chasteté vient du latin castus, dont le contraire est incastus, mot qui a donné, lui, incestueux. Ceci permet de mieux comprendre ce qu'est la chasteté.
Je ne pense pas que la continence puisse transformer quelqu'un en pédophile. En revanche, il me paraît évident que la pauvreté affective peut fragiliser quelqu'un et faciliter le passage à l'acte si la structure psychologique est déjà défaillante. Et cette pauvreté affective peut en effet apparaître plus facilement si l'on n'a pas de femme, pas de famille. Mais il y a aussi beaucoup de gens mariés, avec enfants, qui vivent une pauvreté affective.

@9
Je ne suis pas trop d'accord avec vous pour dire que les cathos (ou les prêtres, ce n'est pas clair) doivent être un exemple. Pour moi ce sont des gens ordinaires qui essaient de vivre un idéal et qui y parviennent plus ou moins bien. Il y a des hypocrites partout mais ne pas arriver à vivre à la hauteur de son idéal, ce n'est pas de l'hypocrisie !
Et pour ce que vous dites du secret de la confession… que savons-nous de ce que le père Tual a dit ou n'a pas dit en confession ? Cela étant, je ne sais pas comment réagirait un prêtre qui entendrait ce type d'aveu… Je suppose qu'il inciterait fortement la personne à se soigner et/ou à se dénoncer. Il se ferait sûrement une sacrée prise de tête ! Peut-être il chercherait le moyen de mettre en garde les personnes concernées sans rien révéler ? ou peut-être il trouverait un moyen d'alerter l'évêque sans trahir le secret de la confession ?

13.Posté par ziskakan le 20/12/2009 01:04


il est devenu muet bertrand

14.Posté par le tabou le 20/12/2009 04:41
Post 13 Laurie

Tu hallucines .....relis mon post 6 , le mot " chasteté" n'est jamais employé !
On ne joue pas sur les môts ; dans l'Eglise Romaine, les prêtres n'ont droit à aucune vie affective relevant de l'intimité, ni aucune vie sexuelle
Ce sont aussi les seuls êtres humains condamnés à perdre leur activité, leur salaire, leur logement, leur vie sociale , s' ils choisissent de vivre avec une femme !
Les droits les plus élémentaires de l'être humain sont bafoués !
Etonnez vous que certains, plus fragiles , préfèrent vivre certaines choses en "misouk", dans de vrais dérapages !!!!!
Ce que j'écris sur les églises d'Orient est parfaitement exact !
Je ne suis pas plus tendre avec la vision qu'ont les autres religions monothéistes (Islam, judaisme) de la sexualité

15.Posté par Bertrand le 20/12/2009 05:54
13.Posté par ziskakan le 20/12/2009 01:04

il est devenu muet bertrand
........................................................................
faut -il n'avoir rien à faire pour écrire à 1h04 du matin ...

Ziskakon depuis quelques jours nous terminons des préparatifs de Noël pour des familles démunies ; donc si c'est trop de te demander de comprendre qu'il y a des priorités .

Je crois avoir été assez claire pour toi que j'ai condamné dés le départ et trouvé indigne venant d'un homme de Dieu.

et j'avais ajouté que l'ex père Tual avec fermeté par Mgr Aubry et lui dit bravo pour cela et a été pousser à démissionner de sa charge

mais je te retourne ton interrogation ? ou est ta condamnation sans réserve des pratiques de pédophilies commis toutes les couches de la société civile , religieuse , enseignantes , etc....

cela doit être comdamné point barre.

relisez mes post au lieu de recommencer vos zikakonneries encore tou est dit .

bon je ma faire un café j'ai du boulot encore au lieu de blablater agis tu seras moins ziskakon et plus utiles beaucoup d'associations divers manquent de bras

regarde l'heure que je te répond en urgence avant de repartir à proposer de nos services aux autres

dans la semaine après Noël je serais un peu plus libre

dénoncez les autres cas de pédophilies et tous non du ciblés seulement


16.Posté par Géronimo Lescouarnec le 20/12/2009 08:53
Tual devait être un curé traditionaliste car il avait toujours l'habit de prêtre !

17.Posté par Jeff le 20/12/2009 08:58
Laurie, ce que je trouve inacceptable, "s'attaquer" à des enfants pour assouvir ses pulsions avec l'indulgence de la hiérarchie, c'est un manque de respect de l'être humain des uns et des autres.

La hierarchie est complice car comme dans toutes ces malheureuses affaires, les evèques et autres sont avertis bien avant la police des dérives de leurs administrés par les parents des malheureuses victimes, et trop souvent la liste des victimes s'allonge car l'omerta est de mise.

Voir les derniers cas : curé Irelandais = 65 victimes - curé alsacien = 19 victimes, et Tual ne mérite que mon profond mépris : la liste des victimes s'allonge, et j'insiste, avec la complicité d'Aubry et ses pairs.

18.Posté par Laurie le 20/12/2009 10:52
@13
Le tabou, ce n'est pas ce que j'ai écrit. J'ai bien parlé de "la chasteté que d'autres ont évoquée", je crois que c'est dans l'autre forum sur la même question.
Et je ne joue pas sur les mots. La vie affective, ce n'est pas uniquement la vie amoureuse. Sinon je connais beaucoup de gens qui n'auraient aucune vie affective ! C'est aussi l'amitié, tout simplement. Ou la fraternité, ce genre de choses. Il y a beaucoup de prêtres et de religieux/religieuses qui ont une vraie vie affective, soit dans leur communauté, soit avec d'autres amis prêtres, ou des amis laïcs. Je suis certaine que cela joue beaucoup dans leur équilibre.
Et pour ce qui est de la perte d'activité, salaire, etc., je crois que c'est vrai qu'il y a un manque d'humanité, souvent, dans la manière dont le départ d'un prêtre est traité. L'Église peut sûrement progresser dans sa façon de gérer ce genre de choses. Mais je connais aussi des cas de personnes qui ont quitté des communautés religieuses par exemple, et qui ont fait l'expérience d'une vraie sollicitude à leur égard, pour les aider à refaire leur vie. Les deux existent.

@ 17
Jeff, mais moi aussi je trouve ça inacceptable de s'attaquer à des enfants ! Et si la "hiérarchie" est complice, c'est inacceptable aussi. Mais je vois mal Aubry se faire complice de ce genre de trucs, à mon avis ça ne lui correspond pas. Je crois même qu'il a dit plusieurs fois que si jamais il avait connaissance de tels faits, et si la personne refusait d'aller se dénoncer, il alerterait lui-même le procureur.
Et puis le père Tual, je ne le méprise pas, même si ses actes sont dégoûtants. Je suis convaincue que chacun de nous est capable du pire comme du meilleur.

19.Posté par Abdoul de Neige le 20/12/2009 13:03
Sur l'air de Père Dupanloup:
Une, deux,
"Le père Tual à Bras-Panon,
s'est conduit comme un cochon
Dans les recoins du presbytère
il tripotait les impubères"

Longue mort à ce curé priapique.

20.Posté par Jeff le 20/12/2009 15:50
Laurie, dans ce tapage, ce qui me gène, c'est que l'on s'appitoie sur le tortionnaire en demandant de pardonner. Nous, du moins moi, je n'ai rien à pardonner à ce pédophile, c'est aux malheureuses victimes d'en décider et à elles seules et s'en l'interférence des religieux.

Ces malheureuses victimes vont en souffrir et pour certains d'entre eux toute leur vie, je ne demande qu'une chose c'est que les prédateurs comme Tual soit écarté définitivement de la société, et que les responsables cathos soient INTRANSIGEANT, mais là j'ai des doutes, car les religions aiment le mensonge, le silence et le soi-disant pardon, outil bien utile pour se masquer la Réalité et fuir leur responsabilité vis-à-vis des victimes.

21.Posté par Abdoul de Neige le 20/12/2009 17:43
"L'avocat de l'ecclésiastique Me Laurent Scwartz entend contester le placement en détention "qui n'est pas nécessaire" selon l'homme de loi."

Ah bon,il peut continuer? alors,du goudron et des plumes et vite pour cet affreux!
Une,deux,
"Le curé Tual à la prison
voulait palper tous les matons,
mais empêché par le directeur,
ne put montrer toute sa raideur"
Au refrain....


22.Posté par Laurie le 20/12/2009 17:57
@ 20
Jeff, demander pardon est une chose, accorder son pardon en est une autre.

Je suis souvent un peu agacée par ces grandes demandes de pardon qui nous tombent dessus depuis quelques années… pourtant, là, je trouve que cela exprime quelque chose de vrai. Je ne vois pas en quoi l'Église (l'évêque en son nom) s'apitoie sur le "tortionnaire" en demandant pardon ; cela me paraît au contraire être une manière de dire qu'elle a conscience de la gravité des faits et des désastres que cela a provoqué chez les enfants.

En tout état de cause, ce n'est pas à vous ni à moi de pardonner quoi que ce soit : nous ne sommes que les spectateurs horrifiés de ce drame. C'est à chacun des enfants, à leurs familles, s'ils le souhaitent, s'ils en sont capables un jour, d'accorder le pardon.

Mais qu'il soit accordé ou pas, je persiste à penser que c'est bien de l'avoir demandé.

23.Posté par Ted Lapidus le 21/12/2009 10:13
ABDUL

A ceux qui souhaitent une " longue mort" aux autres , je me vois contraint de leur en souhaiter tout autant.....Je déteste les jeteurs de pierre, les lapideurs !
En France, c'est la justice qui regle le cas de Tual

24.Posté par ziskakan le 21/12/2009 11:24
23.Posté par Ted Lapidus le 21/12/2009 10:13

ABDUL

A ceux qui souhaitent une " longue mort" aux autres , je me vois contraint de leur en souhaiter tout autant.....Je déteste les jeteurs de pierre, les lapideurs !
En France, c'est la justice qui regle le cas de Tual


depuis au moins 20 ans il tripotait les enfants, il est peut être même allé plus loin, çà on le saura si les enfants décident de parler ou que les parents ne le empêchent pas!

presque tout le monde le savaient, des principaux concernés , les enfants eux même, en passant par les parents , gilbert aubri le grand patron, et peut être même la justice, tous sont coupables d'avoir couvert ses agissements.

on saura le moment venu s'il sera puni, moi je doute un peu

25.Posté par Caton2 le 21/12/2009 13:49
En août 2003, la chaîne de télévision CBS a révélé l'existence d'un rapport daté de 1962 destiné à protéger les prêtres pédophiles. Rédigé par le cardinal Alfredo Ottaviani, le document promettait l'excommunication aux personnes qui dévoileraient ces affaires. J'aimerai que Monseigneur Aubry nous indique si ce rapport a été suivi d'une mise en application de ses recommandations.
En ce qui concerne le débat sur ce forum, je trouve qu'il dérive vers l'anticléricalisme primaire et l'exécution sommaire du fait religieux de toutes confessions. Le crime est suffisamment odieux en lui-même. Il n'est pas besoin de voir dans tout prêtre un pédophile en puissance pour en augmenter l'horreur. Je l'écris d'autant plus librement que je ne pratique aucune religion, pas même la religion laïque. Il est clair que toute position de pouvoir vis à vis d'enfants permet ce genre de crime. Par exemple dans des colonies de vacances "laïques", dans des associations censées remettre des jeunes dans le droit chemin également. Enfin je rappelle que selon une statistique de la médecine suisse, 53% des cas de pédophilie sont d'origine familiale.

26.Posté par Ted Lapidus le 21/12/2009 13:59
Tas raison, Ziskakan la dernière pierre, la Président de la Cour d' Appel de st-Denis et tous le magistrats de la Cour et même ceux de Navarre et du Pakistan accompagnaient le Père Tual dans ses oeuvres....et faut même pas s'arrêter là ....brulons , purifions la terre entière !

27.Posté par thibaud le 21/12/2009 14:15
Une fois encore Caton, nous partageons le même point de vue !
Autant je ne supporte pas les propos prosélytes de Pedro, autant je considère que l' affaire Tual tourne à la vindicte....( je suis pourtant un laic notoire !)..
Y en a même qui vont jusqu'à souhaiter une "longue mort" à Tual !
........la peine de mort et la torture sont abolies en France.......toutes les régressions sont permises sur ce site !
Tu as encore raison de souligner que la "famille" est le lieu privilégié de la pédophilie !

28.Posté par Jeff le 21/12/2009 14:34
Le document rédigé par le Cardinal Alfredo Ottaviani et diffusé par CBS présente la position officielle de l’Église en matière d’abus sexuels pratiqués par des prêtres.

Des accusations commençaient à se dévoiler au début des années 60 alors et il fallait à tout prix préserver l’image de l’Église fut-ce au détriment d’enfants violés.

Le document appartient aux archives secrètes du Vatican, le viol y est élégamment désigné comme le "plus mauvais crime".

Les évêques sont chargés de suivre de tels cas "de la manière la plus réservée… retenue par un silence perpétuel… et chacun {victime comprise) doit observer le secret le plus strict, qui est généralement considéré comme un secret sous peine de l'excommunication.

Le mineur qui parlait était menacé de ne plus appartenir à la communauté catholique.

Un avocat qui représentait les victimes avait jugé, "ce document significatif " .Le document démontre, selon lui, la véracité des propos tenus par les victimes.

"C'est un manuel d'instruction sur la façon de tromper et de protéger des pédophiles. »

N'en déplaise à certain, c'est pour cela que la hiérarchie est complice par le silence qu'elle garde sur les agissements pédophiles de certains des membres de leur communauté, à la Réunion comme partout ailleurs


29.Posté par Feroz le 21/12/2009 15:11
A quoi cela sert de savoir que ça se passe aussi dans les familles ?
Ces faits sont ignobles quelque soit l'endroit où ils se passent.
Ici il s'agit d'un prêtre et donc d'une "corporation" auxquelles les familles aimeraient bien avoir confiance les yeux fermés. Certains disent que beaucoup savaient, pourquoi se sont-ils tus ?

Est ce que la hiérarchie catholique ne pourrait pas essayer de détecter si un pervers ne se cache pas derrière celui qui a cette vocation? Pas facile, et puis il y en a déjà pas beaucoup ...
Bon alors tout "manquement" ou tout "écart" possible devrait être signalé sans attendre et sanctionné s'il est avéré.
Est-ce qu'on ne pourrait pas imaginer un système tel le permis à points ?

Je plaisante à peine. Idem pour les mariages, ça pourrait peut-être éviter bien des drames car le problème actuellement c'est qu'on ne commence à s'agiter qu'une fois que le drame est arrivé.

30.Posté par thibaud le 21/12/2009 16:16
Alfredo Ottaviani !

Une sacré référence .....l'ancien secrétaire de la "congrégation du Saint-Office" (lointaine successeur de l'inquisition )..en 1958 , ....un des hommes les plus" réac "que l'Eglise ait produit au XXè siècle....celui qui invitait les prêtres à manger des "haricots verts" pour éteindre leurs désirs sexuels ........je renonce à juger l'Eglise au seul vu des écrits de ce seul personnage !

L'Eglise a un problème global avec la sexualité de ses prêtres et avec la sexualité en général ......la solution passe par une révision intégrale de sa vision de la sexualité , et non par une chasse aux sorcières à l'égard de l'ensemble des curés.......!
Pour ceux qui dérapent, curés compris, c'est à la Justice de s'en occuper .en France.......je me méfie toujours des particuliers justiciers " coupeurs de tête " ou "jeteurs de pierres" !!!!!!

Je dois dire que les 2 autres religions monothéistes ont des problèmes de même nature avec la sexualité en général et celle des femmes en particulier .....contrairement à l' hindouisme notamment

Je suis étonné que la "LONGUE MORT " (post 19) souhaitée à Tual n' ait scandalisé qu'un autre post que le mien. ...........BADINTER EST IL DEJA AUX POUBELLES DE L'HISTOIRE ?????

31.Posté par chikun le 21/12/2009 16:35
post 1
avec le petit lys d'amour, ça va en faire des soirées théologiques à Domenjod..!

Début 2002 : Une vierge exsude de l’huile à Savannah. (La femme Arachide ?)
En novembre 2002, plus de 300 personnes assistent à ses séances de prière. Mgr Aubry ne cautionne pas.

L'huile "vierge", c'est bon pour les soirées théologiques ?

32.Posté par Jeff le 21/12/2009 16:46
Thibaud, tout autant que toi, je suis scandalisé par "la longue mort" suggérée au post 19. La hiérarchie catholique a tous les moyens pour écarter de la société ce type d'odieux personnage comme Tual,mais elle ne veut pas le faire, pourquoi?

Il suffirait qu'à la moindre alerte on "exile" ces brebis galeuses dans quelques monastéres écartés de toutes civilisations, et il en existe.

Je suis désolé mais les positions "convenus" de Monsieur Aubry m'horipille depuis la lamentable affaire du coussin de Cambuston, où au lieu de couper court a cette farce, il a bien au contraire maintenu l'ambiguïté, et là, c'était une marque évidente de prosélytisme de sa part en abusant de la "naïveté" de ses ouailles par sa position.

Je trouve que sa position est dans l'affaire Tual aussi très ambigü car il était très certainement au courant des plaintes et des dérives de Tual.

Moi, je ne demande qu'une chose c'est que l'on écarte ces prédateurs de la société, surtout les prêtres pédophiles qui ont une influence, et ce dès la première alerte. Les conséquences pour la vie des pauvres victimes sont trop graves, la demande de "pardon" d'Aubry n'est rien à côté des souffrances des victimes ,surtout que malheureusement, les pédophiles sont connus comme quasiment " incurables"..

33.Posté par thibaud le 21/12/2009 17:30
Jeff
Passons sur le coussin de Cambuston .....on est OK.....C'est incroyable que l' évêque ait laissé penser que cette prétendue image sur coussin était un" signe de Dieu."....! Infantilisant !
Je ne crois rien de tout cela, évidemment !
En revanche, un interrogatoire de tous les "curés ", une "fouille " de tous les presbytères ,à l'initiative de l'Evèque, en vue d'envoyer des personnes dans un monastère me paraissent impossibles, et même scandaleux à l'égard de ces personnes ....c'est un agnostique , "laic", (ayant maille à partir avec Pedro sur un autre forum ) qui te le dit.....les amalgames, c'est ce qu'il y a de pire !....on détruit ainsi des innocents et massivement !
Si je suis curé (ça risque pas) et que l'on me fait cela, je me révolte !
Et puis, s'agissant des personnes "ayant autorité".sur les enfants....il faudrait alors, diligenter des enquêtes systématiques dans les familles.....car, je crois qu'il y a plus de "ti pères" tripoteurs que de curés pédophiles !
Habituons plutôt les gens , par une CAMPAGNE MASSIVE à la charge de l'Etat, à éduquer les enfants en leur demandant expressément de rapporter tous les faits de ce genre dont ils sont l'objet et invitons les parents à saisir la Police , sans retenue et systématiquement !.......Après, au juge de trancher !



34.Posté par Jeff le 21/12/2009 18:00
Thibaud, ne te méprend pas, je ne sous estime pas le taux d'inceste pédophilique dans les familles, mais pour moi l'évèque est responsable des agissements de ses administrés et ilne doit pas couvrir leurs exactions par l'omerta qui est la règle trop souvent appliquée, ce qui permet aux prédateurs de continuer à abuser des mineurs dont ils ont la responsabilité "morale"

Tu dis : Habituons plutôt les gens , par une CAMPAGNE MASSIVE à la charge de l'Etat, à éduquer les enfants en leur demandant expressément de rapporter tous les faits de ce genre dont ils sont l'objet et invitons les parents à saisir la Police , sans retenue et systématiquement !.......Après, au juge de trancher !


Je ne peux qu'approuver.

35.Posté par Jeff le 22/12/2009 07:43
La justice fait son travail. Une perquisition à l'évéché signifie qu'il y a soupçon de complicité.

36.Posté par thibaud le 22/12/2009 13:18
Enchanté de voir la justice, et elle seule, faire son travail ( le post 24 en doutait !) et déterminer , seule, s'il y a eu complicité !
S'il y a lieu, les complices répondront de leurs actes devant elle !
Ce qui est sur, c'est que la justice ne prononcera pas une condamnation à mort , "longue" ou "brêve" .....c'est la différence entre la justice et les justiciers privés !

37.Posté par ziskakan le 22/12/2009 13:51
35.Posté par Jeff le 22/12/2009 07:43

"La justice fait son travail. Une perquisition à l'évéché signifie qu'il y a soupçon de complicité".

il est devenu totalement muet bertrand .

tu n'aurais pas d'autres musulmans qui auraient péché dans ta besace pour faire distraction ?

38.Posté par Jeff le 22/12/2009 14:57
Thibaud, tu as raison et ma phrase aurait du et doit être :

Une perquisition à l'évéché signifie-t-il qu'il y a soupçon de complicité?

Merci de ta remarque.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales