Faits-divers

Le patron de la Villa condamné pour des faits de violence


"Ne mélangeons pas les procédures!", avançait fermement Me Iqbal Akhoun, hier, avant l'audience de son client, Daniel Colas, devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Le patron de la discothèque la Villa comparaissait pour s'être battu avec un client, le 14 juillet dernier. Rien à voir donc avec l'affaire des jeunes tabassés par les vigiles de la même boîte il y a quelques semaines.

La victime était présente hier, dans la salle. Les faits sont alors rappelés : Au petit matin, les derniers clients sont priés de quitter l'établissement. Un jeune homme, éméché, reçoit un violent coup du patron de la boîte, Daniel Colas. Il tombe, et se fait de nouveau agressé à coups de pied. Le patron de la Villa explique à la barre qu'il a réagit face à l'agressivité du jeune. Il finit par le sortir des locaux.

Mais à la question, "pourquoi êtes-vous retourné dehors pour le frapper?", le patron affirme avoir appris que sa petite amie avait pris une gifle. Il sort de l'établissement et frappe le jeune avec une bombe aérosol. Me Ikbal Akhoun a tenté de montré qu'en 7 ans d'expérience, son client n'avait jamais rencontré de soucis auparavant, mais pour le Parquet, l'accusé affiche une certaine "mauvaise foi" et également un comportement désagréable avec les gendarmes.

Daniel Colas a été condamné à payer 1.500 euros d'amende.

En vidéo, l'interview de Me Iqbal Akhoun, avocat de Daniel Colas le patron de la Villa, avant l'audience.
Vendredi 23 Septembre 2011 - 08:20
Lu 2825 fois




1.Posté par ASSENJEE.M le 23/09/2011 10:24
Etant donné que les gros bras sans cervelles ne sont plus là pour faire le sale boulot,le patron prend la place.Mais en même temps ça ne surprend plus personne,cela a toujours été le cas depuis que les discothèques existent à La Réunion.On a tous en mémoire les bagarres entre à l'époque les frères Boxer,Thérinca,Thuong- So et j'en passe qui faisaient régner la terreur devant les boites de nuit dyonisiennes.
Les discothèques de Saint Gilles,du sud de l'ile et d'ailleurs ont eu aussi leur lot de bagarres.
Virilité,machisme et fièreté surtout lorsqu'on a que ces atouts pour séduire et plaire à la gent féminine.
Pauvres de vous les gars!Et l'on s'étonne encore qu'à La Réunion il y a tant de femmes battues par leur conjoint.Quand on a rien dans le slip,on compense par les gros bras,c'est connu ça!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 11:10 Route de Mafate: Un motard décédé après une chute

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales