Santé

Le nouveau directeur de l’ARS Océan Indien prend ses fonctions


François Maury est le nouveau Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé Océan Indien depuis le 24 août 2015. Précédemment Directeur Général de l'ARS Poitou-Charentes, il succède à Chantal de Singly, qui a occupé ce poste pendant 5 ans. Sa nomination a été annoncée mercredi 15 juillet à l’issue du conseil des ministres.

Zoom sur son parcours

Agé de 58 ans, directeur d'hôpital hors classe, François Maury a dirigé l'ARS Poitou-Charentes de mars 2014 à août 2015.

Ancien élève de l'École nationale de la santé publique (EHESP aujourd'hui) après des études de droit et d'économie, il a débuté en tant que Directeur des ressources humaines et Directeur d'une structure de psychiatrie au Centre Hospitalier de Corbeil-Essonnes, de janvier 1983 à octobre 1987.

Sa carrière l'a ensuite conduit à la Direction des Hôpitaux de novembre 1987 à avril 1990, puis à la tête du « Centre mutualiste de rééducation et de réadaptation fonctionnelle de Kerpape » dans le Morbihan, de mai 1990 à septembre 1993.

François Maury a ensuite préparé l'ouverture de la maternité "Jeanne de Flandre" du CHRU de Lille, puis l'a dirigé, d’octobre 1993 à octobre 1998.

De novembre 1998 à décembre 2009, il a été Directeur du Centre hospitalier de Roubaix, avant d'entrer à l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) en tant que Conseiller général, entre janvier 2010 et mars 2014.
Vendredi 4 Septembre 2015 - 17:39
Lu 1934 fois




1.Posté par Un infirmier retraité de l''''Asile de l''''époque. le 04/09/2015 21:32
Le nouveau Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé Océan Indien M. François Maury a été "Directeur d'une structure de psychiatrie au Centre Hospitalier de Corbeil-Essonnes, de janvier 1983 à octobre 1987 "....... Enfin un Directeur Général de l'ARS qui connait la PSYCHIATRIE !

De quoi à satisfaire nos élus de la CFDT de l’EPSMR, eux qui ont déposé un dossier à Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, qui s'etait rendue à Cambaie le 7 février 2014, pour la pose de la première pierre du futur Pôle sanitaire ouest (PSO) : « pour que la PSYCHIATRIE déclarée GRANDE CAUSE NATIONALE doit aussi dotée en moyen suffisant pour la psychiatrie Réunionnaise, que la Psychiatrie conserve ses spécificités et que le tutorat des infirmiers psychiatrique soit une priorité pour la spécialisation du métier, car c’est une espèce en voie de disparition, voire la disparition d'un savoir-faire spécifique avait dit la CFDT » ! Je trouve que c'est un combat juste M. le Directeur Général que la CFDT mène à Cambaie. Il faut découvrir son histoire pour mieux comprendre....

Un infirmier retraité de l'Asile de l'époque.

2.Posté par GABRIEL. M. le 05/09/2015 11:44
Nou souhait' a ou la bienvenu missié lo Directeur Général !

Vu la situation de précarité dans nos hôpitaux publics et le manque des moyens. Nous pouvons dire aussi que faire un soin de qualité sans moyen ce n’est pas soigner. Ainsi, nous avons remarqué que plusieurs syndicats des hôpitaux publics ont appelé à la grève dernièrement.

La CFDT de l’hôpital psychiatrique, FO du CHU, FO du GHER, la CGTR, la CFDT du CHGM….Tous ont demandé dans des protocoles signés avec leur Directions des plans de titularisation, pour lutter contre la précarité des emplois et d'amélioration des conditions de travail....

Puis, c'était le tour de l’intersyndicale du CHGM : CFDT, FO et UNSA n’étant pas d’accord, semble t-il d’une Direction commune EPSMR/CHGM a aussi fait grève alors que des grandes incertitudes concernant le personnel existent, au regard des économies demandées. Le malaise est bien visible et le dialogue social n'a peut-être pas assez fonctionné.

Le Pôle Sanitaire Ouest (PSO) projet phare du Territoire Ouest semble trainer le pas, pour le démarrage des travaux. Pourquoi, après plus de 15 ans d'attente, nous sommes au même point ! RIEN EN VU !

Autre sujet très important : le chomâge.

A la Réunion, le chômage demeure un « cancer » incurable avec près de 30%. Ainsi se pose le problème des embauches locales alors que nos écoles forment chaque année des infirmiers, des puéricultrices, des aides soignants ….de qualité, et que nos diplômés sont obligés de partir en Métropole faute de poste. A compétence égale ne peut-on pas recruter local ?

Voilà, les quelques problématiques qui méritent réflexion, attention et action M. le Directeur Général, mais je pense que les syndicats vous diront mieux que moi leur problèmes car c'est dans le dialogue qu'on trouvera toujours des solutions. Vous qui a été DRH dans le passé, vous le savez, n'est-ce pas ?

3.Posté par De passage le 05/09/2015 16:38
Enfin un enfant pei à la tête d'une agence régionale ! Ok je sors ! ;-))

4.Posté par fred le 05/09/2015 17:20
enfin un bon créole !!!!!!!!!!! Non ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales