Social

Le mouvement de protestation des magistrats ne faiblit pas


Le mouvement de protestation des magistrats ne faiblit pas

Le mouvement de protestation des magistrats français contre les propos de Nicolas Sarkozy, accusant la justice de fautes, s'est élargi aujourd'hui et concerne désormais près de la moitié des juridictions.

L'extension du conflit intervient au lendemain de propos tenus par François Fillon. Le Premier ministre a réaffirmé, hier, qu'un dysfonctionnement punissable de sanctions s'était produit dans l'affaire Laëtitia Perrais, la jeune fille dont le corps démembré a été retrouvé la semaine dernière.

A la Réunion, les audiences sont reportées depuis hier, à l'exception des référés, comparutions immédiates et débats devant le juge des libertés et détentions. Et sur toute France, des assemblées générales sont programmées, jusqu'à jeudi, journée morte.

Le budget justice représente 2,5% du budget de l'État

La pauvreté du système judiciaire français est une nouvelle fois pointée du doigt, système classé en 2010 par le Conseil de l'Europe au 37e rang continental pour le pourcentage du produit intérieur brut (PIB) par habitant consacré à la justice.

Pour 2011, le budget "justice" est de 7,1 milliards d'euros, soit environ 2,5% du budget de l'État. Le ministre du Budget, François Baroin, s'est toutefois exprimé aujourd'hui sur France 2 pour rappeler que le budget augmente ces dernières années, et que le problème est ailleurs... "Ce n'est pas un problème de moyens, c'est un problème d'état d'esprit", a-t-il estimé.

François Baroin est même allé jusqu'à dénoncer un mouvement "orchestré par les syndicats" en affirmant que la magistrature est "l'une des corporations qui a le plus de mal à assumer sa part de responsabilité"...
Mardi 8 Février 2011 - 15:34
Melanie Roddier
Lu 1214 fois




1.Posté par Bill le 08/02/2011 17:54
Y en a qui en ont de la chance , avec les reports consécutifs de ses affaires , un certain M de St Louis ne sera peut être pas juger le 10 février 2011.

2.Posté par noe974 le 08/02/2011 18:09
La justice française est trop souvent synonyme de lenteur, de coûts importants pour les victimes, de décisions ou de peines inadéquates ou non appliquées, d’injustices, quelles que soient les juridictions concernées.

Manque de moyens ou laxisme de certains magistrats qui se croient très protégés de par leur statut ?
Cette corporation doit être réformée en profondeur : tout le monde doit rendre des comptes à la société , au peuple !!!
C'est du cinéma de mauvais goût que font les magistrats en ce moment !

Ils ne veulent pas reconnaître qu'ils ont fautés : ils ont libérés un pervers ... pour le plaisir ou pour embêter le Pouvoir ?

Il faut bannir la politisation de la magistrature : la fonction de magistrat ne doit pas être compatible avec l’exercice d’un syndicalisme politisé comme en ce moment ...
Et faire appliquer les décisions de justice : peines de prison, travaux d’intérêt général, recouvrement des amendes (lutte contre l’insolvabilité organisée des délinquants professionnels).
Aujourd’hui, un tiers des peines prononcées ne sont pas appliquées , on laisse en liberté des mafieux , des politiciens véreux ...

3.Posté par citoyen le 08/02/2011 20:03
2.Posté par noe974 le 08/02/2011 18:09

Quel abrutisme (je suis gentil, en réalité, ça commence par c), ce commentaire qui se veut UMPément correct (un de plus)!

Dans le genre post débile pour relayer et porter la parole de ses maitres UMP péi et national!

Allez, débranche et casse toi, Pathé Marconi....

4.Posté par David Asmodee le 08/02/2011 20:49
Ils sont susceptibles les magistrats. Pourtant, face à des conneries monumentales, ils ne risquent pas grand chose.
Qui se souvient d'Outreau ? Quelle sanction a été prise contre le juge responsable du désastre ? Nada. Queue d'alle. Peau d'zob.

Le scooter du fils de Sarkozy a eu plus de protection judiciaire et policière que la jeune Laëtitia. Pourquoi ? Parce que la justice et la police ne fonctionnent pas de la même manière selon que l'intéressé soit un puissant ou non. Aujourd'hui, ils sont bien récompensés : le Président leur pisse à la gueule. Et c'est bien fait.

5.Posté par citoyen le 09/02/2011 04:29
4.Posté par David Asmodee le 08/02/2011 20:49

On est bien d'accord que cette profession comme d'autres peut commettre des erreurs.

Mais il ne se produit pas des Outreau tous les jours et partout! Ca reste exceptionnel.

Mais attention le simplisme et la démagogie sarkozienne de ne voir que le train qui déraille et pas tous les trains qui arrivent à l'heure. Sans parler de ceux qui comme NS ne font que dans la précampagne présidentielle de 2012 et surfent sur la vague sécuritaire pour pêcher dans le public FN ou pro FN..... en utilisant ce genre de fait divers.

Le drame survenu est déjà horrible: pas la peine d'y ajouter la récupération politicienne....

Alors, stop.

Je pense que le débat devrait avant tout porter sur les moyens donnés à la Justice comparés à d'autres pays (européens, Etats Unis, ...). Là ce serait intéressant et on aurait des surprises.....

Ou sur celui de la fin des juges d'instruction, du moins dans sa versin actuelle, indépendante, ça, ça va arranger les partis politiques, notamment l'UMP, pour les affaires qui dérangent: désormais, un ordre, et hop, au placard...

6.Posté par citoyen le 09/02/2011 04:34
"François Baroin est même allé jusqu'à dénoncer un mouvement "orchestré par les syndicats" en affirmant que la magistrature est "l'une des corporations qui a le plus de mal à assumer sa part de responsabilité"... "

Aussi à l'attention du post 4

Ne pas oublier que la Justice est le 3ème pouvoir qui doit absolument rester indépendant de l'exécutif. Ce genre de phrase montre bien la volonté du politique (exécutif) de la contrôler.

Manque de bol pour eux, c'est pas complètement le cas.

Avant de parler de syndicalisme des juges, parlons d'indépendance matérielle, financière, syndicale et politique des juges.

Après, on pourra discuter du sujet.....


PS: Je ne suis pas un défenseur inconditionnel des juges: il y en a hélas, quelques uns, rares, compromis, aux ordres, ou corrompus, mais je reste persuadé que dans leur très grande majorité, ils sont intègres.

7.Posté par Vivien DURIEUX le 14/02/2011 17:21
POST 6 "Ne pas oublier que la Justice est le 3ème pouvoir qui doit absolument rester indépendant de l'exécutif. Ce genre de phrase montre bien la volonté du politique (exécutif) de la contrôler. "

C'est bien pour quoi nous avons une Direction de la justice et non un Pouvoir Judiciaire, avec THEMIS déesse de la justice foudroyée par ZEUS devenant manchote en 1959 au Palais Bourbon, du bras droit, mettant la France est notre Direction de la Justice au banc de la société à l'inauguration de la constitution de 1959 au Palais Bourbon.

Lors de son discours d'adieu à THÉMIS, devant M. MERCIER Garde des Sceaux, dont LE CANARD ENCHAINE et LE NOUVEL OBS du 12.01.11 ont fait des articles, M NADAL Président sortant de la Cour de Cassation, a bien noté la non indépendance du Parquet de la Cour de Cassation du pouvoir, comme j'ai pu le constater moi même le 19.05.08 , en Cour de Cassation , à la St Yves 2008, St patron des avocats, de la justice et des pauvres, dans l'affaire Jeanne FRUTEAU, où le Parquet est intervenu pour sauver en Cour de Cassation, en toute discrimination P.C; pour la 3 ième fois et où nous avons fait appel devant l'EUROPE en 2008 !?

Espérant que l'EUROPE ouvre ses "GRANDS YEUX", comme son nom le signifie en Grecque, comme belle arabe Libanaise dont ZEUS tomba follement amoureux, comme il est intéressant de le dire en cette ST VALENTIN 2011.

Car selon CAODAÏ:

" Dieu est Amour, Justice et Progrès"

Tout ce que la France ignore depuis 222 ans, de "SEXES, MENSONGES & VIDEOS" truquées de Marie Antoinette de BOURBON à Oussama BEN LADEN.

Alors OUI aux Juries populaires proposés par Nicolas SARKOZY, ne pouvant pas être pires que notre Direction de la Justice à la solde du pouvoir.

Oui à une Justice Européenne indépendante du pouvoir et enfin indépendante!?

" Contre nous de la tyrannie, levons l'étentard de la France qui gagne"

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales