Blog de Pierrot

Le mois de Paulo ?

Vendredi 5 Mars 2010 - 12:16

C'est un internaute qui nous l'a fait remarquer : A la Une de Zinfos, une publicité pour Volskwagen intitulée "Le mois Polo"...

Ce Zinfonaute, à l'esprit un peu plus mal tourné que les autres, se demande s'il faut voir là un clin d'œil à la campagne électorale et à l'amour immodéré qu'il sait que je porte à Paul Vergès.

Réflexion faite, on peut lire cette pub subliminale de plusieurs façons :

1) C'est aujourd'hui l'anniversaire du président de la Région et Zinfos souhaitait, d'une façon détournée, lui souhaiter une bonne fête.

2) L'élection régionale se déroule ce mois-ci, et d'une façon ou d'une autre, qu'il gagne ou qu'il perde, mars sera "le mois de Paulo"...

A vous de faire votre choix...
Pierrot Dupuy
Lu 2649 fois



1.Posté par ASSENJEE.M le 05/03/2010 14:53

Sur la pub,on peut voir les 3 modèles:Paul,Pierre et Françoise.Mais pas sur qu'on fasse des économies avec les 3 comme sur la pub de volkswagen.
C'est de la pub mensongère alors!

2.Posté par jina le 05/03/2010 15:59

y a aussi un collector c'est la polo "maya"

3.Posté par Fabien le 05/03/2010 16:23

Ne pas oublier la Polo Multi Cylindres Urbaine Racing.....

4.Posté par kersauson de (P.) le 06/03/2010 12:05

oh la la
tu va avoir de SERIEUX ENNUIS PIERROT

on ne se moque NI des POLO POLLUX
NI des Nains

cette POLO marche au carburant Fossile
tirée par des boeufs nervis

5.Posté par dennis le 07/03/2010 15:59

arrêtez de faire l'aPOLOgie de l'alliance.

6.Posté par Bertrand Reshad BERTIL le 07/03/2010 17:38

La morale en politique

Le monde politique réunionnais se concentre autour de quelques grands pôles. Les dinosaures gardent le pouvoir, et ne veulent pas laisser la place aux jeunes. Ils s’accaparent tous les postes. Et cela soulève quelques problèmes.
Le premier d’entre eux concerne le fait de donner du travail à tous les membres de la famille et aux amis, même si ce sont des emplois fictifs. Devant la situation du chômage, les cent trente milles personnes qui ne travaillent pas, il n’est pas normal de voir des personnes non qualifiés avoir des postes à responsabilités uniquement parce qu’ils, ou elles, sont des enfants du patron. Il est normal de vouloir caser ses enfants. C’est humain. Mais, il y a des limites à ne pas franchir. Or ses limites sont allégrement franchies par les responsables de la Région aujourd’hui.
Le deuxième concerne le fait d’être carriériste. A cause des indemnités faramineuses liées aux différentes élections, les personnes courent sans cesse derrière le mandat. Ce n’est pas normal que ce soit toujours les mêmes qui ont les mandats. D’autant plus que le résultat est pour le moins inquiétant, avec les 130 000 chômeurs et les 110 000 illettrés.
Le troisième concerne le fait de croire que l’argent public appartient à l’élu. Il s’en sert comme si il ne devait jamais rendre des comptes. Tant que cela reste dans l’intérêt du grand public, cela peut être bien. Mais, quand tout n’est fait que pour une minorité, comme c’est le cas à la Région depuis douze ans, cela devient inacceptable. C’était le cas aussi à saint André, pendant les trente ans de la mandature Virapoullé.
Le quatrième problème vient du fait que les élus ne veulent pas payer d’impôts. Ils préfèrent donner la moitié de leurs indemnités à leur parti. Mais, ces indemnités viennent de l’Etat, donc des contribuables. D’où le fait que ce soit immoral de détourner ainsi le système au profit du parti, et en bout de course, de soi même.
Ou alors, les élus se partagent les présidences des SEM affiliés, juste pour recevoir les indemnités des jetons de présence ; sans même savoir de quoi il s’agit. C’est ce qui se passe à la SR 21 et à l’IRT notamment. Ils contournent alors la loi française, qui interdit de cumuler plus de 7500 euros d’indemnités.
Le cinquième problème enfin, concerne le fait de vouloir placer son fils à la tête des collectivités à mi mandat. Ce projet était caressé par Virapoullé à Saint André, et n’a pas été validé par les saint-andréens, et doit être rejeté par les réunionnais dans leur ensemble lors de ces régionales.
Le sixième concerne le fait de donner tous les marchés publics à ses amis, et à ne pas laisser jouer une concurrence saine et loyale. Cela s’appelle du favoritisme. Et c’est interdit par la loi.
Alors qui est coupable de cela aujourd’hui ?
Le premier, évidemment, est le président de la Région. Il rempli tous les critères de l’absence de morale en faisant en sorte de mettre en place tous ses enfants et petits enfants, et de favoriser ses amis pour les différents marchés publics.
Le deuxième est l’ancien maire de Saint André. Quand le nouveau maire est arrivé, il a trouvé une commune sinistrée, où l’économie était à la traine, malgré la ZFU. De plus, les bandes organisées, payées par la mairie pour être les gardiens de la piscine et des autres lieux de sports, étaient en fait des nervis à la solde du maire. J’ai moi-même été victime de leurs exactions, quand, dans les années 1990, je soutenais le PS pour les législatives.
Le troisième concerné est le Député-maire du Tampon. Celui là est le champion toute catégorie des coups bas. Les ennuis judiciaires de son mentor ont permis à cet homme de prendre une place sur l’échiquier politique réunionnais. Quand il devait démissionner pour rendre ses mandats, comme toute personne loyale l’aurait fait, il s’est déjugé. Et aujourd’hui, tout le monde voit bien son carriérisme. Tout ce qui compte pour lui, c’est être élu. Si il l’est, il quittera un mandat, sinon, il en a déjà deux.

Tout cela montre bien qu’il y a une absence de moral en politique, du moins dans ces partis là. Peut être, si on appliquait enfin une loi qui interdise de verser des indemnités aux élus, il y aurait moins de carriériste, et plus de gens dévoués, vraiment, à aider les autres.
Alors, pour ces régionales, et malgré la sympathie que m’inspirent Mr DEFAUD et Mr MAGAMOOTOO, le seul, dans les candidats des grands partis, pardon aux petites listes, qui me paraissent ne pas correspondre à tous les problèmes moraux décrits plus avant est Mr VERGOZ. Et pour cette raison, je voterais socialiste les 14 et 21 Mars 2010.

BERTIL Bertrand Reshad

7.Posté par dennis le 07/03/2010 19:10

A Bertrand R. Bertil : Votre analyse est parfaite et tout ce que vous avez dit est la stricte vérité. Sauf que vous préconisez de mettre en place les socialistes qui, dès qu'ils sont sont au pouvoir, font strictement la même chose. Regardez du côté de Saint-Denis, par exemple, mais pas seulement. Ailleurs, il y a des cas de cumuls de mandat qui frisent l'immoralité pour des socialistes qui, par essence même, devraient adopter la règle du partage. De plus, ce même parti que vous mettez en avant, sera sollicité au deuxième tour et acceptera de composer avec ceux que vous semblez honnir.

8.Posté par Bertrand Reshad BERTIL le 08/03/2010 02:46

IL y a effectivement des zones d'ombre au PS. mais, en ce qui concerne cette liste, je veux croire qu'elle changera les choses. il est vrai que certain cumule trop de fonctions, et il faut le dénoncer aussi. j'espére qu'au deuxième tour, le parti restera droit dans ses bottes, et respectera ses engagements. l'une des raisons qui me font y croire est que Michel Vergoz est quand même celui qui a le plus essayer de contrer les agissements familiaux dans la dernière mandature.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter