Social

Le lycée Vue Belle rouvre lundi pour mieux affronter le Recteur

Lundi matin, les cours seront assurés normalement au lycée Vue Belle dans les hauts de Saint-Paul, l'un des établissements les plus vindicatifs de ces deux dernières semaines.


Le portail du lycée sera bien ouvert lundi matin, mais pour combien de temps ?
Le portail du lycée sera bien ouvert lundi matin, mais pour combien de temps ?

C'est en cours que les enseignants du lycée Vue Belle entameront la prochaine semaine. Une semaine peut-être décisive puisque dans l'après-midi du 28 février les syndicats seront reçus à Saint-Denis par le Recteur Mostapha Fourar.

"Nous espérons avoir les mêmes satisfactions que le lycée Rontaunay à l'issue de son entretien avec le Recteur", précise Roland Ribes, représentant de la FSU et enseignant au lycée Vue Belle. Le lycée Rontaunay de Saint-Denis avait eu gain de cause avec la non suppression de deux sections en comptabilité et secrétariat ainsi que le maintien de trois postes.

"Entrave au libre exercice du travail"

Avec 12 postes supprimés à la rentrée prochaine, le lycée de Vue Belle sera le plus impacté de toute l'académie. "Si nous arrivons à au moins récupérer quelques postes, ça sera déjà ça de bien", ajoute le représentant syndical.

La rencontre avec Mostapha Fourar se tiendra lundi à 15h. Une assemblée générale, dès 7h30 mardi matin au lycée de Saint-Paul donnera le "la" de la suite des événements en fonction des compromis (ou pas) trouvés la veille avec le Recteur.

Pour l'heure, le professeur reste dans l'attente d'une signification de la gendarmerie pour "entrave au libre exercice du travail" qui aurait été prononcée à l'encontre de trois enseignants du lycée parmi lesquels se trouvent trois professeurs : Hakim Malaisé, Marie-Claude Virama et Roland Ribes lui-même.

"Attention, nous attendons les élèves lundi mais notre blocage n'est que suspendu", réaffirme vivement le représentant de la Fédération syndicale unitaire.
Vendredi 25 Février 2011 - 17:59
Ludovic Grondin
Lu 2223 fois




1.Posté par noe974 le 25/02/2011 18:20
Il faut tj se battre et parfois on a gain de cause ...
Le Recteur a encore quelques postes dans ses poches ...ceux qui gueulent plus gagnent plus et c'est connu !!!

Gueulons tout le monde en même temps !!!!

2.Posté par Professeur Maboule le 25/02/2011 22:07
Ben alors les profs de Vue belle on n'écrit plus rien pour les petits camarades? T'es où Nina? Nina reviens! reviens! reviens! Vous avez prévenu les caméras pour lundi devant la gendarmerie? Bello va venir? Vous rassemblez vos élèves devant la gendarmerie avec caillassage? Enfin on va avoir du sang, des larmes, de l'action. Je commençais à m'ennuyer avec vos manifs. Votre rendez-vous à Pôle emploi était pas rigolo. Alors là des profs et des élèves qui caillassent une gendarmerie ça c'est de l'action! Petit conseil : mettez des t-shirts blancs comme ça on verra le sang!

3.Posté par Ded le 26/02/2011 16:12
"d'une signification de la gendarmerie pour "entrave au libre exercice du travail"
Ah bon , si la gendarmerie intervient, c'est que des gens ont porté plainte .
Qui?
Le proviseur? son adjoint? des profs? des profs qui "voulaient travailler" je mets entre guillemets car dans ces périodes troublées , certains profs font semblant de vouloir travailler sachant que la plupart des élèves ne viennent pas ,ou, s'ils sont présents dans l'établissement, ils n'ont guère la tête à travailler...mais tout cela permet de ne pas être privé de salaire et parfois de se faire bien voir par la hiérarchie

Tout cela parait bien suspect...

Comme dans toute grève, quelque soit les circonstances ( dans le public ou le privé) il y a des "jaunes" , des gens qui attendent que la grève marche pour en retirer les fruits sans trop se fatiguer.

4.Posté par anonyme le 26/02/2011 18:16
Ded, t'affole pas pour lundi, ça se passera bien, je suis sûr que les gendarmes vont même t'offrir un café.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales