Société

Le label de l'Unesco n'est pas remis en question

"Ouf" de soulagement, le label de l'Unesco n'est pas menacé aux dires des autorités compétentes. La présence de deux membres de l'Unesco sur l'île permet même de mettre en place rapidement un accompagnement destiné à aider la Réunion à faire face à ce désastre.


Le label de l'Unesco n'est pas remis en question
 
Après les lagons de la Nouvelle-Calédonie, la Réunion a été le 2ème espace de l'Outre-mer français à être inscrit sur la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l'Humanité de l'Unesco. Notre île a malheureusement, dès l'année dernière, dû lutter contre des incendies qui ont détruit des centaines d'hectares de sa richesse naturelle.

La question légitime du maintien du label au patrimoine Unesco s'est alors posée. Ce jeudi matin, alors qu'il s'apprêtait à rencontrer deux membres de l'Unesco, Didier Robert a pu confirmer que le label n'était pas en jeu. Elément confirmé par le président du Parc national, Daniel Gonthier.

Ces deux représentants de l'Unesco se sont en réalité déplacés à l'occasion des premiers entretiens organisés autour du patrimoine de l'océan Indien. Mais les enjeux sont trop importants pour que leur présence ne puissent bénéficier à la gestion de la crise qui concerne le Maïdo et ses alentours. "En tant que correspondants directs, nous avons pu en profiter pour leur apporter toutes les informations nécessaires concernant les moyens, la surface touchée, les espèces menacées…", explique Daniel Gonthier qui a prévu une réunion de travail en fin de journée. "Nous allons intégrer ces éléments à la charte que nous préparons", ajoute-t-il.

Un séminaire en février 2012?

Pour le président du Parc national, "ils sont conscients que c'est un accident et que nous allons mener tous les efforts nécessaires pour démarrer aussi rapidement que possible la restauration du territoire touché", indique-t-il. Les acteurs du terrain et experts envisagent déjà de mettre en place des "banques de graine" (stocks) avec d'autres pays (Inde et Afrique notamment) afin de sauver certaines espèces. Mais avant cela, dès que la période de refroidissement des terres sera achevée, une programmation d'expertise à base d'un système GPS sera lancée en vue de faire un état des lieux précis des pertes.

Par ailleurs, le président de la Région Réunion, Didier Robert, propose d'accueillir au mois de février 2012 un séminaire afin d'aborder des questions aussi diverses et variées que la restauration des forêts, la proximité entre les populations et un espace remarquable ou encore la réflexion à donner au SAR (Schéma d'Aménagement Régional). Il faut dire que la collectivité régionale a une pression supplémentaire... Elle qui a fait le choix de faire de 2012 l'année de l'Ecologie avec la mise en place de nombreuses actions, on l'attend maintenant davantage au tournant.
Jeudi 3 Novembre 2011 - 14:28
Lu 1386 fois




1.Posté par Cambronne le 03/11/2011 13:30
Funeste connerie comme le triple AAA Pour continuer à entretenir des crétins de fonctionnaires incompétents

2.Posté par Association Citoyenne de Saint Pierre le 03/11/2011 14:09
En Image sur les traces de l'incendie 2010, "Les menaces vraies et supposées au Maïdo":

3.Posté par noe le 03/11/2011 16:35
Très bonne nouvelle !

Dans quelques années , avec de l'entretien , la forêt reprendra ses droits ... Ce sera plus joli ...plus fonctionnel ... Un nouveau paradis ... Il fallait un bon nettoyage ...

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/11/2011 18:05
vite un incendie virtuel à zinfos, pour faire dégager noé .. je commence à deviner son identité..

5.Posté par mazenbron le 03/11/2011 19:15
Et si Noe n'était q'un provocateur comme certains dessinateurs,mais le talent en moins ?
Noe répond rarement aux post indignés ,moucateurs,ou plus virulents .
Si les zinfonautes se mettaient d'accord pour poster"bravo Noe" à ses élucubrations ? :-))

6.Posté par Le guito ramoune de bras panon le 03/11/2011 19:26
ouf! le principal est de garder notre label, la foret et les fleu-fleurs on s'en fout. Au contraire ca nous fera un pretexte pour une rallonge de budget, la construction d'un luna park et d'un ascenseur pour amener les handicapés à l'ilet aux orangers.


7.Posté par Marine de Ste-Suzanne le 04/11/2011 03:36
Deux labels ne peuvent être remis en cause : les labels unescoco et unescon . Ils appartiennent au post .... , champion hors catégorie de l'intolérance, de la bétise et de la haine.
Marine le Pen mérite le label de Cadix , insigne honneur de sa droiture et de son héritage Gaullien.

8.Posté par noe le 04/11/2011 05:26
Mais mon cher mazembron (produit noir en granulés que je prenais jadis pour "nettoyer le sang" , lol) , on pratiquait jadis des cultures sur brûlis ....Chez nous , les entretiens des forêts laissent à désirer ... on laisse pousser les herbes folles , les épines , les framboises marronnes , et autres plantes invasives venues d'ailleurs sous prétexte de "crise" ....
Un nettoyeur type "M. Propre" passant par là remarqua cet abandon ...il se mit à tout nettoyer en brûlant les mauvaises herbes .... mal lui prit , un violent incendie se déclara !
"Herbes tu étais , terreau tu deviendras !" , se dit-il !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales