Société

Le label Unesco des "Pitons, cirques et remparts" fête ses 6 ans


Le label Unesco des "Pitons, cirques et remparts" fête ses 6 ans
Le Parc national de La Réunion a célébré ce mercredi le 6ème anniversaire de l’inscription des "Pitons, cirques et remparts" sur la liste du patrimoine mondiale de l’Unesco. "L’anniversaire de tous les Réunionnais ", a insisté ce matin Daniel Gonthier, son président, rappelant avec fierté la rapidité avec laquelle le classement a été obtenu à l’unanimité en 2010.

Pour fêter l’événement, de nombreuses animations étaient organisées ce mercredi 3 août en partenariat avec le Domaine des Tourelles et l’Office de tourisme intercommunal de l’Est : contes, randonnées, coloriages et initiation à la fabrication de kayamb. "Nous souhaitions mettre en valeur ce travail qui nous permet de proposer une programmation riche liée à la culture, à l’artisanat et au patrimoine naturel".
 
Un label incomparable

Si aujourd’hui le Parc attire près de 25.000 visiteurs par an, il espère d’ici 5 ans en attirer 15.000 de plus chaque année. Un objectif à atteindre en maintenant sa mission de préservation du patrimoine tout en favorisant les activités économiques sur le territoire. "C’est un vrai projet de société qui place l’homme et la nature au coeur du développement de l’ile" a expliqué Daniel Gonthier. 

En ce qui concerne les retombées économiques de cette inscription, pas de données chiffrées récentes, mais de "bons retours notamment auprès des consulats des pays de l’Europe du nord connus pour apprécier le tourisme vert", a indiqué la directrice du Parc, Marylène Hoarau. Selon Daniel Gonthier, 1,6 million de passages routiers ont été enregistrés vers le coeur de l’île, l’année dernière.  "Ce label est la plus grande campagne de communication gratuite que nous n’aurions jamais pu faire".

Et afin de l’étendre, l’IRT et le Parc National travaillent à un nouveau logo qui devrait  prochainement voir le jour sur les vidéos promotionnelles de La Réunion où les Pitons, cirques et remparts.

Le label Unesco des "Pitons, cirques et remparts" fête ses 6 ans
Mercredi 3 Août 2016 - 22:42
Lu 990 fois




1.Posté par GIRONDIN le 03/08/2016 23:37
Bien seul le bonhomme, Didier l'américain l'a dit lu veut pu de parc.....

Copain et pines veulent récupérer leur terrain pépère, alors...

2.Posté par Turbo le 04/08/2016 07:14 (depuis mobile)
L’anniversaire de tous les Réunionnais ? Ou lé sir ?!! Comme beaucoup nou la conu ke la réunion lavé pose candidature kan la vu gonthier danse maloya Brésil laba..

3.Posté par mandelamarley le 04/08/2016 08:39
Mi pose a mwin la question ,ko sa la apport de plus aux réunionnais ?

4.Posté par Peu chère le 04/08/2016 10:47 (depuis mobile)
Et toujours pas de podcast disponible de ce maire président à l'accent pagnolesque plus que frisant le ridicule...

5.Posté par Mékissonkon le 04/08/2016 10:48 (depuis mobile)
3.
Un président de plus et pas grand chose au final sinon un peu de taxe pour la commune de la plaine des palmistes...et beaucoup d'emmerdements pour les activités économiques des hauts..

6.Posté par Association Citoyenne de Saint-Pierre REUNION le 04/08/2016 14:33
Petite piqure de rappel : c'est la mobilisation populaire menée par l'Association Citoyenne de Saint-Pierre avec une pétition historique (la plus importante jamais réalisée à la Réunion) qui a permis la sauvegarde de toute la zone de la Plaine des Sables et son inscription dans le Bien Patrimoine mondial. Eh oui, vous avez bien lu, elle en était exclue ... Elle a été réintégrée grâce à la mobilisation des Réunionnais et des touristes du monde entier, ce qui fut exceptionnel et c'est aussi ce qui a permis de sauver la candidature Réunion, rejetée la première fois.

Evidemment, préserver, c'est préserver pour tous, et il n'est pas question d'accepter que la direction de ce parc permette le mitage du coeur du parc des Réunionnais par l'implantation "d'eskrolodge" au bord de l'enclos du volcan, en site naturel isolé, ce qui n'est ni écologique ni économique.

Le tourisme "apartheid" où l'on réserverait nos plus beaux espaces naturels pour le seul profit de quelques-uns, n'a pas sa place à la Réunion. Les politiques qui ont la mémoire courte et qui trahissent devraient y réfléchir ..

7.Posté par al capone et la bande!! le 04/08/2016 17:53
il faudra bien que ce president du PNR cesse une fois pour toute de gesticuler concernant ce bien classé!!, un parc regional avec tous nos zelues delinquants n'a pas sa place a la REUNION!.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales