Faits-divers

Le jeune portois toujours introuvable


Les badauds étaient encore nombreux ce matin sur le littoral portois pour essayer d'apercevoir le corps de ce jeune de 24 ans emporté hier après-midi par la houle.

Une vedette de la SNSM est une nouvelle fois venue repérer l'endroit ce matin sans toutefois s'attarder tant la mer est impraticable. "Vers 9h30, ils sont restés à environ 100m des blocs de béton, ils ont pas pu s'approcher plus", complète un pêcheur du coin, qui aujourd'hui a rangé sa canne pour scruter le plan d'eau déchaîné.

Ses deux collègues y vont également de leurs conseils sur ce lieu très dangereux. Situé à la droite des réservoirs de la SRPP, entre les blocs de béton qui protègent de la houle le site à risques, l'endroit est appelé "le cimetière des requins" par les mêmes pêcheurs. "Quand nous vient pêche ici, lé pas rare que ou voit des ailerons dans le coin", expliquent-ils. Le lieu a aussi une sale réputation avec un assassinat qui a conduit une bande de jeunes à jeter le corps d'un homme il y a quelques années sur ce site escarpé. "Tous les gars qui ont fait ça ont mal fini, se remémorent les Portois. Certains se sont suicidés. De la bande, ils n'en restent que deux qui sont dans un sale état".

Des rouleaux de 3 mètres

Dans les rangs des habitués du coin, l'espoir de retrouver le corps demeure faible. "Le jeu homme est tombé à l'eau ici mais je suis sûr que son corps a été emporté complètement côté Ouest, c'est-à-dire vers la digue du Port Ouest, car le courant va dans le sens descendant". Pour un autre pêcheur averti, "soit le corps lé ensablé, soit si li la saigné requins la fini passe par là".

Vers 10h, seule une patrouille de la police nationale ainsi que la présence du beau-frère du jeune portois trahissaient le drame de la veille. "Les pompiers ont scruté le plan d'eau jusqu'à 1h du matin", témoigne le beau-frère du disparu. "Je ne sais pas s'ils vont chercher à nouveau aujourd'hui", ajoute-t-il.

"La mer est plus démontée qu'hier", précise un témoin du drame de ce dimanche, signe que le pessimisme va grandissant.

Une houle d'environ 3m de haut se fracasse encore sur les blocs de béton et sur le spot de la folette.
Lundi 13 Février 2012 - 12:18
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2638 fois




1.Posté par noe2012 le 13/02/2012 13:51
Tout doit être fait pour retrouver ce monsieur !!!! si c'est encore possible !

2.Posté par pere Plexe le 13/02/2012 19:25
ils revent ou koi ?
ou sont zamalealisés ?

c est pire que noé ek son arche

3.Posté par Poseïdon le 13/02/2012 20:02
La piscine c'est mieux...

4.Posté par Creol aret le 13/02/2012 23:46
Un peu de respect pour ce jeune homme qui a perdu la vie,personne n'est a labri du danger et de limprudence alors soyont respectueux envers cette victime

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales