Faits-divers

Le jeune consommateur de Rivotril condamné pour ses excès de violence

Mercredi 1 Février 2012 - 09:32

Le jeune consommateur de Rivotril condamné pour ses excès de violence
 
Sa mère et sa copine connaissent et témoignent de ses deux faces, celle du gentil jeune homme, qui peut devenir "diable", selon le mot employé par sa maman, lorsqu'il consomme du Rivotril.

Il y a quelques jours, la petite-amie d'Arnaud Fleuris a fait les frais d'un nouveau déchaînement de violence. Battue, menacée, elle a enduré les mauvais traitements de son compagnon et a échappé au pire. Au tribunal correctionnel de Saint-Denis hier, la mère de celui-ci n'a pas caché son effroi vis-à-vis du comportement de son fils.

Le petit-ami violent et récidiviste a expliqué qu'il ne se rappelait pas ses excès de violence, seuls des flashs lui reviendraient. Son avocate a tenté de mettre l'accent sur le besoin de se soigner de son client, qui à 24 ans est dépendant du Rivotril depuis plusieurs années, mais n'a pas pu lui éviter une peine ferme.

Il écope de quatre ans de prison dont deux ans avec sursis et une mise à l'épreuve.
.
Lu 1101 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 24 Novembre 2017 - 09:34 Levée de garde à vue pour l'instituteur