Courrier des lecteurs

Le jackpot des décharges syndicales


On lit dans le JIR du 24 mars 2010 sous le titre "Une décharge n'est nullement un emploi fictif" : Combien de responsables syndicaux jouissent d’une décharge complète de leurs obligations professionnelles pour s’occuper exclusivement des affaires de leur mouvement tout en étant toujours rémunérés par leurs employeurs ? Il n’y a pas de chiffres exacts à ce sujet ou alors on se garde bien de les diffuser, mais tous ceux qui en bénéficient assurent en chœur que tout cela est réglementaire. “Il s’agit d’un acquis de mai 1968,” rappelle Paul Junot. Et Jean-Pierre Rivière de souligner : “Une décharge n’est nullement un emploi fictif.” : “Il s’agit d’un acquis de mai 1968". Et pourtant c'est bien purement et simplement un gros gaspillage de l'argent public. L'État forme des fonctionnaires pendant de nombreuses années, et quelques agrégés, certifiés ou professeurs des écoles cherchent à prendre la tangente et courent se réfugier dans le monde syndical. Il faut en former d'autres pour les remplacer. Chaque établissement scolaire a quelques bénéficiaires d'une décharge! Et les heureux élus syndicaux ne manquent pas de toupet : ils crient au scandale car il y a un manque flagrant d'enseignants. Et de déclencher de temps en temps une petite grève pour faire plier à leurs caprices le gouvernement, le responsable - bien sûr, à leurs yeux - de tous nos maux. Ils ont des solutions à tous les problèmes alors que les têtes pensantes ne mettent plus jamais les pieds dans une classe! Soyons donc un peu cartésiens. Abolissons cet acquis pour le bonheur de nos élèves. Que le responsable de syndicat retrouve son poste à plein temps et qu'il se fasse épauler dans sa seconde fonction par des fonctionnaires tout juste retraités et qui soient de sa chapelle syndicale : le bénévolat devrait s'implanter plus fermement dans ce milieu. Raymond Mollard a donné la preuve que, lorsque que sonne l'heure de la retraite, on peut être en pleine forme et exercer ses talents d'une autre manière; après ses années de syndicaliste au cours desquelles il a bénéficié d'une décharge complète, il a trouvé son autre voie : vice-président à la Pyramide inversée. Et combien d'autres enseignants sont dans une situation un peu comparable? Que nos syndicalistes fonctionnaires soient un peu plus altruistes et qu'ils courent frapper à la porte de nos parlementaires pour leur demander de proposer l'abrogation de l'acquis de mai 1968. Soulageons nos finances publiques! Luc Chatel a, dans ce domaine, du pain sur la planche. Gérard Jeanneau gerard.jeanneau@laposte.net
Mercredi 24 Mars 2010 - 18:05
gerard.jeanneau@laposte.net
Lu 2922 fois




1.Posté par boyer le 24/03/2010 18:43

du petainisme au 1er degres, ya meme pas besoin d'entrer dans les arguments.

2.Posté par Sarda le 24/03/2010 20:55

Comme il s'agit d'argent public, il faudrait publier la liste de tous les fonctionnaires en décharge syndicale !

3.Posté par Gérard Jeanneau le 24/03/2010 21:51

A l'attention de Boyer, à court d'arguments, j'ai ajouté un complément à mon article. Plus aucune trace de pétainisme, seulement celle du bon sens. Et je le renvoie à mon blog où la présentation permet une lecture plus aisée.

Que nos syndicalistes fonctionnaires soient un peu plus altruistes et qu'ils courent frapper à la porte de nos parlementaires pour leur demander de proposer l'abrogation de l'acquis de mai 1968. Soulageons nos finances publiques! Après le réexamen des 35 heures hebdomadaires qui ont mis à mal notre économie, il y a lieu de se pencher sérieusement sur cette niche syndicale. Le ministre de l'Education nationale a, dans ce domaine, du pain sur la planche.

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 24/03/2010 22:19 (depuis mobile)

Les 35 heures n'ont pas mis a mal notre societe, d'ou tu tires cette contre verite? De fred lefevre?

5.Posté par boyer le 25/03/2010 07:05

le jackpot de l 'UIMM: pendant des decennies ils ont detourné l'argent PUBLIC destiné a la formation professionelle. ca se chiffre en milliard d'euros.

Roseline Bachelot a touché et a defendu en 1995 un amendement sur la formation professionnelle qui a sauvé les finances de l'organisation patronale.


----------------------------

Le jackpot de la médecine du travail: un vaste système s'est déployé depuis des années, dans toute la France, pour faire vivre les comités locaux du Mouvement des Entreprises de France: emplois fictifs, voyages somptueux, notes de frais et salaires de complaisance.

A la Réunion, c'est encore plus simple. Après avoir licencié pour faute la très active directrice du service Intermetra, le président de l'association, Jean-Pierre Haggai, s'est arrogé les fonctions directoriales. Cette fois-ci, pas de salaire, mais des avantages en nature : un aller-retour par mois à Paris pour assister aux réunions du Cisme (là où ses prédécesseurs en faisaient deux par an) et un 4X4 d'une luxueuse marque allemande comme voiture de fonction.

6.Posté par jojo le 25/03/2010 08:20

Je suis une enseignante à la retraite ,j'ai bénéficié d'un décharge syndicale pendant 8 ans ,en fin de carrière car je me suis d'avantage engagée à ce moment la .Je me suis investie sans compter ,et en décalage par rapport aux autres :horaires ,réunions,visites sur le terrain ....tout cela en dehors du temps scolaire.Sur le plan matériel cela ne m'a rien "rapporté" ,pas plus que mon salaire de PE ,sur le plan humain je me suis enrichie,sur le plan physique j'ai testé ma résistance .Je ne regrette rien ,que ceux qui trouvent que la place peut -etre bonne fassent comme moi ,qu'ils s'investissent sans compter ,qu'ils acceptent un avancement moyen dans le déroulement de leur plan de carrière .
Y PEUT PAS EMPECHE LA MER DE BAT......Créole lé gros coeur

7.Posté par Aura du Sol le 26/03/2010 17:34

Allons-y, comme notre ami Gérard, cherchons chez le voisin ce qui pourrait être meilleur pour soi..... et envions le jusqu'à le conspuer et si possible le détruire!
Sur ce raisonnement, j'affirme que les chefs d'entreprises jouent au golf, que les footballeurs font mumusent avec un ballon, que les acteurs s'amusent dans les boîtes privées les plus chics, qu'Obama se promène en Air-Force one, et que tous ces gens sont payés pour ça: c'est un comble de gaspiller autant d'argent! Eliminons ces parasites!
Bien sûr, j'oublie de dire que si j'étais à leur place je ne pourrais pas faire un quart de ce qu'eux font au quotidien, et ainsi, je peux me permettre d'aller déverser ma rancoeur sur la toile.
Tu vois Gérard, ce que tu fais, d'aller baver ton envie et transpirer ta haine sur internet, finalement, ce n'est ni très compliqué, ni très utile, mais tellement agréable... Quand je pense que pendant des années, des enseignants (de ces profiteurs de décharges) ont investi non seulement leur conscience, mais aussi les deniers de l'état, pour t'apprendre à écrire correctement et quand je vois ce que tu en fais, ne penses-tu pas que toi aussi tu abuses d'un privilège acquis: celui de l'instruction! Et, toujours en suivant ton raisonnement, comment se doit-on de réagir? En éliminant les gens qui gaspillent leur instruction avant tout simplement d'abolir l'instruction!
Pour terminer sur une note un peu plus serieuse, il serait sûrement intéressant de revoir le militantisme syndical à l'aulne de notre vie moderne, c'est à dire avec plus de transparence, de conscience et d'évaluation.

8.Posté par Gérard Jeanneau le 26/03/2010 21:00

Aura du Sol!

Joli pseudonyme qui va bien avec son raisonnement biscornu, un raisonnement réellement "au ras du sol". On promène son regard sur autre chose que sur le problème traité. Ce n'est pas un regard cartésien.

Aucune haine ne m'anime : fonctionnaire d'Etat à la retraite, ex-professeur de lettres, je continue à apporter ma petite pierre à l'instruction, plus précisément à l'enseignerment du latin. J'ai bénéficié d'une instruction gratuite, je contribue de mon mieux à la répandre à mon tour avec grand plaisir ... et gracieusement. Et cela depuis ma mise à la retraite, depuis plus de quinze ans! Je n'ai donc pas de leçon à recevoir de notre Aura du Sol!

Ce qui m'anime, c'est tout simplement la lutte contre le gaspillage de l'argent public : remettre dans nos collèges et lycées les enseignants actuellement planqués à la MGEN ou ailleurs, dans les structures syndicales entre autres, c'est régler la pénurie d'enseignants. On peut faire appel pour remplacer les planqués au bénévolat de jeunes retraités.

Ataleur, Aura du Sol!

9.Posté par macatia le 23/12/2010 10:09

Je découvre vos articles : bravo et bonne continuation.

10.Posté par BouNTy HunTer le 23/12/2010 18:12

..Pas mal celle là... !! ..De même : je découvre...!!

Le Jeanneau qui se la ramène : "" fonctionnaire d'Etat à la retraite, ex-professeur de lettres, je continue à apporter ma petite pierre à l'instruction... ""

Mon cher gracieux contributeur... permettez-moi de vous poser la question :

...Vous touchez votre retraite ...à la Réunion ?!! ..Ds ce cas, et en tant que fonctionnaire d'Etat, il me semble que votre rémunération reste indexée nan.. ?! Et ce, même à la retraite ?! ...Intervenez si je me trompe...

Aussi, je vous propose de "gracieusement" reverser cette majoration... afin d'aider au financement des activités syndicales par exple.. qu'en pensez-vous ?? ..Vous participerez ainsi, ..à l'amélioration de la situation des travailleurs, car c'est essentiellement l'activité syndicale qui a permis que s'exerce le droit.. je parle du droit des employés communaux non titulaires par exple... et Imhotep sait, qu'en ce domaine, c'est et ça a été.. le grd foutoir !! (..et si vous voulez bien leur reconnaitre certains droits ??!..) mais vous coopérez de même, à la defense des interêts et avantages dits "gargantuesques", ..ceux-là que vous envierait "presque" les experts expatriés.. les chirurgiens orthodontistes... ou encore ces photographes... que l'on dit pionniers...!!

..j'dis ça.. je sais pas... mais il semblerait que presque il vous incommode... ce traitement..??

..Alors comme je l'ai déjà précisé à un autre de ces illustres "lutteur contre le gaspillage public".. il y a comme un terme bien local, pr designer les altruistes de votre genre...

..Et ce terme commence par MAC.... je ne suis pas bien sûr de son ortographe "phonétique", mais juste pr vous mettre sur la piste... il ne s'agit pas du macabit !!!!

..je précise à l'attention d'un autre "fin" crétin pseudo censeur, ..caton2 pr ne pas le nommer, ..que la sur rèm qu'il souhaite retirer aux fonctionnaires... je cite.. par punition !!! ...elle a favorablement arrondi les fins de mois idillyques des dits chirurgiens. Ou photographes. Ou organismes bancaires. Ou importateurs divers. Ou autres lauréats... de marchés publics !!

La "punition"... risquerait ainsi, d'affecter tout un système.

..je n'oZe écrire "une société". Ce terme semblera peut-être par trop grossier.. à certains.

Joyeuses fêtes M'sieurs Dames !!!

11.Posté par KiND of A "uP" le 23/12/2010 20:20

...Allez Hop Hop.. biiim !!!

..Et comme le pseudo l'indique... Quoi fait ton jackpot signor Jeanneau !!!!?!

..à bas les avantages... à Qui ???


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 15:31 Macron insulte les salariés, le Medef insulte l'école

Vendredi 22 Septembre 2017 - 15:03 Le MEDEF n’a pas le droit d’insulter l’Ecole