Société

Le "guide de survie du surfeur à la Réunion" bientôt disponible

L'association Frères de la côte s'engage un peu plus dans son rôle de prévention des risques liés à la pratique des sports de mer. Alors que de nombreux contournements de l'arrêté préfectoral en vigueur sont constatés sur les plages de l'Ouest au petit matin par des surfeurs, Christophe Matéi, président de l'association est sur le point de publier un "guide de survie du surfeur à la Réunion". Une contribution qui rappelle les fondamentaux à respecter "en l'absence de solution durable".


Le "guide de survie du surfeur à la Réunion" bientôt disponible
 
Prévenir plutôt que guérir. L'association Frères de la Côte a choisi de ne plus attendre les solutions des administrations concernées par la problématique de la menace requin. Le livret sera en libre distribution courant de la semaine prochaine si aucun contre-temps n'arrive d'ici là. Mais dores et déjà, le livret est consultable sur les frères de la côte.

Christophe Mattéi explique la démarche de son association. "En attendant des véritables mesures de sécurité qui passeront par un "rapport pédagogique différent à l'océan ", mon association édite un "guide de survie du surfer à la Réunion".

"Je le distribuerai gratuitement en version papier d'ici la semaine prochaine, dès l'arrivée des exemplaires. Il sera disponible dans les surf shops, à la plage, dans les camions bar,etc.. L'objectif étant de rappeler et d'insister sur les critères de sécurité incontournables qui s'oublient à mesure que traîne la crise requin" explique Christophe Mattéi.

Outre les conseils habituels édictés comme de ne pas surfer trop tôt ou trop tard, et surfer de façon isolée, le livret va un peu plus loin en complétant le propos.

"Ne pas surfer, ni nager, dans une zone où chassent les grands pélagiques : au large, dans le bleu, près des pointes, au-dessus des tombants, dans les passes et en règle générale dans un courant fort. Éviter les objets scintillants (bijoux) et les vêtements aux couleurs vives et claires (jaune, orange, vert clair, blanc, teintes fluo...) qui attirent l’attention, voir peuvent exciter les requins ou encore éviter d’évoluer à proximité de dauphins, tortues. Certains requins suivent ces espèces à des fins alimentaires" rappelle l'association.

Hormis les conseils à retrouver dans ce guide, Frères de la Côte met l'accent sur les dérives de l'activité portuaire. Frères de la côte, Prévention Eequin Réunion, Sea Shepherd Conservation Society s'accordent à dire que l'élimination des stimuli qui attirent les bouledogues à même le sable, où s'accumulent carcasses et triperies (repérées par la campagne des apnéistes Buyle et son équipage), "enlèverait une des raisons de la sédentarisation des bouledogues".

Toujours dans un esprit de réconciliation générale des surfeurs, Christophe Mattéi estime que "les points de convergence entre les amoureux de l'océan sont plus nombreux que l'on pourrait l'imaginer dans la diabolisation des "pro" et des "anti"".

Il conclut : "Si le groupe que je représente a lâché prise au conflit contre productif avec l'ONG de protection de la nature Sea Shepherd, c'est parce que je me suis rendu compte que 2 mois de conflit aboutissait à des représentations caricaturées dans les camps surf culture et océan nature. Le vieux débat "Nature vs Culture" n'a plus lieu d'être dès lors que l'on réfléchit à une réflexion politique en même temps qu'à une éthique environnementaliste".
Mercredi 14 Décembre 2011 - 17:00
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2025 fois




1.Posté par noe le 14/12/2011 16:23
Sage précaution !
Il vaut mieux aller à plusieurs ...les requins ont peur de la foule !

"Entre tous les ennemis, le plus dangereux est celui dont on est l'ami." (Alphonse Karr)

2.Posté par L''Ardechoise le 14/12/2011 17:15
Il faudra le faire en DVD pour ceux qui ne savent pas lire (Respectez le site, Ne jetez pas vos saletés partout...)
Bonne glisse malgré tout, amis surfeurs, amies surfeuses, prenez garde à vous; à bientôt!

3.Posté par FDLC-le Syndicat le 14/12/2011 19:50
Le guide est en version appli pour android e,smartphone et iphone ,pour devenir un outil interactif à utiliser face au spot,avant d'entrer à l'eau.Les variables météo,conditions environnementales, humaines,etc.viendront définir une notation,un pourcentage d'attaque et un bilan (y aller en faisant attention ,ne pas du tout y aller,par exemple.) @2 ,bien d'accord sur le volet "pédagogie de la nature" à revisiter : L'océan 2.0 de la RUN doit être abordé comme un environnement à forte incertitude et ouvert. Ce guide s'adresse à tous les usagers de la mer qui flottent (pas les plongeurs)...Bien entendu ,cette appli sera gratuite ou presque ,le but n'est pas lucratif ,la di la fé devancé.Mais le developpement progiciel est onéreux et l'association n'est (pas encore) reconnue d'utilité publique...Question de temps.

4.Posté par le sens marin le 14/12/2011 20:37
j'ai un trou de mémoire. C'etait quoi le truc auquel Eric Tabarly se referait quand il parlait du "sens marin"?

un truc de gonzesse comme l'intuition feminine? (vous les mecs vous pouvez pas comprendre, mais nous les femmes, on ressent les choses, c'est coma, tuwouas?)

- un mix entre observation, bon sens et sang froid?

5.Posté par La fraternité -le conclave le 15/12/2011 06:11
@4 :oui ,le sens marin...Mais le sens terrien a pris le dessus, par la montée de l'individualisme et du consumérisme.Lipovetsky ,dans "l'ère du vide",a montré ces dérives post modernes...On va à la mer "comme au supermarché"(dixit Buyle) ...Et le sens marin,dont tu parles,c'est aussi et surtout l'instinct de survie tout simplement ...Parceque quand on est "faible "au sens physiologique,on est dans la perception,on ressent les choses, et cette "faiblesse" a peut être disparu avec le développement du sens terrien,où l'on croit au risque zéro.Où l'on croit en la volonté de puissance.

6.Posté par sephirine le 15/12/2011 06:13
quelle bonne idée...essentielle !!!
les semaines passent,les assemblées discutent,se disputent, procrastinent...et le SURF? où était-il passé? beaucoup de palabres, de polémiques .Les sportifs ont besoin d'apprendre ,les jeunes, de se responsabiliser,d' être autonomes par rapport au milieu qu'ils choisissent de fréquenter.UN IMMENSE MERCI aux Frères de La Côte de mettre, généreusement ,à la portée de tous ,connaissances,expérience et sagesse incontournables,et moyens matériels(édition du manuel).

7.Posté par Message d'un Frère de la cote le 15/12/2011 08:54
Ok ok,

Mais ce qui me dérange c'est que les idées doivent être débattues en démocratie non? alors pourquoi imposer à tout le monde" une" vision unique ?

La cordée d'alpiniste avance au rythme du plus lent ?
A moins que les suiveurs aient emprunté une autre voie, car la vérité n'est pas univoque.

Pourquoi critiquer la ministre quand elle offre la possibilité d'ouvrir la réserve à la pèche si besoin est ?
La pèche a toujours existé ici avant la création de cette réserve, c'est une tradition locale.

Les "frères de la cote" c'est une bonne poignée de personnes qui peuvent toujours donner leur avis mais cela ne sert à rien car la marche a suivre est imposée de fait.

Un mélange de démocratie et de dictature au bout du compte.

Car en effet si la dictature c'est "ferme ta gueule" et la démocratie c'est "cause toujours" on retrouve bien ce mode de fonctionnement au sein des "frères de la cote".

Il faut être plus à l'écoute et faire voter les décisions qui engagent tout le monde.
Au risque, dans le cas contraire de se retrouver avec un nouveau "GOURON" ; un nouveau gardien de mouton gourou d'une secte.

Merci pour l'écoute.


8.Posté par loo ping le 15/12/2011 13:53
"En attendant des véritables mesures de sécurité qui passeront par un "rapport pédagogique différent à l'océan ", mon association édite un "guide de survie du surfer à la Réunion".

le "mon" est reducteur pour une association ........

9.Posté par Michel le 15/12/2011 19:13
initiative bienvenue ! le site : un peu complexe (pas tout compris ) ,mais le guide me parle et servira à rapeller les regles aux enfants

10.Posté par Tanbi le 15/12/2011 21:21
Amis surfeurs... plutôt que de vouloir à tout pris être unijambiste ou cul de jatte, reconvertissez vous à la broderie de Cilaos...là au moins vous serez vraiment utile au tourisme de la Réunion...

11.Posté par Tanbi le 16/12/2011 14:41
...à tout prix...

12.Posté par eric inside surf service le 19/12/2011 03:16
Je vous renvoie tous au guide éducatif "les ti dalon de la mer" produit par des surfer lakour. Ce guide fait le lien entre surf et réserve marine. Dispo a la librairie des roches, l'aquarium, et au shop inside Etang salé. On a pas attendus 2011 pour pour travailler sur l'éducation a l'environnement marin via une activité fun et ludique qui permet d'avoir l'attention des enfants..
Je rejoint un peu le 7 concernant la facebookratie.

13.Posté par eric inside surf service le 19/12/2011 03:18
Votre guide a le mérite d'exister. bonne continuation au FDLC

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales