Economie

Le groupe Caillé se place sous la protection de la procédure de sauvegarde

La nouvelle va faire l'effet d'une véritable bombe dans le monde économique local : Le groupe Caillé va se placer demain sous la protection de la loi sur la sauvegarde des entreprises. C'est la procédure juste avant la mise en règlement judiciaire, procédure à laquelle elle ressemble d'ailleurs par de nombreux points.


Le groupe Caillé se place sous la protection de la procédure de sauvegarde
Le groupe Caillé est une des plus anciennes sociétés installées à La Réunion. Elle y est implantée depuis 1840 et a développé diverses activités dans l'île avant de connaitre son véritable essor en 1919, année où elle est devenue importatrice Peugeot.

C'est aussi une des plus grosses puisque le groupe envisageait d'atteindre le milliard d'euros de chiffre d'affaire cette année. C'est donc un mastodonte de l'économie réunionnaise qui chancelle.

Le groupe Caillé se place sous la protection de la procédure de sauvegarde
Le groupe Caillé est d'abord présent dans le secteur automobile, son activité historique, celle là même par laquelle ses difficultés arrivent aujourd'hui. A la suite de la crise, les ventes de voitures ont connu une baisse de 30% à la Réunion, ce qui a entrainé l'ensemble des comptes du groupe dans le rouge.

La branche Automobile vend notamment la marque Peugeot à La Réunion, grâce à laquelle elle est leader du marché, mais aussi BMW, Mini, Fiat, Opel et Chevrolet. La branche auto, c'est aussi les deux roues, les centres Midas, la location de voitures avec Budget, le courtage en assurance...

Le groupe Caillé se place sous la protection de la procédure de sauvegarde
Le groupe Caillé s'est diversifié depuis 1988 dans la grande distribution, où les marges sont certes plus faibles que dans l'automobile, mais portant sur un chiffre d'affaires bien supérieur. Et surtout, c'est un secteur qui résiste mieux à la crise. Cette branche a connu un fort développement et le groupe exploite maintenant un réseau d’hypermarchés et de supermarchés Géant Casino, de magasins hard discount à l’enseigne Leader Price, une activité de Cash & Carry sous l’enseigne Cash OI, ainsi que des magasins de distribution spécialisée sous enseigne La Grande Récré (jouets). Depuis Octobre 2009, la marque Leader Price du groupe Casino a remplacé les marques Champion et Dia par 23 magasins Leader Price et deux Géant Casino.

Depuis les difficultés de la branche automobile, c'est la distribution qui permettait de maintenir le groupe à flot. Malgré cela, les difficultés se sont accumulées, au point qu'il y a quelques mois, le 8 juillet dernier, François Caillé avait du se résoudre à demander au tribunal de commerce de Saint-Denis d'homologuer une procédure dite de "conciliation" entre son groupe et cinq banques de la Réunion, procédure qui lui a permis d'éviter le dépôt de bilan et d'obtenir un prêt de 18 millions d'euros.

Huit mois plus tard, François Caillé va franchir demain une marche supplémentaire puisqu'il va demander au tribunal de faire bénéficier son groupe de la procédure dite de "sauvegarde". C'est la dernière étape avant le dépôt de bilan pur et dur.

Le groupe Caillé se place sous la protection de la procédure de sauvegarde
Si le tribunal juge la demande recevable, il ouvre la procédure de sauvegarde et nomme les organes de la procédure :
   
- le juge-commissaire, chargé de veiller au déroulement rapide de la procédure et à la protection des intérêts en présence,

   - le représentant des créanciers, chargé de défendre l'intérêt collectif des créanciers notamment en procédant à la vérification des créances,

   - le représentant des salariés, ayant une mission d'assistance dans la vérification des créances salariales, et dans la représentation d'un salarié devant les prud'hommes,

   - les contrôleurs, choisis par le juge-commissaire parmi les créanciers du débiteur. Ils sont chargés d'assister le représentant des créanciers dans ses fonctions et le juge-commissaire dans sa mission de surveillance de l'administration de l'entreprise,
   
- et un administrateur judiciaire.

S'ouvre alors une période dite d'observation, d'une durée maximale de 6 mois en principe, qui a pour finalité de procéder au diagnostic économique et social de l'entreprise ainsi qu'à l'inventaire des éléments patrimoniaux du débiteur.
 Le chef d'entreprise conserve son pouvoir de gestion, l'administrateur nommé par le tribunal n'assurant qu'une mission d'assistance et de surveillance.

 L'activité de l'entreprise est poursuivie, sauf si l'entreprise en est incapable ou en cas de cessation partielle de l'activité.




Effets de l'ouverture de la procédure :
   

- Le tribunal peut suspendre les effets d'une procédure d'interdiction d'émettre des chèques lorsque celle-ci a été engagée pour des faits antérieurs au jugement d'ouverture de la procédure de sauvegarde.
   

- Les cours des intérêts légaux et conventionnels, des intérêts de retard liés à des contrats de prêts d'une durée inférieure à un an sont arrêtés.


   - Il est interdit au débiteur de payer toute créance née antérieurement au jugement d'ouverture, sauf en cas de paiement par compensation de créances connexes.


   - Il lui est également interdit de payer toutes les créances nées postérieurement au jugement d'ouverture, sauf si elles sont liées aux besoins de la vie courante du débiteur (personne physique) ou de nature alimentaire.
   

- Les créanciers publics (administrations sociales et fiscales) peuvent accorder des remises de dettes.
   

- Le jugement d'ouverture suspend toute action contre les personnes physiques coobligées ou ayant consenti un cautionnement ou une garantie autonome en faveur de l'entreprise en difficulté.


   - La procédure de sauvegarde peut être étendue aux personnes dont le patrimoine est confondu avec celui du débiteur, notamment en cas de société fictive.




Plan de sauvegarde de l'entreprise

 :
S'il existe des éléments sérieux pouvant assurer la survie de l'entreprise, le tribunal arrête un plan de sauvegarde qui met fin à la période d'observation.
 Celui-ci fixe les perspectives de redressement en fonction de l'activité, de l'état du marché et des moyens de financement dont elle dispose.

 Le tribunal peut prévoir la cession d'une ou plusieurs activités de l'entreprise. 

La durée du plan de sauvegarde ne peut excéder 10 ans. 



Effets du plan de sauvegarde de l'entreprise

 :
Si le débiteur n'exécute pas ses obligations dans les délais convenus, le tribunal peut prononcer d'office ou à la demande d'un créancier ou du commissaire à l'exécution, la résolution du plan de sauvegarde. Les délais de paiements qui ont été accordés à l'entreprise sont alors supprimés.
Lundi 29 Mars 2010 - 19:02
Pierrot Dupuy
Lu 10783 fois




1.Posté par anonyme le 29/03/2010 20:16
Je ne suis pas surpris par cette décision.
il y a trois ans à l'occasion de la garden-party du 14 juillet à la préfecture ( j'ai vécu à la réunion pendant quelques années ), M Caillé père m'avait fait part de ces inquiètudes sur la politique de rachat de ces enfants.
nous avons discuté longuement sur ce sujet . il semblait etre contre le rachat du groupe Dindar et contre la politque de " la course à la grande taille" à tout prix.
il regrettait le temps où il dirigeait la "boite " sans emprunt!
les faits lui donnent peut-etre raison!

2.Posté par F Daniel le 29/03/2010 21:09
Qui sont les plus assister a la Réunion les patrons pleureurs,SARKOZY leur a déjà donner plusieurs centaines de millions ya pas asse donne encore Mr caillé affiché votre salaire et qu'avez vous fait de l'argent planqué en SUISSE peut-être, cet le vrais visage du MEDEF s'enrichir avec l'argent des plus pauvres contribuables,nous les pauvres retraité
a qui ont fait payé de très chère impôts locaux pour nourrir les plus riches

3.Posté par citoyen(ne) le 29/03/2010 21:31
Notre tissu économique est fragile les monopoles la mondialisation ruine le peuple
comment faire si les entreprise se met a fermer plus travail
assurer nos familles, augmentation la précarité...
il faut se mettre en état d'urgence pour garder la paix sociale dans notre ile parce il y a risque que sa éclate.....

4.Posté par mwa la pa di le 29/03/2010 21:37
Je partage le point de vue anonyme (post 1) : A force de vouloir tout phagocyter la grenouille finit par éclater.... Espérons pour les employés de ce groupe que cela ne soit qu'une alerte. Mais François devrait peut être chercher ses capitaux ( En tant qu'homme averti, il doit avoir préparé ses arrières) pour aider sa société.

5.Posté par en retard mon Pierrot? le 29/03/2010 21:53
Alors pierrot dans la lune ou koi? on attend que la concurrence web publie Linfo avant de se mettre en branle ? C'est quand même bien essayer de sortir un dégagement juridique sans zinfo pour ne pas rester trop à la ramasse devant cette info qui selon tes propres dires, va faire l'effet d'une véritable bombe...pshittt chez zinfos...lol

(Réponse de Pierrot Dupuy : L'heure qui figure sous un article n'est pas nécessairement celle où l'article a réellement été mis en ligne. Comprenne qui voudra. Tu n'es pas étonné qu'à 22h30, il n'y ait aucun commentaire sous l'article de l'info.re, alors qu'il y en a déjà 9 sous le notre, et que le premier ait été posté à 20h16 chez nous?

6.Posté par franck le 29/03/2010 21:58
urgence sociale : ce sont des mots
cela ne veut rien dire

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/03/2010 22:21
je parie que certains vautours sont déjà à l'oeuvre...

8.Posté par vinny le 29/03/2010 22:52
certains commentaires sont digne d'une radio, qui donne un diplôme de kinologue.
Il y a 2000 personnes voir + avec les d'autres acteurs associés dans notre job, qui ne travaillerons pas demain. Excusez mon expression, vous êtes égoïste. il y a beaucoup de personne qui se retrouve aujourd'hui dans la peau des gens de l'ARAST.
aujourd'hui le groupe Caillé mais demain !!!!!!!!!
Vos enfants ???? Que feront ils ? l'étude de faisabilité de la voie tram train, tram air, tram chômage.
La réunion est en train de se couvrir de promesse politique, de chose superficiel voir irréel.
C'est pas grave créole na l'espoir !!!!! Mr ou Mne le Juge donne à nous la chance et le temps de faire quelque chose pour nos enfants, et pour l'avenir de l'économie réunionnaise.
Le Groupe Caillé s'est ma vie. Le voir disparaitre, c'est .................
NO COMMENT .......
Je fais confiance à la justice de mon pays.

9.Posté par vinny le 29/03/2010 22:57
Cher Anonyme,
Celui qui ne fait rien ne fais pas de bétises


A MEDITER

10.Posté par Eric le 30/03/2010 00:43 (depuis mobile)
A ce que je vois c est un fleuron de notre economie qui est gravement touche qu on l aime ou non caille fait parti de gros employeurs de l ile, ca me desole de voir ce groupe dans cette etat et surtout voir le vautour Hayot attendre tomber une par une nos entrepreneurs attention reunionnais il ne faut pas qu on arrive comme aux antilles comme la monopole d un groupe.

11.Posté par DAD le 30/03/2010 00:46
La banque c'est des animaux quand tout va bien li encourage a ou achete n'importe quoi a n'importe quel prix(DINDAR) et aprés li lé pu la avec ou.
Moin la pas di Caillé fait le héro et achéte toute z'affaire.
Démerde a li, saisi toute son bonne bien et vende au enchére, zot y connait rien que acheté, maintenant paye.

12.Posté par OZAK le 30/03/2010 04:03
Je ne vais pas pleurer un patron qui roule en Porsche PANAMERA, qui est suffisant et qui un temps à tenter de faire croire aux juges qu'il avait oublié de déclarer ses revenus ( mais les impôts y oublie pas où) surtout quand ou lé visible.

Comme de bien entendu, les lois étant faites pour les possédants, rassurez vous son patrimoine perso doit être bien à l'abri.

La réussite en affaire tient à l'exploitation des autres. J'ai toujours vu cet homme tenir la posture du patron contrairement à son père qui savait parler aux hommes. HARVARD y tourne la tête.

Son erreur ? D'avoir Snobé le vrai grand patron que la Reunion a pu produire. DE CHATEAUVIEUX. Il a toujours refusé de s'allier à celui-ci. Or, une association de capitaux locaux est plus qu'utile pour résister aux prédateurs. S'estimant plus fort et doué que Jacques De Chteauvieux, pour contrer l'ascension de celui-ci li la parti rode un bouc déor Mister HAYOT mais c'était introduire le loup dans la bergerie. Il s'est fait bouffer ( devenu minoritaire dans Carrefour puis contraint de vendre) et comme HAYO a toujours faim, il a mis la main sur d'énormes affaires à la Reunion ( CARREFOUR, RENAULT, COTRANS AUTOMOBILES, BOURBON PIECES AUTO, M. BRICOLAGE, sans parler d'affaires annexes comme Azurel etc....).
Qui a fermé son magasin pour le discours de SARKO ? Qui a voyagé en même temps que SARKO ? Qui a présenté la voiture électrique à SARKO? HAYOT himself. Trop fort pour CAILLE qui avant pouvait compter sur le soutien de l'UMP mais c'est fini HAYOT est mieux vu. Il n'y a qu'à voir la décision prise à St Pierre en faveur d'HAYOT pour l'implantation d'un Carrefour. Caillé parle de recours mais on verra.....

Je répète, seule une alliance avec DE CHATEAUVIEUX l'aurait sauvé car celui-ci pèse désormais très très lourd.

Une autre erreur ( parmi d'autres) a été le rachat de Groupe DINDAR déjà défaillatns et trop heureux de se débarasser de secteursz en difficultés ( auto, meubles etc....). Trop cher et loyers énormes à payer aux Dindar qui ont gardé les murs.

Solution: soirée dons avec promesse de photo pour les donateurs dans le carnet de FARA DIPA....

13.Posté par citoyen le 30/03/2010 07:57
1 - Oui, d'accord aussi avec le post 1: pourquoi avoir voulu racheter Dindar et faire la "course" aux gros modèles de luxe?

Par contre, la diversification paraît une bonne chose pour l'équilibre économique d'un groupe, même si la tendance au monopole est condamnable en soi pour les consommateurs dont je suis.

Peut-être que finalement les difficultés du Groupe Caillé rappellent et découvrent un peu le voile des oligopoles voire monopoles économiques?


2 - Pour l'instant, ce groupe n'est pas moribond, il a des difficultés financières. Durables ou non? Telle est la question.


3 - Et quelles en seront les répercussions éventuelles en termes d'emploi, à l'issue de la période d'observation, voilà la question importante....

14.Posté par William le 30/03/2010 08:12
Connais-tu l'amusante fable de
La Fontaine, qui nous met en garde contre l'orgueil et la vanité.

La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf.

Une grenouille vit un boeuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille,
Pour égaler l'animal en grosseur.
Disant : " Regardez bien ma soeur;
Est-ce assez ? dites-moi; n'y suis-je point encore ?
Nenni. - M'y voici donc ? - Point du tout.
M'y voilà ?
Vous n'en approchez point "
La chétive pécore.
S'enfla si bien qu'elle creva.

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages:
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
Tout petit prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages.

15.Posté par polémique Victore le 30/03/2010 09:10
On ne peut pas reprocher à un entrepreneur d'entreprendre.....c'est sa raison d'être...
C'est l'objectif du jeu de monopoly.....on gagne, on perd...c'est la loi....

Ceux qui sont jaloux de la réussite des uns, et se réjouissent quand ils perdent, sont des petites personnes sans envergures morale.
Vous rêvez de posséder mais vous n'avez pas le talent pour ça....
Si vous étiez plein de pognon vous seriez à coup sur bien plus suffisant et odieux que certains...
Et ce n'est pas une, mais deux ou trois voiture de luxe que vous promèneriez ici et là le dimanche pour afficher votre réussite.

Des commentaires bien minables et typiquement révélateur de cette mentalité de petits joueurs qui règne en France et à la Réunion....

JAlousie camarade...jalousie.....

16.Posté par Patrick Floc'h le 30/03/2010 09:12
La plus grosse connerie opérationnelle du groupe c'est d'avoir sauvé les Dindar , alors que ces derniers se pavanent (...) lorsque l'on connait le subterfuge de la coquille vide, l'on a du mal à comprendre comment ils ont pu se faire avoir à ce point, ça doit être comme disent les normands un banquier intéressé encore un "Grand diseux, petit faiseux". ... Pourquoi fallait il absolument sauver Dindar qui ne valait pas un Kopeck, entre des marques de voitures en déclin , et des meubles en bois de cageot, l'on se demande ensuite pourquoi le groupe n'a jamais voulu se positionner dans le secteur touristique, l'argent facile pour faire des marges de 50% est la raison ?

17.Posté par bof le 30/03/2010 10:49
Oui domage pour les 3000 employés mais la chronique d'une mort annoncée depuis la reprise de DINDAR il faut dire bravo aux ex CMM ils sont arrivées avec des armes et ont plombés tout le monde meme leurs outils de travail c vous dire leurs incompetences ( embauche de femme amis copains avec salaire explosif)ben voila le resultat , n'en deplaise a certain ,moi j'assume et zot bande de racaille !!!!!!

18.Posté par Etienne le 30/03/2010 11:03
"Le groupe Caillé est une des plus anciennes sociétés installées à La Réunion. Elle y est implantée depuis 1840 et a développé diverses activités dans l'île avant de connaitre son véritable essor en 1919". Comme vous voyez, l'économie réunionnaise et le groupe caillé sont inséparables. Il ne faut pas critiquer "bêtement" alors une entreprise qui crée des milliers d'emplois dans une petite île comme la nôtre.
La jalousie d'Ozak n'est pas chose nouvelle dans le monde. Les faibles ne font que citer la richesse d'autrui.

19.Posté par Calliane le 30/03/2010 11:38
Ou va t-on? c'est tellement facile de se moquer des autres et de s'acharner contre les autres...de surcroit, un géant de l'économie Réunionaise. Mais n'oublions pas que cette Société nous a fait vivre nous et notre famille depuis de longues années! si aujourd'hui elle connait des difficultés, c'est signe de grande perte pour NOTRE économie NOTRE vie. Car directement ou non, nous sommes tous touchés. Monopole ou non, nous avons eu chacun notre part, si minime soit-il.
Regardons également les employés qui vont partir au chômage, ne sont-ils pas malheureux?. La faute au groupe Caillé diriez-vous ? Arrêtons d'être ingrat. la crise mondiale en est pour quelque chose. Ca pourrait aussi arriver à un autre groupe malheureusement.....j'espère que ce ne sera pas le votre ou le mien.
J'espère que la justice statuera en faveur du groupe Caillé qui fait vivre des milliers d'employés!

20.Posté par Singleman le 30/03/2010 12:04
Il est du devoir de la collectivité, de la justice de protéger les emplois sur l'île queiques soient les éventuelles erreurs des patrons.

Il faut voir au delà et plus loin mon cher Post 12. Cette affaire ne touche pas que la famille Caillé mais ça va touché la Réunion toute entière,

21.Posté par nikki le 30/03/2010 12:16
puisqu'ils font partie du "patrimoine" : on n'a qu'à les proposer à fifille Vergès en objet collector de feu MCUR.

22.Posté par Patrick Floc'h le 30/03/2010 12:19
Arrêtons d'être ingrat. la crise mondiale en est pour quelque chose. Ca pourrait aussi arriver à un autre groupe malheureusement.....j'espère que ce ne sera pas le votre ou le mien. 19.Posté par Calliane le 30/03/2010 11:38

De quoi parlez de quelle crise , la crise hystérique franco française , cette hystérie collective entretenu par un pouvoir soviétisant excusez Calliane soit vous venez de débarquer soit vous êtes mal informé , la Chine dégage un excédent commercial record
Tous les pays de la zone Asie sont en effervescence le Brésil aussi , et il n'y a quelques europasséites faignants qui se plaignent la faute à qui ? au banquiers certainement pas la connerie humaine peut être suffisait de regarder le débat d'hier soir avec claude allègre pour comprendre comment les occidentaux focalisent sur des détails comme le CO2

23.Posté par jean JOUHIS le 30/03/2010 13:17
mettre ca sur le dos du rachat de DINDAR
alors que c'est APRES que il a racheté pour le PRESTIGE PORSCHE

il a voulu quitter Carrefour (surtout B Hayot)
et n'avait plus que Leader Price a se mettre sous la main
OU Casino avec les memes produits que JUMBO SCORE et + chers

il va se retrouver avec Carrefour DEVANT cz lui a Cannabady !! la MORT

BON ca l empeche pas d'avoir 200 millions (lui et sa famille certes)

ET de donner en LOUSDé un voyage NON DECLARé a ses cadres en métropole !! que fait le FISC et l URSSAF ?

il n'a qu'a vendre DINDAR MEUBLES et INFORMATIQUE dejà , et les Poids lourds
voire les Locations de voitures ou il detient 3 marques ici, soi disant concurrentes

24.Posté par Caton2 le 30/03/2010 13:37
Ce n'est pas une bonne nouvelle pour l'économie de la Réunion. Mais c'est l'exemple même des dangers d'une économie artificielle qui ne s'appuie que sur la consommation de produits importés. Lorsqu'il y a crise la consommation baisse et il suffit d'avoir fait un mauvais investissement (achat de Dindar), et au mauvais moment, pour que se dessine la faillite.

25.Posté par beverly une reunionnaise le 30/03/2010 14:17
ces gens qui ont l'argent sur la table ne connait pas la crise.Déjà, moi et ma petite famille pour venir à la Réunion sur mon ile en vacances, il me faut tout penser comme depenses, surtout la location de voiture qui revient cher pour 2 mois, sur nore ile..
Et ben, ce matin, je lis dans la depeche en gros titre Joyandet, un ministre a eu lui, une depense pour location de jet privé pour aller en martinique 116 500euros, afin de participer à une conference en martinique.C'est en gros titre..
J'etais stomaquée, car moi, c'est la moitié de l'achat d'une maison, 225 000euros sur mon ile.
Avec 116 500euros, pour les gens comme moi, ce n'est pas pour prendre l'avion, mais c'est pour acheter un tit pied à terre sur notre ile cherie.Oh là là, je rale.

26.Posté par ERICK LE ZOREIL le 30/03/2010 14:21
AH BON IL vont virer les mécanos de FIAT pour en prendre des bons ?

27.Posté par kiksséssa le 30/03/2010 14:59
pauvre créole, tjrs jalouser la réussite de son compatriote, il a bossé et réussit ici à monter ces affaires , son groupe, et ce n'est pas la même chose pour le groupe qui veut la mort de Caillé.
moi je dis à François bravo pour tt ce que tu as fait et feras encore pour les Réunionais, car il a de tt temps était aux côtés des sportifs locaux, (patriote, rallye etc...) et fait vivre de multiples familles aux 4 coins de l'île.
faisons un ratio sur les cadres Créoles ds les 2 boites gbh et Grpe CAILLE? surtout sur les dernières années, je pense qu'on a jamais vu autant de béquets arriver ici , vu qu'aux antilles ils fuyent car ce sont de profiteurs, et ns ici certains les voient et les accueillent comme des demi dieu, pauvre Réunionnais sois solidaire de ton homologue, car c le mal qui ns ronge ici, la jalousie de voir un Réunionais réussir!
solidarité Réunionaise, c le seul mot , achetez ds un grpe local, Peugeot, bmw, opel, fiat et ca sauvera le travail de bon nbre de famille Réunionaises, mais pas ds un grpe antillais pour sauver une minorité de béquets qui ont fui leurs origines pour essayer d'être rois sur une autre île!
ah si j'étais Corse!!!!!!!

28.Posté par OZAK le 30/03/2010 16:04
18.Posté par Etienne le 30/03/2010 11:03

"Le groupe Caillé est une des plus anciennes sociétés installées à La Réunion. Elle y est implantée depuis 1840 et a développé diverses activités dans l'île avant de connaitre son véritable essor en 1919". Comme vous voyez, l'économie réunionnaise et le groupe caillé sont inséparables. Il ne faut pas critiquer "bêtement" alors une entreprise qui crée des milliers d'emplois dans une petite île comme la nôtre.
La jalousie d'Ozak n'est pas chose nouvelle dans le monde. Les faibles ne font que citer la richesse d'autrui.


Réponse: Je maintiens réussir c'est exploiter les autres. Il n'y a donc aucun honneur de réussir avec la sueur des autres. De vos écrits, il s'en déduit que vous êtes le type même de pique-assiette fier d'être invité aux cocquetelles de ces hommes d'affaire honoré dans l'ordre du mérite et autres médailles pour avoir su habilement exploiter les autres. Continuer à faire la claque et vivez la réussite...des autres par procuration. Si ça vous fait j......Chacun prend son pied commeil peut.

Pourquoi n'ai- je pas le droit le droit de critiquer un homme qui a oublié le gichet fiscal ? C'est une honte d pour un tenant du capital de se comporter ainsi.

S'agissant des critiques que vous jugez bêtes, faites passer votre cerveau au super et jugez également bêtes les critiques visant des groupes plus puissants et exploitant la misère humaine ( Total en Birmanie, Entreprises d'articles de sport faisant bosser des gamins en Asie etc....). On exploite là où la main d'oeuvre est bon marché et après on frime en France ( DOM compris) dans de grandes bagnoles.

J'affirme ne pas être jaloux de qui que ce soit. Chacun voit midi à sa porte. Moi je n'ai pas envie d'exploiter les autres, de les maintenir pendant des années sous le même salaire, de faire perdurer les gr^ves en ne cédant pas à des justes revendications, siégeant au Medef à la seule fin de faire voter des lois favorables non pas aux travailleurs mais aux seuls patrons.

On ne peut être jaloux de ce dont on a pas envie de ressembler. C'est une affaire d'idéologie.

C'est par trop facile d'user des lois favorables. On décide de lours investissemnts en mettant le personnel devant le fait accompli, en demandant au même personnel de faire des efforts pour aider le patron à rentabiliser son investissement mais dés que tout tourne mal, on court au tribunal et l'on crie "ASILE, ASILE", en laissant des employés qui se sont sacrifiés sur des générations sur le bord de la route, lésant ainsi leur patrimoine sans QUE NE SOIT TOUCHE LE PATRIMOINE DE L'INVESTISSEUR IMPRUDENT.

C'est cela la réalité, les employés payent pour les erreurs des patrons. On parle du père mais à son époque, les lois étaient moins protectrices pour l'investeur imprudent.: c'est le patrimoine personnel qui comblait.

Je dis que c'est malhonnête Si les faibles ne font que citer la richesse d'autrui, c'est que autrui n'a eu de richesses que par l'effort des autres autrui.

Votre devise " se taire et laisser exploiter en paix". Je dis qu'un entrepreneur ( et heureusement qu'il y en a) ne doit pas avoir en tête que l'esprit de s'enrichir, il doit d'abord penser à la survie de sa boite, du devenir de ces employés, en évitant toute aventure douteuse. Sauvegarder sa boite c'est sauvegarder ses employés voilà son premier devoir. Il n'y a avait pas besoin d'être sorcier pour comprendre que l'achat des actiivités Dindar serait mission périlleuse. Le retour sur investissement était aléatoire et coyez moi si HAYOT a laissé faire au lieu de renchérir comme il a fait pour Renault, c'est qu'il avait compris qu'il y avait anguille sous roche. HAYOT est un requin de la finance, il a du flair. Ainsi, avant d'acheter Bourbon Pièces, il a voulu s'emparer de Tout Pour l'Auto. Faute de n'avoir pu obtenir "les vrais chiffres comptables" il s'est rabattu sur BPA plus coopérant.

JE REPETE un patron a le devoir de préserver l'emploi de ses employés et non pas de mener son groupe à l'aventure sauf à séparer les affaires. LA PRUDENCE EST DE MISE. Vous mettez en avant l'ancienneté de la boite mais justement cette ancienneté trouve sa source dans la prudence: on investit ce qu'on a;;;Tout emprunt doit pouvoir être comblé sans mettre en péril la boite. Quand on s'engage on engage ses employés. C'est comme un responsable d'une famille qui va jouer sa paie au casino.
On doit gérer sa boite en "bon père de famille". C'est cela respecter la sueur des autres. L'argent ne donne pas tous les droits.
Déjà l'affaire "Caterpillar" avait été une trés mauvaise affaire........


29.Posté par OZAK le 30/03/2010 16:11
Je rajoute que certains patrons" investeurs dans l'automobile" ont également été des acteurs politiques et qu'ils ont agi à la Region notamment aux fins de ralentir tous les projets contrariant celui de " la voiture d'abord". Il fallait vendre, vendre et voilà où en en est. A vouloir Libaniser la Reunion ( pays ayant le plus important parc de voitures par nombre d'habitants) tôt ou tard, le coup de frein- temporaire peut être- ( crise financière notamment) allait venir. Le seul qui a réagi c'est ABDUL CAJEE qui sans master a compris qu'il fallait se désengager de l'automobile. D'ailleurs les professionnels de l'automobile avait jugé aventureux l'achat des automobiles Dindar.

30.Posté par OZAK le 30/03/2010 16:20
Je rajoute vous avncez l'excuse de la crise pour défendre les entrepreneurs imprudents. Mais bon sang, cette crise est le fruit de mauvais investissements de la part d'investisseurs banquiers. Ils ont joué à la roulette avec ses actions pourris. Ils ont joué sur la misère en donnant des emprunts à des malheureux qui allaient en cessation de paiement ( chômeurs en fin de droit).

LA CRISE n'est pas la faute des travailleurs. Elle relève de la faute de ses apprentis sorciers qui ont voulu jouer avec le feu qui ont voulu se faire du fric de manière immorale. Voila les faits.
En l'espèce, CAILLE a investi à tout va. Ce n'est pas la faute de ses employés. Ceux là ont fait sa fortune. On réfléchit donc avant de se lancer.

Elle bon dos la crise. M^me SARKo s'abbbrite derrière alors m^me qu'il a été aux finances deux fois et notamment sous Chirac un peu avant les présidentielles. J'estime qu'il a partcipé à la cette crise en autorisant les banques françaises à investir aux USA sur ces UND FEDGES ( actions pourries). L'ETAT a un droit de regard sur tout investissement hors frontières notamment quand il s'agit d'entreprises bénéficiant de subventions publiques.

Alors arrêtons avec la crise. Si un patron ne r^ve que d'ascension exponentielle sans tenir compte de la réalité économique, il est mauvais.

31.Posté par lol le 30/03/2010 16:35
Caillé ?? celui qui avait oublié de payer ses impôts personnels ?

32.Posté par Singleman le 30/03/2010 17:22
le CO2 n'est pas du tout le débat ici, il s'agit ici de 3 000 emplois qui vont se perdre à la reunion, deja qu'on enregistre un taux de chomage des plus hallucinant, on ne peut pas se permettre de mettre encore 3000 personnes à la rue.
C'est à croire que les reunionnais préfèrent avoirs des petites entreprises qui durent à peine plutot qu'un grand groupe qui pérénise !!! mais dans quel interet? pfff changez de mentalité les gens! il est temps.

33.Posté par Calliane le 30/03/2010 18:04
Patrick Flock'h : de quoi parlez de quelle crise , la crise hystérique franco française , cette hystérie collective entretenu par un pouvoir soviétisant

Si vous ne voyez pas la crise, tant mieux pour vous ! Nous nous la voyons, et nous la subissons dans l'île! Je suis né sur l'île, et j'y resterai. Vous parlez de l'excédent commercial record en Chine, Soit, et tant mieux également pour la Chine, on aimerait que ce soit aussi le cas dans notre île. malheureusement, nous avons trop de gens qui ne passent leur temps qu'à critiquer les autres, et souhaiter la chute d'un empire, qui pourrait entrainer celle de milliers de Réunionnais! est-ce cela ce qu'on appelle patriotisme?

34.Posté par nouveau le 30/03/2010 18:12
j'ai lu attentivement le commentaire des gens sur clicanoo, lequotidien.
Ce que je retiens c'est que les réunionnais ( moin mi lé creol mi rassure a ou) AIMENT DIRE : bien fait pour lui ,
ils critiquent l'homme et son patrimoine au lieu du PDG du groupe Caillé
je pense qu'il faut bien séparer les 2 .
Je suis un smicard dernier arrivé dans le groupe et je suis concerné dans l'affaire.
Je défendrai bec et ongle mon entreprise car c'est elle qui me donne un salaire en fin de mois. c'est elle qui m'a donné la chance de ne plus être aux assedics

il a peut être fait des erreurs de stratégie , d'alliance dans le passé mais arrêtez s il vous plait de tirer sur lui. Au lieu de se diviser on devrait se serrer les coudes pour justement aider ce groupe, sauver ce grand groupe présent dans le paysage reunionnais depuis des lustres.
Arretez de penser à votre petit nombril , pensez aux familles des salariés ( surtout les smicards) que deviendront t ils dans quelques mois ? ceux qui vont perdre leur emploi

Aujourd'hui notre groupe est dans la tourmente mais on survivra .notre groupe restera à flot et surtout ne se fera pas manger par un autre , qui lui attends avec impatience notre mise à mort


35.Posté par thibaud le 30/03/2010 18:56

De chateauvieux est parti
Quartier Français a vendu
Caillé est en difficulté
La Réunion connait un problème économique gravissime .....et structurel !
A quand des "forum" centrés sur l'économie ! ......le reste est second !

36.Posté par jt974 le 30/03/2010 20:01
A lire la prose du dénommé OZAC, on croit y lire de la rancoeur personnelle ou une forme de jalousie surprenante derrière un discours qui se voudrait pourtant lénifiant et bourré de belles pensées altruistes.
Mais vous, monsieur, qu'avez vous fait pour que se développe notre île? Combien d'emplois durables et bien payés avez vous créés?
Vous semblez apprécier une certaine "bien pensance" qui consiste surtout à juger les autres. Mais qu'avez vous fait vous même!?
Ne me dites pas que vous êtes salarié, créateur de votre seule richesse! ... Votre beau discours perdrait tout son sel, tout son sens...

37.Posté par Caton2 le 30/03/2010 20:06
35. Je suis bien d'accord Thibaud. Je suis prêt à participer à ce forum.

38.Posté par boyer le 30/03/2010 21:19
400% de marge sur les pieces auto dans le JT de RFO Réunion.

39.Posté par Singleman le 31/03/2010 11:58
A Poste36: vs avez bien fait de poser cette question, les gens ils critiquent, disent du mal, envieux de Mr Caillé et de son argent, mais en réalité, ils ont fait quoi pour l'île? est ce qu'ils ont été capables de créer 3000 emplois, de faire vivre des centaines de familles pdt une décennie? et bien NON ils ne sont bons que pour critiquer betement et envier la réussite des autres.

Pourquoi parler de chantage? vous pensez vraiment que ca fait pas mal à ce chef d'entreprise de voir sa société dans pareille situation? sous pretexte qu'il fait partie des 50 familles les plus riches de France? et bien mettez vous à sa place au moins, ou imaginez parce que vs ne pourrez jamais vous mettre à sa place.

Et comment peut on dire qu'il ne pense pas aux autres entreprises, aux fournisseurs? si c'était le cas, je pense qu'il n'aurait pas fait ce recours au tribunal, il aurait laissé couler l'entreprise, vendu tous les biens et liquidé ses dettes et couler des jours heureux avec tte sa famille, mais là aussi c'est NON il se démène pour chercher des solutions.

Alors arretez vos langues de vipères!!! si vous voulez etre riche alors bougez vos fesses et travaillez !!!

40.Posté par Singleman le 01/04/2010 18:20
Moi je manifeste mon soutien pour le groupe Caille et pour ses dirigeants ainsi que ses employés pour qu'ils puissent se sortir de cette mauvaise passe!

41.Posté par le laisser pour compte le 11/04/2010 18:49
dommage pour francois
mais a force de faire confiance aux mauvaises personnes(caspart.morel.malidin and co)
qui sont tous quitter le navire il sent mord les doigts
dommage car francois est un bon patron

42.Posté par Gégé le 20/04/2010 10:51
Vous pensez qu'il a mal au dernière mais je ne m'inquiète pas pour lui, les employés me dirait vous, GBH en fera une bouché de ce qui reste. Madagascar ou il flambe une peu il sera obligé de laisser sa part à CFAO

Les Dirigeants de F.C se prennent trop pour des cowboys, ils s'affichent on ne peut plus, et dilapide les fonds jusqu'au dernier sous. la crise, la crise, ma petite entreprise elle connaît pas la crise.

Retour à la case départ Monsieur Caille, un mal pour un bien comme on dit. Vu de loin c'est du surfait cette boîte.

Pas d'inquiétude il y aura tjrs une issue. Le type, il est bon, mais il devrait plus souvent y garder un pied

Un peu de courage et ça passe comme une lettre à la poste demandez à son copain le chauve.

43.Posté par raptoute le 24/04/2010 14:17
vaudrai ce mefier de caille fo pa croire que le bougue le a terre et que li gagne pu fai rien pou sauve son groupe. le bougue nana dan la tete d apres son cv . Vu la position li nana a la reunion mi direr que li fai croire etre a terre pour que ces concurrent y baisse zot garde pour ensuite revenir au devant de la scene economique.un bougue la fait harvard y laisse pas son groupe coule comme sa li la preuve sa demission du medef.
FAIT GAFFE LES GARS FRANCOIS Y BOUGE ENKOR

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales