Politique

Le groupe Alliance-PCR reproche des "attaques indignes contre les précaires"

Les élus du groupe Alliance-PCR du Conseil Général ont souhaité réagir aux propos du président de la République, Nicolas Sarkozy, suite à son discours sur la protection sociale prononcé mardi, à Bordeaux. Pour eux, il ne s'agit ni plus ni moins d'"attaques indignes contre les précaires".


Le groupe Alliance-PCR reproche des "attaques indignes contre les précaires"
Le Président de la République, Nicolas Sarkozy a prononcé un discours sur la protection sociale, mardi à Bordeaux. Des propos qui ont notamment choqué les élus du groupe Alliance-PCR du Conseil Général de la Réunion qui parlent de "procès d’intention envers les précaires".

Dans un communiqué, les élus affirment que "en amalgamant la fraude au bénéfice de la solidarité nationale vers des publics qui sont déjà victimes de la précarité, le Président de la République fait de nouveau la démonstration que ce Gouvernement vient frapper les plus pauvres pour réduire les déficits nationaux".

Le Conseil Général, collectivité en première ligne sur le traitement social par ses compétences, assume la charge du règlement des prestations de RSA pour des milliers de foyers réunionnais. "La fraude à la prestation sociale doit évidemment être combattue pour une juste répartition des ressources vers ceux qui sont le plus dans le besoin. La réalité nous démontre que la part des prestataires fraudeurs reste minime par rapport à ceux qui souffrent vraiment de la misère et de la dégradation de notre situation sociale", indique le groupe PCR-Alliance.

Plus que choqué par des phrases "chocs" telle que "on n’a pas de dignité quand on ne peut pas survivre qu’en tendant la main", le groupe tient à exprimer ses "plus vives interrogations sur les conditions dans lesquelles le Gouvernement entend mettre en œuvre ces mesures et en particulier l’obligation de travailler 7H pour percevoir le RSA."

Enfin, le groupe PCR Alliance s’interroge sur la volonté du Président de la République de rénover le modèle social de notre société : "La création d’un haut conseil de la protection sociale est une annonce qui mérite d’être précisée sur son contenu. Pour une vraie justice sociale, du point de vue du Conseil Général ce qui importe est que l’Etat assume les charges des transferts de compétences, en particulier la dette relative au RMI qui se chiffre à plus de 500 millions d’€ en cumulé", conclut le communiqué.
Mercredi 16 Novembre 2011 - 13:29
.
Lu 989 fois




1.Posté par Papaye le 16/11/2011 14:07
Et les donneurs de leçons qu'avez-vous fait il y a quelques mois de cela avec les salariés de l'ARAST ?? On ne vous a pas entendu dans ces durs moments alors que vous seuls, faisant partie de la majorité "zembrocal" du Conseil Général avez condamné cet organisme et mis 1200 précaires sur le carreau, tout en sachant que si vous le vouliez seulement vous auriez pu sauver ces emplois en évinçant seulement les dirigeants coupables de cette faillite !
Alé couché don ! J'adore ces faux-culs

2.Posté par job le 16/11/2011 14:21
Ils ont raison de s'inquiéter de la précarité, ils sont les premiers concernés, leur parti est plus que précaire, vivement qu'ils disparaissent, les autres précaires s'en porteront mieux.

3.Posté par mwa la pa di le 16/11/2011 15:28
Le ridicule ne tue pas, dommage car cela rendrait les choses plus faciles !!! Le groupe pcr et alliance critique leur propre fonctionnement. Paul Verges ne s'est jamais vraiment intéressé au peuple

4.Posté par Lorenzo Lamas le 16/11/2011 15:31
Notre président (qui entre nous, adore donner des leçons), dans son discours pour "justifier" ces mesures, a dit que "les fraudeurs manquent de respect au peuple français, trahissent leur peuple" ...

C'est vrai que se payer un nuit d'hôtel a 37'000 euros (quand d'autres président n'ont payé QUE 2000 euros) ce n'est pas DU TOUT manquer de respect au peuple français ... Il aurait juste pu payer 4 ou 5 ans de loyer a une famille avec ça ...

C'est aussi vrai que tripler son salaire (deja bien confortable) quand de plus en plus de personnes sont dans la galèrent et doivent faire les poubelles pour survivre, ce n'est pas non plus MANQUER de respect au peuple français ...

Avec toutes les magouilles qu'il a faites (connues et non connues du grand public) je pense qu'il est vraiment très mal placé pour dire ce qui est bien ou pas bien, et pour donner des leçons au peuple français ...

5.Posté par ALEXANDRA le 16/11/2011 15:35
Ils devraient se regarder dans la glace car ils ne respectent pas les lois concernant les employés !!!
L'Alliance fait ses lois !!!
Sommes nous en France ???

6.Posté par MC97 le 16/11/2011 16:13
Quand on est au aboi , on sait ou chercher les futurs élécteurs et les moutons , notre cher présidents et son gouvernements rassembles ses moutons , et il est comme un berger qui à fin de pouvoir plus qu'avant et en plus ils n'assument même pas leur bilan catastrophique 1700 milliards dont 500 milliards en 3 ans et je peuse mes mots quand je que jospin est parti il a stabiliser le déficit à 20 milliards , la secu avec un excédant de 6 milliards et 20 milliards dans le fonds de retraite , maintenant de tout ça il nous avons un déficit qui nous même de marge de manoeuvre pour le future et c'est l'allemagne qui fait le programme presidentiel de l'ump qu'elle bande d'imccapable se gouvernement , tout juste bon de gonfler leurs porte monnai et de faire payer l'additions de 10 ans droite au peuple . Alors les moutons êtes vous prêtent à rentrer au bercail ? faite attention car bientôt on va être obliger de construire l'arche de l'espoir tout en espérant qu'il ne coule pas.

7.Posté par ndldlp le 16/11/2011 19:04
excellent 1.
faudra le ressortir en 2012, pour ceux d'entre eux qui briguent certaines fonctions..à moins que de courageux anonymes tentent leur chance pour ces élections ? ils auraient bien raison par ailleurs..

8.Posté par moncul le 17/11/2011 05:03
y a t'il une différence entre les "millionnaires rouges" et les autres ?

9.Posté par nimporte quoi le 17/11/2011 05:49
N'importe quoi, L'Alliance est s'insurge.
Quelle hypocrisie.
Les enfants de nos élus de l'Alliance sont-ils à la rue?

10.Posté par TANGO le 17/11/2011 20:31
L'alliance reproche des attaques contre les précaires mais n'ose mettre en avant la terrible précarité vécue par son secrétaire général et député européens qui a un salaire de misère : "Traitement mensuel : 7 956,87 € bruts par mois. Après déduction de l'impôt européen et de la cotisation d'assurance accidents, il s'établit à 6 200,72 €. Il est ensuite intégralement imposé par les États membres.

Indemnité de frais généraux : 4 299 € par mois. Elle couvre les frais de bureau du député dans son Etat d'élection, de téléphone, d'équipements informatiques et de déplacement. L'indemnité est réduite de moitié pour les députés qui, sans justification valable, n'assistent pas à la moitié des séances plénières d'une année parlementaire. Un député consciencieux gagnera donc 12 255,87 € bruts par mois.

Avantages : le coût réel des titres de transport pour assister aux réunions leur est remboursé sur présentation des pièces justificatives. Il dispose d'une indemnité annuelle de voyage de 4 243 euros. Enfin le Parlement verse une indemnité forfaitaire de 304 euros pour chaque jour de présence aux réunions des organes du Parlement.



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales