Economie

Le gouvernement prépare son plan très haut débit dans les DOM

Le plan "Très haut débit" a été présenté à Paris, le 28 février 2013, lors d'un séminaire gouvernemental. Son ambition : couvrir 100% de la population en très haut débit d'ici 10 ans. La déclinaison de ce plan national au niveau des territoires ultramarins sera dévoilée, demain, par le ministre Victorin Lurel.


Le gouvernement prépare son plan très haut débit dans les DOM
Le Premier ministre a présenté, en février, la feuille de route du gouvernement sur le numérique. Télévision en haute définition, vidéo à la demande, visioconférence, télétravail : autant d’usages des services internet désormais présents dans le quotidien des Français. Le ministre des Outre-mer s'apprête ce vendredi à décliner pour nos territoires les pistes de travail avec les acteurs des télécommunications.

En compagnie de Fleur Pellerin, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée de l’Innovation et de l’Economie numérique, Victorin Lurel souhaite mobiliser les acteurs ultramarins autour de ce que Jean-Marc Ayrault a qualifié de "priorité politique et industrielle".

Les représentants des régions d’outre-mer et l’ensemble des opérateurs de télécommunications participeront demain au ministère de l'Outre-mer à la "Journée du numérique en Outre-mer".

Cette journée permettra de présenter aux différents acteurs le plan du gouvernement pour le très haut-débit et de leur donner des informations sur le montage de leurs projets en vue de bénéficier des financements prévus par ce plan. Cette rencontre en haut lieu permettra également de tracer les perspectives du développement de la téléphonie mobile 4G dans les départements et collectivités ultramarines.

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et le directeur de la Mission Très haut débit, placé auprès de Fleur Pellerin, participeront à cette journée d’information.

Le gouvernement annonce la couleur en évoquant la nécessité qu'une "bonne articulation entre l’initiative privée et publique est à trouver, ainsi qu’un mode de financement pérenne". Pour le Premier ministre, le développement du très haut débit "est un facteur d’égalité des habitants et même d’égalité citoyenne. La lutte contre la fracture numérique doit être une priorité, en particulier en donnant les moyens à chaque collectivité de développer son réseau numérique dans des conditions économiques viables".
Jeudi 30 Mai 2013 - 06:41
LG
Lu 2502 fois




1.Posté par Tony le 30/05/2013 05:45
A quand ne réelle prise de conscience de nos représentants de la fracture numérique actuelle, surtout dans les hauts de l'Est (de pont PAYET en passant par le chemin de ceinture jusqu'à la Rivière de l'Est). 2 NRA et tous les habitants de cette partie de l'ile seraient connecté, moins de 60000€ d'investissement ... Mais bon on préfère s'occuper du littoral en faisant les tranchées pour accueillir la fibre optique et connecté les administrations au lieu de faire un minimum pour l'ensemble de la population :(

2.Posté par titi le 30/05/2013 09:24
le réseau gazelle passe exactement à ces endroits et il y a même un NRA à la confiance qui se trouve en zone franche. Le réseau passe par sainte anne ... le problème est que nos élus locaux n'y connaissent rien et s'aligne sur les grands opérateurs avec leurs position dogmatique. Pour ce qui concerne de l''élu de la Région VP, le dogme est encore plus fort de l'open source.

3.Posté par mazenbron le 30/05/2013 09:31
Sans doute pour mieux nous débiter des conneries ?

4.Posté par Bande de rigolos et de menteurs le 30/05/2013 10:09
Depuis les multiples promesses du candidat Sarkozy et des autres, plus personne ne crois à vos promesses !

5.Posté par Thomas le 30/05/2013 12:13
Je suis chez SFR. Ils ont un marketing d'enfer. Mais qu'est ce que je regrette le détesté Orange, beaucoup et surtout qu'est ce que j'attends mieux pour moins cher. Baisser les prix en attendant le très haut débit, ce sera déjà un pas de géant.

6.Posté par Jeannot le 31/05/2013 09:00
Une preuve qu'on nous raconte du blabla ? Suivez ce lien vers un article qui dit que "dans quelques mois" Bois de Nèfles aura accès au haut débit : http://www.zinfos974.com/St-Denis-Bois-de-Nefles-accedera-bientot-a-l-internet-haut-debit_a49308.html

8 mois plus tard, toujours rien... Quand au téléphone portable, c'est une catastrophe chez nous. Orange ou SFR, pareil, mais peut-être pire chez Orange.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales