Economie

Le futur roi du Hot Dog péi adoubé par le Medef

L’enthousiasme communicatif de Brice Espel, restaurateur de 30 ans, a gagné les rangs du jury. Lorsque le chef d’entreprise en devenir fait circuler des toasts de son foie gras à la mangue, le public est conquis. Il a déjà tout compris pour faire marcher son business.


Brice Espel n'a pas flanché lorsqu'il a fallu présenter son projet au jury, composé notamment du président du Medef
Brice Espel n'a pas flanché lorsqu'il a fallu présenter son projet au jury, composé notamment du président du Medef
Brice a présenté son projet au Medef Réunion, en présence de Pierre Gattaz, président du Medef France. C'était ce lundi après-midi dans un hôtel de Saint-Denis. Dans le cadre du projet "Passer de l’envie au projet", il sera accompagné par des chefs d’entreprise d’expérience afin de mener à bien son projet.

"Je me suis lancé et pendant un mois on a eu une formation très poussée sur tout ce qui dit entreprenariat. On a étudié les statuts juridiques, la comptabilité, etc. A la fin de cette formation de cinq semaines, il a fallu présenter le projet sous forme de"crash-test" et le but ultime était de passer devant Pierre Gattaz", explique le jeune entrepreneur.

De la "gastronomie rapide"

Et justement, son projet fait des enthousiastes. Il s’agit d’un restaurant spécialisé dans le hot-dog à la Réunionnaise. "Les hot-dogs seront sublimés, revisités. Je travaillerai un maximum avec les produits locaux, pour les mettre sous leur meilleur jour. Le concept est celui de la "gastronomie rapide" : c'est-à-dire une autre approche du fast-food, mais avec des bons produits de qualité".

Brice a déjà repéré son local et compte dans un premier temps ouvrir le midi uniquement. Tout est déjà prêt dans sa tête. "Le ticket moyen sera de 14 euros. Plat, boisson, café et même un cupcake! Dans un premier temps on ouvrira en fonction de la demande le soir. Je vais aussi proposer plusieurs ateliers, dont des cupcakes pour les enfants".

Fans numéros un, ses parents ont tenu à être là pour leur fils lors de sa présentation. Mariette, sa mère, a du mal à contenir son enthousiasme : "c’est une fierté pour nous d’être là avec lui. Ça fait longtemps qu’il a ce projet en tête et on est très contents pour lui. Il cuisine très bien !"

L’idée est venue d’un simple chariot à hot-dogs acquis avec un ami. Au début, Brice visait les manifestations ponctuelles et les forains. "En suivant cette formation, j’ai vraiment vu le potentiel et cherché à exploiter un maximum mes talents".

Avis aux amateurs de hot-dogs, le restaurant devrait ouvrir dans un avenir proche sur Saint-Denis.

La présentation devant le jury
La présentation devant le jury

Les parents de Brice
Les parents de Brice

Remise du diplôme "passer de l’envie au projet"
Remise du diplôme "passer de l’envie au projet"
Mardi 10 Novembre 2015 - 17:47
Laurence Gilibert
Lu 5085 fois




1.Posté par Talion le 10/11/2015 17:18
Bravo à ce jeune il donne l exemple

2.Posté par kld le 10/11/2015 18:26
bravo à lui .mais "l'adoubement de Gattaz ".rien à fout .

3.Posté par kld le 10/11/2015 18:28
l'adoubement ou le théatre de la vie ..certains s'en contentent , du moment que ça vient de la "jet set" ..bof. vu le medef , pas de quoi etre fier .mais bon .le théatre social ......................

4.Posté par christian de nice le 10/11/2015 18:40
bidon..

5.Posté par kld le 10/11/2015 19:33
ce n'est pas le sujet de l'article ( quoique ,le medef .didier robert , le langage de droite récurrent ..° c'est la meme chose , c'est un tout ...............) je fais l'effort d'écouter le didi , représentant de la "droite" .sur reunion 1ère ........ atchoumm .sur le créole .et je rest e quoi ..sur le créole ....na un boug la demand à lu à cause lu la pas vote la reconnaissance d u créole .............. lu la répondu les memes "poncifs" des 'goyavisés" depuis 50 ans : non , cela poserait trop de problème à l'école ..allons jusqu'au bout : la meme diatribe des anti créoles ; pas à l'école , alors que tant qu'il n'y aura pas un espace créolophone à l'école , en facultatif , le créole ne sera pas enrichi , et s'appauvrira , les vieux mots créoles seront perdus ............Toujours le meme discours des anti créoles .na rien qu'à la réunion y voi sa .rien d e nouveau ? le discours réactionnaire de droite n'a pas changé sur le fond : y fo bord àzot , .. le KK ne la fareyrolle , le mépris de nout lang la pas changé avec ou sans K , nou la besoin d'un espace créolophone ............ les memes , je vous dit , les memes............................... .tranquilles , nou larg pa .vive Huguette .time will tell !

6.Posté par madibastard le 10/11/2015 19:36
l'expert bidon vient nous dire que c'est "bidon" sous un éniéme nouveau pseudo, mais doit on le croire ?

les zinfonautes attendent tjs ses explications concernant ses indélicatesses et la justice, va t'il enfin nous éclairer ?

7.Posté par kld le 10/11/2015 19:52
dans le meme genre , le discours de Hugues Maillot est plus respectueux ds réunionnais que les poncifs de didi le 1er qui ne fait que répéter les discours de droite local depuis 50 ans .rien de nouveau ds cette très plate forme . juste l'emballage , la droite parle maintenant d'environnement régionale et zot y dit oui , mi cause créole , ce qu'"ils" n'avaient jamais fait !!!!!!!!!, mais en fouillant .rien de nouveau !

8.Posté par kld le 10/11/2015 19:55
bregf , le gros langage la droite endémique la pa changé ................. la réunion l'ile intense.

9.Posté par viande gattaz le 10/11/2015 22:18
dans deux ans : Brice découvre le RSI,

lol

10.Posté par brice le 11/11/2015 03:03 (depuis mobile)
Ma connu le R.S.A. DALON MI PREFERE CONNAITRE LE RSI

11.Posté par noe le 11/11/2015 06:21
Le futur ROI du diabète !

12.Posté par M''tima le 11/11/2015 09:22 (depuis mobile)
Continue comme sa brice la famille est fière de toi

13.Posté par Jacques BOVIS le 11/11/2015 10:50
apparement quand un jeune ce lance ca fait mauvais genre a la reunion le zamal et la dodo vs ont amoindri le cerveaux.....

14.Posté par melissah d''eurveilher le 11/11/2015 11:15 (depuis mobile)
Arête critique demounekan zot i conner pa son ben zafer lé fé maison... et ek produit frais si zot i préfère mange autre chose zot na le droit mais critique in moune i veu avancer dans in monde na rienk la merde et demoune égoïste

15.Posté par d''eurveilher melissah le 11/11/2015 11:25 (depuis mobile)
Et aussi les plus grand fans et le plus grand soutien que brice a u sans aret et ça tout les jours et en plus ses 2 personne na pa pu être présente au près de brice pour le soutenir a cose d''une personne incompétente a l''accueil de l''hôtel mercure.

16.Posté par sinama le 11/11/2015 11:51 (depuis mobile)
Félicitations. .
On était au lycée én même temps..
Félicitations
Un bon cru......

17.Posté par M tima le 11/11/2015 11:57
Sa c bien le creole jalousie toujours aussi maloki avance bordel sois content pou zot camarade moin mi lé fier de li continue comme sa la famille avec ou

18.Posté par viande roger le 11/11/2015 14:33
@brice : loin de moi l'idée de décourager, la moucate était pour le RSI surtout.
foie gras, hot-dogs, monté par un jeune, rien à dire c'est top, bon courage à toi.
puis si ton projet a été sélectionné c'est qu'il devait sortir du lot, et tenir la route.

par contre, quand tu connaitras les mille relances injustifiées, les mises en demeure, les calculs de cotisation bidon, les files d'attente, et les charmants employés du RSI...certains soirs, tu regretteras ton RSA. C'est une garantie du RSI réunion.

Je sais pas comment ca marche là-bas, comment ils sont embauchés, mais des fois je me demande si on leur fait pas préter serment : " Je jure de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour décourager un maximum d'entrepreneurs."
Après on leur file une boite de dés pour qu'ils "calculent" combien on leur doit.
Puis vient leur plus grosse mission : faire bosser la poste en balançant un maximum de courriers inutiles. En 10 ans chez eux, si j'empile les enveloppes que j'ai reçues, je fais quatre fois l'aller retour de la Terre à la Lune.
Forcément avec tout ce boulot, ils ont pas beaucoup de temps pour recevoir les pigeons.
Permanente est la révolte.

19.Posté par Caffreman le 12/11/2015 15:16
Bravo ceux qui font des efforts sont toujours recompense.
Pour ceux qui sont toujours négatifs , on as un dicton ici :
"Si créole pas travail dimoune dire li paresse , kan créole travail zot dire ki li vantard".

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales