Société

Le futur centre ville de La Possession sollicite le label Ecoquartier


Le futur centre ville de La Possession sollicite le label Ecoquartier
La mairie de La Possession demande à ses conseillers municipaux d'approuver aujourd'hui l'engagement qu'elle prend de soumettre son projet de nouveau centre ville au label national Ecoquartier.

Sur les 34 hectares du futur "coeur de ville", la mairie pose les bases d'un "développement durable affirmé", alors que les premiers coups de pioche devraient intervenir d'ici "la fin de l'année", espère le maire Roland Robert.

Le label Ecoquartier, qui n'est pour ainsi dire pas nouveau, a été néanmoins revisité et renforcé par le nouveau gouvernement et le ministère de l'écologie. Sa visibilité est "nationale", assure le directeur des services techniques, Doris Carassou. Un argument de poids lorsqu'il s'agira de séduire les investisseurs.

"L'écologie, il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui en font"

L'autre visibilité sera celle des futurs acquéreurs et locataires de ce centre vert. "S'inscrire dans une démarche de développement durable est une préoccupation de nombreux ménages", vise la municipalité, tant pour les Possessionnais que les futurs arrivants de ce projet d'aménagement qui livrera, tant des logements que des offres de services ainsi qu'une administration communale recentrée. "L'écologie, il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui en font", ironise le bras droit de Roland Robert.

En l'approuvant cet après-midi, La Possession fera partie des premières collectivités réunionnaises à s'engager dans cette démarche, se félicite Roland Robert. L'écologie alliée à l'économie : c'est aussi l'autre argument qu'avance Aude Quid'Beuf, chargée de mission de l'opération coeur de ville : "la labellisation Ecoquartier "donne lieu à des bonifications au niveau du financement du Fonds Régional d'Aménagement Foncier Urbain (le FRAFU)".

Après la formalité du vote en conseil viendra l'heure de la candidature du projet à la démarche nationale. "Il y aura un dossier à constituer et à présenter devant une commission nationale. C'est un label qui sera obtenu dans le temps avec une évaluation sur la réalisation", prévient-elle.

Le temps, c'est également le mot clé de ce projet dont les toutes dernières livraisons doivent s'achever pas avant 2025.

------
La démarche Ecoquartier, engagée dès 2008, promeut des projets exemplaires d’aménagement durable. Massivement investies dans les deux appels à projets de 2009 (160 dossiers) et 2011 (394 dossiers), les collectivités sont plus de 500 à avoir rejoint le Club national ÉcoQuartier à la fin 2012. Les Ecoquartiers représentent une part non négligeable de la production française de logements.

Mercredi 19 Juin 2013 - 06:51
LG
Lu 1139 fois




1.Posté par je minteroge le 19/06/2013 06:59
je comprends mieux pourquoi c'st carassou qui parle a la place du maire, suffit de regarder la video : langage hésitant, on a l'impression qu'il a du mal a se concentrer sur ce qu'il va dire heureusement le journaliste est la pour lui rappeler le but 1er de l'interview parler du label ecoquartier.

2.Posté par bernard974 le 19/06/2013 09:52
On voit que les élections municipales se rapprochent, et qu'il faut faire avaler aux Possessionnais que le PCR s'inquiète des questions écologiques alors que rien ou presque n'a été fait depuis ces dernières décennies.
Quel courage et quel revirement de la part de RORO!

3.Posté par a mr carassou le 19/06/2013 15:52
Faire de l'écologie ce n'est pas non plus d'en parler pour bouche lo zyeux do moune! mais en imprégner au maximum toutes ses actions. Il est évident que vous étes pas non plus un écolo, vu la catastrophe écologique que vous cautionnez avec la degradation de notre site protégée au verger avec l'utilisation des carrieres. Et je tiens a vous dire et de façon sérieuse, contrairement au ton ironique que vous aimez utiliser quand il s'agit de débattre de sujets importants pour les possessionnais, on trouvera en temps voulu ou enterrez nos morts, fait out travail administratif, et laisse les possessionnais décidez de leur avenir .

4.Posté par Marie le 19/06/2013 17:24
Si le cimetière dans la carrière servira à enterrer le parc des lataniers ou il y aura une rotation de 500 camions par jour pendant cinq ans

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales