Faits-divers

Le fils de Nassimah Dindar interpellé pour outrage à agents devant la Mosquée

Abdul-Hack, le fils ainé de Nassimah Dindar, a été interpellé vers 13 heures devant la mosquée de la rue Maréchal Leclerc à Saint-Denis. Les policiers lui reprochent un outrage à agents et une rébellion au moment de son interpellation.


Le fils de Nassimah Dindar interpellé pour outrage à agents devant la Mosquée
Comme souvent dans ces cas là, deux versions s'opposent : celle des policiers et celle des amis de la personne interpellée.

Selon les policiers, comme à chaque période de Ramadan, ils étaient en opération de sécurisation autour de la mosquée de Saint-Denis. A la sortie de la prière, au moment où plusieurs centaines de musulmans quittaient la mosquée, Habdul-Hack Juan, le fils de Nassimah Dindar, leur aurait lancé "Espèce de merdes, qu'est ce que vous faites là?", au moment où il passait à leur hauteur. Les policiers de la patrouille l'auraient alors interpellé et conduit à l'intérieur du fourgon. Mais Habdul-Hack Juan se serait débattu et appelé ses amis à la rescousse. Une quarantaine de jeunes auraient alors voulu l'arracher de force du fourgon, ce qui a obligé les policiers à faire usage de bombes lacrymogènes pour se dégager et emmener le jeune rebelle au poste où il est actuellement entendu. On lui reproche une rébellion et un outrage à agents.

La version de plusieurs témoins que nous avons pu interroger diffère sérieusement de cette présentation officielle. Selon eux, Habdul-Hack Juan se serait fait frôler par un véhicule de police qui circulait difficilement entre les nombreuses voitures garées en épi devant la mosquée. Ce serait là, qu'instinctivement, il aurait vertement apostrophé les policiers. Ces derniers sont alors descendus de leur véhicule et ont voulu entrainer de force le jeune homme jusqu'au fourgon. Quelques ralés-poussés plus tard, des témoins sont intervenus pour tenter de calmer la situation et notamment proposer de ramener le jeune homme chez lui, le temps qu'il se calme, quitte à ce qu'il revienne ensuite s'excuser.

Les choses auraient été sur le point de s'arranger avec les policiers de la patrouille, mais l'arrivée des policiers de la BAC (brigade anti criminalité) aurait tout fait basculer. Ils auraient alors fait preuve d'un comportement digne de cowboys, selon ces témoins, menaçant les personnes présentes avec leurs bombes lacrymogènes et un pistolet Taser. Cette attitude aurait entrainé la réaction violente d'une quarantaine de jeunes et les policiers ont du faire usage de leurs bombes lacrymogènes pour se dégager et emmener Habdul-Hack Juan au poste.

Quoi qu'il en soit, il devrait être facile de connaitre la vérité puisque toute la scène a été filmée par plusieurs jeunes avec leurs téléphones portables et qu'une caméra de vidéo-surveillance surplombait le lieu de l'altercation.

Une fois à Malartic, le fils de Nassimah Dindar aurait porté plainte contre les policiers de BAC. Il est toujours en garde à vue.

Voila un ramadan qui démarre bien mal pour la communauté musulmane de Saint-Denis...
Vendredi 13 Août 2010 - 15:02
Pierrot Dupuy
Lu 14279 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

109.Posté par Bayoune le 15/08/2010 11:43
Kan mwin la vu latitude de David l'Ibrahim Dindar, na detrwa zané de sà vizavi Comores i vive la Réniyon, riyink pou fé la bouss, zot i wa pa la poliss fransès té yanbarke alu èk son bofils zuste pou fé in kontrol de lADN ke li voulé pou nout bann frar komriyin. Il doit tellement se croire français qu'il n'a jamais pensé que celui pourrait lui arrivé ou à sa famille.

108.Posté par ger 974 le 14/08/2010 21:42
Té lé gars la police la fé in erreur là. ha ha ha !!!

107.Posté par un boug ki doit êtr plu graine que la moyenne ! le 14/08/2010 20:42
Je comprends pas, je n'ai pas écouté la vidéo. Il dit soit disant qu'il n'a pas insulté les policiers (du moins ses proches), je comprends certes que ça n'est pas quelque chose de plaisant de se retrouver au commissariat mais s'il n'avait vraiment pas insulté ces policiers, et qu'en tant que bon pratiquant qu'il est ??), il devrait savoir que la rue piétonne est sous vidéo surveillance, par conséquent savoir qu'il n'aurait rien à se reprocher, donc aller au commissariat, à part une perte de temps (et un gain de souci pour ses parents), il aurait tout à y gagner ! non ? Les flics auraient passé pour des cons et il serait sorti avec la gloire !? Personne n'est d'accord avec moi ? On peut donc penser qu'il est soit encore plus con que les flics (lancer la lacrymo n'est effectivement peut être pas judicieux) soit qu'il est coupable des faits qui lui sont reprochés... Et puis les gens qui essaient de le sortir de la voiture, réfléchissez un peu, si c'est pas trop vous demander...

106.Posté par cocos le 14/08/2010 17:42
C'est ahurissant ! Il insulte la Police! mettez le au trou!

105.Posté par reg le 14/08/2010 17:08
quoi de plus normal que de reproiduire le schema de l'education qui lui a été donné...
vouv vous attendiez a quoi !
lorsque que les regles sont baffouées depuis toujours a tous les niveaux de notre tristre vie politique reunionnaise quoi de plus logique, a saint denis, et qui plus est pendant le ramadan d'etre confronté a ce genre d'incidents.
il croit depuis toujours que lorsqu'il chie en l'air, ca ne peut retomber ailleurs que sur sa petite tete.
pas de chance, il est tombé sur des agents des forces de l'ordre qui en ont assez de ramasser !
en plus il ne peut pas pretendre qu'il ne connait pas les lois republicaines...quoi que !
" il y ressemble fortement et pourtant il ne meriterait meme pas qu'on lui marche dessus "
triste et pathetique, bel exemple !

104.Posté par Les indigenes de la République le 14/08/2010 16:05

Voilà la vidéo pour ceux qui veulent voir le début : http://www.youtube.com/watch?v=c_TeFMiIhLw

Vous pouvez voir qu'il y a des hommes, femmes mais aussi enfants

Quand la Bac arrive ils arrosent tout le monde comme si que on été tous des sauvages, des guérilleros armée.

L'Etat nous prend tous pour des indigenes

Il est temps que les Réunionnais revendiques les posts de DDSP, de directeurs des administrations ... sinon ont restera des indigenes de la République


http://www.youtube.com/watch?v=c_TeFMiIhLw

103.Posté par mansour le 14/08/2010 15:57

REDACTION DE ZINFOS ET LECTEURS DE ZINFOS
Je me permets de remettre le couvert et de vous inviter ,comme le fait l'auteur du post 97,à prendre connaissance dans le JIR de ce matin des déclarations de Mr Dindar ,suite à l'altercation d'hier .
Cette déclaration en dit long et fait aggravant elle n'émane pas d'un simple quidam mais d'un vice-président du Conseil général et adjoint au Maire de Saint-Denis
.De plus que Monsieur Dindar soit le beau-père de la personne qui a été mise en garde à vue n'excuse rien bien au contraire.
Les propos de Mr Dindar sont proprement stigmatisants et racistes .
Oui c'est un racisme (de classe uniquement?) dont revendique Mr Dindar pour absoudre ce qui s'est passé (la justice j'espère établira la véracité des conduites) rue Maréchal en jetant en pature le Chaudron et ses habitants.
Point besoin sur ce point ,quand on connait la composition socio- culturelle et ,socio-économique du Chaudron et de la population de la rue Maréchal Leclerc d'en rajouter n'est-ce-pas!
Qu'en pense :
-le Maire de Saint-Denis et les collègues de Monsieur Dindar?
-les élus du Chaudron?
-Monsieur le président de la Fraternité Musulmane?
-le CRAN et toutes les autres associations soucieuses du "vivre ensemble" et des droits civiques?
-Tous ceux qui brandissent le communautarisme à tout bout de champ?
-les fidèles de la mosquée de la rue Maréchal Leclerc?
-qu'en pensez-vous lecteurs de zinfos?
Triste spectacle que nous donne Mr Dindar et triste avenir que nous préparent de tels élus si rien n'est fait pour mettre un terme à leurs conduites de pyromanes .

102.Posté par Tcherno-Bill le 14/08/2010 15:51
@ 96 Dignité il y a bien sur un problème avec l'augmentation du recours à la garde à vue en France et en parallèle....la diminution du nombre de juges d'instruction ...voire le projet de les supprimer !
Le Conseil Constitutionnel s'ent est inquiété dans un rapport récent , et le gouvernement doit proposer en Septembre des changements pour que les droits de la défense soient mieux respectés pendant la garde à vue....Ce qui pourrait conduire ceux qui seraient tentés d'en abuser à moins y avoir recours ?
Nous verrons ce qui en ressort , en attendant , je considère que la Police est l'instrument du pouvoir , si le cadre dans lequel elle fonctionne , système de notation etc... est porteur de dérives ( ce qui est le cas ) il faut changer le cadre , car la majorité des policiers sont des hommes et des femmes qui essayent de faire leur travail le mieux possible , les stigmatiser globalement améne à obéir à la manoeuvre du pouvoir qui vise justement à dresser les Français les uns contre les autres...
Ce n'est pas La Police qui dérive , c'est le cadre juridique dans lequel elle évolue qui est mauvais ainsi que la situation sociale dans ce pays , que le pouvoir ne fait rien pour améliorer !

101.Posté par Goulou786 le 14/08/2010 15:31
Ben Oui !!! Moije dit que les autorités ont une dent contre Nassimah Dindar..Qui ne le sait pas ?!!
Vous voulez Savoir ?
=> l'affaire Samia badat.....................

100.Posté par FMR le 14/08/2010 14:39
Lettre au DDSP et Prefet

A l’attention de Monsieur le Directeur de la Sécurité Publique
Saint-Denis de la Réunion

Monsieur,

Nous tenons à vous faire part de nos plus vives préoccupations concernant l’attitude d’un certain nombres de vos fonctionnaires ce vendredi.
Et nous protestons donc fermement contre la provocation policière gratuite qui s’est déroulée à Saint-Denis, sur le Carré Piéton et à l’heure précise de la sortie des fidèles de la grande prière de ce vendredi 13 août.
Le passage en force du fourgon de Police sur une zone piétonne est déjà une infraction à la loi, émanant de ceux-là même censés la faire respecter. La densité piétonne à ce moment précis était telle que les policiers auraient dû continuer sur la rue Jules Auber, d’où ils sont arrivés (et ils n’étaient donc pas à l’arrêt comme ils le prétendent).
Au-delà des multiples témoignages, les caméras de surveillance de la mairie sont là pour rétablir ces vérités et largement discréditer la version policière, et nous vous invitons donc à les rendre publiques.
La réaction des fidèles et passants, incommodés par ce forcing policier parfaitement inapproprié et dangereux pour les piétons, fut normale et prévisible. Au lieu de s’excuser et attendre, ou choisir une autre voie, les agents concernés ont eu une attitude immature et belliqueuse indigne.
Le danger pour la population est que de tels individus soient légalement armés de gaz et de pistolet, et que les faits se passaient dans un espace public densément fréquenté, et non dans une cour de récréation.
Et ces vaillants agents de la force de l’ordre ont réussi à créer le désordre là où de simples fidèles sortaient d’un lieu de prière, là où régnait le calme...
En arrosant les méchants fidèles, les mauvais passants et les coupables mères et enfants qui ont osé leur tenir tête de gaz lacrymogène, moi y compris, en brandissant leur tristement célèbre pistolet taser et menaçant une foule effarée, ces agents-cowboys ont réussi à jeter le discrédit pour longtemps sur une police pourtant appréciée et respectée car respectable.
Et ils ont réussi cela tout seul, comme des grands.
Des grands qu’ils ne sont pourtant pas, car de tels individus devraient être armés de pistolet à eau ou cantonnés à la maternelle, la sécurité des citoyens que nous sommes y gagnerait.

Nous avons appelé l’ensemble des nombreuses personnes choquées par ce dérapage policier à garder leur calme et rester digne mais vigilant.

Plus qu’une opération de relations publiques de votre part, nous attendons les suites et les résultats d’une enquête diligentée dans les règles de l’art et exemplaire, afin de rendre à la Police Nationale le crédit et le respect qu’elle mérite amplement, malgré le désordre de ses Mineurs-Non-accompagnés (UM).

Nous vous prions d’accepter Monsieur le Directeur, nos salutations respectueuses.

Fraternité des Musulmans Réunionnais
Le Président
A. Alibhaye

99.Posté par Linquiéteur le 14/08/2010 13:56
Voir mon post 55.

L'interpellé à été libéré le soir même à 21h30. La messe est dite. Un petit gars de la cour serait resté en garde à vue 24 heures et si les faits de rébellion et outrage sont avérés je crois qu'il aurait eu droit à une prolongation.

Quand le parquet demande la transmission du dossier de l'enquête, çà commence à sentir bizarre. Va t-on vers "le classement sans suite"? Pour y parer, je conseille aux policiers impliqués de déposer plainte à titre perso avec constitution de partie civile. De plus, ils ont droit à la protection juridique de l'Etat .

De nombreux internautes (Samoussas etc...) trouve anormal que la police circule rue maréchal Leclerc. Mais mon bon monsieur, de nombreux commerçants sollicitent des patrouilles de police, tant il y a des personnes qui gênent où volent dans leur commerce ( demander à VDP). De plus, s'il n'y a ppas de policiers en voiture dans la zone du bas ( foire commerciale) c'est que l'accès est barré.

Ce qui est anormal c'est que des voitures soient garés devant la mosquée, alors qu'il s'agit d'une zone piétonne. Moi je suis plutôt rassuré de voir la police dans cette rue.

98.Posté par JM le 14/08/2010 13:51
JE viens juste de voir la video le policier metropolitain de la bac agresse un jeune et l etrangle comme si s etais un grand bandit ils se sont assez defoule sur les jeunes du port maintenant ils passe a st denis . Revoir la video et faire renvoyer le policier de la bac d ou il vient on n a pas besoin de se genre de policier a la reunion .

97.Posté par Le Chaudronnais le 14/08/2010 13:39
Mr Ibrahim Dindar
Vous êtes outré par le comportement de la Police........ Rue M Leclerc devant la mosquée........
Pour vous cet incident trouverait surement plus sa place dans le quartier du Chaudron .....
Cessez de stigmatiser la population du Chaudron.....
Ce quartier vit en paix et ne réveiller pas les vieux démons ......
Quelle bassesse d'élu .....
Les dionysiens du Chaudron s'en souviendront.....



96.Posté par dignité le 14/08/2010 13:37
@ post 87 à tcherno-bill,

La police française? 790 000 gardes à vue en 2009. Même le conseil constitutionnel s'en est offusqué. Quand vous serez pris dans leurs pattes pour un motif futile vous changerez sûrement d'avis. Et ne vous croyez surtout pas à l'abri d'un tel cas de figure en pensant que cela ne pourrait arriver qu'aux autres. Renseignez vous sur les motifs ayant valu à certaines personnes l'infâmie d'une garde à vue. Vous serez étonné.
Quand les gardes à vue entrent dans les statistiques permettant d'apprécier les bons policiers acquis au régime sarkozien , tout devient possible même l'impensable.

95.Posté par miko le 14/08/2010 13:22
Vous savez la famille mangrolia -dindar on a ral bol . Le gamin il a fais une bétise qu'il se casse en prison comme tous les citoyens qui dérapent un jour ou l'autre; c'est pas qu'on est le fils de la présidente il posséde une super protection politique.
Madame dindar vous avez causé tellement d'injustice ces derniers temps. C'est la justice divine qui est en train de punir votre famille et rappelez vous bien bientôt vous serez à la rue comme la famille Vergés . N'oubiez pas que le citoyen reunionnais a un pouvoir important dans les mains

94.Posté par bouz le 14/08/2010 13:08
n'en deplaise a mr dindar le pere du francais par test adn on ne s'enerve pas facilement en faisant le ramadan bien au contraire,c'est pour se calmer etre enrelation avec soit meme.et personne ne l'oblige a le faire s'il ne le supporte pas .si non c'est tres facile .planquer vous, voila dindar fils il est irriter car il fait le ramadan

93.Posté par Lorenzo SIMEONI le 14/08/2010 13:06

Merci pour les conseils ... Un avocat c'est vrai que ça coute, je pourai me defendre seul

j'ai téléphoné la Halde au 08 1000 5000 sans réponse

j''ai finalement envoyé un mail à la Halde explicant le déroulement des faits.

Pour ma part, j'aurai jamais cru que cela m'arriverai a 10000 km de la France continentale.
Lorenzo SIMEONI

92.Posté par citoyen le 14/08/2010 13:04
83.Posté par Pour la Vérité le 14/08/2010 11:36

Merci de cette info très intéressante (charte) pour les victimes d'infraction. Je retiens en particulier les articles 4: "Les victimes d'infractions pénales bénéficient d'un accueil privilégié. " et non une heure ou plus...

Ou 7: "Les services de la police nationale et les unités de la gendarmerie nationale veillent à informer le plaignant des actes entrepris à la suite de sa déposition et de leurs résultats. "

alors que la plupart du temps, on ne sait pas ce que la plainte devient, sauf si elle est classée... Et encore...



91.Posté par Cambronne le 14/08/2010 13:01
87.Posté par Tcherno-Bill le 14/08/2010 12:11
Ceux qui se plaignent du comportement de la Police en France devraient voyager un peu , ils verraient comment réagirait la police aux USA , en Espagne , ou même à Maurice.....amusez-vous à les insulter !

faut bien reconnaitre selon la conférence de presse il n'est pas du tout question des mêmes versions que certains ont déversé ici ...ramadan ou pas



90.Posté par maquis2A le 14/08/2010 12:54
La Réunion n’est pas le paradis du vivre ensemble, tous ceux qui vivent ici savent que les communautés se supportent tout au plus, rien à voir avec le grand amour intercommunauté pei, image véhiculé par la gauche !

89.Posté par mam le 14/08/2010 12:32
peut il fumer son zamal, la journée, pendant le ramadan ?

88.Posté par Joseph, le 14/08/2010 12:31
Affaire Simeoni : ne vous adressez à un avocat pour cette affaire que si vous avez de l'argent à perdre. En effet, il faudra vous lever tôt si vous espérez obtenir des dommages et intérêts contre l'Etat. Par contre, l'avocat, lui, ou elle, vous aura entre-temps délesté de pas mal de pépettes.

La seule chose à faire, en l'absence de blessures et d'ITT est de signaler les faits au Procureur. L'intérêt de la démarche est de provoquer (peut-être) de la part du Parquet une enquête sur les circonstances de cette interpellation et sur des bavures éventuelles. la Police n'aime pas lorsque le Parquet met le nez dans ses affaires, mais çà fait évoluer les fonctionnaires et c'est le but recherché si vous déposez une plainte, et non pas d'obtenir une quelconque réparation pour une simple bousculade.

Les propos sur votre origine Corse ne sont pas vraiment insultants. Disons que ce policier qui pense ainsi n'a rien à faire à la Réunion s'il pense qu'on est ici dans une île réservée aux Réunionnais. Il devrait être muté en Corse.

87.Posté par Tcherno-Bill le 14/08/2010 12:11
Ceux qui se plaignent du comportement de la Police en France devraient voyager un peu , ils verraient comment réagirait la police aux USA , en Espagne , ou même à Maurice.....amusez-vous à les insulter !
En règle générale , chez nous, si on est " correct " avec eux , ils le sont aussi !
Je ne suis pas DU TOUT partisan du tout-répressif , dérive néfaste où ce pouvoir cherche à entrainer le pays , j'estime que la Police effectue un travail parfois bien compliqué , se trouvant en première ligne de problèmes sociaux dont ils ne sont pas responsables...

86.Posté par citoyen le 14/08/2010 12:10
60.Posté par GOULAB DJAMBOU le 14/08/2010 00:29 et 70.Posté par ilo le 14/08/2010 09:20

Juste pour préciser que j'aurais dit exactement la même chose devant une église catholique, du Renouveau, une sinagogue...

Et pour info, la rue Maréchal Leclerc, surtout en période de vacances scolaires et de soolde et braderie, est bourrée de monde: la présence policière est normale.

Manque de bol, les autres édifices religieux ne sont pas isitués en bordure de rues très passantes comme la rue Maréchal Leclerc; faut arrêter de voir de l'Islamophobie là où il n'y en a pas.

Par ailleurs, dans mon post, je relève que parce qu'il s'agit du fils de Mme, on en partle, sinon, ça aurait été un fait divers. Je suis d'accord d'ailleurs qu'il ne s'agit pas non plus ici (je réponds à M. ASSENJEE) de se défouler sur la mère. Tout à fait d'accord. Je ne l'ai pas fait en ce qui me concerne. Ou sur la police municipale ou la BAC. Mais les questions restent posées quant à ce fait divers, et il faut rappeler qu'il n'y a aucune certitudes pour ceux qui n'étaient pas présents.....

76.Posté par Lorenzo SIMEONI le 14/08/2010 10:17

Si c'est vrai c'est tout à fait anormal: on peut mettre la remarque sur le compte de l'énervement, de l'absence de sang-froid en situation délicate, mais quand même. Si vous avez des témoignages d'"autres personnes, allez y, à la HALDE, vous gênez pas. Ce type de propos n'est pas admissible.

78.Posté par citoyen le 14/08/2010 10:58 : dommage de poster sous le même pseudo que j'utilise depuis des mois. Cela aurait été bien de pouvoir nous différencier, même s'il n'y a pas de copyright sur le pseudo.

79.Posté par tisentinel le 14/08/2010 10:59 : tout à fait d'accord sur la non verbalisation des voitures garées midi (aux environs de 12h30 - 13 h) sur la rue piétonne (le soir je veux bien, y'a plus personne, plus de police... mais ça reste abusif), ce que j'ai déjà relevé dans mon premier post.

85.Posté par jason le 14/08/2010 12:09
Cicanoo a censuré les commentaires sur ce sujet !
Pourquoi?
Peur de la stigmatisation comme on dit ?
Peur des commentaires sur le fils d'élus de la République qui devrait mieux se tenir que les "jeunes" de métropole ?
Voir en rapport entre incivilités anti-policiers , "jeunes" de Grenoble ( début des hostilités en fin de prière ) et autre rappeurs , ramadan et sortie de la mosquée ne serait que pur amalgame

84.Posté par maquis2A le 14/08/2010 11:46
Encore un "jeune" qui à voulu faire le malin, tant pis pour lui...
Il faut voir la faune qui traîne dans la rue Maréchal Leclerc, bande de "jeunes" oisifs, vulgaires et zamalés prêt à importuner le zoreil en vacance...
Plein le derche de la racaille, ici ou en métropole !!!

83.Posté par Pour la Vérité le 14/08/2010 11:36
POST 76: Mr SIMEONI, vous pouvez déposer plainte directement auprés de Mr le Procureur de la République ou du Doyen des Juges d'instruction, en étayant bien sur les circonstances et les faits et en citant des témoins éventuels. Je vous conseille de vous adresser à un Avocat.
Sachez aussi que votre plainte était recevable, vous pouvez aussi vous adresser au Sinistre de l'Intérieur, quoique.
Mais adressez-vous à un Avocat, il vous donnera encore d'autres formes de recours, ainsi va la Démocratie.
CHARTE DE L'ACCUEIL DU PUBLIC ET DE L'ASSISTANCE AUX VICTIMES:
Article 1

L'accueil du public constitue une priorité majeure pour la police nationale et la gendarmerie nationale.

Article 2

L'assurance d'être écouté à tout moment par une unité de la gendarmerie nationale ou un service de la police nationale, d'être assisté et secouru constitue un droit ouvert à chaque citoyen.

Article 3

La qualité de l'accueil s'appuie sur un comportement empreint de politesse, de retenue et de correction. Elle se traduit par une prise en compte immédiate des demandes du public.

Article 4

Les victimes d'infractions pénales bénéficient d'un accueil privilégié.

Article 5

Les services de la police nationale et de la gendarmerie nationale sont tenus de recevoir les plaintes déposées par les victimes d'infractions pénales.

Article 6

Tout signalement d'une disparition de personne fait l'objet d'une attention particulière et d'un traitement immédiat.

Article 7

Les services de la police nationale et les unités de la gendarmerie nationale veillent à informer le plaignant des actes entrepris à la suite de sa déposition et de leurs résultats.

82.Posté par Joseph, le 14/08/2010 11:25
Mon trop long post a été noyé dans la masse des réactions, je voulais simplement qu'on prenne conscience que la police en uniforme devrait mieux évaluer à quel moment envoyer la BAC. Je pense que le problème vient de là : on ne devrait envoyer ces hommes formés aux interpellations musclées que dans des cas où il y a danger pour les policiers et non pas au moindre prétexte. Je citais le cas de collégiens qui se bagarrent : la BAC est-elle vraiment utile dans ce cas ?

Pourquoi pas aussi envoyer le GIGN ou réquisitionner l'armée ? N'est-ce pas là une erreur d'appréciation ?

Ensuite, si des agents, de quelque corps qu'ils soient, ont commis des fautes, des insultes ou des violences, qu'ils soient sanctionnés avec sévérité. Qu'on puisse dire à un passant que les Corses n'ont rein à faire ici, est aussi un fait à sanctionner.

Mais l'histoire de ma fille prouve que quand la police outrepasse ses fonctions il faut absolument signaler les faits au Procureur pour que les agents soient, soit sanctionnés, soit l'objet d'avertissements et non couverts par leur hiérarchie, prompte à "comprendre" leurs agents. Se défouler dans la presse ne suffit pas. J'imagine que l'agent de la BAC qui a trainé ma fille par sa capuche avec violence et les policiers qui ont mis ces trois enfants de 15 ans au "cachot" ont été rappelés à l'ordre parce que j'ai signalé les faits au Procureur. Du moins je l'espère.

81.Posté par marre le 14/08/2010 11:19
75.Posté par ASSENJEE.M le 14/08/2010 10:13
haine et jalousie envers la famille de Madame DINDAR et du racisme vis avis de la communauté musulmane

a la la comme à l'accoutumée, le même discours, on utilise le paravent de la religion ou du soi-disant racisme, pour se défausser! Toujours se faire passer pour des victimes, quelle escroquerie! Trop simpliste, et c'est ceci qui ne trompe personne. Dans TOUTES les communautés sont présents des cons, point barre. Pourquoi systématiquement vouloir faire passer pour un agneau un con, par la seule justification du communautarisme? C'est là encore une connerie! arrêtez votre cinéma et de faire le martyr, religieux ou pas, personne n'est ni plus ni moins que les autres, donc justement faites un peu la part de choses, les voleurs les menteurs sont dans TOUTES les religions

80.Posté par môvélang le 14/08/2010 11:15
Bizarre bizarre!!!!!!!!!!!!!! hum!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!c'est bin bizarre chà, non ?

entre-nous, vous croyez vraiment que le fils à dindar est innocent, Ramadan! grand moment de prière et de pénitence!

moi à la place du petit dindon, en sortant de la mosquée, j'aurais évité tout ce cinéma, et la honte sur la communauté! voilà pourquoi j'ai honte d'être musulman

79.Posté par tisentinel le 14/08/2010 10:59
Que la sérénité revienne vite pour que la lumière soit faite sur cette affaire par les autorités compétentes et que la Justice détermine les responsabilités des parties en cause (M Juan,certains de ses amis ,des policiers ???) .
Mais,cette affaire ne doit pas être celle des parents de l'interpellé : ni le procureur de Beauvais ni la présidente du conseil général de la Réunion sont directement concernés par des faits qu'aurait pu commettre leur fils .
Par contre,on peut constater que l'entourage de notre présidente profite de sa fonction pour se permettre d'être au-dessus des lois.On se souvient tous de Samia Badat qui s'opposait aux policiers qui ne faisaient que constater son véhicule mal garé .Les voitures garées dans le carré piéton n'appartiennent pas à des gens du Chaudron,du bas de la Rivière...etc et ne sont jamais verbalisées .Et,il semble que l'interpellé du vendredi 13 ait l'habitude de "narguer/provoquer" les policiers ....
Enfin,dans ce contexte,rappelons que ce centre ville c'est le "carré musulman" et nous ne sommes plus tout à fait au sein de notre république laïque : essayez d'ouvrir un bar,un resto ,une discothèque,une charcuterie,un bar à vins .......alors l'interpellé peut se sentir hyper-protégé et au dessus des lois républicaines !

78.Posté par citoyen le 14/08/2010 10:58
Incroyable mais vrai... Que d'objectivité: le contrôle d'identité, l'outrage à agent dépositaire de l'autorité publique, le refus d'obtempérer: ceux sont bien des infractions prévues à la loi française??? Donc applicable à tous les français, d'ici ou de métropole, qu'ils soient noirs, jaunes, blancs transparents, avec ou sans religion... Réunion ou Paris la loi reste la loi, et certains témoignages l'ont confirmé sur les radios le jeune homme a estimé que les policiers n'avaient pas à lui demander ses papiers aussi refusant de se soumettre à l'interpellation il a mordu l'un d'eux... Alors si on rajoute la rebellion, je crois que légalement il y a de quoi interpeller ce jeune homme.
- Après sur l'usage des lacrymos et l'action de la BAC, effectivement cela est fort désagréable de se faire aroser. Mais sans vouloir faire l'avovat du diable, venir aider des collègues en difficultés au milieu d'une foule, qui d'autant plus s'oppose à l'action de la police... cela ressemble à une intervention en milieu hostile. Peut-être que si la foule avait laissé les policiers faire leur travail, le jeune homme se serait calmé et les choses seraient rentrées dans l'ordre, avec les suites logiques tant pour l'interpellation que pour un éventuel dépaut de plainte du jeune homme. S'il y a eu autant d'ampleur, les personnes voulant s'imposer dans la situation portent également une lourde responsabilité sur les faits...
- Alors pour les curieux aux abords avec des enfants, ce qu'il faut retenir dans ce genre de situation éloigner vous avant que ça dégénère.
-Pour la communauté musulman, hier il a été dit par monsieur DINDAR à la radio nous sommes à la Réunion ***** pas dans les banlieux, alors en quoi si vous estimez ne pas être concerné par l'attitude des banlieux, le fourguon de police serait-il une provocation devant la mosquée?
-En tout cas, en espérant pour tous que cela soit éclaircit, je crois qu'il faudra bien du courage pour les policiers dans les rues, car même si eux font leur taf, tout le ressenti des masses contre le pouvoir politique, les décisions d'ailleurs, ils doivent l'affronter au quotidien.
- Ce qui m'alarme,c que malgrès tous ces revendications d'être à la Réunion et non en métropole, en zone de tolérance et de brassage culturelle, on fait mine de ne pas faire partie des ces populations dites "délinquantes", mais nous les prenons comme première référence pour justifier tout et n'importe quoi. Mais si les Réunionnais se dises être oppréssés injustement en s'identifiant aux banlieux d'ailleurs comme cela est exprimé par bcp ici et commencent à réagir pareil, comment voulez-vous que les forces de l'ordre eux ne se sentent-elles pas autant en zone hostile comme dans ces banlieux...
- Les incidents de Grenoble m'ont marqué par cette phrase: " la police est assimilée comme une bande rivale et à ce titre elle est traitée comme telle par les délinquants", c'est la porte ouverte à une violence que semble justifier une partie de l'opinion publique... Mais ou va t-on???

77.Posté par jean le 14/08/2010 10:36
BAC des planqués qui jouent aux gros bras à la Réunion , des couilles molles qui préfèrent joués aux tontons macouts en ville ( dragués des filles mineurs, mangés des samoussas et s'engraisser) la solution les muter dans le 93
trop gentil dans cette ile sous prétexte de "vivre ensemble" quel foutaise..MAIS JUSQU'À QUAND?

76.Posté par Lorenzo SIMEONI le 14/08/2010 10:17

Présent au moment des faits, j'ai essuyé un jet de gaz lacrimogene et j'ai été bousculer par la police

J'ai voulu aller porter plainte contre les fonctionnaires a Malartic, mais ils m'ont dit qu'aucune plainte ne pourra etre prises. A la vu de ma carte d'identité national française j'ai eu droit a " tiens un Corse, vous de toute façon vous n'avez rien a faire ici"



J'aimerai savoir si je peux faire appel a la halde pour discrimination, ou rascisme... je ne suis pas trés habitué a ce genre de procédure
Merci au zinfonaute de m'aider
Lorenzo SIMEONI

75.Posté par ASSENJEE.M le 14/08/2010 10:13
Comme à l'accoutumé ,on reconnait parmi certains posts tous les antisémites, racistes, jaloux de Madame Dindar et de sa famille en général. Avant de critiquer, vous feriez mieux de balayer devant votre porte. Heureusement que la majorité des posts a compris que le malaise vient principalement du fait que nous avons un décalage certain entre les faits qui sont reprochés et la manière dont l'interpellation s'est faite.
La BAC a toujours eu une manière d'agir à la cowboy comme on dit et pas seulement vis avis de certaines communautés mais sur le citoyen lambda. Des méthodes dénoncées par des personnes qui ont eu à subir ces interpellations. On a souvent déploré des contusions, fractures et violences ayant entrainé chez certaines personnes fragiles des décès suites à un enfoncement de la cage thoracique suivi d'arrêt cardiaque.
Je pense que c'est la réalité et il faut la regarder en face.
Certaines personnes que je vois régulièrement poster des commentaires n'ont que haine et jalousie envers la famille de Madame DINDAR et du racisme vis avis de la communauté musulmane, n'est ce pas CHOUPETTE? excusez moi de vous citer. Heureusement que vos posts ne reflètent pas l'opinion de la majorité réunionnaise car si l'on veut déstabiliser cette communauté par tous les moyens, vous avez perdu d'avance. La Reunion des mélanges de cultures, de communautés peut se passer de gens comme vous quand je dis vous je parle bien évidemment des personnes antisémites et racistes.
A bon entendeur.......

74.Posté par boyer le 14/08/2010 09:49
outrage c'est le top pour un flic:

1 fait constaté + 1 fait elucidé

en plus il y a un bonus qui va directement dans sa poche quand il poursuit au tribunal pour des dommages et interet (source envoyé special). C'est bien pour mettre du beurre dans les epinards quand la vie est chere.

73.Posté par mansour le 14/08/2010 09:44
je viens de prendre connaissance des propos de Mr Dindar dans le JIR de matin sur la rue " Maréchal Leclerc qui n'est pas en banlieue parisienne ni au Chaudron"!!!
Toujours égal à lui meme ce fat dont il faut par ailleurs rappeler qu'il est Maire-adjoint de Saint-Denis!!
Je vais finir par trouver avec des telles déclarations que finalement il n'y a pas que du mauvais dans cette interpellation que le jeune homme soit blanc ou pas.
Sur que la proximité de tels personnages doit peser sur sa conduite à ce jeune homme mais là c'est à sa décharge!
Je me demande si je ne vais pas finir par reconsidérer la proposition du grand ami de ce couple boulevardier sur l'emprisonnement des parents pour les actes de leur progéniture!
Et si la BAC avait républicainement voulu montrer à ces deux personnages de notre exotique politique que ce que proposerait leur grand ami n'avait pas pour objectif de ne s'appliquer "qu' à ces gens -là"ceux du CHAUDRON Monsieur le Maire -adjoint de Saint-Denis!!!

72.Posté par citoyen le 14/08/2010 09:37
D'accord avec certains posteurs (Foxtrott2 et sa version, Bertel et les fils de, EPAD de chance, mdr, Tcherno: qu'est-ce qu'on en a à secouer de tout ça?). Je mets quand même mon grain de sel:

1 - Comme il s'agit du fils de (EPAD n'importe qui, M. BERTEL, Nassimah!), on personnalise ce fait divers; sinon, on aurait parlé d'attroupement anonyme, râlé-poussé, intervention musclée en pleine rue Maréchal Leclerc. De plus, les anti-police, et la BAC aussi peuvent y aller de leur refrain.

2 - Ca se passe à 13 heures: il n'y a pas encore trop de monde a priori dans la rue Maréchal. Comme l'a dit un posteur, la police municipale passe régulièrement, lentement, dans le secteur. Ca doit rassurer et avoir un impact sur cette zone très passante où le risque de vol existe. Et il n'y a pas à y voir un complot policier contre une communauté... N'importe quoi.

3 - Il est dit dans l'article que plusieurs voitures étaient garées en épi devant la Mosquée: ah bon? Je croyais que c'était uniquement dédié aux piétons? C'est normal, ça, messieurs policiers et messieurs les chauffeurs commerçants de ces superbes engins de pauvres? Y'a pas comme un passe droit, une tolérance anormale là ? Il ne peuvent pas se garer là où c'est autorisé, plus loin, et marcher un peu, les coreligionnaires qui fréquentent cette mosquée?

4 - Dans les 2 versions, le fils de Mme adresse à la maréchaussée locale des noms d'oiseau parce qu'il a été frôlé par un de leur char. Je ne pense pas que ce soit la réaction habituelle de quelqu'un de calme que d'adresser des noms d'oiseau dans ce cas là. On se retourne, on dit : Eh, oh, attention.. Mais peut-être aussi que les noms d'oiseaux sont venus après le comportement anormale de la maréchaussée qui a joué aux cadors (police municipale) puis aux cow-boys (BAC). car il y a 2 polices en cause, attention. Possible.

5 - La police (commune) et la BAC (Etat) ne sont pas forcément indemnes de tout reproche et il y a eu peut-être bavure, comportement de cow-boys de certains... Mais là, on est dans les hypothèses: les enregistrements et témoignages pourraient lever le doute.

6 - Compte tenu de la politique policière actuelle sécuritaire et du "résultat", du "chiffre", possible qu'ils ont dérapé et joué aux cow-boys.

En tous cas comme le relève justement M. Boyer, voilà une affaire qui va faire augmenter le taux d'élucidation de la "criminalité": pensez, l'auteur est aussitôt identifié et interpellé.

Merci les statistiques sécuritaires... EPAD quoi!

71.Posté par Clara le 14/08/2010 09:36
Eh bien voilà lorsque certains jeunes des quartiers sensibles se disaient être maltraités par quelques fonctionnaires, personne ne faisait un compte. Tout jeune a besoin de respect, d'être écoûté et être compris, qu'il soit du Nord ou de l'Ouest ou du Sud !

70.Posté par ilo le 14/08/2010 09:20
Qui a commencé ? Ce jeune homme n'avait qu'à se taire ou faire élégamment les remarques sans tomber dans l'insulte .... les policiers ne sont pas sortis du fourgon pour rien !! En plus , ils connaissent bien le coin et on eu des consignes pour protéger les endroits ou il y a beaucoup de monde .... merde , ils font leur boulot ! Par contre arrêtez de tout ramener à la religion , comme par miracle ,ça tourne toujours autour des musulmans ! devant une église catho , si vous insultez la police c'est pareil ! essayez pour voir .Pour les propos anti- zoreil , c'est rapé car à la BAC ou la police de proximité ,ils sont la représentation de la population de la Réunion ! Je suis sûr que dans les policiers en cause , il y avait un musulman et même il utilisait la bomba lacrymo .... Alors un peu de sérieux, le fils à maman a voulu faire l'interressant avec une blague à la rappeur , regardez les enfants des people ou des vip politiques, les exemples ne manquent pas .......il faut assumer jeune homme de bonne famille .

69.Posté par marre le 14/08/2010 09:15
encore le parapluie communalisme pour se proteger de ses conneries, et meme la gelita s'en mele par recuperation politicienne. quelle lacheté. quelle que soit la religion(et le parti politique), on y trouve des idiots, des insolents, des sauvages,des truands et j'en passe. sorti du lieu de culte, certains font n'importe quoi, moi j'ai failli me faire ecraser par un de ce genre de personnage qui se vante de son culte dans une ville de l'ile et qui en sortant prend le sens interdit, mais lui, il est au-dessus des lois du pays .... marre de ce communalisme pour se prendre au dessus des autres

68.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 14/08/2010 09:02
Encore un bel exemple d'éducation monoparentale tél que plébiscité par le Département et par les pouponnières en général... Mais on ne peut pas militer pour la seule condition Féminine, en faire son fond de commerce, et contrevenir aux limites comportementales dictées sociologiquement par le Père, en même temps...
Quelle exemplarité, quand on songe aux campagnes menées contre les hommes et Pères, leur présomption d'incapacité éducative sanctionnée lourdement aux JAFs (et Correctionnelle s'il refuse l'abandon)... L"éducation Monoparentale Féminine est tellement plus "aboutie"...

Si les conditions réelles restent peut être a être modérées, Cela devrait au moins inciter l'INSEE a sortir enfin les chiffres mettant en corrélation la délinquance des jeunes avec l'absence généralisée du Père dans leur éducation.... N'est ce pas Mme Dindar ?...

67.Posté par Madame Tariquera le 14/08/2010 08:50
La mere est au dessus des lois, le beau pere est au dessous des parties et le pere applique les lois. Voila de quoi ne plus savoir ou est la loi. En plus en agitant le parapluie islamophobe la il est sauvé.

Moi je dis bravo aux policiers qui en avaient marre de se faire insulter par un gosse de riche et qui se croyait tout permis. Enfin des flics qui en ont.




66.Posté par Cousasa le 14/08/2010 07:00
Vers une troisième guerre mondiale avec le petit dictateur de l'élisé français de souche les meilleurs les plus beau ca me rappelle quelqu'un tout ca. Commencer a chauffer vos fours et après avoir éliminer tous les musulmans vous allez vous en prendre a qui. Les Américains peut être. Et le Réunionnais il a oublier comment on lui traite en France ????

65.Posté par Samoussas786 le 14/08/2010 06:25
Trouvez vous normal qu'un fourgon de police, circule (oui circule, parceque sur les photos il est en plein milieu il ne peut pas être stationné là...) en plein milieu de la rue maréchal Leclerc à l'heure de pointe ? Ces hommes savent pertinemment qu'il y a foule, prière du vendredi ou pas... Sachant que la police municipale patrouille déja à pied régulièrement, il n'était pas mieux de garer le véhicule plus loin et circuler à pieds dans la ville ? Ah non ces messieurs ne peuvent marcher, il faut faire passer le gros camion de police dans la foule, en faisant bien remarquer, c'est nous les cow boys faites nous un passage...

Qu'on vienne pas me dire qu'ils font leur boulot, parceque pendant ce temps dans la braderie de l'océan il n'y a pas de camions qui circulent au milieu... Mais des policiers à pieds... Et là personne n'est dérangé.

Dommage que ces zarabs soient pacifistes, et qu'on était en centre ville de St denis à une heure de pointe. Si c'était dans un autre quartier, entouré d'autant de personnes ils n'auraient jamais joué les Apprenti Zorro les hommes de la BAC...


64.Posté par kaloupillé le 14/08/2010 02:29
Nassimah Dindar devrait apprendre à donner une Education Correcte à son Fils mieux que ça sachant qu'elle a Grimpée les Echelons dans la Politique Française sans faire L'E.N.A. elle pourrait s'estimer Heureuse et avoir du Respect pour les Citoyens Français !!!
Nassimah Mangrolia -Dindar Née le 20 Janvier 1960 à ST LOUIS Ile de la Réunion Femme Politique Française Appartenant à L'Union pour un Mouvement Populaire Née d'une Famille Nombreuses Condition Modeste elle est le 6 éme Enfants Total ( 12 Enfants ) son Pére Professeur Coranique / Communauté ZARABE / FRANCAIS D'Origine INDIENNE / MUSULMANE Venant de l'Etat du GUJERAT et qui ont Emigrés vers la Réunion dés L'Abolition de l'Esclavage comme Travailleurs Engagé son Baccalauréat en Poche Obtient une Maitrise de Lettres sur Paul et Virginie à AIX DE PROVENCE / Confrontée pour la 1ére Fois au Préjugés à l'Entré d'un Restaurant et c'est l'Ecole Française qui lui a permis de Construire , elle devient Enseignante , Professeur de Français et d'Histoire du Lycée Profeissionnel du BUTOR à ST DENIS ,en 1980 elle Milite pour la condition Féminine au sein de l'Association Femmes Actuelles de la Réunion dont elle devient présidente en 1996 en 1998 Elue au Conseil Régionale sur la Liste de MARGIE SUDRE , Secretaire Département , Adjointe du Rassemblement pour la République R.P.R. et 3 éme Adjointe à la Mairie de ST DENIS sur la Liste de René-Paul-Victoria au Coté de Gino Ponibalom, Ibrahim David DINDAR et Jean Jacques MOREL , Vice Présidente du Conseil Général en 2002, en 2004 elle Succéde Jean-Luc POUDROUX devient la 1 ére Femme MUSULMANE élue Présidente de la Réunion et Proche de Nicolas SARKOSY ( U.M.P. )elle gagne la Promotion SAVOIR VIVRES ENSEMBLES ULTRAMARINS et REUNIONNAIS en 2005 avec Dominique de Villepin décorée en 2006/2007 elle Interpelle Ségoléne ROYAL en lui faisant Remarquer que les Violences n'ont pas de Couleur Politique , comme quoi n'importe quel Réunionnais pourrait diriger l'ile de la Réunion sans BAGAGES il Suffirait seulement de Cohabiter avec la MAFIA à Méditer !!!

63.Posté par Christophe le 14/08/2010 01:29
Le casier judiciaire du fils de Nassimah va peut être ressortir, car ce jeune (homme) a déjà été arrêté pour possession de zamal, et son oncle pour travail au noir (abattoir sauvage) La famille Dindar se croirait au dessus des lois ?
En attendent Mr Dupuy fait un boulot de journaliste en déplaise à certains et, personne ne dois être au dessus des lois.
Une question qui me turlupine : Sur toutes les personnes qui son sortie de la mosquée pourquoi il y a eu que ce petit (…) qui insulte la Police ?

62.Posté par Joseph, le 14/08/2010 00:42
Ma fille de 15 ans a été traînée de force et avec violence avec deux collégiennes dans la voiture de la BAC il y a trois ans. Elles attendaient 17h00 pour rentrer dans leur collège pour une répétition de la pièce de théatre de fin d'année. De dangereuses terroristes, sans doute..
Le directeur venait d'appeler la police parce que deux filles se bagarraient devant le collège. A l'arrivée de la police, bien entendu, les filles se sont défilées dans les immeubles voisins, et mes trois collégiennes n'avaient aucune raison de d'enfuir puisqu'elles attendaient de rentrer tranquillement dans leur collège. Elles ont été sommées de partir par la BAC et lorsqu'elles ont voulu ouvrir la bouche poliment mais fermement pour expliquer qu' elles étaient dans leur bon droit d'attendre l'heure pour rentrer dans le collège, la fureur des agents s'est déclenchée de façon fulgurante, irrités de n'être pas obéis sur le champ. ils donnaient l'ordre, sur la voie publique à trois collégiennes tranquilles de s'en aller de devant le collège où elles devaient attendre !

La BAC a refusé de les écouter et les a trainées de force dans leur voiture, les a ensuite "livrées" à la voiture de police. Les trois filles ont été amenées au commissariat de police, (très bien traitées par les policiers qui semblaient découvrir peu à peu la bavure de la BAC) mais malgré tout placées au cachot plus d'une heure ! L'officier de permanence n'a même pas été averti, ni le substitut des mineurs. On m'a appelé à mon travail, on m'a rendu ma fille qui a été d'abord envoyée devant un médecin légiste, habitué à des constats plus "durs". Son petit hématome au cou, car l'agent de la BAC l'avait tirée par sa capuche aurait, chez un médecin généraliste pu être retenu comme une atteinte physique.

j'ai accepté de ne pas déposer de plainte, afin que l'agent de la BAC ne perde pas son travail, par mesure d'apaisement , mais j'ai bien sûr écrit au Procureur et les autres parents étaient solidaires : trois collégiennes bien notées au niveau comportement.

J'ai reçu deux ou trois mois après une lettre du Parquet : " Monsieur votre plainte contre la société "la BAC" a été classée par le Procureur de la République". D'abord je n'avais pas porté plainte, j'avais seulement signalé les faits afin que la BAC cesse de jouer ainsi aux cowboys et je demandais que l'agent de la Bac soit simplement averti. J'ai gardé cet avis de classement qui est assez comique.

Je parle aujourd'hui, voyant que cette question d'usage disprorportionné de la BAC ou de la force perdure ici ou là, pour vous dire que le problème c'est que quand la police a peur d'être débordée, elle appelle la BAC qui va au contact e façon assez brutale parfois. La police reste en retrait. On ne devrait envoyer ces hommes formés aux affaires dures (il en faut) que dans des cas vraiment bien évalués et non pas pour des collégiennes qui se crêpent le chignon ou une personne qui réagit à un véhicule de police qui le frôlerait. Un peu de psychologie compte plus que la force dans bien des cas pour les résoudre ! c'est çà, je pense le noeud de l'affaire.

Il y a peut-être ici des vengeances ou aigreurs personnelles de certains fonctionnaires contre la famille de Mme Dindar, qui sait ? c'est de l'ordre du possible, je ne suis pas naïf au point de croire que çà ne puisse pas exister. L'enquête le dira peut-être.

J'avais signalé que des hommes de la BAC, il y a 7 ou 8 ans se promenaient sur le Front de Mer de Saint-Paul avec le pistolet à la ceinture, en civil, sans le brassard orange "POLICE" règlementaire. Ils rentraient dans la terrasse d'un camion bar pour se restaurer, et les réactions des gens fusaient. On aurait pu les prendre pour des tontons macoutes, car ils n'avaient pas de signe distinctif police. Ils ne cachaient même pas leur arme sous leur T-shirt. Cà mettait une ambiance vraiment "western" peu agréable.

On ne voit plus çà désormais. Je n'ai pas dû être le seul à manifester ma colère de voir des policiers en civil déambuler à 4 ou 5 l'arme à la ceinture. Autant le policier en uniforme muni d'une arme ne choque pas et même rassure, autant ceux là créaient un climat d'insécurité. Ils rentraient dans le camion bar, se servaient eux-mêmes, distribuaient les bises aux serveuses ... ils semblaient en terrain conquis. On a une autre idée de feu la police de proximité.

Comme quoi, il faut toujours déposer une plainte lorsque des policiers ne respectent pas les Lois ou au moins le signaler au Parquet. La Police n'aime pas du tout ce genre de lettre, et feront tout pour que les agents changent leur comportement.

S'il y a usage disproportionné de la force, çà s'appelle de la violence et le policier, comme tout citoyen n'a pas le droit d'utiliser la violence. La force, oui, si nécessaire, mais pas la violence. c'est un délit qui devrait d'ailleurs être aggravé par le fait que c'est un policier qui l'a commis. Malheureusement, si un policier vole de l'argent, il sera viré sans pitié. Par contre, s 'il commet une bavure du registre de la violence, çà passe mieux et c'est plus facilement compris, toléré et parfois couvert par la hiérarchie. Pourquoi ?

61.Posté par Linquiéteur le 14/08/2010 00:31
Est-il majeur ?

En effet, s'il est mineur, l'UMP a proposé l'emprisonnement des parents de délinquants.....

60.Posté par GOULAB DJAMBOU le 14/08/2010 00:29
Au début du reportage, Mr Pierrot Dupuy qui est connu pour être un "incendiaire" nous informe que les policiers sont chargés d'opération de sécurisation autour de la mosquée pendant le Ramadan. N'est pas là une provocation des pouvoirs haut placés? Posterait-on des flics devant la Cathédrale ou une église lors des fêtes de Pâques, de Noël ou devant la synagogue lors du Shabbat?
Quand le plus haut responsable de cette France à la dérive se comporte comme un gars des cités "Casses toi pauvre con" et son ami de 30 ans Brice Hortefeux - le ministre de l'Intérieur - patron de ces "cowboys" - est condamné pour injures raciales et/ou haines raciales l'imite, alors où est l'exemple?
On a les dirigeants qu'on mérite !!! !!! !!! Au secours Vichy revient ... ... ...

1 2 3
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales