Culture

Le festival du film de la Réunion "snobe" les étudiants en cinéma

Ce matin, à Saint-Gilles, à quelques mètres de la Villa du Lagon où est installé le "QG" du festival du film de la Réunion, un groupe d’étudiants en Master audiovisuel à l’ILOI (l’Institut de l’Image de l’Océan Indien) tourne des séquences pour la réalisation d'un court-métrage. L’occasion pour nous de les rencontrer et de leur demander quel était leur avis sur ce festival, sans langue de bois.


Le festival du film de la Réunion "snobe" les étudiants en cinéma
Dans une propriété de l'ouest, un groupe d'étudiants en master audiovisuel à l'ILOI tourne une séquence de son projet de court-métrage pendant que, non loin d'ici, des vedettes se dorent la pilule aux villas du lagon, invités du festival du film de la Réunion. D'ailleurs, que pensent ces futurs professionnels du cinéma de ce festival qui a su s'imposer comme un rendez-vous incontournable?

Pas de films réunionnais

Le moins que l’on puisse dire c’est que les avis sont unanimes ! Ce festival ne doit pas s’appeler festival du film de la Réunion parce qu’aucun film réunionnais n’y est programmé. Nathalie le compare au Fifai (Festival du Film d’Afrique et des îles) où elle constate que des efforts sont faits pour faire découvrir au public réunionnais des productions locales. Ce qui n’est pas le cas pour le festival du film de la Réunion...

Pas assez populaire

Amélie constate, pour sa part, que même le site où se retrouvent organisateurs, invités et public, ne lui donne pas envie d’y aller. Elle y trouve quelque chose de snob, comme si on lui disait "tu n’es pas la bienvenue". Toutefois, ce n’est pas ça qui l’empêchera d’aller découvrir les films qui y sont présentés. Même si pour cela il faut faire le déplacement jusqu’aux brisants pour avoir les séances gratuites.

Bruno regrette que ce festival ne soit pas plus populaire puisqu’il clame comme ambition de rapprocher le Réunionnais du septième art. Mais quel Réunionnais?, se demande-t-il, "le saint-gillois? le yab' les hauts?,..." Pour Bruno la réponse est évidente, ce festival n’est pas fait pour la masse populaire. Il est pensé pour une élite. Et, il n’en fait pas partie.

Et les étudiants ?

L’ensemble de ces jeunes regrettent que le festival ne fasse pas grand chose pour les étudiants, en leur permettant par exemple de s’exercer en faisant des interviews des célébrités qui sont invités, ou en ne leur permettant pas de diffuser leurs travaux comme le fait le Fifai au Port.

Puisqu’il est question de cinéma, et qu’ils sont en plein dedans. Ils auraient souhaité se sentir plus impliqués, plus aidés. Après tout, dit Geoffrey, "on est l’avenir du cinéma à la Réunion".

Le festival du film de la Réunion "snobe" les étudiants en cinéma
Vendredi 5 Novembre 2010 - 17:27
Ingrid Benoit
Lu 2698 fois




1.Posté par Ded le 05/11/2010 19:19
le festival ne doit pas s'appeler "festival du film de la Réunion" car aucun film réunionnais n'est programmé!
Ah bon, parce qu'il en existe des films réunionnais?
Je veux les voir!!!

2.Posté par phebe974 le 05/11/2010 19:29
La dessus vous avez parfaitement raison ce festival devrait changer de nom, mais bon ça passe comme ça à la Réunion.

3.Posté par franck le 06/11/2010 05:57
Le festival devrait s'appeler le festival de Fabienne Redt. Elle est tellement mégalo que sur les affiches il y a "Fabienne Redt présente" a croire qu'elle travaille seule sur le festival. Effectivement c'est un festival non accessible aux réunionnais avec seulement 6 séance pour le grand publique qui n'a pas le droit à la présence des équipes donc aucun intérêt.

4.Posté par jujurun le 06/11/2010 08:38
voilà un festival qui se limite uniquement à la villa (pour rentrer faut monter patte blanche) les brisants (pour bobos st gilles) et cambaie (pour les amis de fabienne) les hauts de st paul ont été oubliés d'autant que la mairie est partenaire de cette boufonnerie, j'aimerai connaitre la somme engagée par la commune, je paye des impôts parceque j'y réside

5.Posté par Darkflo974 le 06/11/2010 10:39
Je trouve ça dégueulasse de ne pas impliquer les jeunes dans ce type d' événement mais n existe t il pas des moyen ou des action a mettre en place aux près des autorité compéter a fin de se faire entendre et réveiller les conscience? Je pense notamment aux différente action des intervenant du spectacle qui interrompe "poliment " des émissions etc...

6.Posté par Caton2 le 06/11/2010 11:49
Est-ce que le festival de Cannes projette des films cannois? De Venise des films vénitiens? Et que filment ces "étudiants" en "master" aux portes du festival? C'était le seul décor disponible pour leur court métrage? Tout ça c'est de la provoc insignifiante. Vu le niveau à l'Iloi, il ne faudra pas compter sur eux pour créer un cinéma réunionnais. Ils feraient mieux d'aller voir les excellents films proposés gratuitement pendant le festival, présidé par un très grand cinéaste.

7.Posté par phebe974 le 06/11/2010 14:31
@Caton2 : l'argument consistant à dire que le festival de Cannes et celui de Venise ne projettent pas des films de leurs régions est fallacieux : tout simplement parce qu'il y a certainement des films régionaux qui sont programmés à leurs programmes. Et de plus les 2 festivals mentionnés sont des festivals internationaux, rien à voir avec celui dit de "la Réunion". Enfin, c'est avec la jeunesse de la Réunion que le cinéma réunionnais pourra se développer peu importe que se soit avec l'iloi ou pas, à vous écouter la Réunion ne doit rien produire mais seulement suivre et voir les autres cinéma. En ce qui concerne la provocation elle est plutôt de votre côté, avec vos conseils à 2 balles. Je paris que ces jeunes ont une culture cinématographique et artistique bien plus grande que vous.

8.Posté par Caton2 le 06/11/2010 15:52
7. Heureusement que j'ai deux balles. Vous en avez combien? Peut-être aucune pour répondre comme un béni oui oui du PCR. Je crois connaître le milieu et sans doute mieux que vous. L'Iloi n'est pas une école de cinéma. L'iloi fait du social. Peut-être y êtes vous impliqué. Si vous y êtes, vous devez comprendre ce que je dis. Si je pensais que la Réunion ne doit rien produire d'original, je serais pour les feuilletons de merde des TV nationales produites avec le soutien de la Région Réunion pour satisfaire l'égo des dirigeants des TIC et de l'ADCAM (y compris sous Vergès). Ça vous va comme réponse?

9.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/11/2010 16:05
"Après tout, dit Geoffrey, "on est l’avenir du cinéma à la Réunion". "

non pas de l'avenir du cinéma à la Réunion..mais de l'avenir du cinéma tout court !

10.Posté par Jobard le 06/11/2010 16:15
Eh! phebes974, j'ai l'impression que tu te trompes de cible en attaquant Caton2, j'ai comme l'impression qu'il a une grande culture cinématographique, il nous l'a démontré dans bon nombre de ses posts.

Un festival est une ouverture sur le monde, un lieu d'échange et la démonstration d'un savoir-faire de la part des participants. Que l'ILOI sorte un bon court métrage avec ses étudiants, court métrage qui devra être plébicité par des professionnels avertis, ce sera déjà un premier pas, les bons élèves pourront peut-être se présenter un jour à un des nombreux festivals, en France on est pas en reste.


11.Posté par phebe974 le 06/11/2010 17:34
Pourquoi parler du PCR? Je ne vois pas du tout le rapport, je connais également l'ILOI et ce n'est pas l'administration et autre Vergés qui est important dans tout ça. Ce qui est important pour ma part ce sont les jeunes et le cinéma, pour qu'ils progressent. Je les connais et je sais qu'ils ont du talent. Mais je persiste et signe la jeunesse n'a pas besoin des conseils venant d'une petite pensée conservatrice et aigrie.

12.Posté par Caton2 le 06/11/2010 17:55
Phebe. Je crois que vous êtes dans le social, à l'ILOI sans doute. Le social, c'est bien , c'est même utile. Sauf qu'il faut en sortir... Sinon le social ne sert à rien.

13.Posté par momo le 25/05/2011 22:59
@Ded
oui il existe des films réunionais, beaucoup de courts métrages ...
D'aprés qu'est-ce qu'ils ont l'air de faire ces étudiants sur la photo? tricoter?

14.Posté par beuz le 26/05/2011 00:59
Oh ben oui les pauvres,on le voit clairement sur la photo "l'avenir du "cinéma réunionnais" est au charbon plutôt que sur le tapis rouge...On leurs met vraiment des bâtons dans les roues à ses en Herbe!

15.Posté par Renan CHIRAUX le 02/09/2014 14:12
Heureusement que le LE FESTIVAL DU FILM RéUNIONNAIS existe !!! mais il semblerait que les médias locaux face un blackout sur l'information !!!

C'est pas grave LA REUNION LE LA !!!!

Pour Tous ceux qui veulent participer au Festival c'est 100% gratuit, C'est ouvert aux amateurs et surtout c'est réservé aux Réunionnais !!!!!

http://www.tele-kreol.com/festival-du-film-reunionnais/

16.Posté par W le 02/09/2014 14:17
Le Festival du Film Réunionnais va avoir lieu à la rentrée, c'est le premier festival de film entièrement réservé aux films Réunionnais.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales