Culture

Le festival "Liberté Métisse" du 17 au 20 décembre à St-Pierre

Dans le cadre des festivités du 20 décembre, date de l'abolition de l'esclavage décrété par Sarda Garriga, la Région Réunion organise entre le 17 et le 20 décembre prochain la première édition du festival Liberté Métisse sur le front de mer de Saint-Pierre.


Le festival "Liberté Métisse" du 17 au 20 décembre à St-Pierre

Un nouveau festival va faire son apparition dans le paysage culturel réunionnais, le festival "Liberté Métisse" initié par le Conseil régional de la Réunion, à l'occasion des festivité du 20 décembre. "La Région a souhaité lancer la première édition du "Festival Liberté Métisse" qui permettra pendant quatre jours de présenter la Réunion des hommes et des femmes dont les origines diverses ont permis de façonner une identité réunionnaise si particulière", explique Jean-François Sita, vice-président de la Région délégué à la culture.

Ce nouveau rendez-vous s'inscrit dans les grandes orientations et la nouvelle politique culturelle régionale, dont l'enveloppe budgétaire se monte à 64 millions d'euros.

Ce nouveau festival a pour but de valoriser le patrimoine métis de la Réunion, promouvoir la "Liberté", sensibiliser les générations futures au respect de la condition humaine et perpétuer des valeurs culturelles de la société réunionnaise, démocratiser la culture créole à long terme, faire connaître la Réunion en tant que terre d'exception, soit une terre de métissage. "Notre souhait est de permettre à chacun de se reconnaitre dans cette histoire, cette culture, ce patrimoine commun, dans un esprit de convivialité et de partage", souligne Jean-François Sita.

"Qu'il devienne un rendez-vous international incontournable"

Cette première édition va se dérouler sur le front de mer de Saint-Pierre du 17 au 20 décembre. Le festival s'articulera autour d'un village Région "Liberté Métisse 2010" avec un espace dédié au métissage et à la liberté, des stands destinés à promouvoir les musés régionaux, une exposition d'art plastique et des performances de grapheurs. "Nous avons souhaité que l'ensemble des structures régionales s'expose au village, tels que Stella Matutina, la Maison du Volcan, Kélonia, et bien d'autres encore", ajoute Jean-François Sita.

Le public pourra assister à deux soirées musicales, "l'occasion pour les Réunionnais de découvrir ou redécouvrir le patrimoine musicale de la Réunion à travers Firmin Viry, Ziskakan, Groove Lélé, ou encore JF Gang, Yaëlle Trules, (…)".

Une manifestation qui se terminera sur un feu d'artifice le 20 décembre au soir "qui illuminera la liberté métisse". Jean-François Sita conclut : "Je souhaite que cette première édition ravisse le plus grand nombre, que ce festival prenne toute sa place dans le paysage culturel réunionnais et qu'il devienne un rendez-vous international incontournable".
Vendredi 10 Décembre 2010 - 17:06
Julien Delarue
Lu 3567 fois




1.Posté par association kiltirel à saint-pierre ? le 10/12/2010 18:16
étonnant un evenement culturel organisé sur la commune de saint-pierre, sans que l'élu à la culture de cette commune se manifeste ? mais ou est-il ?

2.Posté par jean-Psolier le 10/12/2010 22:13
Organiser un évènement fourre-tout mais où la question de l'esclavage et de son abolition sont exclu.
Ce n'est pu un 20 décembre: c'est un attentat contre l'histoire! C'est trés grave.

3.Posté par lord le 10/12/2010 22:25
Pourquoi Saint Pierre ?
Pourquoi pas Saint Paul par exemple ? ou Saint Leu ? ou Saint Benoit ?
Comment s'est fait ce choix ?
Si on voulait encore une fois donner l'impression de vouloir servir les petits copains, c'est gagné !!

4.Posté par Mwintousèl le 10/12/2010 22:40
Ankor in propagand bann kolonyalis po sabouk listwar. Oté kréol anon bord bann sisèr san nout kiltir.

5.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 10/12/2010 22:49
Juste après le "dipavali" et maintenant "un festival métiss"...."sin pir" est la seule ville de la Réunion qui profite la manne "culturelle" de la Région...c'était juste une remarque...ah oui il faut faire mieux que "sin d'ni" et son 20 désam...ah les rivalités stériles qui recommencent !!!!
Les autres villes....ben zot i gaingne même pas un grin litchi...merci M. Sita avec vous la "kiltir" i avance, ben oui pou la "kiltir" c'est juste la fête !!!

6.Posté par jean-Psolier le 10/12/2010 23:10
Ce nest pas QUE la fête cette fois, c'est bien plus grave!
Cette fois il y a une volonté de faire silence sur une partie de notre histoire. Sur l'esclavage. Et de fêter son abolition. Il ya une volonté de mêler la notion de liberté a tout plein de chose et de diluer ainsi la question de l'abolition, de l'esclavage.
La question de l'esclavage si on en croit le site de la region ne sera abordée que en rapport à l'esclavage modernes....
Il ya une volonté de nier l'histoire. De couper le présent du passé.
C'est une forme de négationnisme. C'est éminemment grave!!

7.Posté par H.îleVideo le 10/12/2010 23:55
La Fèt kaf lé dégréné pou "Liberté Métisse"
Kom lo 14 zilié lé la fèt nasional pou la Frans kontinantal
Lo 20 désanm lé la fèt kaf pou la Reniyon.
Komdi Danièl waro:Anon aras par nou mèm nout liberté.
Le 20désanm sé la fèt kaf.

8.Posté par gabriel Sautron le 11/12/2010 07:40
JF Sita arrète danse dans l'argent réioné mounoir!!!!
toute po st pierre, sans laisse la place po les zélus endormis de Misèl Fontaine!!! tan ka faire, ou va finir par prend la place fontaine konm maire si ou continu!!!
zot projet néna un gros lodeur de plagiat avec le projet zot rival de St Joseph : LES NUITS DU PITON, un vrai lambianse populaire qui dur dopi lontan!!!
mé zot va pa aidé un boug lé pas UMP po fé un festival po kréol!!! non va zot va claque l'argent public pour fé la fête sur le front de mer déjà saturé de ST pierre, alors que na tellement de z'endroit ou la fête 20 désanm na plus de légitimité de se dérouler.

Laisse 20 désanm po bann gars la kour SITA !!! ou la fini pran Dipavali , ou veux ossi la fête Chinois????

9.Posté par Arthur le 11/12/2010 10:31
Bravo enfin on regarde vers l'avenir avec fierté
Nous sommes une terre exceptionnelle du métissage issue de notre histoire - il est tempset merci M.SITA - merci M ROBERT d'oeuvrer dans ce sens - je partage votre vision - de ne plus se lamenter sur nos chaines et notre misérabilisme... allons avancer ensemble
C'est cette vision de fierté de notre diversité qu'il faut brandir au monde comme un défis au vivre ensemble !
Et puis ça fait du bien que l'institution régionale arrête comme au temps de la saga Vergès de nous imposer leur version de l'histoire et la culpabilité comme seul socle ... ouf
Encore une chose i faudrait retirer Françoise VERGES des instances Nationales qui "réfléchissent" sur l'esclavage - ca fera du bien à La Réunion c'est évident de porter enfin la voix de notre diversité assumée

10.Posté par Arthur le 11/12/2010 10:49
BRAVO BRAVO BRAVO...c'est génial cette idée de Liberté Métisse ...
Enfin une nouvelle manière de voir ce temps fort de notre histoire - Je suis Réunionnais et très fier mais la nouvelle génération à laquelle j'appartiens n'a pas trop envie de porter cette image de peuple enchainé et de rabâcher l'esclavage ...cette image qui nous dessert au niveau national ...
Nous sommes une magnifique terre de métissage issue de notre histoire - allons avancer avec cette fierté !! Moi je veux brandir notre diversité et notre métissage au plus haut niveau pour relever le défis du VIVRE ENSEMBLE et montrer au monde notre histoire assumée et qu'enfin on arrête avec le clan saga Vergès qui et leur obsession de réviser l'histoire et l'image du misérabilisme
M. SITA c'est important d'avancer vous êtes jeune et bien dans votre peau de toute évidence comme Didier ROBERT alors allons avancer

11.Posté par ti biloute le 11/12/2010 10:56
Je suis d'accord avec toi Gabriel Sautron
Même si je n'ai pas encore mis les pieds au NUITS DU PITON de Saint Joseph, les échos que j'ai eu sont plein d'enthousiasme.
C'est une manifestation qui date de plusieurs années et la logique aurait voulu que la Région, si elle souhaite soutenir le 20 décembre, soutienne cette manifestation.
Au lieu de cela, elle aide Saint Pierre à venir concurrencer Saint Joseph : voilà une preuve que la municipalité de Michel Fontaine, sans aucune imagination dans sa politique culturelle, n'a d'autre ambition que de dépouiller les autres.
Le Dipavali qu'elle pique à Saint André
le Sakifo qu'elle pique à Saint Leu (pour venir concurrencer le Manapany Surf Festival de Saint Joseph qui a fêté cette année ses 10 ans et qui est une VRAIE manifestation populaire)
et aujourd'hui le 20 décembre
Et on ose proclamer cette ville capitale culturelle ?

12.Posté par gran male le 11/12/2010 11:25
La célébration du métissage n'est pas incompatible avec la commémoration de l'abolition de l'esclavage.
A écouter ce brave ARTHUR, sous prétexte d'amitié franco allemande et de refus total de la guerre, il faudrait dare-dare créer une célébration de la paix et cesser toute commémoration du 11 novembre ou du 8 mai !

ARTHUR est un ignorant et il est la preuve vivante que les chaînes ne sont pas totalement brisées : lui qui semble être aux ordres de ses maîtres au point de dire Amen à tout ce que font "Missié" Robert et Sita.
ARTHUR est le parfait militant : enchaîné, lobotomisé, incapable de faire la part des choses et somme toute à l'image que ce ne devrait pas être la politique , manichéen.
Brave petit gars, le 20 décembre, c'est aussi pour ton abolition.


13.Posté par gran male le 11/12/2010 11:27
La célébration du métissage n'est pas incompatible avec la commémoration de l'abolition de l'esclavage.
A écouter ce brave ARTHUR, sous prétexte d'amitié franco allemande et de refus total de la guerre, il faudrait dare-dare créer une célébration de la paix et cesser toute commémoration du 11 novembre ou du 8 mai !

ARTHUR est un ignorant et il est la preuve vivante que les chaînes ne sont pas totalement brisées : lui qui semble être aux ordres de ses maîtres au point de dire Amen à tout ce que font "Missié" Robert et Sita.
ARTHUR est le parfait militant : enchaîné, lobotomisé, incapable de faire la part des choses et somme toute à l'image que ce ne devrait pas être la politique , manichéen.
Brave petit gars, le 20 décembre, c'est aussi pour ton abolition.

14.Posté par zinfonaute contribuable le 11/12/2010 11:41
64 millions d'euros pour voir firmin viry et yaelle trules???????????????????????

presque le cout de la mcur qu'ils critiquaient???????????

15.Posté par tigarslarun... le 11/12/2010 12:30
Liberté Metisse... oui au delà de la fetkaf, le 20 décembre appartient à chaque réunionnaise et chaque réunionnais car que nous soyons yab, caf, malbar, chinois, zarab, malagache qui ça y peut dire lu n'a point sang mélé dans veine??? Ki y peut dire lu n'a point un membre son famille issu d'une origine différente de la sienne? ZOT tout ici zot les 100% caf, 100% yab, 100% zarab, 100 % chinois et même si c'est lo cas zot cultur les koi 100% française seulement zot y mange samoussa, bonbon piment, zot y écoute tambour malbar dans musick, zot i écoute prière zarab dans mosqué! Ca i dit chacaine son fêt... arret ec ça car la Réunion c'est not toute, la Réunion c'est le blanc le noir le jaune, le marron... c'est le metissage et 20 décembre c'est la fête toute ban réunionnais car moin le blanc, ma grand mère té noir, moin lé blanc mi aime maloya, moin lé blanc mi coz nout créol... Métisse je suis, libre je suis... la réunion mon ptit pays la liberté Metisse!!!!

16.Posté par Le Pacifique le 11/12/2010 13:23

- Le 20 décembre, c'est la fête kaf, la liberté métisse, l'abolission de l'esclavage ou l'abolition du travail ??. C'est bien ambigu tout ça !

17.Posté par sandra le 11/12/2010 19:45
Le 20 décembre c'est pas que la fête kaf. C'est pas que une fête, c'est pas que pour les kafs. Le 20 décembre c'est une date: celle de l'abolition de l'esclavage. C'est une célébration. C'est une date historique. Effacer toute référence à l'esclavage, à l'abolition c'est un crime contre l'Histoire. C'est une insulte à l'histoire.
Liberté métisse ce n'est pas dire nous sommes tous libres, ce n'est pas dire les métis sont libres. C'est dire : effaçons l'histoire, il n'y a pas eu d'esclavage, il n'y a pas eu d'abolition, d'abolinionniste.
Liberté métisse c'est tromper les gens, détourner le sens historique d'une date. C'est faire l'apologie de l'oubli, de la connaissance de l'histoire. C'est effacer tout passé, toute trace. C'est une forme de négationnisme.
Imagines t on un 14 juillet d'où on évacuerait l'histoire? Un mai 45 sans réference à la seconde guerre mondiale?
Pourquoi se permet on de faire ce négationnisme uniquement sur des questions liées à l'esclavage des noirs? Il y a t il un probleme noir à la réunion?
Comment ne pas y voir une volonté discriminatoire....

18.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 11/12/2010 21:45
Ce soir à sin pir il y a le NRJ...j'habite au niveau de la rue du père favron...et je peux vous garantir...le DJ est en train de mixer dans mon salon....le maire de sin pir et sa bande n'ont aucun respect pour les riverains,comment peut on autoriser les organisateurs de cette manifestation à orienter leur sonorisation vers la ville, d'habitude c'est dirigé vers la mer et tout le monde est tranquille, mais là AUCUN RESPECT....st pir c'est in ville la fête...et c'est tout, lo maire li en fout li habite la rvn des cabris, et là li mérite un bon jurement !!!!
Désolé pour le H.S, mais là ça dépasse les bornes !!!

19.Posté par Manon le 11/12/2010 22:56
Là c'est trop osé! Ca va trop loin. On ne peut pas revisiter ainsi l'histoire!. Noyer le poison de l'abolition de l'esclavage.
Le 20 décembre c'est une date historique importante économiquement, socialement, humainement. Une date où la majorité des réunionnais d'alors ont retrouvé leur liberté et où le reste de la population sont devenus plus humains. Une date à partir de laquelle notre peuple, blanc, noirs, égaux, citoyens s'est forgé.
On ne peut pas traiter cela comme ça par dessus la jambe en faisant une fête qui fait tout pour faire oublier le sens de cet date! Pour faire oublier l'histoire. Pour faire oublier ce que signifie le 20 décembre.
C'est nous insulter, nous trahir, nous prendre pour des démeurés!

20.Posté par Citoyenne révoltée le 17/12/2010 11:10
J'ai vu le Maire hier soir faire la tournée des bistrots sur le front de mer. Il voit très bien le bordel qu'il y a sur ce bd escamoté, mais il s'en contrefout! Il voit tous ces appartements et les habitants qui vont avoir à subir les nuisances sonores, continuellement, mais le 'médecin' s'en fout totalement! Donc, volonté évidente de nuire! il faut le condamner au pénal ce mec.

21.Posté par le congo chez tintin le 17/12/2010 12:23
Et encore un pince fesses pondu par des propagandistes métissolatres....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales