Social

Le document qui met en colère les syndicalistes d'EDF

Après plus d'un an de bras de fer dans l'ombre avec leur direction et de cinq mois amplement médiatisés, les employés grévistes d'EDF et de la Séchilienne voient de plus en plus le vrai visage de leur direction. C'est le sentiment donné hier par leurs deux leaders syndicaux que sont Patrick Hoarau et Patrice Atchicanon, respectivement, les deux premiers secrétaires généraux de la CGTR EDF.


Le document qui met en colère les syndicalistes d'EDF
Quatrième jour de mouvement d'une déjà longue série. Les employés grévistes d'EDF exprimaient hier leur ressenti sur les premières fissures de la part de la direction.

Patrick Hoarau, secrétaire général de la CGTR EDF veille sur l'échiquier. "Voici le document qui permet de dire que la direction d'EDF nie le dialogue". Entre ses mains, des copies du bulletin interne du groupe. Deux éléments contradictoires y sont étayés selon lui.

La direction zappe l'avis du Conseil d'Etat

Le 18 janvier dernier, le deuxième bulletin de l'année du flash info du groupe EDF marque son approbation de la consultation du Conseil d'Etat censé proposer une lecture (définitive ?) de ce fameux article 14 du statut national des IEG (Industrie Electrique et Gazière).

"Il est hautement souhaitable que dans l'attente de cet avis du Conseil d'Etat, la sérénité de tous soit retrouvée et que la continuité de la fourniture d'électricité pour nos concitoyens Réunionnais soit assurée dans le cadre de notre mission de service public".

Dans son bulletin N°4 du 16 mars dernier, la communication du groupe fait volte face. "Comme chacun le sait maintenant, l'article 14§6 du statut n'est pas applicable dans les Dom et ne l'a jamais été".

Complément d'information

Selon Patrick Hoarau, cette petite phrase émanant de la communication de la direction a précipité leur retour à des actions dès le week-end dernier. "La procédure devant le Conseil d'Etat se poursuit. La direction se prononce alors même qu'elle ne connaît pas les conclusions de la plus haute juridiction administrative saisie par les grévistes de la Séchilienne-Sidec". Certes reconnaît le syndicaliste, "le Conseil d'Etat demande la production d'un complément de pièces pour pouvoir statuer sans quoi l'irrecevabilité de la requête pourrait être envisagée" souligne-t-il.

Au-delà de ce débat de juristes, Patrick Hoarau et Patrice Atchicanon n'en oublient pas d'évoquer les méthodes de la direction. "Depuis quelques temps la direction ne lésine pas sur les moyens pour mettre les cadres de leur côté : repas, petits fours, projets de mutations alors même que les personnes ne le désirent pas forcément", rigole à peine Patrice Atchicanon.

Toujours est-il que sur l'interprétation du fameux article, la direction locale n'a plus la main depuis la saisine du Conseil d'Etat dont la décision pourrait soulager des milliers de foyers réunionnais mais aussi martiniquais et guadeloupéens.

Le document qui met en colère les syndicalistes d'EDF

Le document qui met en colère les syndicalistes d'EDF
Mardi 29 Mars 2011 - 07:39
Ludovic Grondin
Lu 2963 fois




1.Posté par Colère le 29/03/2011 10:47
Si vous voulez envoyer en mail à la CGTR pour leur dire ce que vous pensez de cette action :
cgtr-regionreunion@orange.fr

Cela leur fera surement plaisir de connaitre votre point de vue d'otage


2.Posté par CgTr le 29/03/2011 10:48
Facile d'être en colère quand on a la sécurité de l'emploi, un salaire correct + 30%
Ils prennent la population en otage
Allons tous manifester notre désaprobation devant la cgtr ou en envoyant un e mail à la cgtr pour exprimer notre pensée

3.Posté par Néophyte le 29/03/2011 12:03
Si je comprends, la grève s'est déclenché AVANT que le conseil d'Etat ne rende son avis, sur lequel, en principe les employés s'appuieront pour récclamer leur augmentation....on a pas fini d'être pris en otage alors...

Et est-ce moi (c'est certainement le cas) qui comprend de travers ou le deuxième paragraphe surligné fait état de 2 fois 25 % comme Majoation de réidence ET complément de rémunération...

Mais 2 x 25 = 50% AH NON c'est vraiment pas assez, allez y les gars faites une greve sans piquet, c'est sur qu'on vous comprend tous!

Pourquoi pas arrêter de bosser, puisque finalement vous aurez aucun mal à trouver du travail bien mieux payé, vu vos compétences non?

4.Posté par On aura tout vu... le 29/03/2011 12:05
"Les agents en service dans les TOM bénéficieront de l'intégralité des indemnités coloniales..."
La CGTR pour l'application d'un "texte colonial" anachronique... Toutes les compromissions sont bonnes pour remplir un peu plus son portefeuille !

5.Posté par eric le 29/03/2011 12:16
parsequ'on se bat pour notre prime de vie chere, vous n'avez qu'a vous plaindre parseque vous n'en touchez pas,je viens du privée et j ai pas mal morflé pour en arriver la , le prix de l 'essence augmente !!!! les grandes surfaces en profitent !!!et vous vous plaignez parceque votre voisin risquerais de gagner plus que vous ????? BRAVO vous jouez pour les grandes direction !!!! BANDE DE MOUTON !!!! j ai honte d etre reunionnais !!!!
P.S certains agent EDF touchent le RSTA... chose dont je me suis battu pour il 3 ans 24 000 personne dans la rue et aujourd hui conbien en beneficient ,,???? restez chez vous et continuez a payer bande de moutons !!! nous on se bat et on se battra jusqu'au bout !!! NOUS SOMMES LA RISEE des antillais !!!! encore bravo !!!!!

6.Posté par Lorenzo Lamas le 29/03/2011 12:42
et vous vous plaignez parce que votre voisin risquerais de gagner plus que vous ?????

On se plaint parce que la gêve et les grévistes nous font chier alors qu'on a rien demandé a personne. Ils causent des pertes considérables sur toute l'ile (nourriture, etc.). Ils font perdre de l'argent a toute la population pour toucher plus d'argent comme des gros égoïstes. C'est de ça qu'on se plaint.

Vous avez le droit de faire chier ceux qui vous font chier, mais ceux qui ne vous ont rien fait, il faut les laisser tranquille. Parce que si on suit la logique (faire chier celui qui fait chier), le peuple Réunionnais DOIT se retourner contre les gréviste et les faire chier au maximum.

Ceux qui veulent la prime n'ont qu'a se barrer en France et arrêter d'emmerder les Réunionnais.

7.Posté par airo le 29/03/2011 14:14

sympa !!!
http://www.facebook.com/photo.php?fbid=1801957322052&set=o.95940346695&ref=nf

8.Posté par Rascal le 29/03/2011 14:18
C'est le sentiment donné hier par leurs deux leaders syndicaux que sont Patrick Hoarau et Patrice Atchicanon, respectivement, les deux premiers secrétaires généraux de la CGTR EDF.

(...). En tant qu'otage de la CGTR (...).
Je demande la liberté pour les clients d'EDF qui n'ont pas le choix de leur fournisseur.
Et l'abrogation des textes coloniaux.

9.Posté par sdni gaud le 29/03/2011 14:21
Pst 6 :oulala! Si on les fait.....,ils vont réclamer une prime de PQ de combien ?:-))

10.Posté par Lorenzo Lamas le 29/03/2011 15:06
@ post 7: un peu plus tard dans la conversation (montrée dans ton lien), il a dit qu'il était le fils d'un des secrétaire général de la CGTR ...
ça laisse rêveur :-)

11.Posté par airo le 29/03/2011 15:33
@post7
en fait on peut le voir sur ce lien, c'est pour cette raison que je le mets en ligne..

12.Posté par eric le 29/03/2011 22:51
Question.... qu'auriez vous fais si vous appreniez que vous auriez du avoir 53 % sur votre salaire depuis des années ??? Donc si je comprend votre réaction, vous vous satisfaisez du cout de la vie a La Reunion ???

13.Posté par Mito974 le 30/03/2011 05:27
Et si tout le monde avait 53% de VIE TRES CHERE...
Cela remettrait tout le monde et les choses à égalité ...
Y compris le prix de la baguette à 53% plus cher (salaires de tous les employés de la chaine, marge du boulanger etc...)
Si tel est le cas, est ce que ces privilégiés serait d'accord, on nivellerait "par le haut" où les petits salaires gagnerait ou stabiliserait leur pouvoir d'achat et les fonctionnaires perdront du pouvoir d'achat.
Ce système ne tient et ne connait des avantages (pour les privilégiés) que si différence il y a, sinon on remet tout à plat (je dis bien tout : l'ensemble des prix évolueront à la Réunion, attention à la nouvelle crise)
Doit on accepter d'être pris en otage ???
Que pense la CGTR du droit de grève dans les hôpitaux, chez les pompiers, chez les forces de l'ordre ????
Et si un de leur enfant ne pouvait être sauvé car après avoir ingurgité de la fumée il se retrouverait devant un piquet de grève des urgentistes qui demanderaient 53% de surémunération (dans le privé)
Et si mon voisin venait à perdre son souffle car le jus n'alimente plus ses appareils. Non non ce n'est pas pareil vous avez raison messieurs les syndicalistes.
La grève est un droit et il faut se battre pour défendre ce droit, par contre prendre en otage des individus et à fortiori une population, est ce un droit ???

14.Posté par un travailleur le 30/03/2011 08:39
Moi,je voudrais parler de la grosse manipulation faite par la direction d'edf ,des patrons et des politiques qui ont montés le collectifs soutenus par la préfecture dans le sud pour demander la tête des grévistes. Je voudrais que Madame Daisy.P qui est à la tête de ce collectif montre son vrai visage,pour votre gouverne madame daisy.P est la femme d'un responsable syndicale de la CFE-CGC à EDF et elle décide d'aller attaquer le syndicat CGTR, troublant n'est-ce-pas!!! Et que dire de ces fameux petits patrons fraichement débarqués "sans être raciste" qui crient au scandale alors qu'il paie leur salarié à coup de lance-pierre et pourquoi ce silence des politiques et du gouvernement,qu'attendent-ils pour intervenir?la repression contre les travailleurs est devenu le mot d'ordre des autorités, le droit de grève est remis en cause si les travailleurs acceptent ce qui est entraint de se passé bientôt messieurs on aura même plus le droit de péter!!!

15.Posté par Rascal le 30/03/2011 13:57
Et que dire de ces fameux petits patrons fraichement débarqués "sans être raciste" qui crient au scandale alors qu'il paie leur salarié à coup de lance-pierre et pourquoi ce silence des politiques et du gouvernement

Tu as de la chance qu'on soit sur un blog anti zoreils ici, pour délirer anonyme.

Les patrons créoles paient bien et les patrons zoreils paient mal, c'est bien connu... C'est ça ?

Si tu n'es pas content de ton patron, adresse toi au tribunal.


16.Posté par Rascal le 31/03/2011 11:50
Je ne voulais pas dire "blog" mais "post".
De ces posts qui contestent les droits d'une partie de la population (ou des travailleurs venus de l'extérieur dans le cas de cette affaire), et les invitent éventuellement à prendre le large.
J'ai accueilli beaucoup de réunionnais chez moi avant de venir à la Réunion, finalement je regrette.

17.Posté par boyer le 31/03/2011 13:14
14.Posté par un travailleur

Entierement d'accord. On a l'exemple de cette entreprise de BTP de l'etang salé citée en exemple sur capital (M6) qui brasse un fric fou avec la commande publique, et refusait de payer les salariés correctement tout en truandant le fisc.


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales