Faits-divers

Le directeur de l'école de Bras-Creux entame une grève de la faim

Patrick Olivier, le directeur de l’école de Bras-Creux a entamé une grève de la faim depuis hier. Il réclame la réintégration de sa secrétaire et s'est installé dans une tente devant l’école.


Le directeur de l'école de Bras-Creux entame une grève de la faim

Il y a 10 jours, les parents d’élèves avaient bloqué l’école de Bras-Creux (lire notre article). Ils réclamaient davantage de sécurité et la réintégration de la secrétaire du directeur, dont le poste a été supprimé depuis la rentrée du mois de janvier. N’ayant pas obtenu satisfaction, le directeur de l’école, Patrick Olivier, a entamé une grève de la faim. Il s’est installé dans une tente devant son école.

L’enquête de l’inspection n’a rien donné

Une enquête avait été ouverte par l’inspection académique mais malgré les difficultés qui ont été constatées dans cette école, ils n’ont pas jugé nécessaire de réintégrer la secrétaire. "Ils ont constaté les difficultés mais ont conclu qu’il fallait être mieux organisé", précise Patrick Olivier.

Pourtant, l’enquête semble également avoir démontré la compétence du directeur mais aussi sa rigoureuse organisation. "Je suis très bien organisé, et compte-tenu de l’extrême superficie de cette école, je communique via skype avec les enseignants", souligne-t-il. Il faut préciser que, selon le directeur, son école est une des plus vastes de la Réunion, peut-être la plus vaste : "il y a des travaux, et les bâtiments sont distants de plus de 300 mètres les uns des autres. Il y a plus de 800 mètres entre les deux extrémités de l’école".

Patrick Olivier nous précise qu’il a été reçu mardi dernier par l’inspecteur d’académie et son adjoint durant deux heures. "Il en sont arrivés à la conclusion qu’il était bon de ne rien faire", regrette t-il.

Je suis "jusqu'au-boutiste"

"Je suis jusqu'au-boutiste, je préfère faire la grève de la faim et avoir mal au ventre que de finir en prison. J’engage ma responsabilité et comme la sécurité n’est pas garantie (…) la présence de ma secrétaire est également indispensable lorsque je ne suis pas dans mon bureau. Si quelqu’un vient pour une urgence et que je suis à l’autre bout de l’école, elle peut me prévenir."

Le directeur évoque également les ambigüités qui peuvent naître de cette situation : "si une gamine de CM2 se fait mal et qu’elle vient dans mon bureau pour un 'bobo', comment dois-je procéder ? Si je lui demande de soulever son maillot ça peut être sujet à des interprétations diverses alors que je suis seul dans le bureau. Avec la présence d’une secrétaire, ce genre de mésaventure ne risque pas d’arriver (…) on se partage la gestion des petits aléas de la vie de l'école."

Dans une école, il n’y a pas d’infirmière. "Ce n’est pas comme dans un collège, le directeur est à la fois concierge, infirmier, conseiller d’éducation", déplore t-il.

Les parents et les autres écoles se mobilisent

Dans son combat, le directeur de l’école n’est pas seul. Les parents d’élèves ne le laissent pas tomber, tout comme ses collègues enseignants et les directeurs des autres écoles du Tampon. Ils avaient notamment décidé de débrayer aujourd’hui entre 15h et 16h. Le mot d’ordre était lancé pour soutenir leur collègue. Lundi, ce sont les parents d’élèves qui prévoient de se mobiliser devant l’école Antoine Lucas du Tampon.

Quoi qu’il en soit, Patrick Olivier est décidé à poursuivre sa grève de la faim, il n’arrêtera pas tant qu’il n’aura pas obtenu satisfaction mais continue néanmoins de travailler : "je ne suis en grève que de la faim, j’assure le fonctionnement de l’école pour le bien-être de mes élèves", conclut-il.
Vendredi 18 Février 2011 - 16:37
Lilian Cornu
Lu 2787 fois




1.Posté par ras le bol des marxistes surpayés le 18/02/2011 16:42
Bravo,
Et qu'il aille jusqu'au bout de sa grève.
Quel comportement outré, ridicule.
Ca fera de la place pour ses collègues qui veulent monter en grade.

2.Posté par SOUTON Thierry le 18/02/2011 16:46
Bon courage car les moyens manquent réellement !

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 18/02/2011 16:59
22 000 euros de prime annuelle pour le recteur..sans doute voilà de quoi contribuer au financement chaque année, de ce poste.
un soupçon de RSA pour ajuster et hop là, le problème est réglé..

faut croire à la vue du post 1, que zinfos est fagocité par les délires des crédules de l'ump.

4.Posté par logique le 18/02/2011 17:12
et comment ils font en métropole les directeurs sans les 53% et sans secrétaire ....


si ils se mettent tous en grève ....il va y avoir des morts ...


si vraiment vous faites grève pour nos enfants baisser votre sur remu à 30 % on pourra embaucher

5.Posté par we? le 18/02/2011 17:13
il entame une grève de la faim un vendredi après midi? et il veut assurer ses fonctions? attend va voir qd i arriv lundi si lu gagn encore fé un affair...

6.Posté par Maoul974 le 18/02/2011 17:28
Bravo Monsieur, continuez votre combat ! Vos arguments tiennent la route ! Ne vous laissez pas faire par toutes ces personnes qui ne voient dans l'Education qu'une vache à lait et dans le poste de recteur que l'occasion de faire le paon dans les cocktails et cérémonies mondaines et courir après ce qu'ils estiment être des "personnalités" ! Ce comportement colonialiste est pitoyable aux yeux de celles et ceux qui se donnent la peine de voir que sous la dorure il n'y a que du toc ! Aujourd'hui, la personnalité, Monsieur le Directeur d'Ecole, c'est vous, car il en faut de la personnalité pour faire ce que vous faites ! Un grand bravo !

7.Posté par maya le 18/02/2011 18:06
Combat ridicule !
Une pauvre secrétaire bac +2 , corvéable à merci ... voilà ce que demande des directeurs d'école .
Minable ...Heureusement qu'on remet les pendules à l'heure ...

Ces types de contrat sont à jeter ....

8.Posté par David Asmodee le 18/02/2011 18:17
Ce soir, je me fais un p'tit magret.

Je fais cuire coté peau 3 minutes. Je le retourne et le cuis 6 minutes.
Parfois je le finis au four à 180°.
Avec une sauce au roquefort, c'est parfait.

Recette du pain maison.

Prendre de la levure boulangère vahiné. La laisser lever 15 minutes dans 3 cuillères à soupe d'eau.

Mélanger ensuite 500 grammes de farine Francinel pour pain traditionnel avec 250 ml d'eau, 1 cuillère à café et ajouter la levure.

Laisser lever la pâte 60 minutes.
Puis former ses boules ou ses baguettes (voir le site du Club Panéo, c'est bien expliqué)
Laisser reposer 30 minutes. Mettre un bol d'eau dans le four et le préchauffer à 200°-220° C. La vapeur qui sera dégagée ensuite donnera du croustillant aux baguettes.
Cuire les baguettes 20 à 25 minutes.

L'idéal est de les déguster avec de la mimolette extra vieille.

Bon appétit à tous et profitons de ce topic pour partager nos astuces culinaires.



9.Posté par dépité le 18/02/2011 19:04
Vous êtes probablement quelqu'un d'honnête et d'entier, mais l'époque n'est plus à ruiner sa santé pour défendre un service public, dont le public lui-même, se fout complètement(voir les réactions).
Le meilleur service à rendre à "l'école publique", serait de demander l'accélération et l'amplification des réformes actuelles, de façon qu'avant 2012, les parents et futurs parents d'élèves mesurent vraiment la destruction de ce service.
D'autant plus que les enseignants eux-mêmes, persuadés d'être investis d'une 'mission", empêtrés dans des relations "affectivo-professionnelles" (élèves? enfants?), pas bien droits dans leurs bottes de fonctionnaires privilégiés,
en oublient qu'ils sont de plus en plus stigmatisés et accusés de mauvais résultats par ceux-là mêmes qui sont responsables de la casse de l'Éducation Nationale.
Mais contrairement à d'autres corps de métiers qui ne se laissent pas insulter (magistrats, crs) et qui réagissent, les enseignants eux, font le dos rond et encaissent, donnant ainsi raison aux accusateurs..
Probablement le syndrome de la grenouille dans l'eau tiède....
Moralité: MÈT ANKOR NAPASÉ

10.Posté par prof des cols blancs le 18/02/2011 19:41
allo freedom, je suis en grève de la fin.
Je vais me suicider par une grève de la fin.
-Monsieur ; êtes-vous surrémunéré ?
-Oui .
-Merci, vous allez laisser la place aux jeunes.
-Les jeunes je m'en fous. tout pour moi.
-Ces jeunes maitrisent l'informatique,
-c'est la mort du service public.
- vive chaussalet , le perlier, Bello, et tous les repris de justice du PS

11.Posté par prof des cols blancs le 18/02/2011 19:43
Lu lé mor ?

Mersi zézi .

12.Posté par boyer le 18/02/2011 20:15
chapeau! encore un enseignant qui se donne a fond et au dela pour sa mission.

Meme s'il est en retard par rapport à Mme Bello, Mr Didier Robert serait bien inspiré d'agir ne serait ce pour ses administrés et leur familles. Il s'agit de la scolarité dans sa commune quand même!

13.Posté par macadam cowboy le 18/02/2011 20:45

14.Posté par noe974 le 18/02/2011 20:59
Votre action est très honorable ...Les 500 directeurs et directrices de l'île devraient prendre exemple sur vous au lieu de se plaindre en cachette .
Ces aides sont un plus pour l'école primaire , maternelle et élémentaire .
On demande trop aux directeurs (papiers , dossiers , enquêtes ...une foule de choses)
Mais il semble que le Ministre pourrait revenir sur ces suppressions de secrétaires...
Dossiers à suivre et à surveiller .
Bon courage , nous viendrons vous apporter notre soutien .

15.Posté par Nostalgique le 19/02/2011 06:55
Quand je pense au temps où je venais avec plaisir sur zinfos974 pour la qualité des commentaires (vs clicanoo au hasard).
Et bien ce temps semble bel et bien révolu, dommage.

16.Posté par kat le 19/02/2011 08:55
parent d'élève dans cette école ,je soutiens mr olivier pour la simple et bonne raison qu'il ne peux pas assurer la sécurité des marmailles, l'aide à la direction étais aussi là pour le prévenir en cas d'intrution dans l'établissement, enfant malade ou bléssé quand celui ci étais en réunion ou ailleurs maintenant le bureau reste fermé et personne peux joindre le directeur.Qu ' arrivera t'il si il y a un grand soucis dans l'école???????? c'est là son combat !!! juste protèger nos marmailles et le bon déroulement de l'école. J' appelle à tous les parents des écoles du tampon à se mobiliser lundi matin devant l'école antoine lucas!!!!! bougeons pour nos marmailles

17.Posté par sacahnt que maya c'est noe..... le 19/02/2011 09:07
post 7 maya..."Combat ridicule ! Une pauvre secrétaire bac +2 , corvéable à merci ... voilà ce que demande des directeurs d'école . Minable ...Heureusement qu'on remet les pendules à l'heure ...
Ces types de contrat sont à jeter .... "
post 14 noe..." Votre action est très honorable ...Les 500 directeurs et directrices de l'île devraient prendre exemple sur vous au lieu de se plaindre en cachette . Ces aides sont un plus pour l'école primaire , maternelle et élémentaire . On demande trop aux directeurs (papiers , dossiers , enquêtes ...une foule de choses) Mais il semble que le Ministre pourrait revenir sur ces suppressions de secrétaires...
Dossiers à suivre et à surveiller . Bon courage , nous viendrons vous apporter notre soutien ."
ce boug est un authentique malade...il est directeur d'école à st benoit ?
il faudrait signaler son cas au rectorat...il est à enfermer !

18.Posté par noe974 le 19/02/2011 10:18
P17
Vous êtes comme beaucoup , vous me mettez à toutes les sauces ... C'est rogolo mais c'est agaçant ... Je n'accumule pas de pseudos comme certains pour faire le buzz ...
Moi , je ne commente que les articles , les commentaires des uns et des autres , je ne les lis pas trop : chacun a droit de s'exprimer comme bon lui semble (l'administrateur publie ou pas) ...
Le combat que mène cet homme est à son honneur ...moi , je mène le mien et ça ne regarde que ma conscience " qui est une jolie jeune femme avec qui je m'entends bien" ...
On peut m'accuser de tous les maux , ça glisse sur moi comme sur une feuille de songe "colocacia anticarum" .. (parfois je laisse quelques fautes !!! pour épater les correcteurs)

Mon nom : "noe974" point final

Quand on a des idées à soi , on doit avoir le courage de les dire .

19.Posté par macadam cowboy le 19/02/2011 11:32
post 18 là...t'as du en faire marrer un sacré paquet !..mais qui bana était-il ?
loooool

20.Posté par CALOUS2 le 19/02/2011 11:51
Excusez-moi d’être un peu long, je vous livre là le fond de ma pensée et salue le courage de ce Directeur d’école qui se bat pour nos jeunes.

Il ne s’agit pas de critiquer tel ou tel collègue. Aujourd’hui, cela doit être très, très difficile
de travailler dans les établissements scolaires ; le manque de moyens est peut-être une des causes. Et si nos décideurs s’organisaient autrement ?

Les moyens manquent ? Quand on voit les sommes FARAMINEUSES que les collectivités locales donnent aux associations sous forme de subventions ! Pour distraire le peuple et attirer peut-être l’électeur.

Pour avoir connu les classes de l’école primaire où les élèves de CP, CE1 arrivaient le matin après avoir ingurgité « un p’tit coud’ sec » pour ne pas avoir froid et « pour purger » disait-on . après leur avoir enseigné les « Maths modernes », enseignement sans queue ni tête à l’époque parce que notre inspecteur n’avait pas prévu de nous former à cette nouvelle technique (la systémique) j’ai connu le collège avec les CPPN dans le quartier de Sainte-Clotilde avec de jeunes demandeurs d’affection, de considération, de discipline aussi.

Le travail ne manquait pas, mais il fallait aboutir, réussir.

Que sont devenus ces jeunes depuis 40 ans ? Mécaniciens et Chef d’atelier , Sportif de haut niveau ( exemples pour la jeunesse d’aujourd’hui ), Entrepreneurs. Restaurateurs. Commerçants et autres.

Je reste persuadé qu’aujourd’hui, cela doit être aussi difficile d’enseigner sinon plus ! Il y a Internet et ses inconvénients, les téléphones portables, une société de consommation à outrance où le jeune vient à l’école pour « communiquer » et «essayer de plaire », sapé comme pas deux, cigarette aux lèvres et bardé d’écouteurs dernier cri à l’oreille, bien souvent « gonflé à bloc avec l’alcool et la drogue » et après on s’aperçoit qu’il perde ses fondamentaux !

Combien de coups de couteau ou de pistolets ont été portés à la porte de nos collèges et lycées ces derniers temps ? (Ici ou en Métropole, d’ailleurs ! » Et il faut gérer tous ces aléas !

Ne récompensez pas les Recteurs qui « réussissent », faites-le par contre pour nos directeurs et nos collègues qui se mettent en quatre pour faire le travail demandé !


Le travail de l’équipe éducative se corse où on demande toujours plus avec toujours moins de moyens. La Crise ! répète-t-on sans arrêt : on n'a jamais autant dépensé !

Ces grèves de la faim sont l’aboutissement d’un « raz-le-bol » qui veulent dire à nos dirigeants :

Assez ! Assez ! Cessez de penser au fric, sauvez notre jeunesse et mettez les vrais moyens.

Cela suffit de prendre la Réunion pour un laboratoire où on essaye des expériences. On a l’impression qu’ils se fichent de ce que deviendront nos jeunes.

80% de réussite au bac chaque année, à quoi cela sert-il si nos jeunes ne trouvent pas une vraie orientation et un vrai débouché qui correspond à la formation suivie !

Je connais une jeune Réunionnaise qui, après le Bac, mention TB, a fait HEC (Plus de 5 ans d’études à Paris aux frais des Parents).et qui aurait pu gagner confortablement sa vie avec un bon salaire.

Par vocation et par amour pour notre jeunesse elle a décidé d’enseigner : IUFM – Examens de Titularisation ardus – Pratique de l’anglais courante, bref 5 à 6 ans du don de soi.

Connaissez-vous ce qu’on lui octroie comme salaire mensuel ? 1700€ ! Et en plus, pas à la Réunion. A-t-on encore la vocation dans ces conditions ? Et pourtant elle fait du mieux qu’elle peut face à ses petits bouts de chou.

Les vrais fautifs de ces situations sont les Politiques qui, d’un côté imposent des solutions « abracadabrantesques » et de l’autre nos représentants locaux qui se laissent mener par le bout du nez par Paris pour des raisons, bien souvent électoralistes. Ils se cachent, font la sourde oreille et à ce petit jeu, c’est notre jeunesse qui trinque.

Pour terminer, je vous demande à tous de cesser de taper sur nos collègues enseignants :

Quand on est dans un cours face à cette belle jeunesse qui vous regarde et qui place en vous tous leurs espoirs, vous de votre côté, vous vous dites : « Je fais de mon mieux pour former des jeunes qui pourraient être mes enfants et qui me remplaceront demain dans notre société ».

21.Posté par datinic le 19/02/2011 16:24
ce cher monsieur le directeur est un peu à côté de la plaque à mon gôut et s'il veut mourrir de la faim, il faut lui laisser mourrir mais pas cesser à des demandes ridicules. Le sujet est pas logique à plusieurs sens ..

1. Il se permet de demander une sécretaire pour faire des "bobos" à des filles pour éviter des malcompréhensions / intensions ?? Mais excusez moi, dans cet école il y a certainement une prof féminine, non ?? C'est du pure luxe de demander une sécrétaire pour ces cas ..

2. Une sécrétaire pour une école ? Et quoi, excusez moi, doit elle faire toute la journée ?

3. Okay pour une sécrétaire.. à 53 % de majoration de salaire le calcul est simple : si les profs et fonctionnaires arrêtent de prendre 53% de plus il y a 1 poste sur 3 de plus ..

J'en ai marre d'entendre ces profs etc pleurer .. il n'y a plus d'argent, point barre...

Et la sécurité .. Jamais dans le temps quand moi jétais à l'école des postes supplémentaires (hors directeur et profs) étaient nécessaires pour assurer la sécurité .. il y a un problème la..

Peut-être monsieur le directeur a eu une rélation "spéciale" avec sa "sécretaire"' ? ou il a peur de travailler un peu plus .. ?? !
La fin de la france est proche si ça continue comme ça //=

22.Posté par vudici le 19/02/2011 16:40
C'est étonnant de voir le niveau des discussions sur les différents sites d'info réunionnais.
Sérieux, vous n'êtes pas sortis de l'auberge !
Avec une majorité de messages d'agression voire d'insulte, des commentaires à base de jugements préconçus et des arguments tous faits qui ont été pré-pensés pour les gens et qu'ils reprennent à leur compte sans rien questionner.

Des égos qui s'expriment et s'entrechoquent, rien de plus...

Au moins une chose est sure, c'est que l'institution scolaire a failli dans sa mission d'élévation des masses...

23.Posté par Xavier François le 19/02/2011 20:04
D'accord avec Vudici.
Notre pays mérite bien mieux que cela. Et nous en sommes tous comptables...

24.Posté par boyer le 20/02/2011 07:25
oui, vudici et xavier francois ont raison, il faut virer l'ump et les neocons du ps

25.Posté par maya la grâce le 20/02/2011 09:50
L'UMP sera vainqueur en 2012 (avant la fin du monde du 21 décembre à 23h ..décallage horaire oblige) sinon l'Armaguédon sera sur la France (de mon enfance ...si bien chantée)

Re-bis : M. Sarkosy
députés : 451 élus
avec ça ,tous les voeux des français seront exaucés ... chaque Directeur aura 5 secrétaires femmes et quaque Directrice aura 5 secrétaires hommes (complexe d'Eudype)
-1 pour la surveillance des élèves
-1 pour surveiller le directeur
-1 pour surveiller les profs
-1 secrétaire particulier (ière)
-1pour rester au bureau pendant les absences du D....

Super , non ?
Grâce à qui ? à Sarkosy ...

26.Posté par ESPOIR le 23/02/2011 05:26
si vous saviez ce qu'est de de se dire tous les jours que vous êtes responsable de la vie des 100 à 300 enfants ( et non élèves pour un directeur ) tous les jours d'école , alors que vous êtes pilote sans aucun stewart ni hôtesse et que vous devez avoir l'œil sur tout l'appareil , seul à bord : piloter, servir, réparer, informer, rassurer...
Ce directeur réclame le maintien d'une personne pour assurer avec lui la sécurité à TOUS ces enfants que les parents lui ont confié.. c'est simple et légitime

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales