Société

Le directeur de l'ARDA a posé sa démission


Le directeur de l'ARDA a posé sa démission
Le directeur de l'Association réunionnaise de développement de l'aquaculture a posé sa démission. Pierre Bosc était l'homme fort de la filière aquacole à la Réunion mais les multiples critiques sur sa gestion auront eu raison de son souhait de poursuivre l'aventure.

En bloquant l'accès du site de reproduction "Eclosia" de l'Etang-Salé ce mardi, les six producteurs aquacoles dont l'activité est vacillante ont accéléré un processus déjà engagé en interne, apprend-t-on de la Région.

"M. Bosc a demandé à partir. Nous sommes actuellement dans la phase de rupture de contrat conventionnelle. Si tout se passe bien, il devrait quitter ses fonctions entre le 17 et le 20 mars", assure Colette Caderby, présidente de l'ARDA et conseillère régionale en charge de cette filière.

Venue à la rencontre des manifestants, elle leur a assuré d'un geste sur la livraison des alevins pour l'année en cours. Au téléphone, elle précise que ces annonces méritent qu'elles soient chiffrées, chose qui sera faite dans les prochains jours. Colette Caderby exprime son souhait de remettre "de la cohérence" dans la filière et veut avancer "sur du concret prochainement" en rencontrant dans un cadre plus apaisé les producteurs mécontents.

Les éleveurs de tilapia et de gueules rouges ont eu l'agréable surprise de voir leur voeu numéro un exaucé alors qu'ils venaient d'installer leur campement. "La démission de M. Bosc, avec qui nous n'avions aucun contact depuis des années, a été annoncée, maintenant il faut qu'elle soit réelle", n'en démord pas Max Dyckerhoff, éleveur à l'Etang-Salé.

Avec ses confrères, il demande également que le site de reproduction Eclosia soit "sécurisé". "Aujourd'hui, on a affaire à un libre-service à ciel ouvert", ironise-t-il, en dévoilant les nombreux vols qui s'y déroulent.

La Région doit afficher sa "volonté politique"

Outre les vols, les producteurs évoquent "le manque de géniteurs" pour approvisionner leur exploitation. "Si on met 5.000 alevins dans un bassin, on devrait en tirer 1,7 ou 2 tonnes", relate Nicole Sinama, productrice de tilapia à Sainte-Suzanne, et en grève de la faim depuis ce matin. Problème, "la mauvaise qualité des alevins" fait subir d'énormes pertes au final, ce qui fait qu'"on se retrouve avec des poissons qui n'arrivent pas à atteindre 350-400 grammes, donc ça fait baisser automatiquement nos tonnages et donc notre chiffre d'affaires. Au lieu des 2 tonnes aujourd'hui, on pouvait monter à l'époque à 8 tonnes", décrit-elle.

Si l'Arda est visée, c'est son "financeur la Région qui est attendue au tournant. On souhaite que la Région se positionne clairement sur son soutien à la filière comme elle le fait pour les autres filières animales", affirme Olivier Pacaud, éleveur de truites à Langevin et Hell-Bourg. "Nous souhaitons entendre la Région sur sa volonté politique de voir une production locale de poissons ici à la Réunion qui présente l'avantage de fournir du poisson frais sur les tables réunionnaises", argumente-t-il.

Tous restent mobilisés devant le portail de l'ARDA à l'Etang-Salé. Ils ont reçu le soutien d'Eveil Citoyen 974 qui a suivi le dossier de leur adhérent René Brigaudet, aquaculteur en conflit avec l'Arda et la Région.


Mardi 4 Février 2014 - 12:08
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2822 fois




1.Posté par BANDE ORGANISEE. le 04/02/2014 13:31
que se passe t'il vraiment a L'ARDA pompe a subventions.?? qui sont les elu(e)s qui tirent les ficelles et qui font yoyo avec les deniers publics.!!

2.Posté par INVESTIGATION le 04/02/2014 14:10
que deviendra le musée des eaux opaques...?

3.Posté par Bobby le 04/02/2014 14:28
Ce monsieur a-t-il une relation avec la crise sanitaire et économique appelée crise Rekin ?

4.Posté par NEBULEUSE ARDA le 04/02/2014 15:17
les têtes commencent a tomber.. a qui le tour..?

5.Posté par Fabienne le 04/02/2014 16:39
Une femme a fait tomber bosc , il ne s'en remettra pas de si tôt . DES BOSC IL Y EN A PLEIN A LA REUNION. CREOLES Y REVEILLENT MARMAILLES.

6.Posté par eveilcitoyen974 le 04/02/2014 17:24
Motion déposée au Bâtonnier / les membres d’Eveil citoyen 974 ont déposé une motion à M. Jean Claude Saint-Clair, nouveau bâtonnier de Saint-Denis !

7.Posté par tilapia le 04/02/2014 19:20
Té, avec le vent la pli depression....les gouyaves y reste pu su lé branche.

8.Posté par Vatenguerre le 05/02/2014 02:58
?..etonant , Bosc aurait du sauter des 2010 lors de l'alternance et il ne degage que maintenant... son incompetence et sa mediocrite humaine sont de renommée publique depuis des annees, pourquoi maintenant?..

9.Posté par Communiqué des IrrverSEAbles le 05/02/2014 06:44
Bosc, ARDA, et la crise requin :
https://www.facebook.com/pages/IrreverSEAbles/140817592703545?hc_location=timeline



10.Posté par Goutaly Benoit le 05/02/2014 07:29
Ce monsieur n'est pas le seul responsable de cette situation, il n'est que le fusible qui saute pour le moment.
Cela veut dire tout simplement que les vrais responsables sont ailleurs et tout particulièrement à la région Réunion en la personne de sa présidente, qui se dédouane un peu trop facilement.
Quand on avoue publiquement que l'on ne maitrise pas les dossiers et qu'on aucune vision à long terme pour cette activité on a une obligation c'est de laisser sa place à plus compétent.
Le président de région doit assumer ses responsabilités et prendre toutes les dispositions pour remettre de l'ordre, afin, que ce bassin d'emploi perdure.

11.Posté par milie974 le 05/02/2014 11:29
Il est le seul responsable.
Il a profité sur les aquaculture... d'ailleurs sur toutes les personnes....

A combien son parachute doré déguisé?....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales