Politique

Le conseil de la CINOR avorté, Jean-Louis Lagourgue quitte la salle


L'ordre du jour du conseil communautaire de la CINOR était pourtant copieux avec 26 affaires. Les élus devaient notamment se pencher sur le plan de financement des études concernant le projet de transport par câble entre les secteurs Chaudron -  Moufia - Bois de nèfles, et entre les quartiers de Bellepierre et de La Montagne sur Saint-Denis.

Mais vers 9h25, après l'appel des élus présents, le maire de Sainte-Marie a montré son mécontentement en décidant de ne plus siéger. Son départ a eu pour conséquence de provoquer l'annulation de la séance, le quorum n'étant plus atteint. Le prochain conseil est programmé pour jeudi prochain.

Particulièrement remonté contre le président Gérald Maillot, le 1er vice-président de la CINOR, Jean-Louis Lagourgue, a indiqué que son camp : "ne souhaitait pas participer à une telle mascarade". "On ne peut pas aujourd’hui accepter que cette présidence tournante soit remise en cause de manière unilatérale. La CINOR, c’est Saint-Denis, Sainte-Marie et Sainte-Suzanne".

Le maire de Sainte-Marie rappelle une nouvelle fois que cette présidence tournante "a très bien fonctionné jusqu’à présent". "Monsieur Maillot a même reconnu dans un courrier que nous (les élus de Sainte-Marie et de Sainte-Suzanne, ndlr) avons laissé une situation financière au top pour lui", poursuit JLL. "Malheureusement, depuis qu’il est au pouvoir, cette situation financière se dégrade puisque nous sommes passés de 20 millions d’euros d’épargne nette à trois millions aujourd’hui. C’est vous dire que les choses ne se passent pas, bien qu’il l’affirme", ajoute-t-il.

"Une mascarade"

Jean-Louis Lagourgue a réaffirmé que tant que les positions de Gérald Maillot et celle "politique de la commune de Saint-Denis" ne changeront pas, "nous ne participerons pas aux séances du conseil communautaire". "Nous serons présents, mais si nous constatons que si sans nous il n’y a pas de quorum, nous n’y participerons pas", termine le premier édile sainte-marien.

De son côté, Gérald Maillot a indiqué que le départ soudain de Jean-Louis Lagourgue l’avait "surpris", "car des dossiers particulièrement importants pour l’intercommunalité allaient être abordés lors de ce conseil communautaire". "Il faut faire avancer les dossiers car La Réunion n’a pas de tant à perdre. Ce n’est pas parce que je reste président que les dossiers ne doivent pas avancer. L’intérêt général compte pour moi : je ne suis pas là pour faire carrière mais j’ai une vraie mission à remplir ici et je le ferai", déclare le patron de l’interco’.

Ce dernier, souvent critiqué par ses opposants sur le fait que la CINOR ne finance que les "gros" projets de la commune de Saint-Denis, Gérald Maillot assure que c’est faux et que "lorsqu’on regarde les dossiers, il n’y a pas que des dossiers d’une commune".

Sur les accusations de mauvaise gestion financière de la CINOR portées à son encontre, Gérald Maillot reste serein. "Chacun prêche sous sa paroisse", lance-t-il avant d’ajouter : "prenez les recrutements par exemple : le plus fort recrutement que j’ai fait c’est la régularisation de la situation des agents communaux qui travaillaient dans les médiathèques".

Gérald Maillot rappelle qu’une loi "existe" pour qu’il puisse continuer le prochain conseil communautaire "même sans quorum". "On perd une semaine, c’est dommage", regrette-t-il. En revanche, ce bras de fer engagé avec le duo Gironcel-Lagourgue ne semble pas l’effrayer. "Rien ne les empêche de continuer comme jusqu’en 2020 ", poursuit-il. " Je suis payé pour fournir un travail. Je rappelle que je ne fais rien d’autre à côté…Je travaille pour ma collectivité et les responsabilités qui sont les miennes et j’ai l’intention d’aller jusqu’au bout  de mandat", maintient Gérald Maillot.

Il conclut : "Il est urgent de sortir des projets pas juste prioritaires mais urgents, comme sur la question des déchets ou les déplacements. Non avons inauguré cette semaine le TCSP dans le quartier de Beauséjour à Sainte-Marie et nous continuons à travailler sur les projets de téléphériques mais également sur le port de Sainte-Marie ou encore l’aménagement du Bocage à Sainte-Suzanne. Pour travailler sur ces projets, il faut être présents et travailler. Moi, cette mission me passionne".
Jeudi 22 Septembre 2016 - 09:38
SI
Lu 8687 fois




1.Posté par ZembroKaf le 22/09/2016 10:01
zenfants..gatés !!!

2.Posté par Mélody le 22/09/2016 10:49
Si Jean-Louis a quitté la salle, c’est qu’il y a eu sûrement quelque chose qui ne l’a pas plu !
On attend de savoir le comment du pourquoi !!

3.Posté par Anne So le 22/09/2016 11:28
Mr Lagourgue a bien raison de réagir comme cela. La crise s’est amplifiée au sein de la CINOR. Il a toute légitimité à quitter le conseil !!

4.Posté par GIRONDIN le 22/09/2016 11:49
Évidemment un photographe passait par là par hasard !

Vraiment dommage que cette scène ne soit immortalisée par une vidéo.

Problème intestinal, Indigestion dû à la potion magique des copains gaulois, il soutient Juppe

5.Posté par Alimentaire le 22/09/2016 12:42 (depuis mobile)
Maillot n''a pas compris que tout le fric qu''il reçoit, par grandes pelletées généreuses, ne sont pas salaires mais indemnités.
Inutile d''essayer de lui expliquer la nuance, il ne comprendrait pas.
Il ne comprend d''ailleurs pas grand chose.

6.Posté par IGNOBLE le 22/09/2016 13:37
LAGOURGUE A quitté la salle, car il n'accepte pas que MAILLOT, ne démissionne pas de son poste pour que c'est à son tour en qualité de Maire de Ste Marie A prendre la présidence et donc A percevoir un salaire supplémentaire en plus de son indemnité de Maire, de son activité de salarié chez son cousin assureur à ST Paul, de son indemnité de 1er Vice Président de La Region. Mais tout cela ne lui suffit pas il veut aussi son indemnité de Président de la CINOR.
Mais comme la soupe est bonne www MAILLOT WNK veut pas d'en aller.
Quel panier de crabes ....!
Pauvre FEANCE avec les élus pourris que nous avons.
Vivement que tout cela change

7.Posté par tarzan le 22/09/2016 13:55
"Il faut faire avancer les dossiers car La Réunion n’a pas de tant à perdre.

8.Posté par Quentin le 22/09/2016 14:00
Jusqu’au bout les socialistes vont nous couler ! Passer de 20 millions à 3 millions … Merci le PS !!

9.Posté par Clémence le 22/09/2016 14:01
Nos socialistes locaux sont à l’image de leurs amis en Métropole ! Couler une intercommunalité aussi vite faut le faire ! Ne soutenir que les projets des socialistes… Ils ont été à la bonne école en tout cas !

10.Posté par Noelline le 22/09/2016 14:01
Le PS ne nous aura définitivement rien apporter de bon !

11.Posté par JORI le 22/09/2016 14:17 (depuis mobile)
Il avait juste une envie pressante qui a duré. Ceci dit j'ose espérer qu'il va refuser ses indemnités pour être en cohérence avec son absence comme dans tout emploi salarié !!.

12.Posté par simone le 22/09/2016 15:39
M Lagourgue doit faire valoir son droit face à un directoire diamétralement opposé à une démarche d'évolution collective et correctement réparti

13.Posté par Que c''''''''est bon ! le 22/09/2016 16:34
Le Maire JLL .... sait maintenant ce que signifie l'opposition ! Lorsque ses opposants sont bafoués à Ste Marie, sous la menace parfois d'éviction manu militari .. c'est un juste retour. La politique de la chaise vide est justement vide de sens. Il faut penser à un moment à la retraite . Je n'apprécie pas grandement Monsieur Maillot, je le supporte, mais il n'y a pas de mal à ce qu'il fasse du bien aux citoyens que nous sommes.

14.Posté par tipic le 22/09/2016 18:08
Perturber un conseil sans pouvoir véritablement bloquer l'institution"synonyme de destitution du président" ne serve a rien.
En conséquence, il reste a monsieur Jean-Louis Lagourgue 08 jours pour réunir une majorité composée d’élus de Sainte-Marie, Sainte-Suzanne et Saint-Denis pour signifier a monsieur Maillot, jeudi prochain, par des votes négatifs de tous les points inscrits a l'ordre du jour, qu'il est en situation d’échec, et donc lui imposer sa démission.
Sinon, il est inutile de quitter salle a chaque conseil uniquement pour faire de l'esbroufe.

15.Posté par kld le 22/09/2016 19:16
quitter la salle , quand on se dit élu, est regrettable ............... cette droite est définitivement navrante , certains s'en contentent .

16.Posté par JORI le 22/09/2016 19:58 (depuis mobile)
Heureusement que les petites mains de droite sont là pour sauver le soldat jll.

17.Posté par Par toutatis ! le 22/09/2016 21:53
"Chacun prêche sous sa paroisse"

Pas facile de creuser sous une paroisse ! et d'ailleurs, comment compte-t-il s'y prendre, le Maillot, pour réussir pareil exploit ?

18.Posté par Kaloubadia le 22/09/2016 22:04
Heureusement que les ti clônes experts du maître de Sin-Dni sont postés en permanence pour conseiller le maître de Sin-Or, sinon son poil lé cuit d'avance.

19.Posté par ANONYME le 23/09/2016 09:52
A post 3 : A Sainte-Marie la gestion financière n'est pas mieux.
A port 5 : Peut-être que de temps en temps il fait le con... c'est aussi une stratégie que les politiciens aiment faire et jouer.

20.Posté par jean claude payet le 23/09/2016 10:37
les pays d'afrique c'est comme cela....du ble et de la fierte mal place la reun une merde dans l'ocean indien

21.Posté par martine le 23/09/2016 12:02
cette politique mené par les représentant de Saint denis sont a la hauteur de leur mentor. dans une telle instance la collaboration avec l'ensemble des élus et plus que nécessaire au bon fonctionnement

22.Posté par Jacques le 23/09/2016 14:27
Vu la gestion de la CINOR avec ces socialistes on ne peut que lui donner raison !

23.Posté par RIPOSTE974 le 26/09/2016 05:15
" Moi, cette mission me passionne" dixit Gérald maillot !

Bof , bref , cet individu adore l'argent comme son faux frère de Sin Dni qui se ressemble ça semble

"Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent" comme disait Edgar Faure

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales