Politique

Le complexe sportif et aquatique de Dos d'Ane va bien se faire


Une vue du futur complexe aquatique, avec les remparts en arrière-plan
Une vue du futur complexe aquatique, avec les remparts en arrière-plan
Un complexe sportif et aquatique sortira bien de terre à Dos d'Ane. A la manière du Zénith au Port, sa nécessité, à pareille altitude, a longtemps été mise en doute par certains élus et opposants des cinq municipalités composant l'intercommunalité de la côte Ouest sous la précédente mandature de Jean-Yves Langenier.

Poussé par feu Roland Robert et appuyé par la volonté du TCO en avril 2013, au moment de sa présentation, le projet ne convenait qu'à moitié à la candidate devenue maire de La Possession, Vanessa Miranville.

800.000 euros en fonctionnement annuel

Pas plus tard que le 26 mai dernier, lors d'un bilan de ses deux mois de mandature et des perspectives, la maire avait renouvelé ses doutes en l'état des finances communales. Le complexe de loisirs de Dos D'Ane, qui réclame 800.000 euros en fonctionnement annuel, avait été rayé des priorités de Vanessa Miranville. La municipalité de La Possession n'y voyait son intérêt qu'en gardant l'ossature sportive du projet, excluant de fait la partie aquatique. Parallèlement, Vanessa Miranville et son équipe annonçaient qu'ils ne perdaient pas de vue leur souhait de faire de ce village des hauts de La Possession un "village de trail" ainsi qu'un "village créole" labellisé. Bref, une autre approche moins tape à l'oeil.

Selon nos informations, le complexe, dont la phase de maîtrise d’œuvre par le TCO est déjà bien engagée, sera gardé dans sa mouture initiale et pléthorique. Seul bémol : la mairie de La Possession se désengage de toute participation financière. Lors de l'annonce du projet en 2013, les services instructeurs du TCO informaient que l'enveloppe de l’opération porterait le coût des travaux et études à 6,3 millions d'euros. A l'époque de la mandature Roland Robert, la ville sur laquelle s'implantera le complexe avait pris l'engagement de supporter à 36% son coût. Les 64% restants revenant à la charge du TCO. La défaillance de la commune de La Possession devrait être suppléée par la Région.

Rappelons que le complexe offrira un espace de remise en forme comprenant hammam, sauna, un espace de restauration, un boulodrome et des jeux pour enfants. Il sera également doté de salles pouvant accueillir des formations et des séminaires. Cible des critiques, la construction d'une piscine appelée "espace aquatique" proposera un espace couvert avec vue sur les remparts, composé d’un bassin d’apprentissage de la natation de 75 m2, d’un bassin ludique de 88 m2 et donc d’un espace balnéo.

L'autre facette du vaisseau, posé sur pilotis, accueillera "la maison du Dos d’Ane", composée de deux pièces principales de 100 et 40 m2, polyvalentes pour les pratiques sportives (gym, arts martiaux, danse, musculation) ou les évènements familiaux tels que les réceptions de mariage ou de baptême.
Jeudi 19 Juin 2014 - 19:06
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2061 fois




1.Posté par dada le 19/06/2014 22:03
Dos d'aniens attention croiss pas tou sa . comme biento, elle i compte habite dos d'ane , elle i voi la que son intéré . in cou; li di l'apoin l'argent ,in cou néna ; depuis toujours, le projet de Roland Robert lété monté. de toute fason sa i alé faire .

2.Posté par JH Savigny le 19/06/2014 22:06
C'est une très bonne nouvelle pour les Dos d'ânais, pour les Possessionnais, pour les résidents de la Cote Ouest, pour les touristes, ... . Les premiers intéressés le savent puisqu'ils ont été informés par nos soins. Victoire de la raison. Pour ce qui est du label "station de trail" c'est une question de 10 mois. On s'y donne rendez-vous ?

3.Posté par Bien le 19/06/2014 23:56 (depuis mobile)
Merci Mme Miranville de vous être battue auprès de Sini! Les possessionnais ont économisez qques millions!

4.Posté par Ti baba le 20/06/2014 09:07
Bravo pour avoir tenu bon sans s'endetter Roland Robert aurait plombé encore un peu plus la commune vu que lui avait accepté la douloureuse...

5.Posté par JH Savigny le 20/06/2014 09:57
Il n'y a pas eu d'économie tout simplement parce que le choix de mettre un terme au Centre de Loisirs et de nature aurait coûté des pénalités de l'ordre de la participation communale. Pire, ce sont des pénalités qui se payent en fonctionnement (sur les épargnes annuelles de la collectivité, c'est à dire encore sur les efforts au quotidien ... quand ils sont faits !!!). Et ces pénalités ne ramènent même pas de bonification de TVA (+6% de l'investissement !). L'annulation aurait été, comme on l'a signalé aux Dos d'ânais, une GRAVE FAUTE. Enfin, la pénalité correspond à 2 ou 3 années d'exploitation de l'équipement soit peut-être aux 4 ou 6 années de participation communale à cette exploitation. Tout ça, sans l'équipement, sans les emplois et sans les effets d'entraînement. Ca va être la même chose du côté du skate parc. Si Mme Miranville croit pouvoir s'en sortir avec 30 000 euros de pénalités, elle se trompe ! Affaire à suivre donc ! Et d'autres affaires encore et encore.

6.Posté par BLUESHARK @ 5 le 20/06/2014 10:39
Mais quelle mauvaise fois!!! Y fé pas rien, y grogne, y fait un zafair y grogne, aller cachette dont!

Je dis bravo à Madame Miranville, en passant ce projet n'aurait pu prendre son envol sans la participation de la Région Réunion et le soutien du TCO.

Je rappelle que ces aides régionales sont une volonté du Président de Région, Didier ROBERT qui ne cesse d’œuvrer pour le bien être de la population réunionnaise à travers différents projet, en particulier celui de la NRL, projet pour lequel les possessionnais se sont positionnés lorsque Madame MIRANVILLE a dit entre les 2 tours qu'elle était pour la Nouvelle Route du Littoral! Je remercie Vanessa MIRANVILLE pour ce positionnement.

7.Posté par La rédactrice le 20/06/2014 10:45
Bonjour,

Heureusement que la Région est généreuse quand il s'agit de soutenir les communes pour développer leurs équipements culturels, sportifs.
La commune de la Possession se désengage et cela montre de manière flagrante l'immobilisme de la Maire face à la dynamique de sa commune !

8.Posté par ron& le 20/06/2014 11:06
si je comprends bien M Savigny, l'ancienne municipalité a engagé la responsabilité de la commune , donc des contribuables , dans des projets ubuesques, qui , qu'on fasse ou pense , la population va payer ?A part ce projet fou, qu'avez vous fait de concret pour le dos d'ane ? en un mot : rien de ce qui est normal . la possession a UNE SEULE PISCINE au centre ville , pour une population totale avoisinant les 35 000 habitants et au bout de 40 ans de règne , on construit un complexe aquatique de plus de 6 millions d'euros dans un cul de sac de 1500 habitants . l'argent qui ne vous appartient pas est toujours plus facile à dépenser que le sien . et moi je me bagarre pour pour seulement survivre , dans une indifférence coupable de l'ancienne et de la nouvelle municipalité .

9.Posté par ange le 20/06/2014 11:19
Un problème réside seulement . Cette oeuvre future me rappelle un passé bien présent comme le Grand Budapest Hotel ou alors cet hôtel où Kubrick a repris un roman de stefan King : Shining
QUI va monter la haut ? J'ai fais la route une fois , il y a 10 ans : Mortel au possible. Je ne cracherais pas sur une maison là bas , ni sur Elyseum l'espace de bonheur total en ces lieux si j'y habitais.
mais :
La maison des civilisations, projet fou, tenait mieux la route que celui ci même en coûtant 10 fois le prix.
Je soutiens la position de la maire, non pas parce qu'elle est joli et charismatique, mais parce à sa place , je sentirais le boulet pour toute une mandature. Elle sait que elle ne reviendrait pas de ce gouffre de finance. Elle est avisée et elle se dit ( sans trop m'avancer , je vote à st denis) : Laissons ses grands cons jouer avec l'argent qui n'existe pas . Rira bien qui rira le dernier. N'oublions jamais que dos d'âne est une des 7 entrées sur un site unique au monde : Mafate.
N'oublions pas aussi que le téléférique est à la moooode . Que la canne va disparaître. Que les affamés ressemble à des zombies. C'est pas le Brésil ici. Juste un échantillon.
Au brésil, on meurt sans savoir pourquoi, à un simple coin de rue.
Voir en grand , c'est souvent mal voir.

10.Posté par Un Possessionnais le 20/06/2014 11:56
Post 1, va apprendre à lire " Seul bémol : la mairie de La Possession se désengage de toute participation financière."


Post 2 : genre les Possessionnais du centre ville vont monté dos d'ane pour faire mumuse dans une piscine ?


Un Possessionnais qui pensent que c'est n'importe quoi ce projet, et qu'il en allait de même pour la piscine olympique !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales