Société

Le collectif contre la venue d'Orelsan se félicite de la décision de la Région

Le collectif contre la venue d'Orelsan se félicite de la décision de la Région. Voici le communiqué.


Le collectif contre la venue d'Orelsan se félicite de la décision de la Région
"Les représentants du collectif d'associations qui se mobilisent contre la venue du rappeur Orelsan programmé au Sakifo 2012, ont été reçus ce jour à l'hôtel de région par Monsieur Le Président de Région Didier Robert.

Le collectif est doublement satisfait, d’une part de la décision prise à l’unanimité des élus de la commission permanente de rejeter la demande de subvention de l’organisateur du festival Sakifo et d’autre part de la position éthique du Président de Région qui a refusé que les deniers publics puissent servir à l’apologie du crime, du viol et de la haine.

Dans un contexte local marqué par des actes d’incivilité et des faits de violences itératifs la position de la collectivité régionale, inspirée par des valeurs humanistes, préserve l’intérêt supérieur de la famille. Elle conforte l’action de nos associations qui luttent contre toutes les formes de violences.

Nous souhaitons que l’ensemble des financeurs du Sakifo, en particulier les institutions publiques, n’accorde aucune complaisance pour des plaidoyers favorables aux brutalités sur le genre humain.

FEMMES 974
AFPDS
FEMMES DES HAUTS, FEMMES D'OUTRE MER
RÉAGIR
AFECT
SLAMLAKOUR
CEVIF…"
Mercredi 28 Mars 2012 - 09:15
.
Lu 2109 fois




1.Posté par Contribuable le 28/03/2012 10:10
Et moi en tant que contribuable je suis très satisfait.
Je ne vois pas pourquoi la région subventionnerait des spectacles dans un contexte ou l'argent manque pour des besoins réels.
Ceux qui veulent aller au spectacle n'ont qu'à se le payer

2.Posté par Jiss le 28/03/2012 10:17
A toutes ces assos que pensez-vous de Futur Crew, Booba , La Fouine et la liste est longue d'"artistes" qui montrent une image dégradante de la femme , que faites-vous et pourquoi avez-vous cibler juste Orelsan? Il serait temps de vous expliquer car on ne peut pas dire que la situation des femmes s'améliore en terme de violence alors que vous êtes de plus en plus d'assos présentes dans ce domaine. Très bien vous avez mis à mal un "artiste" hors département mais localement que faites-vous exactement à part des conférences de presse et des marches blanches? Merci d'apporter quelques éclaircissements car je partage votre combat sur le fond mais trop souvent je m'interroge sur la forme.

3.Posté par Montfort le 28/03/2012 10:52
Je devrais ne pas m'exprimer puisque je ne connais absolument pas ce type ni ce qu'il chante ni la teneur de ses textes, mais je suis contre toutes censures par principe démocratique, si une chanson choque par son contenu il faut à la limite censurer cette chanson précise, mais pas l'artiste dans son ensemble, car si l'on suis les principes de mesdames et messieurs les censeurs, Georges Brassens serait resté inconnu pour le malheur de tous.... Aujourd'hui des lycées portent son nom. Alors censurer une chanson appelant à la haine envers son prochain, d'accord censurer l'artiste en l'excluant, pas d'accord, surtout que si c'est le monstre que vous prétendez cela lui fait une pub d'enfer....

4.Posté par OUF!!! le 28/03/2012 11:13
ouf, enfin une décision sensée , sa chanson (si on peut appeler ça une chanson) qui relate ce qu'il ferait à son ex est tout simplement dégueulasse, comment peut on se vanter d'envisager de faire de telles choses!!! orelsan aussi antipathique que qu'un dragon de quomodo, il ne me manquera pas, FELICITATIONS Mr ROBERT c'est pas souvent que j'apprécie vos prises de positions mais quand c'est appréciable il faut le souligner...

5.Posté par gwadarun le 28/03/2012 11:26
est ce que cela changera la cause des femmes, Joey Star a été pardonné et est reçu sur les plateaux TV comme un saint . J'ai entendu parler de ce chanteur à la sortie de cette chanson mais bon il parait qu'il s'est excusé, passons à autre chose, on lui fait de la pub gratuite

6.Posté par Has le 28/03/2012 11:39
C'est bien de faire un travaille constitutive de bonne volonté, il va falloir le faire avec tout le monde et pour tout le monde dans ce cas... Nous vivons dans une société qui s'anime a faire le bien sur un point vue très "sélectif" ! Il va falloir aussi ne plus laissé exprimé des personnages comme Marine Lepen puisqu'elle fournis un discours raciale, ceci disons le, est aussi illégale et de nature "brutalités sur le genre humain".

Il faut, avec et/ou "a cause" de la mise en instauration des peines appliqué, construire une liste des personnages qui pourrais porté une quelconque atteinte a tout type de personnage afin d'estompé une quelconque propagation messagère de leurs part.

Être juste c'est bien, mais le faire a la sélectivité de vos envies, c'est le faire a des intérêts personnel... Ne l'oublier pas, il va falloir le faire avec 99% des rappeurs qui souhaiterais venir s'exprimer a la Réunion :-) Liberté d'expression, quand Marine Lepen et Orelsan viennent pour s'exprimer, c'est Marine qui l'emporte au 1er tour ; Bienvenu dans notre démocratie égalitaire.... lol

7.Posté par orelsan le 28/03/2012 11:41
Sa mère voulait attendre et la marier, son père voulait ou la noyer,

Un seul enfant par foyer, Il voulait un garçon,

Mais sa connasse de femme a fait l'taf qu'à moitié

A la campagne on a b'soin d'hommes forts pour travailler

Pas d'une bouche à nourrir, pas d'une pisseuse bonne qu'à chialer

C'est presque impossible de vivre à trois,

Une fille unique c'est perdre son nom d'famille

C'est la honte pour un villageois

Qu'est-ce qu'il pouvait faire d'un déchet humain ?

Lui éclater l'crâne entre deux pierres,

L'enterrer à côté du chien ?

Il partit emprunter une pelle chez son voisin

Mais son voisin lui dit d'attendre

Il lui dit qu'il pourrait la vendre

Et la chance leur sourit,

Un marchand leur proposa d'ach'ter l'enfant pour la vendre à des touristes

Ils l'ont lachée pour environ un tiers de SMIC français

Le soir de son départ sa mère mélancolique chantait

Donne moi une lame pour l'envoyer chez Chantal,toi t'es comme dans un tirelire,j'ai rien à y dire t'es une vraie chande-mar

Elle chantait

Donne moi une lame pour l'envoyer chez Chantal,toi t'es comme dans un tirelire,j'ai rien à y dire t'es une vraie chande-mar

Douze ans plus tard la jeune fille dort tranquill'ment chez son hôte

Son réveil, c'est un grand coup d'pied dans les côtes

Son p'tit déj', c'est du pain à la vapeur et d'l'eau

Puis direction la salle des machines pour rejoindre les autres

Elle s'est jamais faite adopter par de riches occidentaux

Son propriétaire l'a élevée, l'a gardé sous l'manteau

Neuf dans l'même endroit, sa chambre une caisse en bois

A huit ans, elle a décroché son premier emploi

Une sorte de garderie où on fabrique des shorts de foot

Avec ses mains en forme de pieds à forme de coudre,

Hmm, avec sa colonne vertébrale en forme de voûte

Vingt minutes de pause déjeuner, un peu d'riz un bol de soupe

Interdiction d'parler, à peine le droit d'faire des gestes,

Elle doit garder la tête baissée pour s'adresser à ses chefs

Le bruit la hante au point qu'elle entends plus quand il s'arrête

Pour ne pas somber dans la folie elle chante cette chanson dans sa tête

Donne moi une lame pour l'envoyer chez Chantal,toi t'es comme dans un tirelire,j'ai rien à y dire t'es une vraie chande-mar !

Elle chantait

Donne moi une lame pour l'envoyer chez Chantal,toi t'es comme dans un tirelire,j'ai rien à y dire t'es une vraie chande-mar !

De retour dans son village natal après dix années,

En quête d'un cocon familial, à la recherche de son passé,

Finalement, son maître lui apprit qui elle était vraiment

Juste avant qu'il aille finir sa vie dans les geôles du gouvernement

Son usine s'était faite démant'ler discrét'ment,

La presse n'étant pas autoriser à couvrir l'évèn'ment,

Bref, la plupart des gens du village avaient l'vé l'camp,

Partis loin, ouvrir des restaurants

Ou divers magasins d'vêt'ments,

Pour les r'joindre elle traversa des océans

Frôla la mort, laissant son destin voguer au gré des vents

Sans personne, sans argent, sans carte d'identité

T'façons elle avait même pas d'nom, à part « la mendiante bridée »

Après avoir contracté presque toutes les maladies,

Elle atterit miraculeusement à Paris,

J'rentrais chez moi après l'travail à la tombée d'la nuit

Quant nos regards se sont croisés, elle s'est approchée, m'a dit :

« Hmm, excusez-moi Monsieur, porte-clefs, deux euros

– Euh nan désolé, j'ai rien sur moi, bonne soirée »

Donne moi une lame pour l'envoyer chez Chantal,toi t'es comme dans un tirelire,j'ai rien à y dire t'es une vraie chande-mar !

Mais j'l'entends encore chanter

Donne moi une lame pour l'envoyer chez Chantal,toi t'es comme dans un tirelire,j'ai rien à y dire t'es une vraie chande-mar !

Elle chantait

Donne moi une lame pour l'envoyer chez Chantal,toi t'es comme dans un tirelire,j'ai rien à y dire t'es une vraie chande-mar !

Elle chantait

Donne moi une lame pour l'envoyer chez Chantal,toi t'es comme dans un tirelire,j'ai rien à y dire t'es une vraie chande-mar !

8.Posté par A Mr Fontaine , député maire de St Pierre le 28/03/2012 11:48
maintenant nous attendons la décision de la mairie de st pierre, Mr Fontaine un groupe d'ex femmes battues vous observe , subventionner la venue de cette petite frappe serait le comble de l'irrespect et des gifles de plus dans notre vie...montrez vous digne de votre association politique à votre président de région qui a fait preuve de bon sens , en ces temps de misères sociales et luttes pour la survie il est inutile de dépenser 200 000 euros à cautionner un tel appel au meurtre de la gente féminine, élus de st pierre montrez vous plus dignes et solidaires à la cause des femmes battues que mr Jalabert ...

9.Posté par Hubert le 28/03/2012 12:28
Confondre l'auteur et le narrateur, ou le personnage et l'acteur, ou encore le discours du ressentiment et les actes réels, sont des choses compréhensibles pour un enfant de quatre ans (et encore). Mais comment des adultes peuvent se montrer à ce point stupides et injustes?

10.Posté par ridiculous le 28/03/2012 12:53
Une belle brochette d'associations qui ne servent à rien et qui confondent fiction et réalité... Absurde et grotesque, tout comme ses femmes qui se sentent battues par la simple présence d'un artiste.... Il ne fait pas l'apologie des violences, il ne milite pas pour que les mecs tapent sur leur femme mais il décrit un phénomène de notre société... C'est une FICTION, le personnage qu'il interprète n'existe pas... Faut se réveiller les neuneus... Orelsan, vous en aurez finalement plus parler que lorsqu'il y a une femme qui finit à la morgue.... ca démontre bien votre utilité.

On va tous écouter Chantale Goya et Jaqueline Farreyrol "Ca sent la morue, la zourite et le sounouk...."

11.Posté par Fly le 28/03/2012 12:53
Au poste 8. Pourriez vous m'expliquer en quoi Orelsan est une petite frappe ? En quoi ces chansons sont sexistes ou incitent à la haine ? Ne me parlez pas de Sale P*te, il raconte ce que l'on ressent dans ce genre de situation, un point c'est tout. A ma connaissance il n'a jamais levé la main sur une femme me semble t'il. Orelsan a le mérite d'écrire des chansons qui tappent dans le mille, notamment suicide sociale, changement, le chant des sirènes, et je vous invite à les écouter. Je remercie aussi le poste 7 pour avoir publier les paroles de la petite marchande de porte clefs, qui est horrible certe, mais criante de vérité.

12.Posté par ti'' yab le 28/03/2012 13:54
Ti fock : condamnés à de la prison ferme pour attouchement sexuelle sur deux fillette mineur au moment des fait. Il est toujours a l'heure actuelle à se pavané sur scène, est plateau télé.

Futur Crew pour qui les femmes sont toutes des chiennes qui doivent être à 4 pattes. Toujours sur scènes et plateau télés.

Gino Ponin Ballom: Condamnés pour avoir commis des violences physiques sur sa compagne. Toujours sur la scènes politique local.

Il y en a encore beaucoup d'autres à cité.

Alors mesdames les féministes ou êtes vous pour boycotté ces artistes et personnes? Parce que sur ces sujets la on ne vous a pas beaucoup entendu.
A moins que la venu d' Orelsan été juste un moyen d'avoir un bon coup de pub le plus rapidement possible. Se qui se passe en local n'étant pas assez médiatisé faut se rabattre sur autre chose.

Pourquoi ne pas vous expliqué sur se qui vous pousse à faire toutes ses actions autours de sa venu et rien autours de se qui se passe au niveau local?

13.Posté par amis de la poésie, bonjour! le 28/03/2012 13:59
orelsan, un artiste??????!!!! MDRRR, et c'est vrai c'est un vrai poète, avec son vocabulaire l'académie française a de l'avenir, mais il y a des fan à ce que je vois waouh les filles regardez le genre d'amour qui vous attend (vous crevez au cutter si vous le quittez surtout, personnage fictif qui dit quand même sa façon de gérer son "stress"

14.Posté par pistache grillée le 28/03/2012 14:04
Messieurs du "sakifo", si vos artistes sont si bons que ça, ça devrait vous en toucher une sans faire bouger l'autre, comme dirait le grand jacques, vous ne croyez pas ?
Les entrées devraient donc être à la hauteur de la prestation et de l'organisation !
Depuis 1981, on a vu ce que donne la culture subventionnée, une médiocrité érigée en modèle !
Préparez vous à la fin de l'état providence !

15.Posté par Monsieur Tout le monde le 28/03/2012 14:29
Pas besoin d'attendre, le futur est déjà à nos porte si jamais la droite repasse...
On commence à censurer des chanteurs, et après ?
On va supprimer l'IVG et la pilule ?
On va brûler des livres ?
On va emprisonner les libres penseurs ?
On va éliminer les opposants ?

C'est cela être de droite monsieur Robert ?
J'ai honte, tellement honte, de voir des gens censurer un artiste sous prétexte que l'une de ses œuvres heurte certaines sensibilités... Quid de Brassens ou de Céline pour ne citer qu'eux ? (on pourrait en citer tellement d'autres et dans tous les domaines)

Souhaitons qu'un grand coup de balais nettoie bientôt tous ceux qui sous couvert d'éthique supprime des libertés fondamentales mais étreignent les politiciens voyous ayant goûté à la justice (ou pas encore)...

Elle est belle la moralité de droite !

16.Posté par Troll le 28/03/2012 15:24
Le manque de culture de certain réunionnais n'ayant que leur kiltir nous meme a des situations aussi ridicules qu' Huguette devant tous les média avec une belle assurance, decoupant des T shirts du groure musical " Violent femmes " dans une grande surface !!

http://www.vfemmes.com/

17.Posté par VT le 28/03/2012 16:41
Le débat ici n'est pas la censure de la culture, ni de juger ce qu'est la culture. La place qu'occupent de plus en plus les femmes permettent aujourd'hui d'entériner des actions qui n'ont pas de précédent. C'est difficile de casser les idées reçues, il faut bien commencer un jour et voilà qui est fait, des associations qui savent maintenant qu'elles ont une parole qui est enfin écoutée même sous un régime de droite (mais le débat politique n'est pas le fond du problème). La censure n'est pas sur la qualité ou non artistique, elle est sur le message véhiculé et sur l'influence que cela peut avoir non pas les "âmes sensibles" mais sur les jeunes générations qu'elles protègent. Dans notre société de liberté de parole, qu'en avons-nous fait ? De la violence à la TV, dans les dessins animés des enfants, dans les infos, dans la rue, chez nos voisins... L'Homme est naturellement violent, est-ce nécessaire de la laisser se banaliser ? Alors comment nous ne savons pas arrêter l'escalade jusqu'à atteindre les abus, il faut bien que quelqu'un ait enfin de courage de dire stop, pas pour prouver son pouvoir, mais pour rappeler que la liberté a des limites. Je suis mère de deux garçons, je me sens responsable de l'image qu'ils peuvent se forger de la femme. C'est important que ceux qui peuvent toucher le grand public puissent véhiculer un message respectueux. On peut être artiste et enrichir la culture ou les plaisirs des autres sans tout cela. N'en avez-vous pas assez d'être agressés ? Le CR n'a pas censuré un festival, mais a boycotté une personne (en l’occurrence ici un artiste) en se refusant de cautionner un message basé sur la haine et la violence, sur des fonds PUBLICS et à la demande d'un certain PUBLIC. Nous parlons donc bien de démocratie. Protégeons-nous, protégeons nos enfants. Nous avons besoin d'amour, de paix, de confiance dans une époque et tout est difficile pour tout le monde. Ces messages sont tellement plus agréables à entendre, les chanteurs, les artistes nous touchent tellement bien le coeur quand ils vantent une réalité même crue , mais dans des messages revêtant d'autres formes. La violence contre les femmes, c'est complètement démodé ! Donnons une autre chance aux futures générations. Les femmes maintenant, sont sur toutes les scènes et veillent que ça plaise ou non, cela changera le monde et fera bouger les plus vieux préjugés machistes ou sexistes. En tout cas, le débat est désormais ouvert et mérite d'être nourri entre les différents protagonistes dans des échanges paisibles, profonds et sincères de coeur.

18.Posté par Monsieur Tout le monde le 28/03/2012 17:49
>> Le débat ici n'est pas la censure de la culture,

Ah bon ?
Sous pretexte qu'un gamin a sorti une chanson au message dérangeant il y a de cela plusieurs années on va lui faire porter le poids de son erreur toute sa vie ?

Il n'est pas question qu'une poignée de femmes à la rancune tenace décident en lieu et place de toute une population de ce qui est bon ou pas à écouter...
Ce gamin a fait une connerie il y a quelques années, il s'en est excusé, on passe à autre chose. Depuis sa production est de qualité et c'est un véritable artiste qui a sa place aux côtés des autres rapeurs...

Attention les féministes, trop de féminisme tuera le féminisme...

19.Posté par parent le 28/03/2012 18:15
18.Posté par Monsieur Tout le monde le 28/03/2012 17:49
Ce gamin a fait une connerie il y a quelques années, il s'en est excusé, on passe à autre chose.

Faux. Pourquoi tenter de masquer la réalité? Dans une chanson récente Le chant de sirènes, il (ce n'est pas un gamin) se VANTE d'être le "génie qui a écrit sale pute". Faute excusée pourrait être pardonnée, mais ce n'est pas du tout le cas ! il s'en vante!
L'argent public n'a pas à subventionner de tels textes abjects!
Il y a plus utile à faire avec l'argent public.

20.Posté par alix le 28/03/2012 18:53
Réponse à poste 15:
Vous brossez un tableau plus que parfait,des pays socialo-communistes, tel l'encien bloc de l'est, Cuba
ou encore la Corré du nord.

Mais.

Dans notre grand pays la FRANCE,pays de liberté,pays de démocratie,République parmi les les Républiques, pays de droit, de libre expression, ou vous pouvez dire ce que vous voulez mais ce que vous dites n'est qu'une caricature du pays dans lequel vous vivez.
Liberté ne veut pas dire faire tous et n'importe quoi car je vous rappelle que la liberté de chacun s'arréte là où commence celle des autres.
Se chanteur a le droit de chanter là où il le souhaite et vous avez aussi le droit d'aller le voir si vous désirez contribuer à son cachet.

Pour ce qui est de l'argent public laisser aux décideurs la liberté d'orienter les budgets là où ils sont le plus utiles.Décideurs qui ont été élus démocratiquement.

Comme les prochaines échéances électorales arrivent bientôt, vous aurez là encore une grande liberté de choisir.

Et si vous trouvez qu'il ya toujours un manque de liberté dans notre pays ,eh bien je vous conseil de faire une demande d'asile politique dans les pays cités ci-dessus,je pense que vous seriez combler à en mourir.

21.Posté par PAT974 le 28/03/2012 22:11
pat974
Ben le conseil régional de la réunion n'a qu'à organiser son propre évènement culturel si il souhaite tant avoir d'influence sur la programmation artistique.....je rêve ! ! ! ! ! ! ! !
Pour avoir les 150 K€, il faut que Sakifo programme tous les chanteurs du lipdub de l'UMP....(lipdub) à la place.....ça va saigner ! enfin les oreilles ! ! ! !

lien youtube va péter au Sakifo :

http://www.youtube.com/watch?v=Yh-3oYs2elc&feature=player_detailpage

22.Posté par Nikole le 29/03/2012 08:20
Je ne connais pas ce collective de femme....mais je ne vois pas en quoi la censure contre un chanteur peut aider les femmes maltraitées dont je suis d'ailleurs..... confondre réalité et fiction .....c'est franchement débile, je suis étonnée du pouvoir que ce collectif a sur La Région et je trouve ça assez grâve....faut-il demander la permission à ces " dames " maintenant pour chaque programmation? Beaudelaire , Brassens, Gainsbourg et Jeanne Birkin aussi et bien d'autres qui font référence à présent ont subi les foudres de personnes comme vous!......
Je pense juste que si un concert ne vous convient pas et bien vous n'y allez pas tout simplement personne est obligé d'aller au Sakifo
et l'argent des impots qui sert aux petits fours, aux subventions , au foot ;;;;etc;;;;quelle importance franchement .....ah j'ai oublié les marches blanches ....

23.Posté par Sophy le 29/03/2012 08:24
entierment d'accord avec ridiculous

24.Posté par PAT974 le 29/03/2012 11:08
pat974
Je viens de lire certain COM's sur des sites comme Rue89,20minute,inRocks et d'autres au sujet d'Orelsan.
Nous avons certes 2 heures d'avance sur la métropole donc, de fait dans l'avenir. Mais alors nous avons et aurons toujours trois ans de retard dans le réactif et la société. Il serait venu dans 5ans cela aurais été le même.Entièrement d'accord avec Nicole. je rajouterais les Ragga et certain Rapeurs Homophobe et misogyne.Gainsbourg dans "lemon incest" Sardou
Nous somme dans une societe de COM ou tous fonctionne au virtuel et dans la fiction.Frédéric Miterrand Ministre de la culture et UMP avait tiré l'affaire au clair.

25.Posté par comme si on faisait que des marches blanches le 30/03/2012 19:52
Ceux qui critik les assos, on vous attend comme benevole des que possible : et pour votre gouverne : on fait Bien plus que des marches blanches mais comme vous etes trop egoiste pour vous interesser a ce qu on fait, vous focalisez sur une vague idee de notre action, alors vous savez ce qui vous reste a faire : venir travailler benevolement avec nous.apres vous pourrez critiquer quand vous vous serez bouger!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales